Le Maire d'Alfortville "se fout de la légalité" et construit… une mosquée !

Posté le juin 30, 2010, 12:00
44 secs
En octobre 2006, le conseil municipal d’Alfortville a alloué des fonds pour la construction d’un lieu
d’accueil au bénéfice d’une association algérienne, dont le coût total s’élève à 700 000€
. Mais après étude du plan, des élus de l’opposition s’aperçoivent que l’espace
associatif ressemble à une mosquée (voir aussi)
 : salle de prière, local pour les ablutions… Ils déposent alors un recours devant le
tribunal administratif. Ce dernier vient de juger (4 ans après !) que le bâtiment construit est bel et bien une mosquée et que son financement par la mairie est illégal,
tout comme la convention d’occupation qui permet à l’Association des musulmans d’Alfortville (AMA) de jouir des lieux. Catherine de Rasilly, à l’origine de la
plainte,
déclare :

« Il faut rendre aux habitants la jouissance de ce bâtiment qui a été payé avec leurs impôts. »

Une demande que n’entend pas satisfaire l’actuelle équipe municipale PS. Réné Rouquet, le député maire (PS)
d’Alfortville, se justifie ainsi :

« Etre dans la légalité, je m’en tape, et si je dois aller devant le tribunal, je m’en fous ! » lu ici, source