Les dangers du pouvoir sans partage

Posté le juin 27, 2017, 12:00
2 mins

Les législatives ont éliminé nombre de députés de grande qualité – le mien lorsque j’étais maire les possédait toutes –, au profit de candidats qui n’ont que celle de l’opportunisme – ce qui n’est pas le gage de leur aptitude à s’acquitter de leurs devoirs d’élus.

« Napomacron » est génial, surdoué en communication et particulièrement sympathique, d’une résistance physique qui paraît à toute épreuve.

Mais le pouvoir suprême use. De plus, il ne représente pas réellement toute la France, le fort taux d’abstention, les votes blancs ou nuls, et l’effondrement des partis classiques ayant ouvert un boulevard devant sa candidature.

Comme de très nombreux Français, j’ai souhaité sa victoire et continue à la souhaiter pour l’avenir de mes enfants. Mais, justement pour cela, je suis très inquiet – comme nombre de médias maintenant – sur les chances de sa réussite devant le nombre excessif de députés totalement ignorants de la chose publique qui composent la Chambre.

Nous ne devons pas oublier que c’est cette dernière qui aura, in fine, à approuver ou refuser les propositions de loi de son gouvernement. M. Macron a certes décidé de gouverner, d’entrée de jeu, par décrets, ordonnances et 49-3, mais cela ne pourrait durer indéfiniment !

D’autant que les oppositions les plus rudes ne viendront pas des anciens partis, mais de la rue. Un nouveau mai 1968 n’arrangerait pas nos affaires.

Par conséquent, les électeurs des législatives auraient dû s’abstenir de jeter le bébé avec l’eau du bain en votant pour un parfait inconnu contre leur député sortant, quand ce dernier possédait les qualités que l’on attendait de lui.

9 réponses à l'article : Les dangers du pouvoir sans partage

  1. Gérard Pierre

    30/06/2017

    Je sature de vivre dans cet insupportable climat micronmaniaque où, … du matin au soir, … le chœur médiatique des Vierges Folles ne cesse de parler, … sans même rire, … de Jupiter, du surdoué qui se serait mis le rusé Poutine dans la poche, du gaullien qui aurait déjà remis Trump à sa place, de ‘’l’Européen‘’ qui aurait déjà relégué dame Merkel à la seconde place de notre continent, du magicien dont deux discours auraient suffi à faire venir en France les investisseurs américains, du génie de la politique qui nous préparerait « Kekchôsse » en réunissant le parlement et le sénat avant le discours de politique générale du premier sinistre !

    Curieusement, nos ‘’informateurs‘’ font l’impasse totale sur les positions du Rubempré nouveau au sujet de ses intentions d’accroître l’immigration, de ses complaisances mahométanes de parfait ignorant du sujet, … et de tout ce qui touche à cette grave question qui risque de « compliquer » durablement l’avenir déjà précaire de NOS enfants ! …… [Lui, il s’en fout, il n’en a pas et il clame qu’il n’en veut pas !]

    Le pire est que ces laudateurs sirupeux, qui n’ont aucun problème avec l’indécence verbale, se plaignent que ‘’l’homme de lumière‘’ les tient éloignés d’eux, allant même jusqu’à dire (propos entendu) : « Il nous remet à notre place. »

    Le syndrome de Stockholm révèle parfois des manifestations cliniques inattendues !

    Aussi, comme nous vivons dans la commémoration, … à voix basses, … d’un centenaire dont les connaisseurs du sujet apprécient chaque jour la légèreté du traitement, ai-je eu l’idée de ressortir ce texte visionnaire, publié il y a un siècle, et que les faits n’ont pas démenti.

    Il s’agit de la lettre que le Père Charles de Foucauld adressa à René Bazin de l’académie française, lettre qui fut publiée en octobre 1917, … après la mort de son auteur le 1er décembre 1916 :

    « Ma pensée est que si, petit à petit, doucement, les musulmans de notre empire colonial du nord de l’Afrique ne se convertissent pas, il se produira un mouvement nationaliste analogue à celui de la Turquie : une élite intellectuelle se formera dans les grandes villes, instruite à la française, sans avoir l’esprit ni le coeur français, élite qui aura perdu toute foi islamique, mais qui en gardera l’étiquette pour pouvoir par elle influencer les masses ; d’autre part, la masse des nomades et des campagnards restera ignorante, éloignée de nous, fermement mahométane, portée à la haine et au mépris des Français par sa religion, par ses marabouts, par les contacts qu’elle a avec les Français (représentants de l’autorité, colons, commerçants), contacts qui trop souvent ne sont pas propres à nous faire aimer d’elle.

    Le sentiment national ou barbaresque s’exaltera dans l’élite instruite : quand elle en trouvera l’occasion, par exemple lors de difficultés de la France au dedans ou au dehors, elle se servira de l’islam comme d’un levier pour soulever la masse ignorante, et cherchera à créer un empire africain musulman indépendant.

    L’empire Nord-Ouest-Africain de la France, Algérie, Maroc, Tunisie, Afrique occidentale française, etc., a 30 millions d’habitants ; il en aura, grâce à la paix, le double dans cinquante ans. Il sera alors en plein progrès matériel, riche, sillonné de chemins de fer, peuplé d’habitants rompus au maniement de nos armes, dont l’élite aura reçu l’instruction dans nos écoles. Si nous n’avons pas su faire des Français de ces peuples, ils nous chasseront. Le seul moyen qu’ils deviennent Français est qu’ils deviennent chrétiens.

    Il ne s’agit pas de les convertir en un jour ni par force mais tendrement, discrètement, par persuasion, bon exemple, bonne éducation, instruction, grâce à une prise de contact étroite et affectueuse, oeuvre surtout de laïcs français qui peuvent être bien plus nombreux que les prêtres et prendre un contact plus intime.

    Des musulmans peuvent-ils être vraiment français ? Exceptionnellement, oui.

    D’une manière générale, non. Plusieurs dogmes fondamentaux musulmans s’y opposent ; avec certains il y a des accommodements ; avec l’un, celui du « Medhi », il n’y en a pas : tout musulman, (je ne parle pas des libre-penseurs qui ont perdu la foi), croit qu’à l’approche du jugement dernier le Medhi surviendra, déclarera la guerre sainte, et établira l’islam par toute la terre, après avoir exterminé ou subjugué tous les non musulmans. Dans cette foi, le musulman regarde l’islam comme sa vraie patrie et les peuples non musulmans comme destinés à être tôt ou tard subjugués par lui musulman ou ses descendants ; s’il est soumis à une nation non musulmane, c’est une épreuve passagère ; sa foi l’assure qu’il en sortira et triomphera à son tour de ceux auxquels il est maintenant assujetti ; la sagesse l’ engage à subir avec calme son épreuve; » l’oiseau pris au piège qui se débat perd ses plumes et se casse les ailes ; s’il se tient tranquille, il se trouve intact le jour de la libération « , disent-ils.

    Ils peuvent préférer telle nation à une autre, aimer mieux être soumis aux Français qu’aux Allemands, parce qu’ils savent les premiers plus doux ; ils peuvent être attachés à tel ou tel Français, comme on est attaché à un ami étranger; ils peuvent se battre avec un grand courage pour la France, par sentiment d’honneur, caractère guerrier, esprit de corps, fidélité à la parole, comme les militaires de fortune des XVIe et XVIIe siècles mais, d’une façon générale, sauf exception, tant qu’ils seront musulmans, ils ne seront pas Français, ils attendront plus ou moins patiemment le jour du Medhi, en lequel ils soumettront la France.

    De là vient que nos Algériens musulmans sont si peu empressés à demander la nationalité française : comment demander à faire partie d’un peuple étranger qu’on sait devoir être infailliblement vaincu et subjugué par le peuple auquel on appartient soi-même ?

    Ce changement de nationalité implique vraiment une sorte d’apostasie, un renoncement à la foi du Medhi… »

    [NDGP] : Medhi = Le Bien-aimé = le Sauveur de l’Islam.

    À noter qu’en dépit des nombreuses années passées en Afrique du Nord, et notamment de sa pédagogie de l’exemple qui inspira le respect à certains chefs de tribus Touaregs, Charles de Foucauld n’est pas parvenu à convertir un seul musulman au Christianisme !

