Le programme Copé

Le programme Copé

Jean-François Copé n’est pas que le président du groupe UMP à l’Assemblée nationale, c’est aussi un maire, celui de Meaux, comme sonn intervention sur les collectivités locales l’a
rappelé.

 Jean-François Copé s’est ainsi élevé contre les critiques faites aux élus locaux
:

« En revanche, il y a un truc que je n’ai jamais accepté: ce n’est pas possible et pas acceptable de prendre
comme postulat de départ que si on réforme, c’est parce que, ici et là, ce sont les élus locaux qui font mal leur boulot ».

 

Pour que ceux-ci soient de vrais responsables, il est urgent selon lui de revenir sur le statut de la fonction
publique :

 « il faudra mettre les pieds dans le
plat sur le statut de la fonction publique. Je suis désolé de le dire: tant que les décisions ne viendront que de l’Etat, que nous n’y serons pas associés et que la fonction publique territoriale
sera alignée sur les mêmes réglementations, on ne sera pas des véritables décideurs économiques ».

 

Son point de vue sur la réforme de la taxe professionnelle promet des débats passionnés à l’Assemblée ou de
longues concertations :
« La suppression de la TP, compensée comme elle l’est » actuellement, « est un sujet ouvert et qui est loin d’être refermé. Car ce qu’il y a derrière, c’est la base même de notre
financement ».

 

Par ailleurs, il persiste dans son idée
de fusion des départements et des régions, qui ne « peut plus être un tabou ». « Je fais un pari: dans les dix années qui viennent, je suis sûr que (ce sera) l’évolution de l’Histoire ».

On le voit, Jean-François Copé continue à développer sa propre vision des réformes et de l’organisation du territoire, préparant un véritable programme… quitte à ne pas suivre
les choix du Gouvernement !

Partager cette publication


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: