Les bouffonneries de la république

Posté le mars 17, 2020, 4:28
4 mins

Mme Le Pen réclame la fermeture des frontières pour aider au contrôle de l’épidémie de coronavirus.

Tollé général ! Non seulement ça ne servirait à rien, mais certains disent que ce serait contre-productif.

Bien sûr, on ne peut pas fermer hermétiquement 3 000 km de frontières terrestres. Mais on pourrait au moins les contrôler sur les itinéraires principaux, par où se fait l’essentiel du trafic.

Eh bien non ! Il paraît que cela favoriserait l’expansion du mal. Même des médecins nous rappellent que le virus « ne connaît pas les frontières ». Certes ! Mais ceux qui portent ledit virus, si.

Tout cela est grotesque, évidemment. Mais cela permet de pointer du doigt l’idéologie « xénophobe » qui, seule, peut inspirer le chef du RN.

Et puis, on apprend que d’autres agissent à l’inverse.

La République tchèque, la Russie qui a fermé sa frontière avec la Chine, l’Autriche, la Hongrie (depuis un moment), le Guatemala, les États-Unis (même si, dans ce cas, les préoccupations politiques sont très présentes), et, enfin, même l’Allemagne qui s’est récemment mise à contrôler strictement sa frontière française, provoquant des embouteillages monstres qui rappellent ceux de jadis, lorsque les douaniers faisaient la grève du zèle.

Alors là, silence ! Je me demande pourquoi.

Liberté du travail : Le tribunal de Bobigny juge 19 jeunes militants de « Génération Identitaire ».

Le 9 mars 2019, ils sont montés sur le toit de la CAF de Seine-Saint-Denis, sans violence, sans dégradation ni pénétration dans les locaux, et ont arboré une grande affiche réclamant « de l’argent pour les Français, pas pour les étrangers ».

Émotion parmi le personnel, et surtout parmi les « ayants droit » faisant la queue à l’extérieur et qui se sont inquiétés.

On peut les comprendre. Et si ça avait été vrai ?

Mais la république française ne pouvait pas tolérer cet acte xénophobe.

Donner une priorité aux Français en France ? Il ferait beau voir ça. On a vu ! Garde à vue ; puis, au tribunal.

Mais ce qui est le plus cocasse, c’est le chef d’accusation : « entrave à la liberté du travail ». C’est à hurler de rire ! Dans ce pays, on tolère depuis 50 ans toutes les grèves des transports publics, tous les piquets de grèves – qui ne sont pas illégaux, dit une loi hypocrite, s’ils n’entravent pas la liberté du travail ; ce qu’ils font toujours, sinon à quoi serviraient-ils ?

Il faut dire que, parmi les « poursuivis », il y a de dangereux récidivistes.

Certains s’étaient déjà illustrés en occupant très brièvement à Marseille les locaux de « SOS Méditerranée », association altruiste qui contribue si efficacement à amener chez nous des clandestins mis à la mer par des passeurs, dont c’est le job qu’ils exercent en liaison avec ladite association.

3 réponses à l'article : Les bouffonneries de la république

  1. HOMERE

    18/03/2020

    Entre l’invasion des exogènes et le coronavirus…je choisi ce dernier car,au moins,nous allons en gueérir

    Répondre
  2. vozuti

    17/03/2020

    fermer les frontières de l’europe pour protéger les européens de ce virus chinois aurait été un sacrilège,mais maintenant que l’europe est devenue le principal foyer d’infection,on peut enfin fermer les frontières…pour ne pas infecter les migrants.
    Par ailleurs, le comportement de buzyn est très intéressant. lorsqu’elle était ministre de la santé elle a toujours minimisé les risques liés à ce coronavirus,elle a même expédié en chine tout le stock de masques de protection, puis elle a quitté son poste pour se présenter aux municipales,et désormais elle attaque macron en expliquant que dès janvier elle l’avait averti de la catastrophe à venir et du fait que les municipales ne pourraient pas avoir lieu,mais qu’il n’a rien voulu écouter.
    il est clair que lorsque busyn était aux responsabilités,elles se moquait complètement de cette épidémie,alors pourquoi attaque-t-elle macron,juste lorsqu’il prend des mesures extrêmes pour tenter d’enrayer la catastrophe?
    pour qui travaille busyn? qui lui a demandé de décrédibiliser macron à ce moment critique?

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      19/03/2020

      Agnès Buzin ne veut pas porter le chapeau surtout toute seule lorsque viendra le temps des  » estimations  » et bien que je n’ y crois pas un seul instant le moment des  » comptes « 

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)