    Échec ? …… Oui, si l’on se situe dans une dynamique matérialiste de rendement ! ……

    Non ! …… si l’on se replace dans le contexte de sa pédagogie de l’exemple qui ne s’adressait peut-être pas qu’aux populations qu’il cherchait à convertir, mais qui, au-delà du lieu et du temps, doit interpeller les générations suivantes de plus en plus en proie au relativisme : « Toutes les civilisations se valent. Toutes les religions se valent. Etc … »

    Il démontre, …… par son exemple et … PAR LES FAITS EUX-MÊMES, …… que l’islam n’est miscible ni dans notre civilisation judéo chrétienne et gréco latine, ni dans nos valeurs démocratiques !

    Le miracle du XXIème siècle serait que les ‘’aveugles‘’ se mettent à voir, que les ‘’sourds‘’ se mettent à entendre et que les ‘’muet‘’ se mettent à parler !

    Prions !

    Répondre
  2. gelé

    29/06/2017

    Ne boudons pas notre bonheur de voir tant de têtes arrogantes et incompétentes tomber.Observons la méthode d’Emmanuel Macron pour faire passer les mesures que ni la droite, ni la gauche n’ont eu le courage d’assumer.

    Je ne sais pas si Emmanuel Macron vas faire les réformes indispensable pour la France ! Pour moi, notre président à un programme économique et fiscal qui manque de cohérence et d’audace !

    Répondre
  3. Gérard Pierre

    28/06/2017

    La teneur du texte dont je viens de prendre connaissance me semble d’une incongruité très représentative de la légèreté intellectuelle de ‘’l’électeur macroniste‘’ ! …… Elle pourrait se résumer par : « J’ai souhaité la victoire du phénomène, mais je ne l’assume pas ! »

    Était-il si impossible de subodorer les conséquences du ‘’feu de paille Macron‘’ ?

    Car l’avenir ne tardera pas à nous révéler que c’en est un et que Jupiter sera tôt ou tard à court de paille ! ……

    Un produit marketing, …… formaté en batterie aux hormones de croissance économiques et administratives à la française, dans l’une de ces fermes modèles nommées Science Po, ENA, [il y en a d’autres] …… ‘’dégrossi‘’ durant quelques années dans le ‘’l’étable conditionnée‘’ de la grande banque, …… avant de terminer discrètement son ‘’affinage‘’ aux herbes triées dans le parc hollandien, …… est livré aux amours ‘’gustatives‘’ d’une population en proie depuis des décennies à la mal bouffe politique !

    Une campagne de promotion, harcelante, coûteuse, … mais dont le prix ne nous sera pas spontanément révélé, … a largement vanté les multiples avantages du nouveau produit ‘’innovant‘’ !

    Et tout cela sur l’air de « Jusqu’ici vous savez ce que vous bouffiez, vous saviez que c’était écœurant, que risquez-vous à ‘’l’essayer‘’ ? »

    Résultats :

    ¤ 23 avril 2017, 1er tour de l’élection présidentielle, au terme d’une pseudo campagne au cours de laquelle les ‘’promoteurs‘’ ont surtout bétonné sur le « manque d’hygiène » des arrière cuisines fillonistes et marinistes plutôt que sur les saveurs hypothétiques du produit innovant :

    Sur 47,6 millions d’électeurs inscrits, 8,7 millions ont placé le produit Macron en tête de la compétition …… (soit, très précisément : 8.657.326/47.581.118 = 18,19% des français) …… et 7,7 millions dame Marine en concurrente pour le second tour !

    ¤ 07 mai 2017, 2ème tour de l’élection présidentielle, au terme d’une empoignade de cours de récréation entre une « cancre » et un fort en thème :

    Sur 47,6 millions d’électeurs inscrits ! ! ! … (avec une différence en baisse de 12.425 électeurs, sans doute des mises à jour de listes ?) … et après le constat ‘’étonnant‘’ d’un cumul des absents, des abstentionnistes et des nuls s’élevant à 16,18 millions, …… 20,7 millions, notamment encouragés par la plupart des produits retirés de la vente, …… (soit, très précisément : 20.743.128/47.568.693 = 43,6% des français) ont adoubé le produit Macron !

