L’élection de Ségolène Royal serait un désastre

Posté le 25 avril , 2007, 12:00
8 mins

En ce 22 avril au soir où j’écris ces lignes, le paysage politique français se clarifie, comme c’était prévisible. La tentative centriste d’en revenir aux combinaisons ou d’avoir le beurre, l’argent du beurre, la baratte, le petit-lait et le bruit du tracteur s’est trouvée reléguée au magasin des accessoires éphémères, tout comme les calculs étroits, façon Quatrième République, de « libéraux » alternatifs qui n’ont de « libéraux » que le nom.

L’effet Le Pen, malgré les tentatives du Front National de faire appel à la xénophobie, à la terre qui ne ment pas ou à des propos qui ont frôlé l’antisémitisme, est retombé, même s’il reste à un niveau élevé, très significatif du « malaise français ».

Villiers n’a pas trouvé d’espace pour affirmer les valeurs d’une France fanée malgré la nostalgie ambiante. Arlette n’a pas réussi davantage à l’extrême-gauche.

L’affrontement du second tour sera conforme, globalement, à l’affrontement classique : droite incarnée par l’UMP, gauche incarnée par le PS. On pourra réfléchir ultérieurement aux moyens auxquels on pourrait aisément recourir pour éviter la pantomime un peu grotesque qu’a constitué le premier tour, de la course éperdue aux cinq cents signatures à cette règle débile qui donne un temps de parole rigoureusement égal au représentant d’un grand courant et à celui d’un groupuscule marginal ou d’un regroupement de pêcheurs à la ligne : pourquoi pas un suffrage à un tour précédé de primaires à droite et à gauche ?

Pour l’heure, il faut penser au futur immédiat. Nous avons désormais d’un côté Ségolène, l’incompétente, niaise et arrogante représentante d’un parti qui n’a, comme toute la gauche française, pas su prendre le virage de la modernité et reste enlisé dans des raisonnements qui semblent dater du temps de la lampe à pétrole Nous avons en face Sarkozy. Un homme dont j’ai déjà décrit en ces colonnes les qualités et les défauts.

Du côté qualité, une compréhension de l’étendue du désastre au bord duquel se trouve ce pays. Du côté défauts, des éléments de dirigisme, d’étatisme, de bonapartisme, hélas, très français.

L’élection de Ségolène serait un désastre auquel je ne veux songer, même un instant. : Ce ne serait pas 26 ans après, une répétition de 1981. Ce serait bien plus grave. Le suicide économique dans lequel nous sommes engagés semble déjà irréversible : cinq années de destruction supplémentaires feront qu’il sera non seulement irréversible, mais plus destructeur encore. Confier une économie du xxe siècle asthénique et épuisée à quelqu’un qui croit qu’on peut raisonner encore comme au xixe siècle relèverait de ce que j’appellerais un effondrement absolu, mais lent. Il y aurait dans l’air une douceur soporifique, des propos gentils, des propos qui ressemblent à ceux d’une infirmière qui n’a plus rien à proposer sinon des soins palliatifs. Jusqu’au moment où doit venir la douce, la suave piqûre ultime de l’euthanasie.

Celle de Sarkozy ouvrira une ère nouvelle. Il y aura des émeutes, peut-être, au moins des tensions en banlieue. Il y aura de la haine et de l’électricité dans l’atmosphère : le terrorisme intellectuel « antisarko » laissera des traces. Sarkozy devra choisir très vite entre deux options. L’apaisement ou l’affrontement. Et je doute que l’apaisement soit vraiment une option. Si Sarkozy entend redresser la France, s’il entend vraiment réconcilier la population de ce vieux pays épuisé avec le siècle qui commence, cela passera par une période initiale très dure.

Le 6 mai au soir, si le visage de Sarkozy apparaît sur les téléviseurs, je m’attends au minimum à des voitures brûlées à la Courneuve ou à Nanterre, voire à des actes de violence plus vifs. Dans des textes précédents, j’ai dit que la France avait un besoin urgent d’une révolution reaganienne ou thatcherienne. Je le pense plus que jamais. Je pense aussi que cette révolution sera difficile : Thatcher a dû affronter des grèves longues. Sarkozy devra s’attendre, au minimum, à un traitement du même genre.

Recommander cet article sur les sites de syndication d’information :

86 Commentaires sur : L’élection de Ségolène Royal serait un désastre

  1. Helios

    12 mai 2007

    Jacques a écrit:

    "…Et l’invasion de l’Iraq pour, comme vous déjà dit, garantir l’approvisionnement de pétrole?"

    Sécuriser les sources du pétrole pour les milliards d’être humains qui en dépendent dans leur vie de tous les jours, empêcher que des terroristes ou des états qui prônent le terrorisme comme l’Iran ou d’autres, agressifs et dangereux comme l’Irak de Saddam, ne les mettent en danger, c’est, pour une superpuissance comme les ÉU, jouer pleinement son rôle. Les ÉU ne le font pas par esprit de philanthropie mais parce que la sécurité énergétique du monde et de la leur en dépend et parce qu’ils sont les seuls à pouvoir s’acquitter de la tâche.

    Il y a des pays qui font de leur impuissance une vertu, c’est le cas de la France et à bien des égards celui du Canada sous le règne du parti libéral. L’impuissance devient moralement supérieure à la puissance, la démission et la lâcheté sont applaudies tandis que l’engagement et le courage sont dénigrés. Cette perversion des valeurs dont les bien-pensants sont largement responsables contribue à rendre le monde plus dangereux. Les tyrans ont toujours compté sur la lâcheté des démocraties; la lâcheté de Clinton et la trahison de Chirac ont donné des ailes à Saddam.

    Mais serait-on étonné d’apprendre que le renversement de Saddam faisait partie de la stratégie de l’administration de Clinton comme le mentionne nul autre qu’Henry Kissinger, dans son livre "Does America need  a foreign policy?" publié en 2001 quelques mois avant les attentats mais dont la rédaction est antérieure à l’élection de Bush? Je cite les passages en question:

    "L’administration Clinton n’a fait qu’accélérer la détérioration de la situation. Saddam en a largement profité, et il n’a cessé depuis de redresser sa position et celle d’un Irak extrémiste. Le maintien de Saddam au pouvoir après la guerre du Golfe laissait trois solutions politiques aux États Unis: (1) se réconcilier avec un Saddam que l’on espérait assagi; (2) maintenir Saddam "dans sa boîte" en l’obligeant à respecter les termes de la résolution 687; (3) faire de son renversement un projet national. L’administration Clinton s’est engagée simultanément dans ces trois voies, sans succès." et plus loin il ajoute: "L’administration Clinton a menacé à plusieurs reprises de recourir à la force, et à chaque fois elle a reculé, permettant à Saddam de démanteler le système d’inspection de l’ONU. Les États Unis ont fini par recourir à la force quatre nuits durant en décembre 1998, mais ce n’était qu’une opération grossière de camouflage dissimulant le renoncement pur et simple aux inspections." 

    En ce qui concerne les monarchies pétrolières du Golfe, Kissinger dit ceci: "La survie politique de Saddam a imposé aux États Unis une politique de "double endiguement", contre l’Iran et l’Irak à la fois. En effet, l’Arabie Saoudite, le Koweït et les états du Golfe ne sont pas assez puissants pour résister à un seul de ces pays, et moins encore aux deux réunis. Aucun de nos alliés dans le Golfe ou dans la région n’a cru, de près ou de loin, à la perspective d’une "réconciliation honorable" avec l’Irak fondée sur le respect des résolutions de l’ONU. Ils étaient tous convaincus que Saddam ne ménagerait aucun effort pour réarmer dès que les sanctions de l’ONU seraient levées, et que les grandes puissances cherchaient déjà des prétextes pour les supprimer intégralement. En définitive, les pays de la région qui comptent sur les États Unis mesureront l’intérêt que l’Amérique porte à leur sécurité à sa capacité de déposer Saddam ou de l’affaiblir suffisamment pour qu’il ne constitue plus une menace quels que soient les propos qu’ils tiennent publiquement."

    Il est certain que l’administration Bush a hérité des résultats de la politique vacillante de Clinton. Pouvait-elle se permettre le luxe de la poursuivre comme bien de braves gens auraient préféré?

     

    Jacques a aussi écrit ceci:

    "…Démocratie iraquienne?

    Vous rigolez encore non?"

    La démocratisation qui est un objectif de longue haleine a été activement poursuivie en Irak. Les irakiens l’ont en majorité très bien accueilli, qu’on se rappelle les centaines de travailleurs d’élection et les dizaines de candidats (ils ont risqué leur vie en connaissance de cause) assassinés par les terroristes dans le seul but de faire dérailler le processus électoral, et les milliers d’irakiens qui sont allés voter malgré le danger réel qui les guettait. On peut bien entendu ricaner cyniquement en examinant la situation actuelle mais un fait demeure, les irakiens veulent un gouvernement élu et représentatif et des milliers d’entre eux sont morts dans ce but.

    Pour un occidental habitué au jeu de la démocratie et au spectacle du cynisme en politique cela semble incompréhensible, cependant pour les irakiens comme pour les autres peuples du moyen-orient choisir son gouvernement en votant c’est effacer d’un coup les décennies de dictature et entrer dans la normalité, cela en vaut la peine même au risque de sa vie.

    Et si la démocratie n’était pas une réalité tangible en Irak, ses ennemis mortels se donneraient-ils autant de peine pour lui faire échec? Et ne se serait-elle pas effondrée comme un château de carte à la première attaque?

    Et que dire de la liberté de presse, du nombre incroyablement élevé de journaux en Irak et de la diversité des opinions qu’on y trouve? La presse irakienne fait pâlir d’envie ses consoeurs des pays arabes obligées de se soumettre à la censure.

    Il est intéressant de constater comment des occidentaux vivant sous un régime démocratique se montrent incapables de la moindre empathie envers une démocratie naissante agressée de toutes parts. En la dénigrant ils se trouvent à légitimer ses persécuteurs et ses bourreaux. Il n’y a vraiment pas de quoi se sentir moralement supérieur!

    Helios

    Répondre
  2. Helios

    12 mai 2007

    Jacques a écrit:

    "…Et la destruction de la démocratie iranienne en 1953?"

    Pour les évènements historiques auxquels il fait référence les analyses sont différentes selon le point de vue où l’on se place. Muhammad Mossadegh était plus nationaliste que démocrate, issu d’un milieu riche proche des religieux et très proche du pouvoir il a été ministre des finances et des affaires étrangères (de 1921 à 1925) dans le gouvernement de Redah khän qui par la suite a été proclamé Shah d’Iran. Il marqua son opposition à la monarchie en se retirant pour un temps de la politique qu’il a réintégrée après la déposition du même Shah par une action conjointe des anglais et des soviétiques en 1941 (à cause de ses sympathies hitlériennes) et son remplacement par son fils.
     

    Élu député en 1943, Mossadegh est devenu par la suite le chef du "Front National", mouvement nationaliste allié au parti de gauche Toudeh, au moment même où la richesse pétrolière connaissait un développement important. Les nationalistes, et à leur tête Mossadegh se sont opposés aux accords de 1949 accordant à la compagnie "Anglo-Iranian Oil Compagny" des privilèges d’exploration et d’exploitation jugés trop favorables à la Compagnie et contraires aux intérêts de l’Iran, le Premier ministre d’alors, le général Razmara paya de sa vie la conclusion de ces accords, il fut assassiné.
     
    Suite à l’assassinat de Razmara le parlement iranien sous l’impulsion des nationalistes vota la nationalisation de l’industrie pétrolière. Mossadegh devenu premier ministre en avril 51 tenta de mettre en pratique cette nationalisation en liquidant la Compagnie Anglo-Iranian, cependant il réalisa assez rapidement qu’il n’avait pas en main tous les leviers nécessaires pour assurer le succès de son entreprise.
     
    L’OPEP n’existait pas alors, les États Unis étaient les premiers producteurs (et même nets exportateurs) de pétrole. L’or noir inondait les marchés, les pays producteurs étaient en concurrence les uns avec les autres, le pétrole iranien ne constituait qu’une petite fraction de la production mondiale, les pays importateurs et les grandes compagnies pétrolières pouvaient s’en passer sans créer de pénurie sur le marché. Cependant l’Iran possesseur de son pétrole était incapable de le transporter et de le commercialiser, dépendant comme il était de la Compagnie qu’il venait juste de bouter hors de l’Iran.
     
    Les conséquences ne se sont pas fait attendre, l’euphorie a laissé place à la consternation, le pétrole iranien ne trouvait pas preneur, le boom pétrolier de la fin des années quarante a laissé place à la récession et au chômage, la situation économique s’est rapidement dégradée. Très rapidement l’armée, les grands propriétaires fonciers et la bourgeoisie commerçante, autrement dit les alliés de Mossadegh, se sont opposés à lui, il fut déposé par un coup d’état dirigé par le général Zahedi à qui le Shah Muhammad Redah concéda tous les pouvoirs en 1953.
     
    On a beaucoup élaboré sur le rôle de la CIA et des services secrets britanniques dans cette affaire comme si leur action avait été déterminante dans le renversement de Mossadegh. L’examen impartial tend à indiquer que c’est plutôt le boycott du pétrole iranien qui a constitué le facteur décisif. Le rôle des services secrets occidentaux étant de s’assurer que le renversement de Mossadegh laisseraient la place à des dirigeants plus réalistes.
     
    La légende que l’on forge à l’endroit de Mossadegh le décrit comme un démocrate et un visionnaire, un "grand homme". Dans les faits ce "grand homme" a manqué lamentablement de jugement, face à "L’Anglo-Iranian Compagny" et aux intérêts qui la soutenaient le gouvernement iranien ne faisait pas le poids. Mossadegh a cru qu’il pouvait à loisir écarter la compagnie et continuer à vendre son pétrole comme si de rien n’était, que les intérêts financiers qu’il a combattu accepteraient de coopérer! Naïveté, aveuglement, témérité? Probablement les trois, toujours est-il qu’il a grandement desservi son pays. Mossadegh n’a été ni plus ni moins qu’un leader qui s’est laissé conduire par sa passion (et son entêtement) faisant fi de la réalité: il n’avait pas compris que la politique ce n’est que l’art du possible.
     
    Ceux qui font le lien entre la chute de Mossadegh en 1953 et l’avènement des Ayatollahs en 1979 soit un quart de siècle plus tard ne manquent pas d’imagination. Ils font une lecture biaisée des évènements, le tout pour mieux flageller "l’impérialisme américain" responsable selon leur point de vue de tout ce qui va mal sur terre.
     
    Dans les faits il n’y a aucun lien entre les deux évènements et pour cause, le Shah d’Iran s’est montré finalement aussi nationaliste que Mossadegh dans le domaine du pétrole, avec cette nuance qu’il a su choisir son temps, il a joué un rôle clé dans la première crise du pétrole en 1973 contribuant à multiplier par trois le prix de cette denrée, il s’est allié aux autres producteurs de pétrole pour en faire monter le prix, il ne peut donc être accusé d’avoir vendu à rabais le pétrole iranien.
     
    Ce sont plutôt les visées modernistes du Shah qui lui ont attiré les foudres des mollahs et l’animosité des grands propriétaires terriens. C’est sa "révolution blanche" (distribution des terres, instruction publique gratuite incluant l’université, émancipation des femmes, modernisation accélérée dans tous les domaines)  qui lui a attiré des ennuis. Le Shah se plaisait à dire que l’Iran fait partie de l’occident par la mentalité. Son erreur est d’avoir défendu sa vision en faisant fi de la démocratie, en cela il s’est toutefois révélé infiniment moins tyrannique et sommes toutes très peu sanguinaire si on le compare avec le régime des mollahs ou avec cette brute de Saddam Hussein dont certains vantent encore la soi-disant laïcité.
     
    Plus curieusement encore la révolte des iraniens contre le Shah a reçu l’appui tacite pour ne pas dire l’encouragement des démocraties. Sans cet appui, le Shah se serait montré plus agressif dans la défense de son régime. Les français ont nourri Khomeiny son ennemi mortel et les américains sous l’incapable Jimmy Carter l’ont simplement laissé tomber. Il faut dire que, l’opposition iranienne englobait alors les partis de gauche, les traditionalistes et les islamistes, cette coalition hétéroclite n’a pas tenu aux lendemains de la victoire, les islamistes ont tôt fait d’écraser dans le sang leurs alliés de la veille; ceux qui ont contribué à tirer pour eux les marrons du feu (la gauche et les autres partis laïcs) n’ont pas perdu de temps à regretter les beaux jours du Shah, comme d’ailleurs les millions d’iraniens qui vivent à présent sous l’oppression et les millions d’autres qui se sont exilés pour sauver leur peau, je pense particulièrement aux adeptes de la religion bahaï et les zoroastriens.
     
    Il n’est peut-être pas inutile d’évoquer les calamités dont le peuple iranien a été victime depuis l’avènement de la république islamique. Elles se poursuivent et sont même appelées à s’aggraver. Tous les pays qui tombent entre les mains des islamistes connaissent le même sort et il n’y a rien là d’étonnant. Malgré tout, l’héritage du Shah est plus durable que prévu, les iraniennes en particulier, les jeunes et les moins jeunes, résistent courageusement, obligées de porter le tchador à l’extérieur, elles ne se privent pas de faire le pied de nez aux ayatollahs dès que la police religieuse a le dos tourné, "islamiques" contre leur gré au dehors mais farouchement occidentales au dedans, elles s’arrangent pour "vivre leur vie" et nous donnent une leçon de courage que nous avons intérêt à retenir alors que l’ombre hideuse de l’islam politique s’étend sur nos pays.
    Helios
    Répondre
  3. Anonyme

    11 mai 2007

    Helios  : " … et il s’amuse à déchirer sa chemise croyant que l’indignation est suffisante pour convaincre."
    Superbe peinture, qui habille
    également des Jaures et des millions d’émotionalistes.
    Bravo, Helios, on croirait du Saint Ex.

    Grandpas, merci pour votre excellent commentaires.

    Best,
    Mancney

    Répondre
  4. Helios

    11 mai 2007

    Jacques a écrit:

    "Et la création d’Israel contre la volonté des arabes pour regler un problème d’origine europeene (la barbarie nazie)?"

    Primo: Israël est devenu un état en 1948, trois ans après la défaite de l’Allemagne nazie, autrement dit le "problème" était déjà réglé!

    Secundo: Le conseil de sécurité de l’ONU avait décidé la partition de la Palestine en deux états: un état juif et un état palestinien. Les arabes se sont opposés à la création de l’état palestinien comme ils se sont opposés à l’indépendance d’Israël. Ils ont ainsi maintenu les palestiniens dans leur statut de réfugiés ce qui leur permettait de maintenir bien vivante la crise du moyen-orient. De 1948 à 1967 soit durant presque vingt ans les pays arabes se sont fait les champions des palestiniens tout en leur refusant l’essentiel soit le droit d’avoir un pays bien à eux.

    Tertio:  La migration des juifs vers la Palestine a commencé au dix-neuvième siècle, les juifs ont acheté en toute légalité des terres où ils se sont installés. Après la première guerre mondiale, la Palestine (qui n’était ni un pays ni un état mais une partie de la grande Syrie) est passée des mains de l’empire ottoman aux mains de l’empire britannique. Au début l’Angleterre a adopté une politique neutre à l’égard de la migration juive. Devant l’opposition de la population arabe et particulièrement celle du Mufti de Jérusalem Haj Amin El Husseini (l’oncle de Yasser Arafat), les anglais ont mis fin à leur neutralité et se sont opposés par la force à l’immigration juive. En interdisant aux juifs l’accès à la Palestine ils ont contribué à les maintenir en Europe où ils ont dû affronter quelque temps plus tard les déportations et les chambres à gaz. C’est de cette période que date l’alliance des nazis et des palestiniens, Haj Amin el Husseini a rencontré longuement Hitler en personne, il a reçu de lui l’appui qu’il désirait dans la guerre que les arabes palestiniens menaient aux juifs. Ces rencontres ont été filmés, les minutes des pourparlers et le texte des accords secrets ont été retrouvés dans les archives nazis. Tous ces documents sont disponibles sur internet.

    Les gouvernements européens et en particulier le gouvernement britannique se sont opposés à la migration des juifs rescapés de la Shoah vers Israël. Les navires de guerre anglais arraisonnaient les bâtiments transportant les réfugiés juifs et les obligeaient à regagner les ports européens. Il faut comprendre que les britanniques cherchaient à conserver l’amitié des arabes avec qui ils entretenaient des relations politiques étroites et des échanges commerciaux lucratifs.

    Les États Unis de leur côté étaient davantage préoccupés par le "containment" de L’URSS, leur politique des alliances les portaient naturellement à ménager les pays membres. Le Pacte de Bagdad incluait les pays se situant à la frontière Sud de l’URSS, comme il s’agissait de pays arabes et musulmans, un état peuplé majoritairement de juifs ne pouvait pas en faire partie. C’est dire que l’Amérique n’avait pas intérêt à la création d’Israël.

    C’est finalement le Conseil de Sécurité de l’ONU où siégeait aussi L’URSS qui a adopté la résolution de partager le territoire palestinien en deux états, c’était pour mettre fin à la guerre "civile" entre les communautés arabes et juives. Cette résolution a été rejetée par les pays arabes qui ont immédiatement déclaré la guerre à Israël. Le problème des réfugiés palestiniens est en grande partie l’oeuvre des arabes eux-mêmes, ces derniers ont incité les palestiniens à s’éloigner des zones de conflit afin de laisser les mains libres aux armées arabes pour annihiler les juifs en évitant d’inclure par erreur les palestiniens dans les massacres. La déconfiture des armées arabes a mené à un cesser-le-feu dont le tracé est devenu par la suite la frontière entre l’état d’Israël et les territoires arabes, abandonnant ainsi les palestiniens à leur sort de réfugiés. 

    Quatro: Suite aux deux grandes guerres les déplacements des populations ont été la règle. J’en veux pour exemple le déplacement assorti de génocide des arméniens qui se sont vus contraints de quitter des territoires où ils ont vécu depuis le troisième siècle avant Jésus-Christ. Les grecs d’Ionie qui vivaient en Asie mineure depuis le temps d’Homère ont été contraints à l’exil par la force des armes, peu de personnes ont entendu parler du massacre de Smyrne (Izmir) perpétré par l’armée turque, certains des survivants de ce massacre sont encore vivants. Il s’agit là de cas extrêmes, mais les populations de l’Europe centrale et orientale ont dû aussi se déplacer suite à des "ajustements" de frontières, comme en Transylvanie. Un épisode dont on parle peu est le déplacement des allemands de la Prusse orientale et de la Silésie suite à la défaite de l’Allemagne en 1945, le territoire a été annexé par la Pologne et tous les allemands qui y vivaient depuis des siècles ont été obligés de quitter sur ordre des Soviétiques, un grand nombre d’entre eux sont morts dans cet exode forcé, je connais personnellement un de ces réfugiés qui est parvenu à émigrer au Canada, il se plaint du peu de cas que les historiens font de cet épisode cruel de l’après guerre.

    Autre fait important: la presque totalité des juifs vivant dans les pays arabes depuis bien avant la conquête islamique ont dû quitter leurs pays respectifs et un grand nombre de ceux-là se sont dirigés vers la Palestine dans les années trente et quarante et vers Israël dans les années cinquante et soixante. Deux exemples: les juifs d’Égypte et ceux du Maroc dont le nombre s’élevait à au moins cent cinquante mille pour les deux communautés dans les années trente. Il ne reste plus qu’une centaine de juifs en Égypte et trois mille tout au plus au Maroc. Et on ne fait pas mention des juifs d’Algérie, de Tunisie, de Syrie, du Liban et de l’Irak. Loin de croire que ces juifs ont quitté de leur propre gré, il faut admettre qu’ils ont été littéralement poussés à partir sans rien emporter avec eux en dehors de leurs effets personnels. Fouillés au moment de leur départ, il devaient remettre aux douaniers argent et bijoux.

    Toutes les populations déplacées à cause des conflits ont pu se relocaliser ailleurs. Aucune d’entre elles ne revendique le retour à la terre d’origine et ce malgré l’attachement et la nostalgie. Seuls les arabes palestiniens ont conservé depuis 1948 le statut permanent de réfugiés, ils sont les seuls à revendiquer le droit au retour, ils sont aussi les seuls à ne pas bénéficier de la citoyenneté dans les pays arabes qui font profession de "défendre leur cause".

    Jacques ne connaît pas grand chose au conflit du moyen-orient, cela ne l’empêche pas de pontifier et de monter sur ses grands chevaux. Incapable de citer des faits historiques à l’appui de sa thèse il remplace les arguments par des affirmations non fondées et il s’amuse à déchirer sa chemise croyant que l’indignation est suffisante pour convaincre.

    Helios  

     

    Répondre
  5. Anonyme

    10 mai 2007

    Jacques

    Sarkozy compose avec les musiciens que lui ont imposé les adeptes du multicultaralisme .Pour les violons,il y en a de moins en moins par contre on trouve de plus en plus de " djélembé".

    Pour terminer, à part critiquer vous proposez quoi!

    Grandpas

    Répondre
  6. jacques

    10 mai 2007

    Pour Helios
    "il est tout de même curieux de constater que des gens comme Jacques jettent la pierre à Sarkozy et ne reprochent rien aux champions du multiculturalisme"

    Il est à propos d’accorder ses violons avant le concert en public. Sarkozy fait parti de l’orchestre. Les champions du multiculturalisme est le public à éclairer.

    Répondre
  7. Helios

    9 mai 2007

    À Grandpas,

    Je vous cite: "Pour le soutien aux dictatures arabes,il me semble que le régime de l’ ex Union Soviétique savait  aussi soutenir ces régimes en leurs vendant des armes…"

    Vous avez tout à fait raison mais l’URSS ne s’est pas contentée de leur vendre des armes. Le bloc soviétique entraînait les polices secrètes (les moukhabarat) de pays arabes tels que l’Égypte, l’Irak, la Syrie, la Libye et l’Algérie. Ces "Moukhabarat" qui sévissent encore en Syrie en Égypte, en Libye et en Algérie n’ont rien perdu de leur redoutable efficacité. Il s’agit là d’un des rares héritages durables de l’URSS et de ses satellites.

    L’URSS exigeait par ailleurs une contrepartie de ces régimes arabes, soit la déstabilisation des pays considérés comme alliés ou favorables à l’occident, le Liban, la Jordanie, les monarchies pétrolières, la Tunisie et le Maroc. C’est ainsi que la guerre froide a eu pour champ de bataille additionnel les pays arabes eux-mêmes et certains d’entre ces pays ont travaillé ferme pour la cause du bloc soviétique.

    Un des points que l’on oublie concerne le système de socialisme d’état institué dans les pays arabes. Ce système les a littéralement ruiné alors qu’il engraissait la caste des nouveaux possédants particulièrement ceux issus des forces armées. Moubarak Assad et Kaddafi sont d’anciens officiers ou fils d’officiers.

    Il faut aussi considérer à sa juste valeur la contribution de ces gouvernements à la montée de l’islamisme, non seulement en créant le vide par la liquidation des partis politiques traditionnels mais aussi par l’utilisation abusive des thèmes islamistes afin de couper l’herbe sous le pied des islamistes eux-mêmes. C’est ainsi que la "tyrannie laïque" s’est allègrement islamisée entraînant par le fait même l’islamisation de l’appareil étatique.

    Autre citation: "L’ idée de Sarkozy était au départ de fondre un islam à la française ,il a malheureusement commis une erreur en pensant qu ‘ il pouvait y avoir des musulmans modérés…"

    L’islam dans sa forme originale n’est pas modéré, c’est pourquoi il est incompatible avec la démocratie et le pluralisme. Toutefois les musulmans modernistes du 19 ième et du 20 ième siècle sont parvenu à recouvrir l’islam d’un vernis de modération. Mais il est vite devenu évident que cela ne suffisait pas et qu’il fallait réformer l’islam en profondeur. Le hic c’est que réformer l’islam implique que l’on retranche plus de 70% de son contenu, cela revient presque à le nier.  L’erreur de Sarkozy et de bien d’autres découle du parallèle qu’ils ont fait entre les différentes croyances. L’islam n’est pas une religion comme les autres parce qu’il n’est pas uniquement une religion, l’islam est avant tout une idéologie politique et un mode d’organisation de la société tous deux basés sur un système de croyance.

    D’une certaine façon Sarkozy a mis la charrue devant les boeufs, son intention était louable mais n’étant pas islamologue ni bien conseillé dans le domaine, il n’a pas réalisé qu’il fallait tout d’abord tracer la ligne et exiger que les responsables du culte musulman reconnaissent ouvertement et officiellement l’incompatibilité totale entre la charia et les valeurs républicaines et renoncent par conséquent à chercher des accommodements qui permettent l’introduction de cette charia par la porte de service.

    Cependant l’erreur de Sarkozy n’est que tactique, il a raison sur le fond, le culte musulman doit être encadré de telle sorte que les mosquées se contentent de faire ce que les églises et les synagogues font auprès de leurs fidèles.

    Mais il est tout de même curieux de constater que des gens comme Jacques jettent la pierre à Sarkozy et ne reprochent rien aux champions du multiculturalisme, ce sont pourtant ces derniers qui ont encouragé les islamistes à exiger de plus en plus et qui bien souvent sont allés au-delà de leurs désirs.   

    Helios 

    Répondre
  8. Anonyme

    8 mai 2007

    Bien la premiére partie de mon commentaire est passé "ad patres"

    Jacques

    J’ écrivais qu’ Helios mettait en ligne des articles extrémement documentés et qu’il  répondait à ces détracteurs dont vous faites partie ,sans arrogance ou mépris.

    La suite de ce court mot au dessus

    Grandpas

    Répondre
  9. Anonyme

    7 mai 2007

    Suite

    Pour le soutien aux dictatures arabes,il me semble que le régime de l’ ex Union Soviétique savait  aussi soutenir ces régimes en leurs vendant des armes tout comme la France de "Mythe errand" et "Chiarc d’ arabie".

    Pendant la prémiére guerre du Golfe,on repprocha aux forces américaines de ne pas avoir pousser les colonnes blindées jusqu’ a Bagdad ou d’ anéantir la garde républicaine de ce bon Saddam en ne fermant pas la porte (comme Hannibal l’ a fait à la bataille de Cannes avec les légions romaines).Dans le cas où ils auraient continués nos anti-américains de service auraient criés au génocide.

    L’ idée de Sarkozy était au départ de fondre un islam à la française ,il a malheureusement commis une erreur en pensant qu ‘ il pouvait y avoir des musulmans modérés seulement le conseil du culte musulman est noyauté par les amis Tarik Ramadan .Il avait oublié que le mot islam signifie en langue arabe "soumission"

    Petit cour d’ arabe

    Le mot "islam" est tiré du verbe "aslama" ( "être soumis") signifiant en arabe classique "soumission" Pour le terme musulman en arabe "mouslim" ,il  est construit à partir de le même racine que "aslama" et " "islam" (S-L-M),les mots arabes étant toujours composés de trois consonnes,les voyelles n’ apportant que des distinctions

    Ex : "aslama" :(a) -s -l – (a) -m (a)

           "islam       :(i) -s – l – (a) – m

           "mouslim":(mous) – s – l – (i) – m

    Le préfixe "mous" est ajouté pour désigner la personne faisant l’ action comme dans les métiers "moudariss" le professeur (celui qui enseigne) , "mouhandis" l’ ingénieur(celui qui cherche avec son génie) donc "mouslim" est par définition (celui qui est soumis)

    Pourquoi "soumis" pour désignés les adeptes de ce dogme car dans les premeirs temps de la conquête islamique ,les peuples conquis avaient le choix entre être soumis ou passé au fil du sabre.Lire sur ce sujet un livre d’ un auteur libanais: "Petit tour politiquement incorrect de l’ islam "

    Cette religion est celle de ceux qui sont soumis à Allah ce qui laisees peu de temps à la liberté de penser

    C’ est pour cela qu’ il ne faut pas laisser entre les mains du nain de Téheran,une arme aussi puissante qu’ une bombe nucléaire car à la différence des dirigeants du temps de le guerre froide lui n’ hésitera pas appuyer sur le bouton rouge comme un malade et il se moque complétement de la vitrification de son pays si cela entraine le mode dans une guerre totale.

    Si pour l’ instant,il est difficile d’ installer la démocratie en Irak, ils y arriveront comme ils l’ ont fait au Japon et pourtant cela ne paraissait pas évident aprés Nagasaki et Hiroshima.

    Heureusement que les USA n’ ont pas attendu l’ autorisation de la SDN pour venir botter le c.. à Adolf .C’ est peut être une comparaison historique osée  et c’est vrai que vous n’ aimez pas ce type méthaphoreI .Il suffit de relire vos sarcasmes concernant celle qu Helios avait osé plus haut à propos de Chamberlain

    Pour les attentas,ils se limitent eux  aussi à quelques quartiers de Bagad ce qui ne les rend pas moins barbares.Ce qui permet à une certaine presse d’ en faire des gorges chaudes sur l’ échec des troupes américaines et la vietnamisation de ce donflit.Il me semble que c’ est cette même presse qui annonçait pour la prise de Bagdad ,une bataille du type "Stalingrad" promis pas quelques brillants stratéges français ,la France qui je rappelle n’ a pas gagné de guerre seule depuis? Depuis longtemps,il me semble.

    Je me pose une question,pourquoi cette grande presse n’a pas fait de gros titres sur la boucherie  sans nom qu’ était le conflit Irano-Irakien ou encore sur la façon "Royale" dont les chinois ont résolu le probléme de leur minorité musulmanne les  Ouighours ou encore sur le genocide au Darfour,grand silence radio et télévisuel enfin quand les troupes américaines sont venues en Ex-Yougoslavie casser du vilain serbe,là on les trouvait "Achement Sympa".

    Conclusion en France et ailleurs dans les milieux politiquement corrects,on aime bien les "Ricains" quand ils viennent faire notre sale boulot où on veut et quand on veut et puis surtout aprés qu’ ils se cassent dans leurs pays d’ inculte ces "Cow Boys" car nous français ,on est supérieur ! Nous sommes le pays de Moliére et Racine mais on oublie que ce pays est la terre de naissance de Chirac "le pire d’ entre nous" et Georges Marchais l’ employé du mois chez  "Messerchmidt " et aussi de Sarthre qui vouait  à Staline un culte sans borne.

    Je sais ce que je doit aux "Boys" qui sont venus mourrir un matin de Juin sur les plages de Normandie,ma liberté et ça,cela n’ a pas de prix,n’ en déplaise à certains qui auraient peut être préferé "saluez je ne sais qui en hurlant je ne sais quoi "

    Grandpas

    Répondre
  10. R. Ed.

    7 mai 2007

    @ jacquhélios !!!

    Il n’y a pas un petit monopole du temps de parole, par hazard ?

    Abréger vos textes, on n’entend plus que vous.

    Va falloir changer le titre, ce n’est plus les 4 vérités, mais les 2 vérités. (chacun la sienne, bien sûr)

    Répondre
  11. Anonyme

    7 mai 2007

    Jacques

    J’ écrivais donc beaucoup de personnes sur ce site devrait  prendre exemple.

    Pour la présence d’ Israël,elle est totalement justifiée car les hébreux sont présents 4000 ans avanrt J C ,affiramtions confirmées pas seulment par la bible mais par de récentes fouilles.Ils ont donc autant de droit que les autres peuples d’ origine sémitique.

    Le régime du Shah a été renversé avec l’ aide de la France qui hébergea un certain Komeyni ,sans faire d’ uchronie,le régime précédeant n’aurait pas duré ,plus longtemps.Pourtant le régime du Shah alphabétisait une grande partie de la population iranienne ce qui devait poser quelques problémes aux mollahs du coin car il aurait ét plus difficile de reigner sur des personnes cultivaées que sur ses analphabétes à qui on apprend un livre par coeur.Grâce à l’ aide des dirigeants françaisc cette région est retournée à l’ âge le plus sombre de l’ obscurentisme religieux.

    Les Etats Unis ne dépandent en totalité des champs pétroliféres du moyen orient à la difféencr de l’ Europe ou du Japon.D’ autres loups gros consommateurs d’ energie comme l’ Inde ,la Chine lorgnent  goulument sur ce trésor .

    La suite de ce comentaire plus tard

    Grandpas

    Répondre
  12. Anonyme

    7 mai 2007

    Sarkozy est dangereux pour la France , c’est ce qu’a déclaré LA LIGUE DES DROIT DE L’HOMME (LDH)

    http://www.ldh-france.org/actu_derniereheure.cfm?idactu=1445

    Sarkozy a les médias pr lui , en effet 90% des médias français font partis de 2 grand groupes (Bouygue et Lagarder) les patrons de ces 2 groupes sont des amis intime de Sarkozy… ( objectivité digne d’une propagande).

    Hier soir Sarkozy a été élu au suffrage universel par la majorité des français , on a pus le voir dans l’histoire du monde que la majorité n’a pas forcément raison MALHEUREUSEMENT.

    Plutard moi je n’aurais rien à me reprocher, j’espère que tous les partisants de SARKOZY assumeront leurs actes dans le futur à venir!

    Répondre
  13. jacques

    7 mai 2007

    Pour Helios:

    "Si vous indiquez par là que les occidentaux ne doivent pas se mêler des affaires internes des pays arabes, vous ne faites que défoncer des portes ouvertes"
    Vous rigolez?
    Et la création d’Israel contre la volonté des arabes pour regler un problème d’origine europeene (la barbarie nazie)?
    Et la destruction de la démocratie iranienne en 1953?
    Et l’invasion de l’Iraq pour, comme vous déjà dit, garantir l’approvisionnement de pétrole?
    Et le soutien de tous les dictateurs arabes (pour la même raison)?

    "Les mosquées poussent comme des champignons dans les villes européennes et en Amérique du Nord,"
    "
    les mosquées diffusent inlassablement le même message haineux à l’égard de la société occidentale "
    Et puis après vous défendez leur financement par Sarkozy avec des fonds publics qui ne sont pas authorisés à cet égard par les citoyens français ! Mon cher ami, soyez conséquent !

    "les pays arabes ont surtout souffert d’ingérences violentes de nul autres que leurs propres voisins arabes. "
    Je n’ai jamais dit le contraire !
    "
    Vous reprochez aux occidentaux et plus spécifiquement aux américains de se mêler des affaires des arabes contre le gré de ces derniers"
    Oui, voilà ce que j’ai dit. C’est TRES différent.

    "Loin d’être une sélection naturelle comme vous l’affirmez, l’instauration de la dictature a été tout ce qu’il y a d’artificiel et de littéralement contre nature"
    La sélection naturelle est brutale. L’homme fait partie de la nature. De grâce, ne commencez pas à parler comme les prosélytes religio-écologique.

    "Dans les faits les dictatures arabes ont systématiquement liquidé tout ce qui tient de près ou de loin à la démocratie et à la liberté, les membres en vue des différents partis politiques ont été envoyés en prison sans jugement"
    C’est exactement mon point. Ces pays ne sont pas à un stade suffisant de développement. Lorsque je parle de développement je parle de cela au sens large. Cela veut dire (entre autre chose)
    1) une éducation moyenne suffisante pour ne pas sombrer dans l’abrutissement de l’islamisme religieux radical ou voter pour un parti anti-démocratique (fasciste, communiste ou intégriste par exemple)
    2) une structure politique institutionelle suffisante pour être capable de résister aux éventuels putchs
    etc.

    "Bush a mis de l’avant une politique encourageant la démocratisation des pays arabo-musulmans "
    Vous confondez diplomatie et agression sauvage meurtrière illégale sans juste cause non authorisée ni par l’Onu, ni par son peuple, ni par la constitution américaine.

    "Démocratie iraquienne" ?
    Vous rigolez encore non?
    Tout le monde sait que c’est un simulacre de démocratie limité à un quartier de Bagdad, géré par une armée de X milles hommes, avec une constitution qui fait de la Sharia la loi du pays, et vous savez fort bien que si les américains le permettrait et qu’on avait un référendum à ce sujet, le pays serait divisé par la volonté populaire majoritaire en 3, avec un pays dirigés par une théocratie, l’autre par une dictature et le troisième on ne sait que trop.


    Répondre
  14. Anonyme

    6 mai 2007

    Mille merci, Helios, pour ces formidable explications. Je souhaite seulement que beaucoup les lisent, consciensieusement, puis reflechissent, et enfin progressent dans leurs idees.
    Vous nous offreez de beaux cadeaux. Sachons en profiter et vous en remercier.

    God bless you, Helios.
    Mancney

    Répondre
  15. Helios

    4 mai 2007

    À Jacques,

    Autre citation tirée de votre dernier texte: "J’ai tendance de croire à une sélection naturelle de type de gouvernement et ce n’est peut-être pas un hasard que les pays arabes ne soient pas capables d’avoir des démocraties vu le niveau de leur développement."

    Vous n’êtes pas familier avec l’histoire du monde arabe au vingtième siècle, vous reprenez à votre compte les généralités que les journaleux et pseudo-experts répètent ad nauséam. La démocratie égyptienne est née en 1919 aux lendemains de la première guerre mondiale, système parlementaire, multipartisme, élections régulières, liberté d’expression, presse libre etc. Cette démocratie a été tuée par un coup d’état militaire en 1952, la dictature et l’arbitraire se sont alors installés jusqu’à présent. D’autres pays arabes ont suivi l’exemple de l’Égypte, Le Liban dont la mosaïque multiconfessionnelle lui imposait un communautarisme démocratique, la Syrie et l’Irak dont les systèmes parlementaires n’ont pas réussi à se maintenir face aux coups d’état fomentés tantôt par la gauche tantôt par la droite et toujours avec l’appui des militaires qui finirent par imposer leur tyrannie. Contrairement à ce que vous affirmez Le sous-développement n’est pas incompatible avec la démocratie, l’Inde a été longtemps et reste encore sous-développée, cependant elle constitue la plus grande démocratie du monde.

    Dans les faits les dictatures arabes ont systématiquement liquidé tout ce qui tient de près ou de loin à la démocratie et à la liberté, les membres en vue des différents partis politiques ont été envoyés en prison sans jugement, les journalistes influents ont été interdits de publier et emprisonnés dans bien des cas, la presse domestiquée n’a reçu d’autre fonction que désinformer le public et louanger le Raïs (le chef) et son régime, le culte de la personnalité du Raïs (le leader suprême à la Castro et à la Chavez) a été institué, les libertés et les droits ont été supprimés, critiquer ouvertement le gouvernement valait aux audacieux les visites nocturnes de la police secrète, l’internement et la torture.

    Loin d’être une sélection naturelle comme vous l’affirmez, l’instauration de la dictature a été tout ce qu’il y a d’artificiel et de littéralement contre nature. Mais la force brutale ne peut être opposée que par une autre force également brutale et c’est pourquoi les tyrannies arabes se trouvent confrontées actuellement avec l’islamisme et le terrorisme islamique.

    Ne vous en déplaise, la volonté du président Bush de démocratiser les pays du moyen-orient a suscité d’immenses espoirs chez les peuples des pays arabes même chez les gens qui font profession de critiquer les États Unis. Le spectre de la démocratie a fait très peur à Moubarak, à Assad et à Kadaffi. Les saoudiens et les émirs du golfe n’en ont pas dormi des nuits entières, les mollahs iraniens n’ont pas été les derniers à flairer la menace. Le mouvement du 14 mars au Liban a bouté les syriens dehors, Assad en Syrie est devenu très inquiet, Le mouvement Kefaya (c’est assez) en Égypte a même obligé Moubarak a organiser des élections. Durant cette période tout le monde avait l’oeil sur le processus démocratique en Irak, les détenteurs du pouvoir dans les pays arabes souhaitaient très fort son échec, le succès de ce mouvement aurait signifié la chute à plus ou moins brève échéance des régimes dictatoriaux en place. Pour les islamistes qui abhorrent toute référence à la démocratie, le gouvernement du peuple équivaut à de l’apostasie puisque le pouvoir appartient à Allah seul (et à ses représentants sur terre bien entendu).

    Alors tout ce beau monde s’est mis à fomenter les troubles que l’on sait pour faire dérailler la démocratie irakienne. Ont-ils réussi? Rien n’est moins sûr, le gouvernement irakien malgré violences et attentats continue de fonctionner (un gouvernement occidental aurait-il mieux fonctionné dans des circonstances équivalentes?). Cependant les tyrans arabes (et en cela aidés par bon nombre de faiseurs d’opinion en occident) se plaisent à dire à leur population: "C’est ça la démocratie, si vous en voulez vous aurez la même chose que les irakiens!"

    Ne vous en déplaise, la sécurité de l’occident ne peut être assurée à long terme en l’absence de démocratie pluraliste au moyen-orient. Le cercle vicieux de la tyrannie est bien en place dans les pays islamiques particulièrement dans les pays arabes et cette tyrannie est la source principale de l’insécurité dans le monde. C’est pourquoi la démocratisation du moyen-orient est un incontournable si l’occident veut vivre en paix.

    La tyrannie est incapable de produire de la prospérité et encore moins de la justice et un espoir de vie meilleure. La tyrannie n’est jamais au service des peuples, elle engraisse uniquement la minorité qui détient le pouvoir, et, dans le cas de la tyrannie islamiste, sacralise la violence et l’oppression. Les peuples arabo-musulmans ont beau tout ignorer des traditions démocratiques ils n’en sont pas moins conscients de leur condition déplorable et du cul-de-sac que constitue pour eux le choix entre tyrannie"laïque" et tyrannie religieuse.

    Mais le cercle vicieux de la tyrannie ne fonctionne pas en circuit fermé et ne se contente pas des pays arabo-musulmans, il déverse son trop plein dans les pays occidentaux et c’est là aussi que réside le danger. On doit prendre acte de la démographie galopante des immigrés et de leur propension à ne pas s’intégrer, encouragés en cela par les avocats irresponsables du communautarisme et du multiculturalisme, sans compter les relativistes et les adeptes de la repentance, majoritairement de gauche.

    Nos sociétés respectueuses des droits religieux se doivent d’en encadrer l’exercice pour éviter tout développement qui mettrait à mal le pluralisme et la tolérance. L’islam en tant que religion, idéologie politique et mode d’organisation de la société constitue un problème d’une difficulté qui n’a d’égale que sa nouveauté, une sorte de "terra incognita" inhospitalière et même hostile. Cette religion, à moins d’une réforme en profondeur, est littéralement incompatible avec la démocratie et la modernité. Réduire l’islam à sa seule dimension religieuse fait l’affaire de la majorité silencieuse des musulmans, cependant le discours islamiste vise à prendre le haut du pavé et à dévier l’attention de cette majorité musulmane plutôt tiède et qui a très peur d’afficher sa relative indifférence religieuse.

    Sous prétexte de respecter la liberté d’expression les sociétés occidentales ont laissé proliférer en leur sein des ennemis déclarés et militants de la société occidentale et de ses valeurs, les mosquées diffusent inlassablement le même message haineux à l’égard de la société occidentale et des kouffars (infidèles) occidentaux que les bons musulmans feraient bien de ne pas fréquenter à moins de les convertir à l’islam, on trouve en Angleterre des manuels scolaires islamiques où l’on enseigne aux enfants que les juifs et les chrétiens sont des singes et des porcs, et que les chrétiens sont des égarés qui iront en enfer, les écoles où ce genre d’horreur est enseignée sont pourtant accréditées par les autorités responsables. 

    Que Sarkozy ait tenté d’organiser le culte musulman pour le soustraire à l’influence et au financement des salafistes et des wahhabites saoudiens, voilà qui mérite notre appui. En Angleterre au Canada et même aux États Unis c’est plutôt le laisser faire qui nous réserve des réveils douloureux.

    Bush et Sarkozy ont été les seuls à préconiser une politique cohérente visant à écarter l’insécurité qui prend source dans le moyen-orient et l’islam radical. Bush a mis de l’avant une politique encourageant la démocratisation des pays arabo-musulmans et Sarkozy une politique visant à soustraire les mosquées françaises de l’influence des islamistes radicaux. Que les efforts entrepris n’aient pas donné jusqu’à présent les résultats escomptés, ne signifie pas que leur poursuite ne soit pas souhaitable, c’est tout le contraire.

    (Plus tard la poursuite de ce commentaire)

    Helios 

    Répondre
  16. Helios

    4 mai 2007

    À Jacques,

    Vous reprochez aux occidentaux et plus spécifiquement aux américains de se mêler des affaires des arabes contre le gré de ces derniers. Vous devriez vous familiariser avec l’histoire contemporaine, elle vous réserve des surprises. Tout d’abord les pays arabes ont surtout souffert d’ingérences violentes de nul autres que leurs propres voisins arabes. 

    • Dans les années soixante l’Égypte de Nasser a fomenté un coup d’état au Yemen et l’a soutenu militairement contre les forces de l’imam yéménite durant au moins 6 ans, les saoudiens de leur côté ont soutenu les partisans hostiles à "l’occupant" égyptien.
    • L’Égypte de Nasser a cherché à déstabiliser le gouvernement de Camil Chamoun au Liban durant les années cinquante, les troubles qui s’ensuivirent ont obligé ce président démocratiquement élu à faire appel aux américains dont le débarquement a permis de rétablir le calme.
    • 1958 la république arabe unie est formée par l’Égypte en union politique avec la Syrie, un an plus tard les Syriens excédés par le gouvernement dictatorial de l’Égypte reprennent en main leur pays, Nasser n’ayant pas les moyens de s’y opposer par la force se contente d’insulter copieusement les "traîtres" à la cause du nationalisme arabe. 
    • Le même Nasser a réussi à renverser le roi de Lybie Idriss el Senoussi, les services secrets égyptiens ont été derrière le coup d’état qui a mis fin à la monarchie et mis au pouvoir Kaddafi et Jalloud.
    • Coup d’état au Soudan avec l’appui des services secrets égyptiens, instituant la dictature islamiste de Gaafar el Nimeiri dans les années soixante. 
    • Ingérence également partagée entre Syriens iraquiens et égyptiens dans les affaires de l’OLP et instrumentalisation de celui-ci pour servir d’agent déstabilisateur en Jordanie et au Liban.
    • Plusieurs tentatives d’assassinat contre le roi Hussein de Jordanie et dont les commanditaires étaient tantôt égyptiens et tantôt irakiens. 
    • Occupation militaire du Liban par la Syrie ayant duré deux décennies au cours de laquelle des quarters résidentiels de Beyrouth et d’autres localités ont été soumis à des bombardements dont certains durèrent plusieurs jours et au cours desquels plusieurs milliers de libanais ont trouvé la mort. Cette occupation s’est achevée après l’assassinat de Rafic Hariri par les services secrets syriens aidés par le Hezbollah.
    • Ingérence armée de la Lybie de Kaddafi au Tchad, le gouvernement de ce pauvre pays a été obligé de faire appel à la France pour éviter de se faire annexer par la Lybie.
    • Ingérence de la Lybie dans les affaires égyptiennes du temps de Sadate et tentative de Kaddafi à créer une union politique entre l’Égypte et la Lybie, la crise a pris une dimension violente quand Kaddafi a tenté d’envahir "pacifiquement" l’Égypte pour "convaincre" les Égyptiens à s’unir au lybiens! 
    • Annexion du désert occidental par le Maroc durant les années 80 après le départ des espagnols et déclenchement de la guerre qui a opposé les forces marocaines à ceux du polisario.
    • Invasion et annexion du Koweit par l’Irak de Saddam, ce qui a déclenché la première guerre du golfe.
    • Ingérences Syriennes dans les affaires palestiniennes à travers le Hamas dont l’aile la plus radicale est inféodée à la Syrie et par ricochet à L’Iran.
    • Ingérences mutuelles entre l’Irak de Saddam et la Syrie d’Assad, rivalités déclarée pour le leadership du monde arabe et querelles au sujet de l’exploitation de l’Euphrate.
    Tous ces évènements sont largement ignorés par les prétendus spécialistes qui désinforment le public. Considérons à présent les "ingérences" américaines et celles non moins spectaculaires les britanniques et les françaises.
    • En 1944 le roi Saoud d’Arabie a obtenu de F.D. Roosevelt la promesse formelle que les États Unis protégeront son royaume contre toute tentative de déstabilisation, en retour de quoi l’Arabie s’engageait de ravitailler le monde en pétrole.
    • En 1956 l’affaire de Suez, la France et l’Angleterre en réaction à la nationalisation du Canal de Suez occupent la zone du Canal et cherchent à provoquer la chute de Nasser, c’est aussi l’occasion de la seconde guerre israélo-arabe, les troupes égyptiennes sont battues, mais Nasser s’en tire grâce aux États Unis qui ont fortement dénoncé l’attaque franco-britannique et obligé français et anglais à rembarquer. Nasser n’a pas été reconnaissant à l’Oncle Sam et a clamé victoire exactement comme Saddam après la première guerre du golfe.
    • Moins de deux ans plus tard Camil Chamoun président élu du Liban réclame et obtient l’aide des marines américains pour rétablir l’ordre dans son pays déstabilisé par Nasser
    • De 1956 à 1965 l’Égypte demande et obtient une aide américaine sous forme de blé de maïs de lait en poudre et autres produits alimentaires, aide gratuite que le gouvernement américain adresse au peuple égyptien mais que le gouvernement égyptien vend aux égyptiens. Nasser encore une fois s’est montré ingrat insultant publiquement Lyndon Johnson dans un discours tenu à Port Saïd, insulte gratuite et contreproductive, les États Unis ont suspendu leur aide et Nasser s’est trouvé obligé de quémander auprès des soviétiques.
    • 1973 suite à la quatrième guerre israélo-arabe Sadate demande l’intervention des grandes puissances pour sortir du piège dans lequel Ariel Sharon a pris l’armée égyptienne immobilisée sur la rive est du canal de Suez, seuls les américains répondent à l’appel, et c’est la navette de Kissinger entre Le Caire et Jérusalem, les négociation aboutissent et permettent un retrait partiel des forces israéliennes permettant à Sadate de réouvrir le canal à la navigation.
    • Cinq ans plus tard égyptiens et israéliens ont recours à la médiation de Jimmy Carter dans leurs pourparlers de paix, cela débouche sur les accords de Camp David établissant une paix définitive entre les deux pays.
    • Suite à l’invasion et à l’occupation du Koweit par Saddam, les arabes réunis réclament et obtiennent l’aide des occidentaux particulièrement des américains, les ulémas saoudiens et égyptiens se creusent alors la cervelle pour justifier "coraniquement" la présence de soldats infidèles sur le territoire sacré du Hédjaz (l’Arabie), ils y réussissent partiellement: Ben Laden et compagnie déchirent leur chemise et préparent leur vengeance.
    • Suite à la première guerre du golfe koweitiens et quataris demandent et obtiennent le stationnement de troupes américaines sur leur sol afin de se protéger contre les prédateurs tant irakiens qu’iraniens.
    • Les accords de paix entre la Jordanie et Israël sont signés avec la garantie des États Unis.
    • Les accords de paix entre Israël et l’OLP sont signés sur la pelouse de la Maison Blanche, grâce à la médiation américaine.
    • Les derniers efforts de Clinton pour aboutir à une paix définitive entre Israéliens et palestiniens butent contre la résistance d’Arafat qui, de retour à Ramallah, décide de lancer la seconde intifada.
    • La feuille de route américaine est proposée aux belligérants israéliens et palestiniens afin d’en arriver à un cesser le feu durable suivi de négociation, les rencontres s’avèrent infructueuses.
    Il ressort de ces faits que les "ingérences" américaines ne le sont pas, qu’il s’agit en majorité d’interventions diplomatiques sollicitées par les pays arabes eux-même pour dénouer des crises ou établir des accords de paix.
     
    Avant de conseiller bénévolement (et gratuitement) aux américains de laisser les pays arabes tranquilles vous auriez dû consulter ces derniers, en parlant à leur place et sans savoir de quoi vous parlez vous faites exactement comme la majorité des journalistes, vous vous mettez un doigt dans l’oeil.
     
    De retour demain pour la suite
     
    Helios
    Répondre
  17. Helios

    4 mai 2007

     

    À Jacques,

    Je débuterai par votre dernière remarque: "la comparaison avec Chamberlain vous couvre de ridicule. Franchement, croyez-vous VRAIMENT que l’Iran a fortiori lorsqu’elle ne se sentirait/ ne serait  plus menacée (après notre retrait du moyen-orient) va, comme ça, tout bonnement, tiens, aujourd’hui on va détruire Paris avec une bombe nucléaire, (et puis donc comme conséquence inévitable de la représaille) et l’Iran. Si c’est votre pensée, alors je ne peux absolument rien pour votre manque étonnant de jugement."

    Vous me faites dire quelque chose que je n’ai ni pensé ni dite et vous en tirez bien évidemment des conclusions erronées, dans ces cironstances je laisse au lecteur le soin de juger qui de nous deux se couvre de ridicule. Si vous lisez mon texte avec calme vous verrez que je situe la menace iranienne dans le cadre du golfe persique et du moyen-orient ce qui en soi est bien suffisant. Le parallèle avec Chamberlain et Daladier concerne la volonté d’apaisement poursuivi par les pacifistes, le même apaisement que vous préconisez comme remède à la crise iranienne. Apaiser les tyrans et les extrémistes revient à les encourager, ils prennent non, sans raison, cela pour de la faiblesse ce qui les pousse à vouloir obtenir davantage. L’esprit de Munich est bien vivant et ceux qui l’incarnent, à l’exemple de la Pelosi, refusent obstinément d’admettre que l’on ne gagne pas la paix en capitulant devant les tyrans.

    Il existe actuellement un consensus international dont les pays arabes et les États Unis font partie, il s’oppose catégoriquement à la volonté de l’Iran de se doter de l’arme nucléaire. Ceux qui minimisent l’impact d’une bombe atomique entre les mains des mollahs savent pourtant que ces derniers ne la fabriquent pas pour des raisons défensives. Leur but est d’exercer leur hégémonie sur le golfe persique et ses ressources pétrolières. Leur second objectif concerne la domination du moyen-orient. Vous auriez intérêt à vérifier auprès des Saoudiens, des koweitiens, des jordaniens, des libanais, des égyptiens et même auprès des syriens (ils ne sont pas tous alaouites et pro-Iran), vous seriez surpris de constater la crainte que ces pays nourissent à l’égard de l’Iran, crainte largement justifiée si l’on considère la manière dont les mollahs écrasent les pauvres iraniens (j’espère que vous n’avez pas effacé de votre mémoire Zahra Kazémi cette photographe irano-canadienne, et la manière dont elle a été torturée et assassinée par les pasdarans khomeinistes).  

    Je vous cite encore une fois: "…chacun est maitre chez soi. Les arabes peuvent vivre comme ils veulent dans LEUR pays, et idem pour nous." 

    Si vous indiquez par là que les occidentaux ne doivent pas se mêler des affaires internes des pays arabes, vous ne faites que défoncer des portes ouvertes, non seulement les pays occidentaux sont respectueux des us et coutumes des pays arabo-musulmans mais ils font aussi preuve d’ouverture d’esprit à l’égard des immigrants originaires de ces pays. Pour votre gouverne sachez que la bigoterie islamique est en voie d’effacer toute trace de mode de vie occidental dans les pays arabes, les citoyens de ces pays qui tiennent à ce mode de vie sont pointés du doigt, accusés d’apostasie et persécutés. À l’inverse les immigrants originaires des pays arabes ou islamiques ne se gênent pas pour imposer en occident le voile islamique, les salles de prière, les cafétérias hallal, la séparation des sexes dans les piscines publiques, l’interdiction aux femmes de se faire traiter par des médecins de sexe masculin et autres stupidités du même genre dans l’espace public. Les mosquées poussent comme des champignons dans les villes européennes et en Amérique du Nord, mais essayez de construire la moindre chapelle en Égypte, en Algérie, en Cisjordanie ou en Arabie Saoudite et vous verrez le torrent de haine islamique se déverser sur votre personne.

    Mais si vous indiquez par là que les pays occidentaux doivent se contenter de regarder en spectateurs les bouleversements qui agitent le moyen-orient et la région du golfe persique, alors vous faites preuve d’angélisme exemplaire et vous vous méritez les félicitations de Ben Laden en personne! La nature a horreur du vide, si l’occident déclare forfait et laisse 50% des sources du pétrole à découvert, la place se trouvera vite occupée et pas par des enfants de choeur. Détenir le robinet du pétrole est le rêve que Saddam a entretenu et que les mollahs poursuivent sans relâche, si une majorité d’occidentaux poussent l’amabilité jusqu’à permettre à ces derniers de le réaliser, ils n’auront d’autres choix que se montrer par la suite très coopératifs et très soumis afin de recevoir la ration de pétrole que les mollahs consentiront à leur vendre au prix fort.

    (la suite au prochain commentaire)

    Helios

    Répondre
  18. Helios

    4 mai 2007

    À Jacques,

    Je débuterai par votre dernière remarque: "la comparaison avec Chamberlain vous couvre de ridicule. Franchement, croyez-vous VRAIMENT que l’Iran a fortiori lorsqu’elle ne se sentirait/ ne serait  plus menacée (après notre retrait du moyen-orient) va, comme ça, tout bonnement, tiens, aujourd’hui on va détruire Paris avec une bombe nucléaire, (et puis donc comme conséquence inévitable de la représaille) et l’Iran. Si c’est votre pensée, alors je ne peux absolument rien pour votre manque étonnant de jugement."

    Vous me faites dire quelque chose que je n’ai ni pensé ni dite et vous en tirez bien évidemment des conclusions erronées, dans ces cironstances je laisse au lecteur le soin de juger qui de nous deux se couvre de ridicule. Si vous lisez mon texte avec calme vous verrez que je situe la menace iranienne dans le cadre du golfe persique et du moyen-orient ce qui en soi est bien suffisant. Le parallèle avec Chamberlain et Daladier concerne la volonté d’apaisement poursuivi par les pacifistes, le même apaisement que vous préconisez comme remède à la crise iranienne. Apaiser les tyrans et les extrémistes revient à les encourager, ils prennent non, sans raison, cela pour de la faiblesse ce qui les pousse à vouloir obtenir davantage. L’esprit de Munich est bien vivant et ceux qui l’incarnent, à l’exemple de la Pelosi, refusent obstinément d’admettre que l’on ne gagne pas la paix en capitulant devant les tyrans.

    Il existe actuellement un consensus international dont les pays arabes et les États Unis font partie, il s’oppose catégoriquement à la volonté de l’Iran de se doter de l’arme nucléaire. Ceux qui minimisent l’impact d’une bombe atomique entre les mains des mollahs savent pourtant que ces derniers ne la fabriquent pas pour des raisons défensives. Leur but est d’exercer leur hégémonie sur le golfe persique et ses ressources pétrolières. Leur second objectif concerne la domination du moyen-orient. Vous auriez intérêt à vérifier auprès des Saoudiens, des koweitiens, des jordaniens, des libanais, des égyptiens et même auprès des syriens (ils ne sont pas tous alaouites et pro-Iran), vous seriez surpris de constater la crainte que ces pays nourissent à l’égard de l’Iran, crainte largement justifiée si l’on considère la manière dont les mollahs écrasent les pauvres iraniens (j’espère que vous n’avez pas effacé de votre mémoire Zahra Kazémi cette photographe irano-canadienne, et la manière dont elle a été torturée et assassinée par les pasdarans khomeinistes).  

    Je vous cite encore une fois: "…chacun est maitre chez soi. Les arabes peuvent vivre comme ils veulent dans LEUR pays, et idem pour nous." Si vous indiquez par là que les occidentaux ne doivent pas se mêler des affaires internes des pays arabes, vous ne faites que défoncer des portes ouvertes, non seulement les pays occidentaux sont respectueux des us et coutumes des pays arabo-musulmans mais ils font aussi preuve d’ouverture d’esprit à l’égard des immigrants originaires de ces pays. Pour votre gouverne sachez que la bigoterie islamique est en voie d’effacer toute trace de mode de vie occidental dans les pays arabes, les citoyens de ces pays qui tiennent à ce mode de vie sont pointés du doigt, accusés d’apostasie et persécutés. À l’inverse les immigrants originaires des pays arabes ou islamiques ne se gênent pas pour imposer en occident le voile islamique, les salles de prière, les cafétérias hallal, la séparation des sexes dans les piscines publiques, l’interdiction aux femmes de se faire traiter par des médecins de sexe masculin et autres stupidités du même genre dans l’espace public. Les mosquées poussent comme des champignons dans les villes européennes et en Amérique du Nord, mais essayez de construire la moindre chapelle en Égypte, en Algérie, en Cisjordanie ou en Arabie Saoudite et vous verrez le torrent de haine islamique se déverser sur votre personne.

    Mais si vous indiquez par là que les pays occidentaux doivent se contenter de regarder en spectateurs les bouleversements qui agitent le moyen-orient et la région du golfe persique, alors vous faites preuve d’angélisme exemplaire et vous vous méritez les félicitations de Ben Laden en personne! La nature a horreur du vide, si l’occident déclare forfait et laisse 50% des sources du pétrole à découvert, la place se trouvera vite occupée et pas par des enfants de choeur. Détenir le robinet du pétrole est le rêve que Saddam a entretenu et que les mollahs poursuivent sans relâche, si une majorité d’occidentaux poussent l’amabilité jusqu’à permettre à ces derniers de le réaliser, ils n’auront d’autres choix que se montrer par la suite très coopératifs et très soumis afin de recevoir la ration de pétrole que les mollahs consentiront à leur vendre au prix fort.

    (la suite au prochain commentaire)

    Helios

    Répondre
  19. R. Ed.

    3 mai 2007

    Merveilleuse considération.

    Tout cela serait merveilleux si le pétrole avait été mieux "distribué" géographiquement.

    Mais ce n’est pas le cas. Les plus grosses réserves se trouvent justement chez les islamistes. Lesquels nous tiennent par les couilles depuis 1973.

    Date à laquelle nos gouvernants de l’époque ont accepté d’acueillir ‘le surplus" des populations musulmanes "avec" leur croyances en échange de pétrole "bon marché" !!!

    Remplacer le pétrole ? Oui, bien sûr !!!  Mais c’est beaucoup plus facile à dire qu’à faire.

    Répondre
  20. jacques

    1 mai 2007

    Pour Helios

    Votre post est bien écrit et mérite réflexion. Il présente bien la position américaine.

    Laissez-moi maintenant vous exprimez une autre position, que vous pourrez à votre guise, à votre tour démolir

    Ma position est machiavélique. Dans le bon sens du terme. Je vous conseille de relire ce qu’écrit Machiavel sur les guerres à l’étranger et l’importance de convaincre les coeurs et l´esprit. Machiavel avait une grande expérience de la manière de régler les conflits et rivalités entre une multitude de factions, et ses écrits n’ont jamais autant été d’actualité.

    Voici ce que j’aurais/je ferais:
    – réinvestir le 1,000 milliars de dollars perdu en guerre (seulement pour l’Iraq…) et l’investir dans les autres énergies. Il ne fait pas l’ombre d’un doute que ce montant est considérablement supérieur à ce qui serait nécessaire pour atteindre l’auto-suffisance énergique. Juste un remplacement gratuit de toutes les ampoule électriques de tous les citoyens américains par des ampoules fluo compact diminuerait de 1/2 la consommation d´électricité à un coût de … 5 milliards seulement! Et je n’ai pas parler des recherches en cours ou qui pourrait avoir lieu. Penser que les quelques coupures de Clinton dans les dépense militaires (réinvesti dans le civil) dans les années 1990 ont fait pour le développement informatique!
    – sortir les pays occidentaux du Moyen-Orient: pour chaque Iraquien que vous tuez, vous venez ipso facto de convertir 5 autres à Al Qaeda. Aucun citoyen n’apprécie être occupé et le sentiment "anti-occupant" est en train de fédérer Al Qaeda et tous les islamistes même maintenant les modérés.
    – réaffirmer le principe: chacun est maitre chez soi. Les arabes peuvent vivre comme ils veulent dans LEUR pays, et idem pour nous. J’ai tendance de croire à une sélection naturelle de type de gouvernement et ce n’est peut-être pas un hasard que les pays arabes ne soient pas capables d’avoir des démocraties vu le niveau de leur développement. La France a elle-aussi eu ses 100 ans de guerre de religion entre deux factions ainsi que ses dictatures royales. Cela a fait partie de son développement probablement normal. Il est mal venu de brusquer les choses dans d’autres pays qui ne sont pas au même niveau économique, structurelle et éducationelle. Bref, si vous faites trop tôt des démocraties là-bas, ils éliront de toute manière presqu’immédiatement des régimes islamiques radicaux (hormis coup d’état militaire)
    – renforcer nos pays. Il est inconcevable qu’on laisse les Sakozy de ce monde financer des religions contraires à notre démocratie. Il est impensable que 6 ans après le 11 sept, les USA n’ont toujours pas de carte d’identité nationale pour identifier leurs citoyens! Il est étonnant que les cartes d’identité de toutes nos démocraties n’aient pas encore de marqueurs biométriques, que nos frontières soient des passoirs et que l’éducation "démocratique" soit à ce point si faible que nos jeunes sont facilement endoctrinés à un premier contact idéologique (islamique ou autre).
    – d’où l’importance d’une éducation minimale sur:
    a) ce qui a créé nos démocraties: liberté de parole, d’entreprendre, de travailler
    b) l’économie: en particulier les principes micro-économiques. C’est le poumon essentiel de la société. L’inculture économique des français est une cause importante de leur assujetissement
    – définir l’interaction entre pays sous la forme d’échange gagnants librement voulus: en finir avec les attaques, menaces ou represailles militaires envers les pays qui n’agissent pas comme (de façon nombriliste) on aimerait qu’ils agissent

    Résultat:
    1) on laisse les autres pays tranquilles
    2) dans nos propres pays, on voit à nos affaires florissantes qui espérons-le, si nous avons raison, seront éventuallement imitées par les autres (comme ce fut le cas pour la Chine), et sinon ce sera tant pis pour eux, ils auront ce qu’ils auront voulu. Et si on s’est trompé, alors on imitera les autres.
    3) pour les menaces externes, c’est régler depuis longtemps. Les Etats-Unis et la France, peuvent anéantir toutes la planète avec leur bombe nucléaires. Jugez-vous cette disuasion insuffisante? Croyez-vous vraiment nécessaire qu’on doivent être aussi en mesure de détruire mars? Bien que je vous concède que la possibilité de détruire un météorite menaçant se dirigieant vers notre planète mérite possiblement considération, je crois que vous êtes un tantinet excessif.
    4) la comparaison avec Chamberlain vous couvre de ridicule. Franchement, croyez-vous VRAIMENT que l’Iran a fortiori lorsqu’elle ne se sentirait/ ne serait  plus menacée (après notre retrait du moyen-orient) va, comme ça, tout bonnement, tiens, aujourd’hui on va détruire Paris avec une bombe nucléaire, (et puis donc comme conséquence inévitable de la représaille) et l’Iran. Si c’est votre pensée, alors je ne peux absolument rien pour votre manque étonnant de jugement.

    Alors je vous écoute…

    Répondre
  21. Helios

    1 mai 2007
    On ne peut dissocier l’Irak du golfe persique à moins d’être naïf ou pacifiste et refuser de regarder la réalité. N’en déplaise aux détracteurs, la guerre en Irak a été l’une des décisions stratégiques les mieux fondées. Le monde industriel a un intérêt VITAL dans cette région, cela va au-delà de l’intérêt économique. Or la présence de deux régimes hostiles et de surcroît extrémistes et tyranniques, en Iran et en Irak, constituait une grave menace à la sécurité des approvisionnements en pétrole. Les États Unis ont commencé par écarter la menace irakienne. Les évènements leur ont donné raison: imaginons s’ils n’avaient pas renversé Saddam, ils auraient eu à composer avec deux ennemis en même temps soit un Saddam nettement plus puissant (grâce à la France) et une République islamique d’Iran en possession de l’arme nucléaire.
     
    Les problèmes que les américains affrontent en Irak font partie du second volet du conflit, soit le volet iranien. L’objectif des américains est d’empêcher l’Iran de fabriquer l’arme nucléaire et dans la mesure du possible amener l’Iran à changer profondément sa politique. L’Iran est pauvre et sous-développé, avec une démographie galopante et une économie en ruine les iraniens ne voient pas le jour où leurs conditions de vie cesseront de se détériorer, les mollahs qui les gouvernent sont corrompus et impopulaires ils ne se maintiennent au pouvoir que grâce à un appareil répressif implacable, cependant ils savent que la situation ne peut durer indéfiniment et comme ils sont incapables ou non désireux de l’améliorer, ils n’ont d’autre choix, s’ils veulent se maintenir au pouvoir que de tenter d’exercer une hégémonie totale sur le golfe persique et sur ses ressources pétrolières, cette hégémonie qui dans les faits doit s’exercer sur tout le moyen-orient empruntera aussi l’axe Iran-Syrie-Hezbollah. L’Iran espère l’élargir pour y inclure l’Irak afin de mieux pressuriser l’Arabie Saoudite et les émirats du golfe. Le départ tant espéré des américains et le chantage nucléaire feraient en sorte que toute la région avec ses ressources leur serait soumise.
     
    l’Arabie Saoudite n’est pas de taille pour s’opposer à l’Iran, ceux qui croient que les "insurgés" sunnites en Irak empêcheraient les iraniens d’atteindre leurs objectifs se mettent un doigt dans l’oeil, tout d’abord ces insurgés sont pour le moment ravitaillés par les iraniens eux-mêmes, ces derniers commenceront donc par leur couper les vivres, par la suite ils leur administreront la même médecine que Saddam a servi aux chiites et aux kurdes, et ils n’y aura ni CNN ni Jazirah pour alimenter les journaux télévisés, les pacifistes et les gauchistes pourront dormir tranquilles pendant que les sunnites se feront copieusement massacrer. Du moment que ce sont des musulmans qui charcutent d’autres musulmans il n’y a pas de raison de s’indigner, qui parmi les pacifistes s’indigne des massacres du Darfour et des tueries entre palestiniens?
     
    C’est pourquoi la farce mise en scène au congrès américain ne fait que mettre encore plus en évidence la stupidité de la Pelosi et des démocrates. Électoralisme oblige, ils poussent pour un retrait américain d’Irak alors que le second volet du conflit est en pleine action et que le consensus international contre l’Iran est à son plus fort. Si les démocrates n’étaient pas aussi aveugles et aussi bêtes ils mériteraient d’être accusés de trahison.
     
    Cependant il y a des limites à l’électoralisme et à la bêtise, et la Pelosi devra tôt ou tard s’ouvrir les yeux de la même façon qu’en 1939 Chamberlain et Daladier ont fini, quoique trop tard, par s’ouvrir les yeux.
     
    Ceux qui sont incapables d’appréhender les dimensions stratégiques du conflit avec l’Iran feraient mieux de ne pas se mêler de politique étrangère, de toute évidence ces questions les dépassent.  
     
    Helios
    Répondre
  22. Helios

    1 mai 2007

     

    Merci Annika pour votre appréciation, dans votre réaction à Jaures vous lui avez dit ceci:

    "Méfiez vous, car les changements sociaux ont tendance à commencer aux U.S. 15 ans plus tôt qu’en France, et puisque vous n’avez pas droit a l’autodéfense, et que vos subcultures sont gravement frustrées, les viols de vos filles augmenteront sur les tables tournantes et les banlieues brûleront, sans le droit d’appréhender les malfaiteurs – des problèmes qui deviennent endémiques en France."

    C’est tout à fait vrai et c’est exactement ce que nous observons dans les métropoles du Canada en particulier à Montréal et Toronto. Nous n’en sommes pas encore à appliquer le principe de zéro tolérance que l’ancien maire de New York Rudolf Giuliani a introduit et qui a si bien fonctionné là-bas et un peu partout aux États Unis.

    À Jacques,

    En ce qui concerne l’islam il y a certainement des subtilités qui vous échappent. Dans les pays musulmans les ulémas les muftis et les imams sont des employés du gouvernement, partant ils sont majoritairement à la solde de celui-ci et s’organisent pour ne pas dévier de la ligne officielle. Saviez vous qu’aucune condamnation à mort ne peut prendre effet sans que le mufti ne la considère comme conforme à la charia? Quand Nasser dans les années 60 a voulu se débarrasser des frères musulmans il les a accusés sans preuves convaincantes de complot pour l’assassiner et prendre le pouvoir, dans cette affaire le chef spirituel des frères musulmans Sayed Qutb a été condamné à mort et le mufti de l’Égypte n’a eu d’autre choix que de donner son plein accord!

    En mots très simples cela veut dire que le pouvoir politique a intérêt à garder sous son contrôle les chefs religieux musulmans et surtout à faire en sorte d’éviter la prolifération des imams autoproclamés. Avec une population musulmane de plus de 7 millions de personnes le gouvernement français ne peut pas se permettre de ne pas se mêler de l’organisation du culte musulman, il s’agit de faire de la prévention et empêcher que les mosquées ne deviennent des foyers de djihadisme.

    Au Canada et au Royaume Uni où on laisse les imams les plus fanatiques et leurs supporteurs prendre le contrôle des mosquées, la fanatisation des jeunes musulmans progresse à un rythme inquiétant. Au moins en France le gouvernement a des interlocuteurs relativement modérés et crédibles, dans l’affaire de l’interdiction du voile à l’école ils ont accepté quoique à contre coeur de recommander aux musulmans de se plier à la loi.

    Pour ce qui est des bourdes de Chirac et de de Villepin en politique étrangère, ce qui importe ce n’est pas tant le désaccord avec les États Unis concernant la guerre en Irak que la manière dont ce désaccord a été exprimé et les raisons pour lesquelles il l’a été. Le Canada sur ce point s’est montré très diplomate, le ministre des affaires étrangères John Manley a su, sans provoquer les américains, signifier le refus du Canada de participer à la guerre. Cependant le Canada a accru sa participation militaire en Afghanistan et a collaboré avec les autorités irakiennes dans la formation des agents de paix et dans l’organisation du processus démocratique, sans compter l’aide matérielle fournie à l’Irak après la guerre.

    Chirac et son ministre des affaires étrangères ont déchiré leur chemise en public non par amour de la paix mais par intérêt financier et dans le but d’affaiblir le leadership des États Unis. La France avait investi beaucoup d’argent en Irak et misé gros sur Saddam, d’autre part elle cherchait en compagnie de l’Allemagne à BRIDER la puissance militaire américaine et en faire un instrument de sa politique. L’exemple le plus éloquent étant la guerre en ex-Yougoslavie que la France et l’Allemagne ont fortement encouragée et dans laquelle elles ont impliqué les États Unis même si le Conseil de sécurité de l’ONU ne l’avait pas autorisée. Ici la contradiction est flagrante, pourquoi ce qui, aux yeux de la France, était légitime en ex-Yougoslavie cessait de l’être pour l’Irak? Les victimes irakiennes de la terreur de Saddam avaient elles moins de valeur que les victimes kosovars des serbes? Les musulmans arabes valent-ils moins que les musulmans européens?

    Dans l’affaire irakienne l’axe Chirac-Schröder a tout misé sur cette politique soit trirer très fort sur la bride pour freiner les américains, elle n’a pas fonctionné et pour cause:  elle n’offrait aucune solution satisfaisante sur le plan stratégique à l’insécurité dans la région du golfe persique. Ce n’était ni plus ni moins que la même politique de "containment" pratiquée depuis la première guerre du golfe (politique dont seuls les américains avaient fait les frais et que les français avaient d’ailleurs allègrement contournée contribuant ainsi améliorer la position de Saddam).

    L’attitude du tandem Chirac-Schröder a été nuisible pour tout le monde mais elle l’a été davantage à la France que pour les pays européens désireux de maintenir des liens étroits avec les États Unis.

     Imaginons maintenant ce qui aurait pu se produire si la France avait adopté une politique étrangère "atlantiste": liens étroits avec les États Unis et l’Angleterre,front commun avec ces deux pays au conseil de sécurité,  renforcement de l’OTAN, efforts soutenus afin de créer une force militaire européenne dans le cadre de l’OTAN destinée à  intervenir conjointement ou en coordination avec les forces américaines dans les zones de conflit, ou lors d’opérations de maintien de la paix sous l’égide de l’ONU,
     
    Et si la France avait appuyé la coalition contre Saddam, si elle avait adopté une diplomatie équilibrée dans le conflit entre Israël et les palestiniens, si elle avait pris conscience des dangers de l’islamisme et agit en conséquence,
     
    Si la France avait assumé le leadership en Europe non en opposition aux États Unis mais en partenariat avec eux, et si la promotion de la démocratie et des droits humains avait été établie comme politique commune.
     
    Que se serait-il passé?
     
    Le spectre d’une France inféodée aux États Unis s’évanouirait de lui-même. Le partage des mêmes valeurs rend nécessaire l’harmonisation entre les visions et l’établissement d’objectifs communs. Dans la mesure où la France appartient au monde occidental et qu’elle fait le choix conscient d’aller dans le sens de ses intérêts, elle ne risque pas de s’affaiblir en s’alliant avec les autres pays occidentaux dans la défense d’intérêts communs, c’est exactement le contraire qui se produirait. Par ailleurs, il lui serait infiniment plus facile d’influer sur la politique américaine en demeurant proche des États Unis qu’en faisant cavalier seul, il lui serait aussi plus facile dans un cadre atlantique de réunir des consensus européens pour infléchir la politique étrangère américaine ou pour établir avec elle des plans d’action basés sur une vision partagée.
     
    Malheureusement la France est une moyenne puissance qui se prend pour une superpuissance. Ce qu’elle n’est pas capable de démontrer sur les plans économique et militaire, elle se croit capable de le réaliser sur le plan diplomatique, mais en cela elle ne trompe qu’elle-même. Certes elle peut s’amuser à mettre les bâtons dans les roues aux américains mais cela lui nuit davantage qu’aux États Unis, et la perte d’influence auprès d’eux affaiblit sa position en Europe et dans le monde.
     
    Quant au monde arabe, il se réjouit de la partialité de la France à son égard et dans la mesure où elle influence l’attitude de l’Europe les pays arabes se sentent "compris". Cependant la France et l’Europe à sa suite sont totalement impuissantes dans le dossier du conflit israélo-palestinien. Seuls les États Unis détiennent la capacité de faire avancer l’agenda pour la paix. En se coupant volontairement des américains et en se rangeant du côté arabe, la France se confine au rôle de spectateur partial mais dépourvu d’influence sur le déroulement des événements.
     
    Le retour éventuel de la Russie en tant que puissance économique et militaire, l’émergence des géants chinois et indiens, la crise appréhendée du monde musulman, tous ces éléments influeront sur l’équilibre géopolitique actuel. Dans ce contexte l’Europe et les États Unis n’auront d’autres choix que serrer les rangs, la politique étrangère française, à moins qu’elle ne veuille aboutir à l’insignifiance, devra prendre acte des nouvelles réalités et s’ajuster en conséquence.
    Helios
    (Suite au prochain commentaire)

    Répondre
  23. Louis XI

    30 avril 2007

    – Sarkozy ou Royal… blanc bonnet, bonnet blanc !

    – Que l’une ou l’autre soit élu(e) ne changera plus rien.

    – La 5ème colonne a envahi notre pauvre pays, et la renaissance de celui-ci ne se fera que dans le sang et les larmes !

    Relisez Julius Evola, nous arrivons à une fin de cycle… il ne nous reste plus qu’à essayer de préparer un devenir future pour nos enfants !

    Louis XI 

    Répondre
  24. EIFF

    30 avril 2007

    A lire, le texte de Martin Grassmann. Qui peut comprendre les français ?

    http://www.surlering.com/article.php/id/5175

    extrait : …………..Bayrou, qui dit préférer Royal à Sarkozy pour des questions d’institutions démocratiques, fait ainsi preuve d’un commun déni de démocratie avec la Madone du Poitou : contre le résultat des urnes, on érige le perdant en gagnant, on l’insère de force là où les Français ont dit qu’ils n’en voulaient pas, bafouant l’idée de second tour à deux ; nul doute, avec Bayrou la démocratie sera rénovée, lavée, nettoyée, rincée, essorée. Le tout pour expliquer que la menace pour la démocratie provient de celui qui respecte les règles du jeu, qui prend acte du vote des électeurs et qui ne considère pas avoir à débattre avec celui auquel l’exercice démocratique a déjà dit non. Mais rassurez-vous braves gens ; cette transgression du résultat des urnes, elle se fera au nom de la démocratie ! Et au nom de la lutte contre le danger pour la démocratie que représente le candidat de l’UMP ; on ira débattre sur BFM mais on expliquera que Sarkozy maîtrise les média financiers ; on débattra à 11 heures comme prévu, mais on lira dans les dépêches, même après 13h00, que le débat n’est pas certain d’avoir lieu… Pour un peu, on ne serait plus vraiment surpris d’apprendre, samedi à 20h00, que « le débat n’a pas eu lieu en-raison-de-pressions-médiatico-financières-du-candidat-de-l’-UMP. » Avec un lien internet sous la dépêche indiquant où télécharger le débat… Le ridicule ne tue plus quand il est question de résistance démocratique.

    Répondre
  25. Annika

    28 avril 2007

      Merci Helios ; vous êtes arrivé juste a temps avec votre commentaire positif et précis pour élever (j’espère) l’intérêt ou l’estime de Rouhier Josette, qui s’en allait partir sur d’autres bords… en quête d’intellect ! 

    Une autre dame sur ce forum serait très bienvenue, surtout quand les arguments deviennent aussi graphiques qu’un match de football pour jeunes garçons… Bref, rassurez vous, les participants du forum sont, si pas toujours éclairés et respectueux, au moins distrayants la plupart du temps !  Best Regards

    Répondre
  26. ROBERT

    28 avril 2007

    "A Robert: Les Iraniens sont Perses et non Arabes. C’est un peu comme si vous confondiez Japonais et Chinois. Je sais que sur ce site on ne fait guère la différence mais c’est ainsi."

    oui merci c’est interessant comme commentaire — et alors? j’aurais peut etre du utilise le terme "islamistes" — 1000 excuses 🙂

    Répondre
  27. Anonyme

    28 avril 2007

    Donneur de lecon qui ne signe pas ses propos: " Un peu moins d’hysterie et un peu plus de jugeotte seraient souhaitables"
    Ok, merci, on a compris : Avoir de la jugeotte, c’est offrir la Bombe a Amahdjinabab et a son gouvernement de Mollahs, qui, a l’évidence, donne toutes les preuves de sagesse et de mesure. Dommage que l’on ait balancé Saddam, on aurait du la lui donner aussi, lui qui la désirait tant.
    Merci pour aussi pour nous rappeler que : " … des declarations intempestives de cet abruti de Bush ainsi que ses actions irresponsables les ont mis (Iraniens) de nouveau sous la coupe d’extrèmistes".
    C’est
    évident, enfin pour certains, et ca, c’est de la jugeotte. Bravo.
    Au fait, pensez vous etre apparent
    é a cette tres ancienne famille italienne, les Confini?
    Best,
    Mancney

    Répondre
  28. Anonyme

    28 avril 2007

    Philippe : " Ne pensez vous pas que vu la puissance grandissante de l’Islam dans le monde et les pousses radicales observees un peu partout la France n’aurait pas mieux fait de faire la paix en ces frontieres avec l’Islam afin d’eviter de se le prendre de face.:"
    Non, Philippe, et vous le savez bien. Je suis surpris de voir cette question de votre part. Please, lisez bien la r
    éponse de Gerard Pierre, et celles des autres commentateurs qui vous ont répondu.

    Philippe, : " Sinon, la solution de la guerre civile hexagonale existe si certains le preferent. Aux armes citoyens ?"
    Il ne s’agit pas de "guerre civile" hexagonale, il s’agit de "GUERRE ETHNIQUE" hexagonale, ou de "GUERRE CULTURELLE" h
    éxagonale. Utiliser le terme "guerre civile", avec tout ce qu’il sous-entend , est une condamnation en soi de cette action, donc une acceptation de son contraire. Please, ne nous prenez pas pour des imbéciles. Thanks.

    Best,
    Mancney

    Répondre
  29. EIFF

    28 avril 2007

    Depuis la fin de ce premier tour et la sortie de l’enquête sur Sarkozy dans Marianne de J.F. Kahn, nous sommes en train d’assister à des manoeuvres politiciennes assez détestables qui consiste à baffouer les règles élémentaires de la démocratie et à entraver le débat gauche/droite qu’attende les français. En effet, un certain nombre de journalistes nostalgiques de l’ère Mitterand sont en train de faire pression sur le déroulement des élections en organisant une campagne anti-sarkozy de caniveau, en nous imposant un Bayrou pourtant battu au premier tour et qui s’invite dans cette élection alors que les autres courants politiques sont soigneusement écartés.

    Attention danger ! ! ! La gauche et ses soutiens discrets sont en train de truquer les dés au mépris du débat démocratique pour nous refourguer une gauche d’appareil, sectaire, européiste et toute puissante. La connivence entre le journalisme partisan et le parti socialiste prend des proportions assez inquiètantes en pleine campagne électorale. Tous les coups ne sont pas permis pour nous faire avaler le programme insignifiant de la trés peu crédible Ségolène Royale. Cette mascarade autour de la rencontre Bayrou-Royal est une manoeuvre scandaleuse peu digne du respect des électeurs, qui doivent choisir en toute liberté entre la candidate du socialisme et Nicolas Sarkozy….ou s’abstenir et voter blanc.

    Répondre
  30. jacques

    28 avril 2007

    Pour Helios

    "Organiser les mosquées et le culte musulman signifie les rendre compatibles avec la république: confiner Allah au domaine religieux et l’empêcher d’envahir le domaine du social et du politique"

    C’est EXACTEMENT le contraire. Commencer à les financer signifie qu’à chaque élection il y aura une surenchère entre les candidats pour augmenter leur subvention pour obtenir leur voix, les candidats sachant bien que ces montants sont quantitativement plus importants pour les groupes minoritaires que pour la majorité (puisque le montant est dilué par le grand nombre). Ce principe est et continue d’être le cas dans une myriade de démocratie et c’est ce qui permet à une multitude de groupe de pression représentant des petites minorités, mais très bien organisée, d’avoir un effet politique démesuré et des avantages financiers hors proportion.

    "On reproche à Sarkozy son pragmatisme"
    Qui ??? Où ?????????????????????

    "…et son réalisme"
    Quel réalisme y a-t-il à financer un groupe dont 1/3 des membres représente une organisation dont le but publiquement avoué par le co-fondateur est de renverser la démocratie française (voir mon premier article). Voulez-vous dire que Sarkozy a déjà abandonné et capitule par "réalisme"? Seriez-vous en train de dire qu’il est un lâche? Si oui, dites-le clairement ou lieu de tourner autour du pot.

    "c’est la souris qui rugit, celle de Sarkozy sera peut-être le rat de la fable (le lion et le rat) elle s’emploiera à démontrer aux américains "qu’on a toujours besoin d’un plus petit que soi"."
    C’est la position de Villepin, et cela a très bien marché. C’était la position de l’ONU pour l’Iraq, aussi. Mais n’était-ce pas vous qui rugissiez alors? Et le lion, s’apprête à rentrer à la maison, sans repas, après une escapade meurtrière qui lui aura coûté in fine plus de 1 trillion de dollars (qu’il aura à payer pour des années à venir), un échec cuisant et une réputation ternie et un pays livré (à sa charge) à ses deux ennemis (Al Qaeda et l’Iran) et un Afganistan qui aurait du recevoir dramatiqument plus de force et d’aide qui a pratiquement été abandonné et dont les revenus de l’opium (pour lequel il est devenu le premier exportateur mondial sous la barbe des américians) financeront pour longtemps le terrorisme.

    "Le gros bon sens exige que le gouvernement français entretienne des relations étroites avec son allié de toujours les États Unis"
    Aucun désaccord là-dessus.
    Et rassurez-vous, c’est toujours le cas.
    Les bons amis savent dire à l’autre la vérité lorsqu’il se prépare à commettre une bourde stupide et couteuse. De plus vous ne savez pas faire la distinction entre Bush et les USA. Le peuple américain n’aurait JAMAIS fait la guerre avec l’Iraq si on lui avait dit la vérité. Bush et Cheney ont menti et pris en otage leur peuple.
    Mais tout n’est pas perdu. Le peuple américain a compris (Bush est devenu le président le plus détesté de l’histoire américaine! et Chenez n’a l’appui que de … 5% des américains!)  et Nancy Pelosi a commencé à faire le ménage à la plus grande joie des vrais patriotes américains.
    Donc vos propos sont peut-être pro-Bush, mais ils sont définitivement anti-américains. De grâce, cesser votre fanatisme anti-américain.

    Répondre
  31. Gérard Pierre

    28 avril 2007

    A madame Josette Rouhier.

       Bonjour madame.

       Je vous ai lue avec intérêt. La personne sans doute cultivée, voire raffinée, que vous semblez être souffre du niveau ainsi que du contenu de la prose et de la syntaxe des intervenants sur ce site. Je vous concède que toutes les plumes n’ont pas forcément la même élégance et la mienne ne prétend à aucun prix de réthorique.

       Passée cette concession à la forme, abordons le fond si vous me le permettez.

       " pas d’élévation d’esprit , pas de pensée positive, un manque évident de culture….tout cela pour conduire à ……LA HAINE, au REJET de celui qui ne pense pas comme lui."  A ce stade de vos impressions, puis-je, en toute courtoisie, vous demander si vous avez pris la peine de lire posément le contenu des 114 sourates du coran, ainsi que des milliers de hadiths de la sunna. Ne pas l’avoir fait pourrait procéder, sinon de ce " manque évident de culture " que vous paraissez nous reprocher, mais assurément d’une nécessité de la parfaire. Vous y constaterez en toute objectivité qui prône " LA HAINE, le REJET de celui qui ne pense pas comme lui ". En revanche, si vous vous êtes déja adonnée à cette lecture fastidieuse et que vous y avez trouvé matière à propagation d’amour de tolérance et de paix, l’exposition de votre thèse pourrait constituer matière à un partage de vues non dénué d’intérêt ( il n’y a, soyez en assurée, aucune ironie dans mon propos ).

       " Avec du respect et de la tolérance on peut faire avancer les choses… " …….. à une seule condition : que ce soit la règle admise par tout les protagonistes du jeu. En effet il ne suffit pas, malheureusement, de proclamer à l’ancan que l’on veut vivre dans la paix de l’agneau pour que cela rende ipso facto les loups végétariens. L’islam est un système politique totalitaire, adossé à un prétexte religieux, et les bons sentiments sont inopérants contre tout totalitarisme.

       Ce constat ne me fait pas plaisir, mais je ne suis pas pour autant partisan de casser le thermomètre pour mieux nier l’existence de la fièvre.

       En espérant néanmoins ne pas vous avoir heurtée, permettez madame à mon grand age (63 ans) de s’en tenir à sa conclusion aprés les multiples analyses et synthèses auxquelles il s’est contraint jusqu’à ce jour. Dieu, à défaut d’Allah, me dira le moment venu si je me suis ou non trompé. Je gage toutefois qu’il me tiendra compte de ma bonne foi quel que soit son verdict.

    Répondre
  32. Helios

    28 avril 2007

    À lire certains commentaires on en vient à conclure que le succès de Sarkozy au premier tour passe de travers. Celui de Royal, moins spectaculaire curieusement semble mieux passer peut-être parce que ses chances d’être élue à la présidence sont moindres, c’est un peu comme si on anticipait sa défaite.

    En terme de capacité intellectuelle, de vision, d’habileté politique, de compétence, d’expérience, de dynamisme, de facilité à communiquer avec les électeurs et de crédibilité le candidat Sarkozy l’emporte et de loin sur tous ses rivaux. C’est ce que l’électorat français a manifesté en lui donnant la première place.

    Ségolène Royal a encore des croûtes à manger, on peut sans risques de se tromper affirmer qu’elle n’est pas prête à assumer la présidence, ceux qui ont de bons yeux, même au parti socialiste l’ont réalisé dès le début, elle ne vient pas à la cheville de Sarkozy pas plus que Bayrou d’ailleurs, et les français dans leur for intérieur le savent.

    Certains reprochent à Sarkozy sa "politique à l’égard de l’islam", ce sont les mêmes qui ne trouvent rien à dire sur la fanatisation des musulmans au Royaume Uni en Hollande en Allemagne et même au Canada. Ils oublient ou font mine d’oublier que c’est en France que la proportion de musulmans s’identifiant à leur pays d’accueil est la plus élevée, plus de 50%, alors qu’au Royaume Uni 80% se disent d’abord musulmans. Organiser les mosquées et le culte musulman signifie les rendre compatibles avec la république: confiner Allah au domaine religieux et l’empêcher d’envahir le domaine du social et du politique. Ceux qui accusent Sarkozy de complaisance à l’égard du fanatisme musulman disent n’importe quoi, il suffit de voir de quelle manière (magistrale!) il a su coincer Tariq Ramadan et démontrer son double discours.  http://www.surlautrerive.com/article-10195464.html

    Pour avoir parlé de l’identité nationale des français il a été pris à parti par les bien-pensants de la gauche, mais il a marqué un point et pas seulement sur le plan électoral, il a fait part de sa vision et a montré la direction dans laquelle il s’engagera s’il est élu. En répudiant le communautarisme il place l’identité française au-dessus de l’appartenance religieuse et ethnique, il réhabilite le patriotisme et rallie par la même occasion la majorité des français. Royal n’a eu d’autre choix que de lui emboîter le pas.

    On reproche à Sarkozy son pragmatisme et son réalisme, autrement dit des dispositions naturelles dont la France a absolument besoin. Prise dans l’étau de l’étatisme et des organisations vivant aux crochets de l’état son progrès semble jugulé. Pour se sortir de l’impasse elle n’a certes pas besoin des caciques du parti socialiste ni de leurs imitateurs chiraquiens.

    Certains français (et canadiens) sont aveuglés par leur anti-américanisme, ils ne comprennent pas que les États Unis et la France font partie de l’occident et partagent par conséquent des intérêts et (pour le meilleur et pour le pire) un destin commun. Le gros bon sens exige que le gouvernement français entretienne des relations étroites avec son allié de toujours les États Unis, (un allié qui à deux reprises a sauvé la France et qui a largement contribué après la guerre, à sa reconstruction et à sa prospérité). Le geste posé par Sarkozy à l’égard de l’administration américaine démontre sa volonté de garder ses options ouvertes, il ne se laissera pas emprisonner par une politique étrangère irréaliste et à bien des égards nuisible à la France puisqu’elle a affaibli considérablement son influence outre-atlantique sans lui procurer quelque avantage que ce soit sur le plan international.

    Sarkozy a compris que la France ne peut plus prétendre jouer les grandes puissances sur le plan international. Il réalise aussi que l’Europe (faible et désarmée) sans une alliance solide avec les États Unis n’ira nulle part, c’est pourquoi il s’emploiera (s’il est élu) à restaurer cette alliance, en compagnie de l’Allemagne de l’Italie et du Royaume Uni. La France de Chirac et de de Villepin c’est la souris qui rugit, celle de Sarkozy sera peut-être le rat de la fable (le lion et le rat) elle s’emploiera à démontrer aux américains "qu’on a toujours besoin d’un plus petit que soi".

    Helios

    Répondre
  33. Rouhier Josette

    27 avril 2007

    Après avoir écrit, je relis les commentaires précédents et je dis :

    Bravo M. Ph. DAHN. Vous êtes lucide et ça fait du bien de lire un "Français de l’extérieur" car ceux de l’intérieur n’y voient vraiment plus clair et ont perdu les pédales. Ce n’est pas totalement leur faute à vrai dire mais ils sont responsables de s’être laissés aveugler.

    Merci Annika. Vous êtes précise et vous savez remettre les pendules à l’heure.

    Répondre
  34. Rouhier Josette

    27 avril 2007

    C’est une première pour moi de me manifester sur le web mais je ne suis pas déçue ! Ah non ! Vraiment pas !

    Je constate et je suis bien d’accord avec toutes les personnes que je viens de lire sur ces pages (à quelques très rares exceptions près) …..la France est tombée bien bas. Que vois-je ?

    – un mauvais français, des fautes d’orthographe, une écriture de B.D.

    – de la rancoeur, des injures, de la vindicte

    – des affirmations tronquées et adaptées à la mauvaise foi ou à la colère (parfois justifiée) de celui qui écrit

    En simplifiant : pas d’élévation d’esprit , pas de pensée positive, un manque évident de culture….tout cela pour conduire à ……LA HAINE, au REJET de celui qui ne pense pas comme lui.

    Je suis très déçue. Je pensais apprendre quelque chose de mes concitoyens et je m’aperçois, à travers toutes ces lignes qu’ils PRATIQUENT CE QU’ILS REPROCHENT AUX POLITICIENS DE FAIRE !

    Dans mon désarroi, je me console en pensant que certains (ceux qui sont "redondants") écrivent pour le plaisir gratuit de la gaudriole et s’amusent de pouvoir injurier sans risque.

    Je m’excuse pour eux, auprès de MM. MILLIERE et LANCE (si différents dans leur domaine et parfois opposés dans leurs prises de position) que j’ai toujours du plaisir à lire même sil m’arrive de n’être pas d’accord avec l’un ou l’autre. Mais au moins, eux, ils sont cultivés, posés, respectueux, bien élevés et, à tout le moins, sincères, vrais et …….documentés.

    Je ne pense pas qu’aucune des personnes qui les ont interpellés (parfois injuriés) sur ces pages possède la moitié de leur savoir et de leur intelligence. En tout cas, si je me trompe pour certaines d’entre elles…..celles-ci ne le manifestent absolument pas dans leurs écrits.

    La période que nous vivons est très importante pour chacun d’entre nous car elle est importante pour la France. SI, Messieurs (la seule dame qui s’est exprimée ici a été, elle, positive) vous n’êtes pas contents du résultat du vote quel qu’il soit au 2è tour vous n’aurez à vous en prendre qu’à vous-même car, de la façon dont vous vous exprimez je suis en droit de penser que vous n’avez pas fait grand’chose AVANT pour que ce soit différent.

    Avec de la hargne on ne construit rien. Avec du respect et de la tolérance on peut faire avancer les choses…

     

    Répondre
  35. eh beh

    27 avril 2007

    eh beh
    philippe veut s’allier avec l’islam, qu’il commence par donner ses filles en mariage forcé à des musulmans

    Répondre
  36. Anonyme

    27 avril 2007

    De toute façons l’Iran des Perses desire depuis toujours sa bombe,mème et surtout depuis l’epoque du Sha,aurions nous tenus les mèmes propos s’il avait reussi a l’avoir?bien sur que non,il etait  "l’alliè stabilisateur" de la region et un rempart contre le communisme,mais voila,on a oublier le peuple,quantitè comme toujours nègligeable et pourtant terreau de revolte,les mollahs l’avaient compris et ont profiter de l’aubaine,maintenant,et au moment ou ce mème peuple leur tournait de plus en plus le dos,des declarations intempestives de cet abruti de Bush ainsi que ses actions irresponsables les ont mis de nouveau sous la coupe d’extrèmistes,a croire qu’on tient a cela depuis toujours.

    Un peu moins d’hysterie et un peu plus de jugeotte seraient souhaitables

    Répondre
  37. Anonyme

    27 avril 2007

     SAS : " sas qui votera pour elle (Royal) au 2 eme tour."
    Dis donc, ton Altesse, ne penses tu pas que ton humour va un peu trop loin, parfois, non?
    Best,
    Mancney

    Répondre
  38. Jaures

    27 avril 2007

    A Annika: Je n’ai jamais fait allusion aux origines ethniques des délinquants américains, mais quelles conclusions en tirez-vous ? Vous feriez mieux de réfléchir à leur origine sociale, car si on ne peut changer la couleur de peau, on peut avantageusement agir sur les dégats sociaux souvent à l’origine de la délinquance. Pour le reste, il y a plutôt moins de viols ou de vols en France qu’aux E.Unis. Ce qui ne veut pas dire que tout va bien, mais que vos méthodes sont inopérantes.

    A Robert: Les Iraniens sont Perses et non Arabes. C’est un peu comme si vous confondiez Japonais et Chinois. Je sais que sur ce site on ne fait guère la différence mais c’est ainsi.

    A proxad.net: Mme Royale n’a pas les qualités intelectuelles de la fonction présidentielle ? Qui ètes vous pour en juger sinon un simple électeur parmi 44 millions ?

    Répondre
  39. Anonyme

    27 avril 2007

    ROBERT

    "JMLP est bel et bien antisemite , il souhaite que l’Iran ait la bombe non ? , Oui je sais personne ne vois en cela de l’antisemitisme , mais pour moi et pour bien d’autres quand quelqu’un souhaite que l’Iran des mollahs , de Ahmadinejad possede la bombe je suis desole c’est bien qu’il a un problem avec les juifs "

    Donc tous ceux qui ont les armes nucleaires ont des problemes avec les autres..la france a ces armes, les USA, la GB..

    Israel aussi a ses armes, plus de 200 bombes nucleaires, elle les prepares pour qui? elle a un probleme avec qui? sachant que les pays qui l’entourent, ont un accord de paix avec Israel (Jordanie, Egypte, Turquie)..

    alors je cherche a comprendre, pas plus !

    Répondre
  40. sas

    27 avril 2007

    A philippe…..c’est pas une vision , c’est une obligation….SARKOZY est un baratineur….un AVOCAT ilo racontera toujours ce que veulent entendre les benets……mais il ne fera rien sauf a combiner avec son entourage….comme pour bercy…..et la banque manatep….comme pour la salle playel….comme pour l operation immobilière sur les bords de seine……

    naguy bocsa c’est chirac en pire….

    SAS

    Répondre
  41. jacques

    27 avril 2007

    Pour Philippe

    C’est justement en lisant Sarkozy et ses porte-parole web (comme vous) que je suis inquiet et que voter Sarkozy me paraît insupportable.

    Vous dites qu’ils vaux mieux "s’allier avec l’Islam" et la raison que vous donnez est "vu la puissance grandissante de l’Islam dans le monde et les pousses radicales observees un peu partout la France"
    D’abord c’est déjà une énormité que de laisser sans réponse les discours anti-démocratiques de certains dirigants islamiques (qui appelle dans une deuxième phase un comportement "anti-démocratique", voir mon article plus haut), c’est en une autre d’aller faire des conférences à leur réunion annelles (Sarkozy, Boutin), c’est est encore une autre de leur suggérer de former davantage de prédicateur pour propager leur message anti-démocratique à l’intérieur des prisons et de l’armée (Discours de Sarkozy, Sept 2006, pré-cité), et enocre une autre de FINANCER tout cela de le faire avec l’argent des français, et c’est extraordianairment scandaleux, immoral, immonde d’aller dire ensuite (comme le fait Sarkozy) qu’une de ses valeurs est la laïcité, trompant éhonteusement les citoyens qui n’ont pas tous le temps de s’informer des actions de Sarkozy.

    Bref pour avoir quelques votes (Sarkozy) et une job de lui  avec notre argent (vraisemblablement, vous), tous deux êtes prêt à hypothéquer la sécurité de la France et son future pour les générations à venir.

    Répondre
  42. Gérard Pierre

    27 avril 2007

    A monsieur Philippe.

       Bonjour.

       Je viens de prendre connaissance de votre texte ci-dessus,  daté du 27 avril. Il présente de l’intérêt car son contenu est certainement partagé en toute bonne foi par bon nombre de nos concitoyens. Or, je crains que la position sur laquelle vous vous retranchez ne soit vermoulue. Je m’en explique, si vous le voulez bien, en reprenant chaque élément de votre argumentaire:

    a) – " faire la paix en ses frontieres avec l’Islam afin d’eviter de se le prendre de face " . Faire la paix suppose qu’il y a eu une guerre au préalable. Dans ce cas qui l’a déclarée ? …… La France, qui, chez elle a le droit de se revendiquer de ses propres valeurs ? ….. ou l’importateur de la nouvelle idéologie qui, s’imposant dans l’espace français, refuse de s’intégrer dans sa civilisation ?…… quant à vouloir faire cette paix au seul motif de vouloir s’éviter de prendre l’islam de face, n’est-ce pas déja capituler par avance ? …… reconnaître sa défaite avant même d’avoir lutté ? Cette vision me paraît pour le moins singulière.

    b) – " Quand on est allies, on peut encore discuter en cas de probleme " . connaissez-vous cette préconisation de l’islam recommandant à ses adeptes : " caresse la main que tu ne peux pas encore couper " ? … Connaissez-vous le principe musulman de la takia, c’est-à-dire de l’avancée masquée ?… il consiste à faire semblant d’accompagner l’incroyant tant qu’il est en position de force, pour le terrasser ensuite à la première occasion favorable . Savez-vous également qu’en islam, le croyant n’est pas tenu au respect de la parole donnée à un incroyant ? … si ce sont là ceux dont vous entendez devenir l’allié, apprêtez vous à vivre de cruelles désillusions, …… à moins de vous convertir et de devenir l’un des leurs ! ………. libre à vous, mais en revanche, trés peu pour moi !

    c) – " Vu la masse que représente actuelle l’Islam dans le monde et les idees colportées par ce culte, je pense qu’il vaut mieux ne pas avoir à le combattre en nos frontieres sous peine d’y perdre toutes nos plumes, voire notre belle crete rouge " …….. c’est en substance ce que se dirent Daladier et Chamberlain en 1938, à leur retour de Munich, aprés avoir " conclu " avec monsieur Hitler. On sait ce qu’il advint ensuite. Dois-je vous rappeler cette phrase trés dure de Churchill qui résume fort bien la forfaiture: " Ils eurent le choix entre la guerre et le déshonneur. Ils choisirent le déshonneur, et nous avons eu la guerre ! "

    d) – " Regardez les Americains en Irak… " .  mauvais exemple car, précisément, il se situe hors frontières. Notre problème est  INTRA MUROS.

    e) – " la solution de la guerre civile hexagonale existe si certains le preferent " . Cette solution est effectivement envisagée, mais pas par les Français héritiers leurs ancêtres établis sur le territoire depuis des siècles ou issus de l’immigration chrétienne d’Europe, d’Afrique et d’Asie. Ceux là n’ont pas de problèmes de coéxistence. La solution est clairement envisagée par ceux qui opèrent déja leurs galops d’essai à la guérilla urbaine en brûlant des voitures, en tirant sur des véhicules de police, en caillassant des pompiers, en assassinant un photographe de réverbères ou un concierge qui tente d’éteindre un feu de poubelle, en violant et en calcinant des filles qui résistent à leurs appétits machistes.  Oui monsieur Philippe, de ce point de vue vous avez raison, ceux-là préfèrent effectivement la solution de la guerre civile héxagonale.

    f) – " Aux armes citoyens ? " …….. oui m’sieur ! …….. je le crains.

    g) – " Si la perspective d’un remake de 1789 (1968 ?) amuse certains et leur apparait comme la solution a tous nos soucis, ils ont une vision bien etroite et c’est triste. " ……… dans la mesure où c’est aux fauteurs délibérés de tous les troubles que vous adressez cette remarque, je ne peux que la partager avec vous. Néanmoins, la peur ne supprimant pas le danger, ….. préparez vous à subir, ………. ou convertissez vous si l’opportunisme vous paraît préférable à toute dignité.

    Répondre
  43. foutage de gueule

    27 avril 2007

    "…Ne pensez vous pas que vu la puissance grandissante de l’Islam dans le monde…"

    Certaines valeurs ne sont pas négociables !

    Vu la masse grandissante des dhimmis en europe en général et en france en particulier, il est clair que la soumission (islamisation des esprits ?) a déjà fait des ravages ! La goche française et eurabéenne, donneuse de leçons, connaît mal, très mal et je dirais même pas du tout les conséquences de son flirt incestueux  avec ce dogme qu’elle veut instrumentaliser et  qui fait parler de lui tous les jours que "dieu" fait ! Mais tant que cela se passe ailleurs…. Achtung au retour du boomerang les apprentis sorciers !

    Répondre
  44. Rapetout

    27 avril 2007

    Guy Milliere scripsit: "Le 6 mai au soir, si le visage de Sarkozy apparaît sur les téléviseurs, je m’attends au minimum à des voitures brûlées à la Courneuve ou à Nanterre, voire à des actes de violence plus vifs."

    Peut-être. Peut-être pas.  J’ai entendu ce raisonnement il y a dans les 30 ans ici (ici, ce n’est pas la France).  Un de mes collègues (universitaire, comme moi) s’inquiétait (ou faisait semblant): "Bon sang, j’espère que la gauche (Labor) passera, car sinon le pays deviendra ingouvernable avec les grèves et les manifestations." Le Labor Party s’est ramassé une pelle retentissante, c’est la droite qui l’a emporté haut la main. Et…? et… pas l’ombre d’une grève, pas le bout de la queue d’une manifestation.

    Il n’empêche que personne ne pourrait me convaincre de voter pour Sarkozy. Personne ni rien, même pas ma profonde antipathie (bel euphémisme!) pour Madame Royal.  Pourquoi? Royal est une imbécile. Sarkozy un Machiavel. Je crois que mieux vaut un Machiavel qu’une imbécile pour gouverner un pays.

    Hélas, Sarkozy me prend pour un imbécile.  Je viens de m’en apercevoir ce matin (hier soir pour vous) en tombant par hasard sur une vidéo titrée quelque chose comme "Sarkozy" a du coeur (j’aurais dû prendre note, mais j’était trop occupé à réparer mon desktop en cherchant la solution sur le Net, via mon laptop). Bref, à une question de je ne sais quel journaleux, Sarkozy explique pourquoi il n’a pas fait expulser je ne sais plus quel Marocain ou Algérien, condamné à cinq ans de prison.  Ce monsieur était marié à une Française et avait cinq enfants français.  M. Sarkozy me prend donc pour un imbécile.  Ces gniards français ne le sont que par l’effet du "droit au soil" que défend M. Sarkozy.

    Comme le commenteraient certainement mon excellent collègue le Captain Cap, et son éminent ami M. Alphonse Allais,
     http://www.5-yearslater.com/index.php/2007/03/29/1442-avec-madame-royal-le-captain-cap-resoud-le-probleme-des-retraites
    si  une mouche vient pondre dans votre assiette, les asticots qui sortent de ses oeufs ont-ils droit à ce qui est dans votre assiette?

    M. Sarkozy voudrait me faire accroire qu’il est juste et bon que je partage mon bifteck avec les asticots que les mouches viennent pondre dans mon assiette. Car c’est ça, son droit au sol.

    M. Sarkozy  me prend pour un crétin incapable de voir ses sophismes.  M. Sarkozy peut se brosser pour ma voix.

    Répondre
  45. Jean-Claude THIALET

    27 avril 2007

    27/04/07   – "Les 4-Vérités" –

    Les électeurs déçus (j’en fais partie) par le score de Jean-Marie LE PEN ont au moins – pour peu qu’ils aient le sens de l’humour (je crois en avoir !) – un sujet sinon de consolation, du moins de réjouissance à entendre ce qui se dit actuellement sur les antennes de Radio que de TV, tant de la part des trois candidats arrivés en tête du 1er tour que de leur supporteurs.

    Nicolas SARKÖZY, ses soutiens politiques et électoraux, ne cessent de se plaindre d’être "diabolisés" par les médias et par leurs adversaires du "P.S." et de l’ "UDF" (remarque : ostracisme dont Jean-Marie LE PEN ont été les victimes – le sont encore – depuis des lustres. Tandis que Marie-Ségolène ROYAL et François BAYROU (celui-ci oublie que la règle non écrite de la présidentielle veut que les vaincus du 1er tour ne cherchent pas à se mêler directement à la campagne du Second tour) ne cessent de dénoncer le "verrouillage médiatique" (l’expression est de François BAYROU) dont ils seraient les victimes de la part de leur pricinipal adversaire.

    Il n’est pas venu un seul instant à l’esprit des gens de l’UMP, du PS et de l’UDF et de leurs soutiens électoraux que, depuis toujours, Jean-Marie LE PEN et le FRONT NATIONAL ont été les double-victimes de cet ostracisme et de ce "verrouillage". Il suffit de se souvenir de la quinzaine qui avait suivi le 21 avril 2002 (après le 1er tour de la Présidentielle) où la France prétendue "républicaine" était entrée en transes sous la pression de l’UMP, du PS, de l’UDF, des VERTS, du PC"F" et de tous les partis anti-libéraux lesquels, avec la complicité des syndicats (particulièrement ceux des enseginants)(1), des Associations (notamment "La Ligue des Droits de l’Homme", "SOS RACISME, "RAS l’FRONT", les Ligues Antisémite, Anti-raciste, etc.) et des lobbies en tous genres, et le puissant relais de médias à la botte, avaient mobilisé les moutons et les autruches qui s’étaient rués aux urnes pour que "le fâchisme ne passe pas", pour "sauver la République en danger"… Une seule voix courageuse s’était élevée pour dénoncer cette "République démocratique" (sic) qui s’était ainsi constituée. Celle d’Elisabeth LEVY (dont le patronyme, il est vrai, suffisait à la laver de tout soupçon), journaliste à "MARIANNE".

    Alors, ami nationaux, soyons pour une fois les arbitres, comptons les points, et mêmes les coups de poings verbaux que s’échangent par médias interposés les SARKÖZY, les ROYAL et les BAYROU, ainsi que leurs proches, et leurs électectrices/électrices. Pour une fois que nous ne sommes pas la cible, regardons comment les choses se passent entre vrais "démocrates". Et, selon la dure loi du sport, contentons-nous de dire "Que le (ou la) meilleur(e) gagne !". Ou plutôt le (la) moins pire !

         Cordialement, Jean-Claude THIALET

    (1)  je me souviendrai jusqu’à la fin de mes jours de cette grand’mère  – auditrice de RTL – qui s’était plainte sur l’antenne d’avoir vu revenir sa petite-fille de l’école avec un mot sur son cahier qui indiquait : "Si Monsieur LE PEN est élu dimanche, je serai en grève lundi" (sic). C’est ça, la République, c’est ça la démocratie à la française !

     

    Répondre
  46. porky

    27 avril 2007

    petite phrase de CHURCHILL pour répondre à philippe le pacifiste.

    je cite " vous aviez à choisir entre la guerre et le déshonneur, vous avez choisi le désohonneur et vous vous aurez la guerre.

    citation dite apres que chamberlain ait donné la Tchécoslovaquie à Hitler et  juste avant que celui ci n’envahissent la pologne.

    L’histoire va se répéter car nazi et islam sont idem, tous les deux veulent la destruction des juifs, puis des autres aprés…..

    Certains ont raison sur ce forum, il faudrait peut être appliquer la politique du pire c’est à dire voter Ségo pour arriver plus vite au pied du mur et à ce moment la nous seront contraint de prendre des décisions pour le traitement du cancer.

    autre citation "celui qui veut rester libre ne doit jamais baisser sa garde" 

    Répondre
  47. Philippe

    27 avril 2007

    Petit mot concernant les actions de Sarkozy envers l’Islam en France.

    Ne pensez vous pas que vu la puissance grandissante de l’Islam dans le monde et les pousses radicales observees un peu partout la France n’aurait pas mieux fait de faire la paix en ces frontieres avec l’Islam afin d’eviter de se le prendre de face. Quand on est allies, on peut encore discuter en cas de probleme.

    Vu la masse que represente actuelle l’Islam dans le monde et les idee colportees par ce culte, je pense qu’il vaut mieux ne pas avoir a le combattre en nos frontieres sous peine d’y perdre toutes nos plumes, voire notre belle crete rouge. Regardez les Americains en Irak…

    Sinon, la solution de la guerre civile hexagonale existe si certains le preferent. Aux armes citoyens ?

    Si la perspective d’un remake de 1789 (1968 ?) amuse certains et leur apparait comme la solution a tous nos soucis, ils ont une vision bien etroite et c’est triste.

    Répondre
  48. ROBERT

    27 avril 2007

    "JMLP est bel et bien antisemite , il souhaite que l’Iran ait la bombe non ? , Oui je sais personne ne vois en cela de l’antisemitisme , mais pour moi et pour bien d’autres quand quelqu’un souhaite que l’Iran des mollahs , de Ahmadinejad possede la bombe je suis desole c’est bien qu’il a un problem avec les juifs "

    Ohla faut pas charier quand meme. Il n’a jamais souhaite que l’iran ait la bombe. il a simplement dit qu’il n’y avait aucune raison legale de les en empecher a partir du moment ou ils affirment n’en vouloir que pour produire de l’energie. au pakistan et en inde, par example, sa gene personne qu’ils aient une frappe nucleaire et pourtant, c’est pas qu’ils pretendent ne l’appliquer que pour des raisons pacifistes! Naturellement, persone de serieux ne peut possiblement prendre les iraniens a leur mot.

    Il faut etre realiste. evidement que l’ iran cherche a s’armer afin de detruire certaine portions du monde — mais c’est certainement pas limite a israel! ces fous d’arabes a teheran ne s’en cachent pas d’ailleurs. Dans cette situation la, malheureusement, y’en a pas que pour les Juifs. C;est pour tout le monde ce cadeaux la mes amis.

     

    Répondre
  49. Philippe Danh

    27 avril 2007

    Bravo !

     

    Qu’il est bon d’entendre enfin des paroles censees en France. Je n’y croyais plus, moi qui ai fui a l’etranger apres le desastre de 1981.

    Travaillant malgre tout avec la France et important meme des produits tricolores outre Atlantique, je desesperais de voir la France s’ecrouler peu a peu depuis 25 ans. Il est plus facile de voir les degats de l’autre cote de la barriere et les degats sont importants.

    A l’heure ou la Chine devient une puissance inquietante, il est temps que la France redresse la tete, redresse son economie, reconstruise son outil de travail et son savoir faire et redevienne ainsi un des pays leaders de la CEE. Plus que jamais le bloc Europeen se doit d’etre fort pour esperer repousser les attaques economiques de la Chine, mais aussi religieuse de vous savez ou…

    Sarkozy est le seul depuis De Gaulle va avoir tape du point en France et reussi des reformes et commence a resserer les boulots.  La France vit dans la complaisance, le laisser aller, dans l’abus des benefices sociaux, la paraisse et le non respect de la loi depuis tres tres longtemps. Il est donc logique que les actions de Mr Sarkozy agacent certains, voire declenchent la colere de ceux dont les privilages sont menaces ou dont le libre terrorisme banlieusard risque fort de prendre fin a force de quelques coups de batons bien merites. La France va devoir ravaler sa salive le temps d’avaler la pillule mais une fois le mal de gorge passe, elle se sentira bien mieux. Charge a Mr Sarkozy d’agir avec fermete mais un minimum de tacte, sans perdre son temps sur des faux problemes (les motards, dont je fais partie depuis 35ans n’ont qu’a nous fouttre la paix et se conduire comme de vrais citoyens et respecter les lois qui s’appliquent a tous les Francais) . La France est au bord du gouffre.

    La France a la chance unique d’etre dote d’un intellect, d’une culture forte et moderne, d’un savoir faire reconnu par le monde entier, d’une geographie enviable, sans parler de ses atraits touristiques, culturels et gastronomiques. Peu de pays au monde peuvent revendiquer d’un tel passeport.

    Si les Francais pouvaient enfin prendre conscience de ce fait et exprimer la volonte de redresser la France, tous ensemble, nous pourrions alors envisager un avenir meilleur. Mr Sarkozy est certainement le seul homme politique a nous laisser entrevoir cette possibilite.

    A nous de l’elire et le guider au mieux en ne le laissant pas s’egarer.  A nous de serrer les dents pendant 2 ans, avant de voir la situation s’ameliorer lentement. il faudra ensuite poursuivre l’effort sans relache car on efface pas 25ans catastrophiques qu’avec de belles paroles.

    Votons bien. Soyons fiers de notre belle France et faisons la briller, tous ensemble.

    Ph. Danh

    Répondre
  50. Annika

    27 avril 2007

      JAURES : Je suis étonnée que vous ne soyez pas au courant de cette simple vérité américaine, alors que c’est vous qui abordez le sujet de ‘massacres’ aux Etats Unis.  Les statistiques sont fiables et on les mesure suivant les races (ce qui n’est pas fait en France)… les malheureux noirs qui sont massacrés le sont par d’autres noirs (93%) alors que les blancs sont tués par des noirs a 48%.  Je sais que ça dérange, ça me dérange moi meme, … mais c’est vous qui l’avez relevé !  Méfiez vous, car les changements sociaux ont tendance à commencer aux U.S. 15 ans plus tôt qu’en France, et puisque vous n’avez pas droit a l’autodéfense, et que vos subcultures sont gravement frustrées, les viols de vos filles augmenteront sur les tables tournantes et les banlieues brûleront, sans le droit d’appréhender les malfaiteurs – des problèmes qui deviennent endémiques en France.  

     Les problèmes de DROITS de l’homme (homme honnête) qui vous sont deniés, sont autrement plus importants que la différence entre Royal et Bayrou…

    Répondre
  51. Anonyme

    27 avril 2007

    Jaures

    Donc ,ils sont pardonnables mais s’ ils n’ ont sorti leurs "Guns",ce n’est pas par amour de leurs prochains,certains  étudiants "anti CPE" ont goûté à cet amour très physique, tout simplement le soutien des gauchistes et autre média politiquement correct a suffit à faire passer les gendames mobiles et autres forces de police pour des brutes sanguimaires.Si vous saviez le nombre d’ armes illégales qui circulent dans vos douces banlieues.De toute façon certains de vos adorables et aimants "p’tits gars de banlieue" n’ ont aucunement besoin de "Guns" ,voir le terrible et odieux meutre aprés tortures d’ un jeune homme de confession israëlite.

    Pour votre culture: Onagre = petite catapulte= un de vos plus fervent admirateur qui parfois transforme votre pseudonyme.

    Grandpas

    Répondre
  52. sas

    26 avril 2007

    A bebert……c’est pas la mere de ssarko qui a dit ca….c’est cécilia……la femme de plusieurs hommes….

    et au 20h00 sur TF1; CHEZ SON COPAIN BOUYGUES et les frères le lay et mougeotte.

    sas

    Répondre
  53. Anonyme

    26 avril 2007

    Franchement Royale… Elle n’a pas le calibre intelectuel pour cette fonction..

     

    Menacer la Chine, par exemple, pour qu’elle léve son veto ! On est chez les dingues ! Qu’aurions nous dit, nous, si les USA nous avaient menacer ? Menacer la chine, la 4éme puissance mondiale, alors que nous ne sommes plus que la 6éme, et qu’on sait trés bien que ce n’est qu’un début dans la chute, c’est suicidaire ! Surtout qu’aprés tous, la Chine ne fait que poursuivre sa politique anti-américaine, celle de l’allié de  Chirac. 

    Répondre
  54. Stef

    26 avril 2007

    Ne laissons pas la bête souffrir trop longtemps : pour parvenir à un redressement rapide de la France, faut voter en mase pour la dinde du poitou qui est la seule a pouvoir faire dégénerer la situation à la vitesse du TGV…

    Sinon, on va encore se prendre 5 ans d’immobilisme sarkozesque. Reculer pour mieux saute qu’y disait ???

    Répondre
  55. Jaures

    26 avril 2007

    A Annika: Nous aurons toujours du mal à nous comprendre ma chere puisque les chiffres que vous avancez comme l’étandard de vos certitudes ne font qu’amener de l’eau à mon moulin. Pour une population 5 fois plus élevée, les U.S.A ont donc plus de 11000 homicides par armes à feu. A peine 500 en France ou l’on dénombre 1000 homicides toutes armes confondues. De même il y a en France une cinquantaine d’accidents avec des armes chaque année (essentiellement, dûs à la chasse). 800 aux U.S.A. Mais vous semblez plus sensible aux voitures brulées qu’aux vies humaines. J’espère tout de même que vous passerez entre les balles.

    A grandpas: Il n’y a que dans les dictatures que l’ont est élu aisément dés le 1er tour et si "les ptits gars de banlieue" sont armés, comme vous le dîtes, ils ne semblent pas mal intentionnés puisque personne n’a été tué par balle durant les émeutes. Peut-être sont-ils mieux éduqués que certains étudiants américains. (P.S: Qui est "Onagre" ???)

    Répondre
  56. Jean-Claude THIALET

    26 avril 2007

    26/04/07    – "Les 4-Vérités" –

    Comme le relève "JACQUES", on connaît, grâce à la Seconde Guerre d’irak, les dons d’oracle de Guy MILLIERE. Et la manière dont il s’est trompé lourdement (ce qui ne l’empêche pas de persévérer, perseverare diabolicum) et continue à se tromper en nous annonçant que tout va de mieux en mieux (Madame la Marquise !) en IRAK, laisserait augurer que la fin annoncée du FRONT NATIONAL n’est pas pour demain. Ne lui en déplaise…

    Mais, comme tout le monde, à commencer par moi-même, a le droit de se tromper, je me garderai d’en vouloir à cet impénitent supporteur du tandem ISRAËL/ETATS-UNIS pour cette "prophétie"….  Par contre, je ne peux absolument accepter ce que d’aucuns appelleraient sa "mauvaise foi", lorsqu’il dénonce la "xénophobie" et "l’antisémitisme" du FRONT NATIONAL. Que ne lit-on régulièrement sous sa plume à propos d’une FRANCE avachie qui s’est laissé envahir par des populations allogènes porteuses de graines d’islamo-terrorisme. Ce qu’il appelle la "xénophobie" du FRONT NATIONAL  n’est autre   –  un homme aussi observateur de la vie publique que lui ne devrait pas l’ignorer – qu’un phénomène d’auto-défense  – de rejet (comme doit le faire un organisme sain) –  contre une vague immigratoire qui est en train de nous submerger, de nous pourrir l’existence,  pas seulement dans les "zones de non-droit". Tout au long de sa campagne, Jean-Marie LE PEN n’a pas fait de distinction entre les "allogènes" et les "indigènes" dès lors qu’ils étaient français et avaient la volonté de le rester.  La grande culture de Jean-Marie LE PEN, son humanisme et son bon sens, savent depuis longtemps que les Français ne sont pas une "RACE", mais une nation qui s’est constituée au cours des siècles avec les apports d’autres peuples, lesquels se sont fondus dans le paysage français. Et c’est parce qu’il ne veut pas voir disparaître la "NATION FRANCAISE" que Jean-Marie LE PEN propose une politique de limitation et de contrôle de l’immigration(1). Ce qui l’a amené à être en but à l’ostracisme des mondialistes de tous poils, ceux de la gauche et de l’extrême-gauche soit-disant "anti-libérale" liée à l’altermondialisme, et celle de la droite soit-disant "libérale" liée au capitalisme apatride, et à la "globalisation" qui ne rêvent que de "métissage"(2) aussi bien des corps, que des cultures(3), que des goûts et des consommations. Et comme l’anti-racisme a été mis à la mode auprès d’une population de plus en plus inculte, bêtifiée dès l’enfance par l”Ecole, la TV et les médias, on a baptisé "xénophobie", "antiracisme", etc. cette défense de la nation française. Le degré d’abêtissement acceptant qu’on en vienne aux mains, et même au sang,  pour défendre les couleurs d’une équipe de footbal, mais sûrement pas pour maintenir celle de la FRANCE.

    Pour ce qui concerne "l’antisémitisme" reproché   – là encore à tort, au FONT NATIONAL, on a délibérément voulu faire confondre au bon peuple le refus de voir la politique de la France être inféodée à la politique aventureuse israëlo-américaine, avec l’antisémistime primaire(4).

    Je ne m’étendrai pas   – façon de parler quand on pense à celle qui fut la Joconde des Songages ! – sur les commentaires de Guy MILLIERE à propos de François BAYROU et de Marie-Ségolène ROYAL qu’il expédie superbement de quelques traits de plume. Par contre, concernant son favori, Nicolas SARKÖZY, je crains qu’il ne se mette la plume dans l’oeil jusqu’au manche. En effet, tout laisse augurer que l’ancien Ministre de l’Intérieur (dont on a pu apprécier l’ échec patent à ce poste, comme celui de son rival malheureux, BAYROU,  à l’EDUCATION NATIONALE !) cumulera les erreurs de la Socialie avec celle de la droite la plus bête et la plus lâche du monde. Un exemple : si la "Droite molle" avait fort justement critiqué en son temps les "35-heures" dont on voit depuis les effets désastreux, dans son programme, Nicolas SARKÖZY se garde bien d’y toucher. Il se limite en bon dirigiste élevé à l’ombre de l’Enarchie, de prévoir des aménagements qui, comme tout cautère sur une jambe de bois, ne serviront à rien. Et quand on examine attentivement le reste de son programme, on constate qu’il y a, au mieux, des intentions, mais rien de véritablement concret, de véritablement réaliste. Un peu comme si l’on voulait menacer tous les maux qui affligent la FRANCE de les arroser au kärcher. On a vu ce que cela a donné dans les banlieues. Je crains qu’en définitive Nicolas SARKÖZY   –   comme je l’avais écrit sur différents "blogs" à l’époque du referendum de 2005, ne soit qu’un général BOULANGER, la fin en moins, je l’espère pour lui…

    Et si, comme le prophète MILLIERE l’annonce à la fin de son article, il est à supposer que l’annonce de la victoire de Nicolas SARKÖZY soit marquée par la mise à feu de voitures (tout le monde ne peut pas se payer des feux d’artifice) au lieu des drapeaux algériens et marocains qui s’étaient déployés Place de la république en mai 2002 pour saluer le triomphe "bananier" de Jacques CHIRAC, il est aussi certain que, comme à leur habitude, policiers, CRS, gendarmes mobiles, etc. resteront l’arme au pied. Comme ils l’on fait lors des émeutes de l’automne 2005, comme ils l’ont fait plus récemment à la Gare de Lyon et partout ailleurs où la "racaille" fait désormais la loi. Et que l’on ne compte pas non plus sur Nicolas SARKÖZY qui hérite apparemment de l’ostracisme(5) qui a frappé Jean-Marie LE PEN pour jouer les Margaret THATCHER ou les Ronald REAGAN comme briseur de grèves. Il n’y a qu’à se souvenir simplement des grèves de transports. Elles empoisonnent, certes, la vie des "usagers", mais, chaque fois, il se trouve parmi ceux-ci une majorité pour trouver de bonnes raisons aux grévistes…. Et que dire des "journées d’action" des fonctionnaires quand on sait que chaque famille compte au moins un fonctionnaire, sans parler des parents qui rêvent de voir leur progéniture devenir fonctionnaire, ni de celle-ci qui n’a que cette ambition ! Nicolas SARKÖZY n’est ni un CHURCHILL, ni une Margaret THATCHER, ni un Ronald REAGAN, ni un LEPEN : il n’en a ni la carrure physique, ni la trempe morale, lui qui croit à la magie du verbe en oubliant qu’il prêche au mieux un peuple abruti par l’Education Nationale et les médias, et au pire, une armée de sauvageons comme dirait Jean-Pierre CHEVNEMENT ! Le jour où un Président de la République et un Gouvernement oseront s’attaquer aux principales racines de nos maux : la Socialie (qui a gangrené la fausse droite), l’Education Nationale et la Syndicalie, l’espoir pourra renaître en FRANCE. Et cette espérance n’a pas disparu avec la bataille que vient de perdre le FRONT NATIONAL !

    Ceci étant dit, je ne voterai pas plus pour Marie-Ségolène ROYAL que pour Nicolas SARKÖZY. Selon la formule, mon honneur est fidélité. Fidélité à Jean-Marie LE PEN, fidélité aussi à mes convictions monarchiques Celles, notamment, qu’il n’y a rien a attendre de gens qui se réclament de "valeurs républicaines" (qu’ils bafouent à longueur de mandats) niant la supériorité de la morale divine sur la morale consummériste qui s’est instaurée partout en France, partout sans le monde ! Et le 6 mai, s’il ne se trouve dans les urnes qu’un seul bulletin "Jean-Marie LE PEN", ce sera le mien.! A Dieu de faire son choix entre la peste et le choléra, selon la formule connue que l’on entendra peut-être de nouveau, le 1er Mai, Place de l’Opéra … Et de donner au peuple "le plus spirituel du monde" le président (ou la présidente !) qu’il mérite assurément …

       Cordialement, Jean-Claude THIALET 

    (1) il est à remarquer que ce sont les mêmes qui dénoncent ce "contrôle" et cette "limitation" des flots migratoires, qui défendent bec et ongles l’IVG, en d’autres termes la limitation et le contrôle des naissances !

    (2) à propos de métissage : sait-on qu’aussi bien Nicolas SARKÖZY que Marie-Ségolène ROYAL en sont de chauds partisans. Surtout quand ils font campagne aux Antilles ou à la Réunion !

    (3) à propos de "métissage des cultures", une citation : "Le nioc-mâm (NB rien à voir avec notre "MAM" nationale !) dans le cassoulet, l’harissa dans la choucroute, et le ketchup dans tout, nous font entrevoir les limites du métissage des cultures". (Gault et Millau)

    (4)  le pourcentage de véritables antisémites n’est pas plus grand au FRONT NATIONAL que dans l’ensemble de la poupulation française, à commencer par les Partis de gauche ! 

    Répondre
  57. FRANCIS

    26 avril 2007

    ROBERT

    je partage votre point de vue

    Répondre
  58. Anonyme

    26 avril 2007

     Le Pen xénophobe s’en est pris à l’immigrant juif Sarkozy.

    Sarkozy :

    – qui venait de déclarer son grand attachement à son pays et sa culture d’origine, à savoir la Hongrie. Or, on sait que Sarkozy ne parle pas du tout Hongrois d’une part, et d’autre part que Mr Sarkozy n’a mis les pieds pour la première fois en Hongrie je crois en 2005 ou 2006 à l’occasion d’une réunion des ministres de l’intérieur de l’UE à Budapest; en effet lors de la préparation de ce voyage Sarkozy a dit à ses collarateurs que c’était la première fois de sa vie qu’il allait en Hongrie…

    On peut penser que s’il avait grand attachement à son prétendu à sa culture et pays d’origine , il saurait parler Hongrois d’une part, et d’autre part depuis 15 ans que s’est opéré l’effondrement du bloque communiste il serait aller en Hongrie au moins une fois, surtout qu’on sait qu’il n’hésite pas à voyager loin pour ses vacances ( Maroc, ile Maurice, Egypte si on en croit les médias). Pour moi Sarkozy est un franchouillard pur sucre complètement dépouvu de qq culture que ce soit.

    – dont la femme venait de se déclarer « très fière de ne pas avoir la moindre goutte de sang français dans ses veines » sic.

    Un adversaire peut mettre en avant ses prétendues origines et cultures étrangères (Hongroises en l’occurence) pour prétendre qu’il est d’autant plus représentatif des Français, mais à l’inverse un autre candidat ne peut pas mettre en avant ses origines Franco-Françaises pour prétendre être d’autant plus représentatif des Français. Danger!!!  xénophobie!!!

    – Concernant les tout nouveaux propos antisémitismes de Le Pen à l’égard de Sarkozy, il s’agit d’une interview réclamée par un journal Israelien. Je l’ai lue. Les questions était toutes orientées sur les juifs de France, le vote juif en France, la politique étrangère Israelienne de la France. Tout ce qu’il y a de notable c’est que Le Pen dit qu’il ne pense pas que l’on puisse parler de vote Juif en France mais que les Juifs comme tous les autres Français vote en fonction de leur situation sociale, professionnelle, de leur sécurité… Il n’y a aucun propos antisémite ou xénophobe. Au reste Sarkozy est un chrétien catho pure sucre par ses deux parents, il a dit lui même à la télé qu’il pratique et qu’il prie.

    Comme d’habitude même ceux qui fustigent la bêtise, les mensonges, les occultations, la déformation des faits, du système médiatique français reprennent exactement les mêmes arguments bêtes, mensongés, qui occulte leur source et déforme les propos, de ces mêmes médias.

    Il faut savoir que ces types là (en l’occurence cette fois Millière) peuvent tout à la fois venir au micro de Radio Courtoisie et décrire cette même radio comme rasciste, xénophobe, antisémite quand il s’adresse à la presse Américiaine des Etats Unis. Ils sont incohérents dans leur propos, mais parfaitement cohérent dans leur démarche.

    Ils sont attaviquement du système, de par leur ancêtre, leur formation, leur profession, leur relation, leur propos, leur revenu. Certains sont attachés à la gauche du système, d’autre à la prétendue droite su système, ils sont tous simplement attachés au système et puis à leur amis, leur milieu qui est exclusivement issu du système.

    Personne ne peut être à la fois être crédiblement impartiale dans leurs analyses et dire qu’il faut positivement voter Sarkozy ou Royal ou Bayrou, c’est à dire voter pour le système (leur système, leur gagne pain, celui de leur parent, celui de leur enfant, celui de leur amis) compte tenu de la situation d’évidence désastreuse, ils ne peuvent que dire il faut voter pour le moins nul et fustiger ceux qui sont contre le système.

    Les attaques de Millière "tout sauf Ségolène Royal" sont aussi stupides que les attaques "tout sauf Sarkozy". Et on sait de ces types là au moins depuis le 21 avril 2002, que leur vraie pensée c’est tout sauf le Le Pen, tout sauf le FN.

    La réalité c’est que depuis ses touts débuts en politique (années 50) on trouve dans l’entourage de Le Pen et les candidats qu’il présente de arabes français, des noirs français, des juifs français. Ni Chirac, ni Royal, ni Sarkozy, ni Mitterand, ni aucun de ses adversaires ne peuvent en dire autant. Et surtout pas les types comme Millière.

    En effet tous ces types du système n’ont commencé à s’entouer d’arabes ou de noir de service opportunément et uniquement pour leur propagande, et les partis de gauches 25 ans avant les partis prétendument de droite.

    Le meilleur moyen de décridibiliser un homme politique c’est de l’accuser sans cesse de rascime et d’antisémitisme. Donc tout le système accuse sans cesse le Pen de racisme et d’antisémitisme.

    D’ailleurs on a appris assez forfuitement que ceux qui pratiquent le prétendu « Tout sauf Sarkozy » déjeunaient à la table personnelle de Sakosy, à son domicile privée.

    C’est lors d’une émission débile de Ardisson « 93 faubourg saint Honoré » qui passe sur la chaîne Paris-Première que Karl Zéro racontait qu’avec des journalistes de Charli-Hebdo et d’autres personnalités médiatiques d’extrême-gauche ils étaient invités à déjeuner chez Sarkozy (et avec Sarkozy) et qu’à la fin du déjeuner ils fumaient des pétards (cigarettes contenant de la drogue). Ils en ont même proposé au fils aîné de Sarkozy qui a répondu qu’il en fumerait bien mais qu’il ne pouvait quand même pas faire ça devant son père.

    Ca avait attiré mon attention parce que c’était passé dans un Zapping et j’ai effectivement vu une rediffusion de cette émission. L’extrême gauche médiatique « tout sauf sarkozy » côtoit régulièrement Sarkozy depuis 1995 dans le privé, à domicile.

    Un bon candidat ne peut être que victime et donc Sarkozy est victime de la xénophobie et l’antisémitisme de Le Pen, victime du « tout sauf Sarkozy »…

    Sarkozy (UMP) 31%

    Royal (PS) 25%

    Bayrou (UDF) 18%

    Buffet (PC) 2%

    Voynet (Vert) 2%

    Villier (MPF) 2%

    Total 80%.

    Ce sont tous des ministres et des chefs de parti politique présent au moins une fois dans un gouvernement et qui font listes commune par exemple aux élections régionales 2004 et législatives de 2002 et 1997(Villier avec l’UMP et l’UDF, PC-Vert avec le PS)

    Malgrés les politiques menées depuis 30 ans, les Fançais ont voté à 80% pour les partis qui gouvernent la France depuis ces même 30 ans. Mais tout va changer, plus rien ne sera comme avant.

    « VOTEZ SARKOZY ». Euh…, au fait Mr Millière, pourquoi Sarkozy? Parce que « Tout Sauf Ségolène » tout serait noir avec Ségolène, absolument tout serait désastreux. C’est pas tant pour Sarkozy qu’il faut voter en fait, il faut voter contre contre Ségolène.

    Intitulé de l’article de Millière:

    « L’élection de Ségolène serait un désastre »

    Répondre
  59. MINUX75

    26 avril 2007

    Bonjour Aujourd’hui, tous les hommes ou femmes politiques sont des techniciens du pouvoir, en clair, antilibéraux, ils ont le programme Sarkosphérique d’ augmenter les impôts et de fabriquer du chômage. Quel que soit le candidat, les résultats seront les mêmes, une réduction du pouvoir d’achat de l’ensemble des français. à bientôt

    Répondre
  60. EIFF

    26 avril 2007

    Vote des immigrés, islamisation et communautarisation des quartiers, financement publique des mosquées, discrimination contre les français et les chrétiens, préférence éthnique, maintien des lois liberticides contre la libre expression, flicage de la pensée, subventions et conivence avec la presse et les médias, assistanat général, assemblée non représentative accaparée par le système, manipulation pour retarder la proportionnelle intégrale, immigration subie jamais stoppée, la fausse droite est en service commandé pour nous maintenir en esclavage et pour disloquer l’Etat-nation dans le magma européiste planifié par les puissances extra-maçonniques. Les souverainistes et les patriotes véritables ne s’associeront jamais avec cette droite d’apparence qui insulte et méprise les français à longueur de journée et qui crache sur nos libertés. Il n’y a rien à attendre de cette droite sectaire, et le plus souvent socialiste, qui refuse l’union des droites et le redressement national.

    Le vote blanc ou nul est le meilleur moyen de protester contre cette droite molle anti-libérale immigrationniste et cette gauche étatiste autiste et criminelle. La république est, à cette heure-ci, un   lointain souvenir, la démocratie truquée et sous contrôle, cette élection le paroxysme de la tyrannie médiatique, bienvenue en démo-crasse.

    Répondre
  61. gaius

    26 avril 2007

    "this is the end …bababa….the end my friend…" c’est une chanson des DOORS , pour moi c’est bien la bande musicale qui annonce la fin de notre pays.

    A notre droite nous avons sarko le traitre , reussissant là où une armée d’un million d’hommes a échoué à Poitier et à Toulouse en 720 pour établir l’ISLAM en  France , sarko qui rêve d’être américain , sarko doté d’une IMMENSE intelligence qui avait trouvé LA SOLUTION pour éradiquer la dette nationale de 3000 milliards d’euro … vendre l’or de notre pays …grandiose …. non seulement cet or représente  une goutte dans l’océan mais aussi cet or représente les dernières devises de sécurité du pays …Bravo sarko tu es un génie .

    Et puis à notre gauche nous avons ségo l’incompétente nocive qui voyage officiellement en Chine toute de blanc vétu de la tête au pied , le blanc couleur du deuil en Chine , ségo qui menace des pays amis comme la Suisse D’EMBARGO , un embargo sans doute mené par notre unique sous-marin,  ségo l’ignare en tout , ségo l’arriviste douteuse qui arrive a se faire un capital immobilier d’ 1 million 500 milles euros en moins de 20 ans avec 2 salaires de fonctionnaires et 4 enfants , ségo qui "déteste" les riches.

    Comment ces 2 phénomènes sont arrivés au final des élections présidentielles …simple , ceux sont 2 marionettes choisies et aux ordres des francs maçons …

    Répondre
  62. Robert

    26 avril 2007

    "C’est vrai que quand Le Pen trouve anormal qu’un fils d’immigré hongrois se présente à la magistrature suprême, il ne fait pas dans la xénophobie… "

    Absoluement ridicule! Il ne trouve pas cela "anormal" — tout ce qu’il dit c’est qu’un francais de souche est plus apte ou meritant au plus haut poste de la nation qu’un emigre recent. Et il defini "de souche" comme ayant au moins deux generations enterees dans le sol francais. on peut ne pas etre d’accord mais au moins il defini precisement ce qu’il entend par la.

    C’est quand meme vrai qu’il y a une difference entre un emigre recent (citoyen) et un francais de souche de maintes generations. Pas du point de vue legale, mais du point de vu "national" — C’est pas xenophobe, c’est simplement une realite! Ya rien de mal a ca. C’est peut etre genant dans la pensee liberale et ca la fout mal, c’est pas "correct politiquement" mais c’est la verite.

    Maintenant, quand la mere sarko annonce qu’elle est fiere de n’avoir aucune goute de sang francais dans les veines, c’est vrai que ca la fout mal quand meme. C’est pas de la xenophobie ca, c’est de la haine de la patrie.

    Faudrait quand meme suivre ou au moins pouvoir citer JMLP correctement avant de lui attribuer les defauts habituels!

    Répondre
  63. Anonyme

    26 avril 2007

    Jaures

    Avez vous remarqué que 75% des suffrages exprimés ne veulent pas de votre madonne car si grincheux va faire le grand écart,il me semble que Bécassinne aussi d’ y être obligé,la situation doit être car l’ Arlette appelle au vote anti sarko mais peut être dans sa méglomanie "lLifting’s Quenn " se voyait elle élue au premier tour !

    Pour les émeutes ,nous pourrons faire confiance aux agitateurs habituels de l’ extrême gauche pour mettre la pression,les pros de l’ anti CPE,nous verrons si votre donzelle quand elle mettra en place son nouveau contrat jeune pompé sur celui qui a fait hurler tant de gauchistes crétinisés ,aurat elle droit aux mêmes aboiements de chien enragés.

    Je remarque que pour les deux candidats en finale(on se croirait dans un matche de foot ),aucun n’ a parlé du probléme de l’ islam,(le raciste que je suis )de la situation mondiale(la faute aux vilains ricains),d’économie(ce dollar,pourquoi est il si bas).A propos d’ étatisation des usines ,vous Jaures qui nous bassinez à longueur de mail de la formidable éconmie suédoise ,savez que vos socialistes suédois ont vendu un fleuron de leur économie ," Absolut Vodka".Respectent rien ses socialistes,ils fabriquaient de l’ alcool et ils taxaient la acheteurs en les rendant coupables ce qui  les obligeaient à aller se saoûler la gueule sur les ferrys de la Baltique.

    Pour avoir été aus Etats Unis,je n’ y ai pas vu autant de gros,pour les armes l’ Allemagne a eu aussi ses malheurs et pourtant la legislation est plus sévere.Nous en ce pays nous ne risquons rien puisque nos p’tits gars de banlieue sont déjà armés et nous n’ aurons que nos manches à balai pour toute défense.

    Quand  les loups rentrerront dans Paris,j’ espére qu’ il y aura encore quelques "Black sheep" pour leur tenir tête.

    Pour Katerina,on vous répetent que la Nouvelle Orléans et la Lousiane sont gourvernés par des démocrates,les socialiste de la bas mais en moins rouges qu’ ici!

    Grandpas

    PS: Jaures,j’ ai lu dans un autre article que vous avez eu le droit aux sarcasmes de notre onagre ,pour une fois vous avez toute ma sympathie ,aynt déjà eu droit aux jets de cailloux de celui ci.

     

    Répondre
  64. Gerard

    26 avril 2007

    On considere que l’election de Royal est un desastre, une catastrophe..seulement parcequ’elle est de la gauche..le probleme, c’est qu’il y a beaucoup^de gens qui sont contre Royal, mais ils n’ont même pas pris la peine de lire son programme !

    Je sais que si au 2eme tour, il y avait Royal contre le diable, beaucoup de gens de la droite vont voter le diable, uniquement parceque Royal est de la gauche!

    On refuse royal, seulement parcequ’elle est socialiste, et si elle etait de la droite, on va dire le contraire sur elle, sur ce site..c’est vrai, ceux qui sont riches, et ceux qui deffendent les interets des riches veulent elir quelqu’un comme eux..et ne voient en les pauvres que des gens de 2eme classe !

    Sarkozy n’a que du blabla, et en faite depuis 5 ans, il aurait pu faire quelque chose, et il l’a fait: le bordel dans les banlieus, plus de pouvoir pour les flics, moins de dialogue..en va directement vers une nouvelles forme de democratie, comme il l’appelle..mais les pays de l’europe de l’est (a l’epoque sovietique), n’etaient pas aussi de mocratiques a sa façon? même la corée du nord, est une republique democratique de corée!

    Sarkozy c’est quelqu’un qui avait tout dans la main, avec des autres: le pouvoir, un gouvernement de droite, une assemblée avec une majorité de droite…et c’etait quoi le resultat? un CPE? non a la constitution de l’Eurppe? des emeutes dans la banlieu?

    voter Sarkozy, c’est faire durer les choses, c’est quelqu’un qui ne s’interesse qu’au pouvoir, pas plus..aujourd’hui Bayrou a devoilé que sarko a voulu faire une alliance avec lui contre chirac..et hier il (Sarko) a annoncé qu’il est prêt a gouverner avec les gens du centre et même avec des gens de la gauche..et avant les elections, il a été repeté les mêmes propos que Le Pen pour attirer l’electorat du FN…c’est quelqu’un qui tourne sans cesse sa veste..uniquement pour devenir president..et il est prêt a s’allier avec le diable pour realiser ce rêve!

    Répondre
  65. Annika

    26 avril 2007

    JAURES: "les problèmes autrement plus cruciaux des E.Unis:  les massacres par armes à feu".

     Ci-dessous les chiffres de ces dits "massacres par armes a feu", avec liens a l’appui…  Aux US en 2001- Morts par armes a feu (accidentelles) 802 ; (par homicide) 11,671 ; (par suicide) 16,869. Total: 29,573. http://thegreenman.net.au/mt/gun_deaths_in_usa.htm Les armes a feu sont dont plus utilisées pour commettre un suicide (mort +ou- volontaire) qu’elles ne le sont pour commettre un meurtre. Egalement, il est bon de noter que chaque année, 2,400,000 américains utilisent une arme a feu pour se défendre d’un malfaiteur – ce qui représente plus que 6500 personnes par jour. Ceci veut dire que (suivant ces critères), les armes a feu sont utilisées chaque année 60 fois plus souvent pour PROTEGER la vie des bons citoyens que pour tuer. http://www.americanselfdefense.com/citizens_defense.asp 

    Ca vous offusque Jaures que le peuple ait la LIBERTE et le DROIT de se defendre ?

    Répondre
  66. sas

    25 avril 2007

    A gerard pierre…. au lieu de mettre des renvois…..dit plutot que lelay et mougeotte sont des FRANC MACONS PUR JUS……..ainsi tu auras tout dis et se sera encore plus précis…

    sas

    Répondre
  67. THE DENTIST

    25 avril 2007

    Mr millière, judicieuse analyse.

