Le PS fuit l'hémicycle

Le PS fuit l'hémicycle

Le ministre du Budget, François Baroin, a accusé mardi le PS de «faire le jeu de l’extrême droite» dans
l’affaire Bettencourt-Woerth, entraînant le départ de l’hémicycle de la quasi-totalité des députés PS, lors de la séance des questions au gouvernement à l’Assemblée.

Interpellé à la fin de cette séance par Alain Vidalies (PS), qui appelait l’exécutif à arrêter «les médiocres
contre-feux politiciens
» dans le «seul but de passer l’été», M. Baroin a aussitôt lancé à la gauche: «Est-ce que vous vous rendez compte du mal que vous faites à la démocratie
et que vous êtes en train de tracer le sillon des extrêmes?
»

«Comment vous pouvez jeter l’anathème sur les uns et sur les autres, sans preuves, en additionnant les twitts, les
blogs, les gens qui règlent des comptes, les opposants politiques qui ne partagent même pas vos valeurs?
» a-t-il ajouté en soulignant que le PS était «un parti de gouvernement». vu
ici

 

Les accusations de la gauche reviendront en boomerang

« Une machination
politique » 
  L’Oréal, la campagne de Sarkozy en
cause..

Le PS
marseillais repris par les affaires 
  Le PS ridicule

Veil et Rocard
: le débat républicain 
  Les politiques corrompus pour 64% des
Français

 

Partager cette publication


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: