Les électeurs de droite face à leurs « représentants »

Posté le novembre 19, 2014, 4:11
6 mins

Les médias ont largement évoqué le changement d’attitude de Nicolas Sarkozy à propos du « mariage pour tous ». Pour la première fois, lors d’un meeting de Sens commun (le mouvement issu de la « Manif pour tous » qui tente de peser sur la politique à l’UMP), l’ancien président a annoncé qu’il souhaitait une abrogation de cette loi.

Aussitôt, les médias ont mis en question la possibilité de cette abrogation. Mais ils n’ont pas parlé de ce qui me paraît beaucoup plus important qu’une énième volte-face de Nicolas Sarkozy : la lente prise de pouvoir des électeurs au sein des partis.

Sur le fond, disons simplement que, personnellement, je suis favorable à une abrogation de la loi Taubira, que je ne crois pas du tout au fameux « effet cliquet » dont on nous rebat les oreilles, ni à un hypothétique « sens de l’histoire ». Et que cette abrogation ne pose aucun problème juridique, puisqu’il n’a jamais été question de « démarier » quiconque.

Mais il me semble que, dans cette affaire, la forme est paradoxalement plus importante que le fond.

Ne serait-ce que parce que, sur le fond, la parole de Nicolas Sarkozy est assez sujette à caution. Il a souvent varié sur bon nombre de sujets importants et nous ne sommes pas obligés de le croire sur parole.

Ce que je trouve très instructif, c’est que Nicolas Sarkozy ne souhaitait manifestement pas tenir ces propos. Il en serait volontiers resté au slogan mi-chèvre, mi-chou qu’il défendait jusqu’à la semaine dernière d’une « réécriture de la loi Taubira » qui, comme la fameuse « réécriture du Traité constitutionnel européen » avait l’immense avantage de lui éviter de s’engager sur quoi que ce soit…

Concrètement, c’est la pression de la salle qui l’a d’abord forcé à abandonner son discours destiné à noyer le poisson pour répondre aux questions précises des animateurs de Sens commun. Et, ensuite, à lâcher le mot « abrogation ».

Je ne vous cache pas que c’est, pour moi, une grande surprise.

Je n’aurais jamais cru que les militants de Sens commun pourraient ainsi déborder leurs dirigeants qui, de leur côté, se préparaient manifestement à être beaucoup plus respectueux pour le « grand chef ».

Sauf erreur de ma part, c’est la première fois depuis des décennies, au moins à droite, que de « simples » militants forcent en direct l’un de leurs « représentants » (qui, trop souvent, les représentent si mal) à changer d’avis.

Oh, bien sûr, Nicolas Sarkozy peut dire qu’abrogation et réécriture, c’est la même chose. Mais, symboliquement, cela n’a rien à voir – et les médias ne s’y trompent pas. Bien sûr, aussi, nous savons bien que « les promesses n’engagent que ceux qui y croient » et, d’ailleurs, la portée de cette abrogation reste bien floue.

Mais, sans préjuger de ce qui va se passer pour la présidence de l’UMP, puis lors des élections à venir, notamment celles de 2017, cet événement me semble extrêmement riche d’enseignement et d’espérance.

Les électeurs de droite semblent enfin comprendre qu’un certain nombre de leurs prétendus « représentants » pensent, en réalité, le contraire de ce qu’ils pensent eux-mêmes.

Ils semblent enfin décidés à refuser de faire un chèque en blanc à ces « représentants ».

Et, surtout, nous commençons à voir que, pour qu’une stratégie soit réellement efficace, elle doit être portée dans la société civile et dans l’ensemble des partis de droite.

Les militants pro-famille n’ont obtenu cette victoire symbolique (qui n’est évidemment qu’une première étape, mais qui relance puissamment le débat) que parce que les milliers d’adhérents à Sens commun étaient soutenus par les centaines de milliers de manifestants de la Manif pour tous et parce que, par ailleurs, le FN ayant toujours déclaré qu’il abrogerait la loi Taubira, une bonne partie des électeurs UMP présents dans les manifestations risquaient d’être « tentés » par le vote FN.

C’est comme cela que je comprends l’entente à droite : grâce à la mobilisation des militants, FN et UMP pourraient avoir une doctrine commune sur ce sujet pour 2017.

Mais pourquoi ne pas en faire autant sur la baisse des dépenses publiques, sur l’immigration, sur le refus de notre colonisation et de notre vassalisation, et sur tant d’autres sujets majeurs pour notre avenir ?

Nous pourrions réunir des centaines de milliers de militants sur chacun de ces sujets. Imposer nos idées à nos « représentants ». Et imposer enfin l’ouverture à droite, au lieu de la calamiteuse ouverture à gauche de Nicolas Sarkozy ou du calamiteux front républicain de Jacques Chirac !

Pierre Baudoin

28 réponses à l'article : Les électeurs de droite face à leurs « représentants »

  1. Denis

    26/11/2014

    Sarko ne sera pas Président en 2017

    Répondre
  2. HOMERE

    25/11/2014

    Il devient pénible de ressasser que MLP ne sera JAMAIS Présidente de la République Française…….Anti libérale, étatique,anti Européenne… ses chances sont nulles…faites vous une raison et votez utile…..Sarkozy..bien sûr !!

    Répondre
    • FLANDRE

      25/11/2014

      Excusez du peu, Camarade ! Nous avons déjà donné … en pure perte.

      Chat échaudé craint l’eau froide n’est-ce pas ?

      C’est extraordinaire comme Marine Le Pen et le Front National vous donne des « flux de ventre » !!!

      Répondre
  3. vozuti

    23/11/2014

    juppé hué par une foule de sympathisants ump à bordeaux :
    juppé est un ballon de baudruche gonflé par les médias mais qui se dégonfle malencontreusement à chaque fois qu’il ouvre la bouche.
    Les gros médias ont fait une énorme erreur de casting en choisissant juppé,ils vont devoir se trouver un autre gauchiste à promouvoir avant 2017.

    Répondre
  4. quanta

    23/11/2014

    Comment ça ? SKZ futur président réchauffé ? Les Français ne l »ont-ils pas suffisamment vomi ? Ne le connaissent-ils pas assez ? Retourneraient-ils à leur vomi ?

    Répondre
  5. Pierre

    23/11/2014

    Génial Ce Sarkozy. Voilà qu’il vient d’inventer le karaoké politique. Il chante les paroles du public de la salle. Rien ne l’arrête. Faut dire qu’il a tout intérêt à reprendre le pouvoir pour ne pas être arrêté par la justice et ne pas finir à l’ombre.

    Répondre
    • revizor

      24/11/2014

      Malgré le cabinet noir ( voir le dossier de Valeurs Actuelles)du bouffon Hollande la justice socialiste n’a jamais réussi à incriminer durablement Nicolas Sarkozy parce que les dossiers sont vides et ça fait pschitt: Bétencourt , Karachi etc..
      Ils ont beau utiliser les journalistes-flics , les écoutes ils n’ont rien pas même BygMilion et les sondages

      Répondre
  6. 22/11/2014

    Ce n’ est pas parce que quelques cris d’ adhérents obligent
    Sarkozy et les autres à dire l’ inverse de ce qu’ ils pensent, qu’ une fois au pouvoir ils le FERONT !!

    Répondre
  7. Magne

    22/11/2014

    A propos du sécrétaire d’état , présumé innocent et pas du tout mis en examen , son attitude est conforme à un ancien combattant tombé au champ d’honneur de la transparence . Il veut pouvoir répondre à la justice en homme libre , et honorer cette phrase d’un grand poète du 18 ème siècle :

     » Mourir pour son parti est une si noble cause ,
    Qu’on briguerait en foule une si belle mort  » . Victor Hugo .