    Mais bon ! … Notre Constitution républicaine est ainsi faite qu’elle permet de s’assoir au passage sur la notion de légitimité en permettant çà aussi ! … et tout le monde semble s’en accommoder, y compris les nouveaux moralistes !

    ¤ Nous passerons brièvement sur les résultats publicitairement conditionnés, et donc prévisibles, du premier tour des élections législatives du 11 juin 2017, …… sur le thème bien matraqué de la cohérence entre élection présidentielle et majorité acquise au parlement, …… pour en arriver immédiatement au 18 juin 2017, le 2ème tour :

    1)- Le nombre d’inscrits a encore baissé en passant de 47,6 millions à 47,3 millions entre le 23 avril et le 18 juin ! … ce qui permet de relativiser certains constats à la marge, car on en est là !

    2)- Le cumul des absents, des abstentionnistes et des nuls s’élève à 29,12 millions, soit 61,57% des Français ! …… ce qui signifie que 38,43% des Français ont exprimé un choix.

    3)- La carte électorale, savamment étudiée et régulièrement retouchée depuis des décennies, alliée à une judicieuse répartition des attributions d’investiture, a permis sur le plan national qu’avec :

    7.826.245 voix, LREM … [16,54% des Français] … obtienne 306 sièges sur 573 … [53,4% de majorité parlementaire ! ! ! Bingo ! ! !]

    1.100.656 voix, le MoDem … [2,33% des Français] … obtienne 42 sièges sur 573 … [7,33% ]

    Tandis que, ……autres bizarreries électorales, …… avec 1.032.842 voix le PS obtenait tout de même 30 sièges et que le FN n’obtenait que 8 sièges pour 1.590.869 voix !

    Alors monsieur René Crignola, que vous soyez inquiet pour l’avenir de vos enfants, je le conçois aisément ! …… Mais que cette inquiétude ne vous soit apparue qu’après le déroulement d’un scénario patiemment élaboré pendant quatre ans dans l’ombre de l’inaptocrate Hollande est absolument confondant !

    M’est avis que nous reparlerons de tout cela dans … moins de cinq ans !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      28/06/2017

       » l’ étable conditionnée de la Grande Banque  » c’ est parler de … stabulation : vous y pantouflez nourris à une alimentation faite de granulés … des champs et de la nature vous êtes ignorant de tout !

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        28/06/2017

        et la reproduction s’ y fait par insémination et bientôt même par clonage ! tous pareils ou aux mêmes  » paillettes  » !

        Répondre
  4. vozuti

    27/06/2017

    Vos enfants et surtout vos petits -enfants se souviendront de vous et votre génération qui leur aura permis de devenir de bons musulmans.
    Vous avez fait preuve de beaucoup de persévérance dans votre combat contre ceux qui voulaient rester français,Allah vous remercie!

    Répondre
  5. BRENUS

    27/06/2017

    Si vous avez « souhaité sa victoire », ainsi que vous l’écrivez, de quoi vous plaignez vous ? What did you expect? Il ne fallait pourtant pas être grand clerc, pour se rendre compte que ce type vous faisait du théatre afin d’atteindre son but « jupitérien » (Trop drôle cette formule. D’ailleurs il a été formé à cela tout petit avec mama brigit.

    Répondre
    • loiseau

      27/06/2017

      je suis tout à fait d’accord avec vous ,c est un pantin que le media et les journalistes de gauche et les banques et le gouvernement hollande , et la complicité des arabes , pauvre france

      Répondre
    • quinctius cincinnatus

      27/06/2017

      Depuis le temps que je suis les  » 4 V²  » je sais que Mr Crignola est une girouette ou plus exactement qu’ on peut le représenter avec un pied en dehors de son  » cercle  » et l’ autre en dedans ; en un mot : c’ est un  » légitimiste  »

      tout le monde souhaite que la France aille mieux avec ou sans  » novices « , mais déjà Macron recule sur des mesures pourtant essentielles : transformation du C.I.C.E. par exemple

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)