Les conflits du futur

Posté le 17 mars , 2019, 7:02
1 sec

Philippe Fabry est un esprit aussi surprenant que stimulant. Passionné par les lois de l’histoire, il s’est penché dans ce petit livre sur l’étude des possibles conflits à venir, notamment en Europe, en Asie et au Moyen-Orient.

Utilisant les schémas historiques des conflits du passé, il étudie, à partir de 60 cartes commentées, les zones de fracture entre diverses civilisations, empires, religions, etc.

Bien sûr, il ne s’agit que de prospective et non pas de divination, mais cette étude est passionnante – et nous emmène bien loin des fantasmes de “fin de l’histoire” des bobos qui voulaient engranger, comme disait Chirac, les “dividendes de la paix”. L’histoire est toujours d’actualité et elle menace toujours d’être tragique!

A commander ici.

9 Commentaires sur : Les conflits du futur

  1. IOSA

    23 mars 2019

    Le risque pour les conflits futurs c’est qu’ils ne dure pas longtemps, car viendra le jour où il y aura un fada au pouvoir avec son doigt sur le gros bouton rouge, qui tout en appuyant bien fort dessus s’exclamera ” POUR L’ HONNEUR !!!”.

    Répondre
  2. BAINVILLE

    23 mars 2019

    Pour les Conflits qui traînent depuis longtemps, les USA sont des spécialistes du pourrissement.

    La destruction de régions se termine par leur défaite plus ou moins camouflée, avec la complicité servile (pléonasme) des média.
    Leurs complices, Israël, Arabie, caniches de l’Europe occidentale, abdiquent leur souvairaineté à l’intérieur de leurs frontières, mais portent la guerre en Syrie, gagnant leurs galons de criminels de guerre.


    ……. les Etats-Unis ne pouvaient pas partir sans avoir d’abord éliminé la poche de l’EI dans la zone sous contrôle étasunien à l’est de la Syrie, car ils auraient alors laissé subsister ce qui leur avait servi d’excuse pour occuper la zone. C’est pourquoi on a conseillé à Trump d’éliminer l’EI avant de retirer ses troupes. Il a finalement ordonné à ses forces à le faire après de longs mois d’inaction, au cours desquels les États-Unis ont en fait offert leur protection au groupe terroriste et ont laissé des dizaines de milliers de militants de l’EI attaquer l’armée syrienne et ses alliés le long de l’axe Deir-ezzour al-Bukamal.

    La décision de Trump d’attaquer finalement l’EI doit être appréciée à sa juste valeur. Depuis 2014, les Etats-Unis faisaient semblant d’être en guerre contre le brutal groupe Takfiri tout en favorisant son expansion, en le laissant tuer des soldats de l’armée syrienne qui, eux, se battaient contre le groupe terroriste, et en utilisant la présence de de dernier pour justifier la leur. Les Etats-Unis ont bombardé Raqqa et l’ont détruite ; puis ils ont conclu un accord avec le groupe pour évacuer plusieurs milliers de ses membres. La campagne de Baghus est la première des Etats-Unis contre l’EI. C’est tout à l’honneur de Trump de faire ce que les Etats-Unis prétendent faire depuis 5 ans sans le faire : à savoir se battre contre l’EI.

    Cette longue campagne spectaculaire a permis à Trump de s’attribuer le mérite de la défaite de l’EI, alors qu’en réalité depuis 5 ans les forces qui l’ont combattu sont les forces syriennes, la Russie, les Unités de Mobilisation Populaire (UMP)/Hashed al-Shaabi, l’armée irakienne, le Hezbollah libanais et l’Iran. …”
    Selon Elijah J. Magnier

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      25 mars 2019

      avec de pareils propos *** vous allez vous attirer les foudres jupitériennes façon studios de la Warner des ” trumpistes ” du coin ( du petit coin pour BrenNus )

      *** lesquels sont d’une lucidité rarement observée sur ce blog

      Répondre
  3. IOSA

    21 mars 2019

    Alors que la crise des gilets jaunes passe de plus en plus mal, alors que la macronie fait tout pour que le futur des heureux chanceux d’avoir un job et avec lequel ils vont pouvoir faire des heures supplémentaires qui n’apportera strictement rien à leur retraite, pas un seul parti politique ne dit mot sur le futur conflit totalement prévisible dans le futur et pour le même motif….. le pouvoir d’achat.

    Pourtant les signes avant coureurs sont clairs, ils sont d’ailleurs déjà revendiqué depuis 4 mois.

    Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    21 mars 2019

    un ” expert ” c’ est celui qui a les codes et le langage pour expliquer à posteriori ce qu’ il n’ avait pas prévu

    Répondre
  5. IOSA

    19 mars 2019

    Depuis que les Européens ont compris que la terre ne s’arrêtait pas au bord d’un abîme, ils n’ont eu de cesse de vouloir s’accaparer des richesses des territoires peuplés d’indigènes moins bien armés pour se défendre, c’était le temps de la colonisation.

    Depuis, l’ Europe ou tout du moins ses dirigeants successifs, pensent toujours que les ex-colonies sont revenus à l’ état sauvage d’avant la colonisation, certes les anciens esclaves ont des portables, des nikes aux pieds et l’accès à la tv gouvernementale, mais selon l’européen intelligent et énarque, les sauvages restent des sauvages dont le QI se borne à de perpétuelles querelles de chefs de guerre dont on peut facilement acheter et manoeuvrer au gré des besoins en ressources dont manque cruellement l’ Europe et qui une fois un traité conclu, profitera financièrement à l’énarque et ses amis uniquement.

    La crise des gilets jaunes a mit en évidence plusieurs autres moyens de communication jugé par les êtres suprêmes, comme étant récréatifs de prime abord, mais ils ont vite déchanté , fini le temps où il fallait envoyer un émissaire pour des accords secrets, la technologie et les cerveaux qui l’ont construit sont partis à l’étranger, là où c’est largement mieux payé.

    Les conflits du futur viendront à cause du manque de lucidité de ces énarques trop imbus de leur personne, trop attirés par le pouvoir de l’argent et de la puissance apparente qu’il confère, ils modélisés le monde à leur avantage en oubliant ceux qui portent l’envie impérieuse de vivre et non de survivre et c’est de ces derniers que viendra l’affrontement final et ils sont une multitude sur la surface du globe, ils sont des milliards à être affamés de justice, de vengeance, de pouvoir et de tout.

    Je me souviens d’un livre prémonitoire “Quand la Chine s’éveillera “, nous y sommes et on va morfler, car l’ énarque, l’ être suprême, l’homme blanc par définition, n’a toujours pas compris que l’intelligence n’est pas seulement héréditaire …. elle peut s’acquérir collectivement.

    Répondre
  6. quinctius cincinnatus

    18 mars 2019

    les ” prévisions ” sont faites pour être déjouées et le ” Mal ” arrive de là où on ne l’ attendait pas !

    Répondre
    • Gérard Pierre

      21 mars 2019

      Avis partagé, …… une fois n’est pas coutume !

      Il est vrai que, lorsqu’on commet des erreurs en se trompant, on peut arriver à un résultat final assez proche de la réalité observée à l’arrivée !

      On entend parfois des gens, …… [à la Jean-François Kahn, par exemple, …… dont le livre « Tout change parce que rien ne change » m’est tombé des mains aux environs de la page 180, à force de me demander si lui-même comprenait ce qu’il écrivait] …… rappeler qu’ils avaient prévu ce qui est advenu ! …… tout en restant plus que discrets sur les développements qui les avaient amenés au résultat !

      Répondre
  7. Gérard Pierre

    18 mars 2019

    Pour paraphraser le docteur Knock, célèbre personnage d’une pièce de Jules Romain dont le rôle a été immortalisé par Louis Jouvet, je dirais volontiers que « la Paix est un état précaire qui ne présage rien de bon ! ».

    Ceux qui sont nés pendant la seconde guerre mondiale sans en conserver le moindre souvenir, et à fortiori ceux qui sont nés après, n’ont connu sur le sol de France que cette Paix si chèrement acquise en 1945.

    Psychologiquement, la permanence de cette Paix installe tout naturellement les individus dans l’idée que la Paix est devenue une chose définitivement acquise ! …… d’où la tentation à laquelle nos politiques n’ont pas manqué de succomber, à savoir d’engranger les dividendes financiers de cette Paix en dépouillant au maximum notre Défense Nationale, …… FAUTE qu’il nous faudra payer très chèrement un jour car rien n’est jamais gratuit, pas même la légèreté ou la ‘’bonne foi‘’ !

    Je subodore, pour l’avenir, deux types de conflits : l’un de nature idéologique, l’autre de nature pragmatique, les deux pouvant connaître au passage des imbrications localisées, …… voire s’entremêler pour des questions de ressources naturelles !

    Conflit idéologique : Ses germes sont présents sous nos yeux ; il s’agit du totalitarisme islamique !

    Comme tout totalitarisme, il prône l’émergence d’un principe unique, en l’occurrence ici la conquête du Dar al-Harb (domaine dit de la guerre, c’est-à-dire non encore acquis à l’islam) en vue d’imposer au monde entier une RELIGION UNIQUE, et l’élimination Y COMPRIS PHYSIQUE de tout ce qui est susceptible d’entraver l’émergence dudit principe !

    Ce conflit a pour support territorial naturel l’ensemble des 57 États membres de l’OCI (Organisation de la Coopération Islamique) dont le siège se situe en …… Arabie Saoudite, … qui, pour le moment, continue de caresser la main qu’elle ne peut pas encore couper ! …… Reste à savoir combien de temps cela durera encore ! …… Il se peut fortement que la politique pétrolière ‘’régionale‘’ insatisfaite constitue un jour le détonateur d’une offensive d’envergure.

    Conflit pragmatique : L’Asie bouillonne ! …… C’est un chaudron de créativité et de prospérité, mais en même temps une poudrière de conflits d’intérêts économiques !

    La Chine connaît un taux de croissance au-dessus de la moyenne mondiale, avec un risque financier en rapport avec cette croissance.

    Est-ce pour organiser simplement des défilés millimétrés sur la place Tian’anmen que cet empire consacre annuellement des sommes astronomiques à la constitution d’une armée moderne, utilisant les dernières technologies de pointe ?

    La Chine a su conserver son idéologie marxiste ! … Elle a également su le faire oublier aux Occidentaux qui n’attendaient que quelques signes extérieurs pour le croire ! …… Elle a, par exemple, remisé dans ses musées les rustiques uniformes à la Mao pour parer ses militaires à l’américaine avec des tenues de bonne coupe, …… et ça semble avoir suffi !

    Elle continue pourtant, discrètement, d’encourager son voisin nord-coréen, sans que cette marque de fidélité à l’idéologie commune n’inquiète le moins du monde nos mondialistes angéliques !

    A-t-elle pour autant abandonné ses tentations hégémonistes ? … Bien naïf qui le croirait !

    À côté d’elle mais dans des proportions encore moindres pour le moment, l’Inde se développe également, avec à sa porte un Pakistan qui ne peut pas en dire autant et qui, de surcroît est l’un des États membres de l’OCI !

    Le Japon est dans la ligne de mire des deux marxistes régionaux. Il est vrai que certaines rancœurs, vieilles de sept à huit décennies, ne sont toujours pas avalées ! …… Un krach financier de grande ampleur pourrait constituer le détonateur d’un conflit dans lequel, instrumentalisant son ‘’ami‘’ nord-coréen, la Chine pourrait l’amener à tirer la première cartouche et invoquerait l’agression dont il est victime en retour pour justifier son soutien envers lui et entrer dans le jeu !

    Ensuite, comme au cours du premier conflit mondial, des alliances imbriquées les unes dans les autres pourraient distribuer les cartes !

    Et une fois de plus, on refera le monde, on redessinera la géographie de l’endroit, …… de préférence en amateurs, c’est-à-dire mal pour qu’elle contienne déjà les germes du conflit suivant ! …… et bien sûr, les grandes consciences que l’on n’a ni vues ni entendues durant la bagarre, ‘’prudence‘’ oblige, ressortiront de leurs abris douillets pour « exiger » que justice soit faite et que les criminels, … (dont les noms ne dépendront que du camp vaincu) … soient sévèrement punis !

    Enfin, …… peut-être !

    N’est-ce pas Albert Einstein qui disait en substance qu’il ne savait pas encore quand aurait lieu la troisième guerre mondiale, mais qu’en revanche il savait déjà qu’il ne resterait plus beaucoup de monde pour la raconter ?

    En attendant, bonne chance à toutes et à tous !

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)