"Le pays est livré aux racailles"

"Le pays est livré aux racailles"

“Dans les banlieues, avec les tirs sur la police, on a franchi, par rapport à 2005, une nouvelle étape vers ce qu’il faut bien appeler une situation de “chaos”, écrit Marine Le Pen dans
un communiqué.


“Les Français regardent effarés le spectacle consternant de leur pays qui sombre dans une violence inouïe. Ils se voient pris entre un gouvernement qui sacrifie l’intérêt public à ses
irrépressibles relations avec les puissances d’argent et des voyous qui profitent de l’impunité judiciaire et de la mauvaise conscience de nos élites pour se comporter en pays conquis”,
explique-t-elle.

“La France est livrée aux racailles, aux casseurs, aux bandes armées. Dans Paris, on est tué pour une cigarette. Même au parc Astérix, les Gaulois ne font plus la loi. Nos rues sont le théâtre de
véritables scènes de guerre”, dénonce la leader d’extrême droite.

Marine Le Pen accuse le gouvernement d’avoir, “par son attitude irresponsable et immorale, contribué à délégitimer l’autorité de l’Etat” alors que, dit-elle, “la situation appelle sa restauration
ferme et rapide”. Marine Le Pen

 

Immigration et violences scolaires sont intimement liées
/« Non, les étrangers n’ont pas les mêmes droits que les
nationaux »
 / « Tout va très bien… » / Deux jeunes filles agressées parce que « blanches » / Nouvelles unités de police dans les quartiers sensibles / Des maires de banlieues préfèrent les trafics à la police ! / « Personne ne parle français ici ? »

Partager cette publication