    A noter que la survie du PS et donc de Royal n’est imputable qu’à la mobilisation electorale des hordes d’immigrés ou français de papiers, qui ont pu bénéficier d’autobus fourni par leurs relais gauchos, pour les prendre par la main de la cité vers le bureau de vote le plus proche.

    On ne saura pas si, une fois le seul acte civique dont ils sont capables (voire coupables !) accompli, ces derniers sont retournés dealer du shitt, tirer les sacs des vieilles sur leurs scooter, ou bruler des bagnoles…

    N’en déplaise à Jaurès ou SAS, c’est cela la réalité……

    Répondre
  68. CANNIBAL CORPSE

    25 avril 2007

    JMLP est bel et bien antisemite , il souhaite que l’Iran ait la bombe non ? , Oui je sais personne ne vois en cela de l’antisemitisme , mais pour moi et pour bien d’autres quand quelqu’un souhaite que l’Iran des mollahs , de Ahmadinejad possede la bombe je suis desole c’est bien qu’il a un problem avec les juifs .

    Mr Millier je confirme

    L’élection de Ségolène Royal serait un désastre

    Répondre
  69. Dagmar

    25 avril 2007

    faute de frappe et le message a disparu

    je reprends

    Merci Robert de déféndre JMLP

    J’en ai ras le bol, vraiment RAS LE BOL des mensoges  gratuits sur JMLP comme quoi il est rasicte et plus subtilement anitisémite. Cette manipulation a commencé en 1990.  Lors  del’effondrement de l’Union soviétique les coco français, pour sauver leur peau et  les affaires,  ont construit l’affaire CARPENTRAS, avec quelques préliminaires , pour discréditer JMLP, seul à denoncer le communisme. Le "anisémitisme, le racisme était les sujets porteurs, mais pas uniques. Et aujourd’hui encore un homme qui se veut libre tel que Guy Millière répete les mensoges à vomir.Mr  Millière, vous êtes un homme intelligent et vous n’avez donc aucune d’excuse si vour répandez les mensoges communistes. Etes vous communiste?????

    Je rapelle que dans la même période  que Carpentras, à savoir 1989-1990, dans les pays de l’est, pays satelites de SSSR,  les courageux hommes tel que VACLAV HAVEL et LECH WALESA ont mené leurs nations respectifs, les tchèques et les polonaises,  vers la liberté et vers la vérité. La vérite et la liberté étant les synonymes. Le seul homme en France de la même époque,  comparable à Vaclav Havel, à savoir qui dénoncait ouvertement le communisme c’était JMLP. Mais il a été abattu par tous ceux, comme des idiots utils ont repris la propagande. A savoir: la presse, les intello, la foulle, les religieux, le show biz et…vous. Ils n’étaient pas obligés. Ils n’avaient pas la mitraillete sur la nuque; Ils ont dansé gratuitement avec les bourreaux

     Mon père était ami personel de Vaclav Havel dans les temps communistes dur et il a perdu -que – le travail très prestigieux parce qu’il s’est exprimé dans la presse au nom de la vérité. Vaclav Havel était en prison, Lech Walesa a reçu le pris de Nobel. En répendant conciement la propagande mansongère, Mr. Millière, vous insultez tous les peuples qui souffraient atroce sous communisme et vous vous en faites complice.

    Répondre
  70. EIFF

    25 avril 2007

    Souvenez-vous de Saddam Hussein réélu à 99%, le PS et la fausse droite connaitront le même sort. Cette élection est la dernière grande illusion, la dernière grande farce avant le rodéo grandeur nature. Le conglomérat d’oligarques de l’UMPS n’a ni la volonté, ni le courage, ni les moyens de changer quoique ce soit, la fête va être de courte durée pour tous les menteurs et tous les dissimulateurs adorateurs de Mamon, dieu du vice, de l’argent extirpé et mal gagné, et dieu de la triche.

    Alléluia ! Vive Le Pen ! Vive la France !

    Répondre
  71. Dagmar

    25 avril 2007

    Merci Robert d’avoir defendu JMLP

    J’en ai ras le bol , vraiment RAS LE BOL des accusations contre JMLP d’être rasiste at en plus antisémite. Cela a commencé en 1990 par affaire CARPENTRAS (avec péliminires orchestré par les communistes 

    Répondre
  72. Gérard Pierre

    25 avril 2007

       Que ce soit mademoiselle Royal ou monsieur Sarkozy, l’issue du scrutin du 06 mai 2007 prochain n’augure rien de bon. Au passage, les Français pourront remercier messieurs Patrick Le Lay (*) et Etienne Mougeotte (**) pour leur persistance à avoir voulu imposer le bipolarisme télévisuel. Les résulats du soir du 22 avril dernier leur sont certainement trés redevables. A leur place, je ne serais pas trés fier, surtout lorsqu’ils en constateront les conséquences. Mais probablement n’en auront-ils cure car ils seront déja bien loin.

       Avec mademoiselle Royal, comme le dit à sa manière SAS, nous n’aurons pas à attendre trés longtemps et la prédiction de monsieur Guy Millière se vérifiera trés rapidement.

       Avec monsieur Sarkozy, ce sera UNE ERE NOUVELLE, et pour cause, L’INCOHERENCE VERBALE LUI TIENT LIEU DE SUITE DANS LES IDEES. Jacques, pour avoir remarqué quelques unes de ses contradictions, ne s’y trompe pas. Le Marsupilami nerveux, opportuniste, mégalomane et sans vision d’avenir va nous amener dans le mur aussi sûr qu’un crash-test, …… simplement, ça peut prendre un peu plus de temps que dans le cas Royal (simple question d’entourage).

       L’avenir de la France passera trés vite par sa rue et non plus par les lambris de ses palais républicains.

                                                            ********************************************

    (*) celui qui ne se sent pas Français mais considère que la culture bretonne a été "génocidée" par la France (…… sans commentaire !)

    (**) celui qui, de son propre aveu, n’est interessé que par le chiffre d’affaire et les résultats financiers de sa chaîne (…… dont la seule émission d’un bon niveau est LA METEO avec la jolie Evelyne Délia)

    Répondre
  73. MARYLINE

    25 avril 2007

    Comme toujours, Monsieur Millière, vous nous offrez une description lucide de la réalité.

    Afin que nos enfants puissent vivre dans un pays plus moderne, je partage le même espoir que vous.

    Cordialement

    Répondre
  74. jacques

    25 avril 2007

    Sarkozy

    Fait saillant de l’historique Discours Nicolas SARKOZY à la Grande Mosquée de Paris de 28 SEPTEMBRE 2006

    "J’aborde ce débat avec les idées claires"

    "quatre dossiers qui me paraissent prioritaires."

    "Premier dossier : la mise en œuvre de la Fondation des œuvres de l’islam de France. Un décret en a reconnu l’utilité publique. "
    " Il lui appartiendra, ensuite, d’attribuer des subventions facilitant les constructions et les rénovations des lieux de culte"

    "Deuxième dossier : le renforcement du statut et de la formation des aumôniers et des cadres religieux.Nous pouvons, en premier lieu, améliorer la vie quotidienne des imams : je vous invite à les faire adhérer au régime social des ministres du culte. ‘

    "il est nécessaire de compléter l’offre de formation théologique et culturelle des cadres religieux dont l’islam de France a besoin : aumôniers militaires, aumôniers des prisons, aumôniers hospitaliers, imams…"

    "La Commission Machelon a proposé plusieurs mesures techniques pour rendre plus aisé et plus transparent le financement des lieux de culte"

    Au lieu d’investir dans la formation scientifique des jeunes, Sarkozy va faciliter l’endoctrination des jeunes et financer la diffusion du message religieux musulman  dont  les fatwas  relèvent du moyen-âge qu’on croyait révolu en France.

    La seule façon que je peux voir de faire reculer Nicholas Sarkozy et son prosélytisme religieux tout azimut, est de mobiliser les principales intéressées: pourquoi pas une grande manifestation des lycéennes  pour protester … tiens pourquoi pas une manif EN BICYCLETTE question de ridiculer le Conserl du Culte Musulman et son "Centre de Recherche"
    (http://www.crcm-cha.org/fatawa38.php)
     La seule chose qui agit sur Sarkozy c’est une manifestation à la télé.

    Qui aurait le talent et les aptitudes nécessaires pour mobiliser et organiser une telle manifestation? Ah OUI ! Notre cher Jaurès… spécialiste en la matière. Jaurès où es-tu donc lorsqu’on a vraiment besoin de toi?

    Répondre
  75. D.B.P.

    25 avril 2007

    cher SAS
    je n irai pas jusque là    Une journée d abstinence   est salutaire pour la santé

    Répondre
  76. Jaures

    25 avril 2007

    A EIFF: A chaque élection on dit que l’élu ne finira pas son mandat. Et dans un cas sur deux, il est reconduit. De même, les Cassandre nous prédisent l’Apocalypse (souvenez-vous, en 1981, les chars russes place de la Concorde!). Aujourd’hui Millière semble appeler de ses veux les émeutes en cas de victoire de Sarkozy: la nostalgie de l’Irak, sans doute (où "les choses s’arrangent"). Il est clair que les provocations du candidat UMP ont fortement traumatisé les quartiers populaires mais cela risque fort de s’exprimer dans les urnes et de provoquer sa défaite. Si tel est le cas, il n’y aura ni cataclysme, ni agonie de la France mais sans doute une vague d’espoir, un vent de réconciliation et une reprise du dialogue et des négociations.

     Et Millière pourra retourner s’occuper des problèmes autrement plus cruciaux des E.Unis: la guerre, les massacres par armes à feu,la reconstruction de la Nouvelle-Orléans, l’épidémie d’obésité, … 

    Répondre
  77. EIFF

    25 avril 2007

    Les deux candidats mis en place par le système politico-médiatique mondialiste et par les puissances maçonniques organisatrices du grand chaos seront balayés aussi vite qu’ils sont venus.

    Le spectacle de marionettes plébécité par les électeurs-consomnateurs et scénarisé dans les couloirs discrets des lobbies européistes n’a aucune chance de survivre face aux réalités qui vont continuer de s’abattre sur notre cher pays.

    Sarkozy l’anti-libéral et Royal, la mal aimée des éléphants socialo-capitalistes, n’ont aucune chance de finir leur mandat s’ils sont élus. La situation et l’état de décrépitude de la France ne leur permettront pas de réaliser le dixième des réformes qui doivent être faits pour sortir du bourbier socialiste. Sarkozy nous a démontré son impuissance à affronter les fonctions qu’il lui était dévolu comme ministre de l’économie et comme ministre de l’intérieur, son bilan en la matière a été un zéro pointé, l’héritier de Chirac a toutes les qualités pour nous emmener dans le précipice.

    La lente agonie va s’accélérer dès le 6 mai prochain, le système scéllé par les petits calculs de l’UMPS est cuit. La révolution bleu-blanc-rouge n’a pas eu lieu dans les urnes, elle aura finalement lieu dans la rue.

    Répondre
  78. Jaures

    25 avril 2007

    Comme toujours, Millière cultive l’invective et l’incohérence. Tout d’abord, est-ce bien raisonnable de persévérer sur le registre éculé de "Ségo incompétente, niaise,…". Cet argumentaire s’est retourné contre ses concurrents socialistes et n’ a pas eu prise sur l’électorat de gauche. Sarkozy n’a creusé l’écart qu’en trustant 1tiers du vote Le Pen. Aujourd’hui, il est obligé de faire le grand écart: un coup de "racaille" à droite, un "nous offrirons la nationalité françaises à toutes les femmes battues du monde" à gauche. On est pas loin du ridicule absolu souligné par l’interview ce matin sur France Inter de son pourvoyeur en discours obligé de slalomer entre les contradictions de Sarkozy (libéral, pas libéral, pro américain ou non, karcher ou tolérance,…). Millière dénonce aujourd’hui "l’antisémitisme" de Le Pen (quelle découverte!) alors qu’il intitulait un article "Je me réjouirai de la progression de Le Pen" il y a quelques mois. De fait, je sens aujourd’hui un certain désarroi à droite passée l’euphorie des résultats en trompe-l’oeil du premier tour. La bataille sera serrée, mais je ne suis pas pessimiste. Mme Royal a ses chances pour créer un pôle socialo-centriste-écolo pro européen qui nous protégera du syndrome Thatcher dont personne, hormis les 4V, ne veut en France. 

    Répondre
  79. Joke

    25 avril 2007

    Qui a écrit en janvier de cette année :
    « Ce que cet ouvrage cherche à démontrer est que non seulement, ne lui en déplaise, Nicolas Sarkozy est bien « libéral, atlantiste et communautariste » mais qu’il est devenu une sorte de filiale française de la Bush Cie, un néo conservateur américain à passeport français. » 
     « Ce « sarko-show » est une arme de dissimulation massive, car celui qui ne cesse de prétendre vouloir « être jugé sur ses résultats » n’a pas son pareil pour masquer les piètres bilans de son action. » 
     « C’est une évidence. Nicolas Sarkozy ne croit pas au « modèle républicain » d’intégration. De ses lacunes ou de ses échecs –malheureusement incontestables– il veut profiter pour non pas réformer ce « modèle », pour le rendre plus efficace, mais pour le démanteler. On verra plus loin, citations précises à l’appui, en dépit de ses dénégations récentes que le modèle que le patron de l’UMP a en tête est communautariste et confessionnel. »

    Réponse : Eric Besson, nouveau soutien de Sarkozy.

    Répondre
  80. dave

    25 avril 2007

    C’est vrai que quand Le Pen trouve anormal qu’un fils d’immigré hongrois se présente à la magistrature suprême, il ne fait pas dans la xénophobie… Et Millière n’a jamais partagé les valeurs du FN. Normal, c’est un vrai démocrate !!

    Répondre
  81. robert

    25 avril 2007

    "L’effet Le Pen, malgré les tentatives du Front National de faire appel à la xénophobie, à la terre qui ne ment pas ou à des propos qui ont frôlé l’antisémitisme, est retombé, même s’il reste à un niveau élevé, très significatif du « malaise français "

    Completement ridicule! Quels examples vous avez de xenophobie ou d’antisemitisme? Vous avez soutenu Sarkozy dans un article precendent. Dans ce cas las faut pas vous plaindre d’avoir a faire face a Segoleche! Si vous aviez pour 2 doigts de bon sens fallait soutenir le FN et non-as le "moi pire". C’est vraiment trop d’hypocrisie idiote de votre part!

    Répondre
  82. jacques

    25 avril 2007

    Millière:
    L’élection " de Sarkozy ouvrira une ère nouvelle"

    Vous ne pouviez pas mieux dire.
    La dernière fois que vous avez prononcer une phrase équivalente c’était je crois lorsque vous avez parler de l’invasion de l’Iraq par Bush. Avec comme résultat qu’un pays non menaçant, avec aucune présence d’Al Qaeda, avec une vie économique et des exportations de pétrole adéquates, seul pays laïc de la région, se retrouve avec la Sharia comme premier article de la constitution , des exportations de pétrole au plancher, l’insécurité ahurissante, un mur berlinois en construction, une infrastructure dévastée et pour couronné le tout la livraison des clés du pays à l’Iran.

    Vous aviez raison, le terme "ère nouvelle" convient parfaitement.

    L’ère nouvelle de Sarkozy s’annonce tout aussi prometteuse.
    Serait-ce une ère de duplicité à la française arrivant en compétition avec celle de Bush? Laissez-moi être plus spécifique.

    23 avril 2007: congrès de Dijon: Sarkosy: "une valeur sur laquelle je ne négocierai pas: la laïcité de la France"… est-ce un mensonge éhonté ou de l’humour pince sans rire?

    2003: Nicolas Sarkozy initie la création du Conseil Français du Culte Musulman

    Ce Conseil est formé pour 1/3 par l’Union des Organisation Islamiques de France laquelle est elle-même membre de l’Union des Organisation Islamique d’Europe (UOIE). L’UOIE est dirigé de Londre par le cheik Ahmed Al-Rawi,  aidé par le Conseil Européen de la Recherche et de la Fatwa.

    Selon l’Express:
    "l’Union des organisations islamiques de France (UOIF) était un petit cercle d’étudiants et d’activistes islamistes en exil. Depuis 2003, cette fédération d’associations est devenue un interlocuteur privilégié de l’Etat français pour la gestion de l’islam en France. L’UOIF occupe actuellement un tiers des sièges au Conseil français du culte musulman (CFCM)"
    http://www.lexpress.fr/info/societe/dossier/mosquees/dossier.asp?ida=432856&p=1

    Elle organise, entre autre choses, des conférences annuelles avec des noms prestigieux. Tenez, par exemple:
    2003: Nicholas Sarkozy
    2006: Christine Boutin (UMP) et Hani Ramadan
    "Cette année à la tribune, on verra Hani Ramadan, le frère de Tariq, celui qui justifiait la lapidation dans les colonnes du Monde il y a quelques années"
    http://www.lefigaro.fr/france/20060505.FIG000000083_l_union_des_organisations_islamiques_de_france_arrive_essoufflee_a_son_rendez_vous_annuel.html

    Qui finance tout cela?
    Jusqu’à ce jour, semble-t-il, quelque chose comme les pays du Golfe, Londre et les fidèles. Mais l’entraide s’améliore: bientôt ce sera l’Etat Français lui-même, (ni plus ni moins !) qui les fianncera: c’est-à-dire VOTRE IMPOT, question de diminuer votre pouvoir d’achat un petit plus encore et en plus pour notre bienaimé futur président d’avoir quelques votes des fidèles en plus (on ne peut jamais en avoir assez!).  Félicitation: VOUS êtes des citoyens exceptionnellement généreux. Un gros merci, les potes.

    20 septembre 2006: Dépot du rapport de la commission Malechon mise en place par Nicholas Sarkozy:
    Recommandation 1.B.2: Autoriser formellement l’aide directe à la construction de lieux de culte.

    J’aime les gens qui savent où ils vont et le disent franchement:

    Ahmed Jaballah, cofondateur de l’UOIF (qui siège toujours dans l’appareil directeur): «L’UOIF est une fusée à deux étages. Le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique.»
    http://www.lexpress.fr/info/societe/dossier/mosquees/dossier.asp?ida=432856&p=2

    Pouvons-nous continuer l’allégorie spatiale? L’aide et l’argent de Sarkozy (c’est-à-dire est-il besoin de le répéter: VOTRE ARGENT) vont être le "carburant" de la fusée.

    (Combien d’églises catholiques le très SAGE Ayatollah Khameinei finance-t-il en Iran?)

    Ah j’oubliais. Bayrou voulait financer la recherche pour développer la France et la préparer pour l’avenir. Sarkozy aussi. Et il a déjà des résultats! En effet, le "Conseil Européen de la Recherche et de la Fatwa" de l’OIE (maison mère de l’OIF) vient de publier ses premières analyses et je me permet de faire bénéficier les lecteurs de ses savantes éruditions qui vont propulser la France vers l’an 3000:

    "Fatwa 38:
    Question: Est-il permis à la femme de monter à bicyclette? Qu’en est-il pour les filles vierges, avec le risque qu’elles perent leur virginité?
    Réponse: Monter à bicyclette ou conduire une voiture ou prendre out autre moyen de locomotion est un droit reconnu en soi… Quant à l’éventualité de la perte de la virginit’e pour les filles vierges, il est nécessaire d’étudier la question et de connaître le degré de risque…"
    Certains sûrement resteront toutefois inquiet par la permissivité exprimée par ces chercheurs universitaires avant-gardistes à la toute fin: "Toutefois, si certaines filles se trouvent contraintes d’utiliser la bicyclette pour se rendre à l’école ou au lieu de travail, alors la règle de la nécessité autorise l’interdit"

    Un seul clic, vous sépare de toutes ces savantes analyses du "Conseil Européen de la Rechercher et de la Fatwa" (C’est gratuit! Vous n’allez quand même pas payer deux fois, non?)
    http://www.crcm-cha.org/fatawa38.php

    La recherche française… ça promet.

    23 avril 2007: discours de Dijon: Sarkozy: "une valeur sur laquelle je ne négocierai pas la laïcité de la France"

    Sauf que les français ont je crois une autre notion de la laïcité que Sarkozy… et une autre définition de la franchise.

    Merci Sarkozy. Oui, avec toi, visiblement TOUT devient effectivement possible.

    Répondre
  83. Annika

    25 avril 2007

      Guy M.: "J’ai dit que la France avait un besoin urgent d’une révolution reaganienne ou thatcherienne. Je le pense plus que jamais. Je pense aussi que cette révolution sera difficile : Thatcher a dû affronter des grèves longues."

    Les employés des services publics sont au service du peuple.  Il sont très bien rémunérés, ont des bénéfices enviables et enviés, et prennent leur retraite a quoi 55 ans ?! Ceci dit, et vu qu’ils sont ‘a notre service’, il devrait leur être interdit d’être en grève.  S’ils choisissent de l’être, la méthode Reagan marche très bien surtout durant les périodes de chômage – DEHORS, et ensuite NEXT !  On ne vit a la merci de personne, et surtout pas a la merci du service public.  Les français en ont marre de ces grèves répétitives, il est temps de reprendre en main les fonctionnaires, et de leur rappeler leur devoir – LE SERVICE DU PEUPLE, PAR LE PEUPLE, POUR LE PEUPLE.

    Une idee qui n’est certainement pas ‘de gauche’.

    Répondre
  84. sas

    25 avril 2007

    Avec segolène ……nous seront achevé plus rapidement….ca a du bon…

    sas qui votera pour elle au 2 eme tour.

    SAS

    Répondre
  85. Anonyme

    24 avril 2007

    Chers visiteurs,

    Vous avez sans doute remarqué que sous chaque article nous ajoutons un petit bouton de ce type :

    Celui-ci vous permet de faire apparaître les articles des 4 Vérités Hebdo sur des sites Webs reprenant des articles d’information.
    C’est un excellent moyen de faire connaître notre journal à de nouveaux lecteurs.
    Aussi, je vous encourage vivement à utiliser cette option si l’un de nos articles emporte votre adhésion.

    Bien à vous,
    Le Webmasteur4V

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)