    C’est pas une véritable mort , c’est du théâtre .

    Plus spectaculaire , la mise en examen ( ce jours derniers ) d’une filiale de banque qui aurait permis à plusieurs dizaines de milliers de contribuables de contourner la fiscalité de leur pays , et d’échapper à l’impôt .

    Ces listes ( Madame Lagarde avait déjà reçu une liste de 24 000 noms qu’elle avait communiqué à tous les pays concernés ) , ont été donné par un informaticien qui travaillait à cette filiale de banque . Un nouveau Snowden , en sorte .

    Les services fiscaux sont au travail et ont déjà récupéré des centaines de millions d’euros .

    Des Belges et des Français seraient concernés .

    Les fonds qui proviennent de patrimoines privés ne nous intéressent pas , et font l’objet d’un redressement fiscal .

    Ce sont les fonds des loups – cerviers , qui après avoir spéculé sur les entreprises de l’Etat et sur les besoins publics , ont fait de gros gains et sont allés les cacher , comme le font tous les rapaces , dans leurs charniers , non pas natals , mais d’adoption naturelle , qui nous intéressent .

    Oui , je sais , il ne faut pas faire monter le populisme ( Jaurès inutile de répondre qu’il y de tous les bords , on le sait ) , qui risquerait de ne pas attendre les élections .

    D’ailleurs , il ne s’agit pas d’avoir ces listes , mais qu’au moins ils aient la décence de ne plus se présenter au suffrage universel .

    Répondre
    • Jaurès

      22/11/2014

      Au XVIIIème siècle V.Hugo n’était pas né, et l’auteur de votre citation approximative, P.Corneille, était déjà mort.

      Répondre
  8. Fucius

    21/11/2014

    Bravo aux militants de Sens Commun.
    Évidemment personne n’y croit et le FN reste la seule option.

    Une idée: Une abolition complète du mariage civil pourrait-elle rassembler ?
    Puisque nous sommes d’accord pour être en désaccord sur la signification du mariage, puisque les motivations initiales en sont rejetées, pourquoi existe-t-il ?

    Supprimons-le, et que personne n’impose ses opinions aux autres.

    Répondre
  9. BRENUS

    20/11/2014

    Tiens, le sac à merde jojo est revenu pour déblatérer sur Lepen, a défaut d’autre chose. Pas un mot par contre sur les voleurs et magouilleurs de son bord , tant au nord qu’au sud de la France . Et probablement ailleurs. Ceci dit, je n’ai aucune confiance en Sarko pour tenir ses promesses de ne serait ce qu’amender la loi trou du cul de Taubira. Dans le passé, les sodomites ne semblaient pas lui poser problème, m^me quand ils faisaient du prosélytisme. De toutes façons, il n’aboutira pas et nous aurons cette bouse de JUppé qui, gaucho-compatible, nous collera une nouvelle couche de prélèvements jusqu’à nous faire crever. Heureusement les fonctionnaires et branleurs patentés style jojo se ramasseront aussi.

    Répondre
    • Jaures

      20/11/2014

      Noble Brenus, je ne faisais que répondre à une assertion erronée.
      Des élus PS ou autres ont été justement condamnés. Mais des élus FN, également contrairement à ce que pensait Flandre.

      Répondre
  10. Jaures

    20/11/2014

    En démocratie, toute loi votée peut être abrogée. L’effet de cliquet est un mythe. Si le conseil constitutionnel s’oppose à une loi ou à une abrogation, rien n’empêche de recourir au référendum ou à la modification de l’article de la constitution qui pose problème.

    En fait, l’effet de cliquet n’est pas juridique mais sociétal. Rien n’empêcherait de revenir sur le partage de l’autorité parental, le droit au divorce, à la contraception, à l’IVG, … Mais ces dispositifs sont aujourd’hui tellement inscrits dans notre société que les remettre en cause serait rejeté immédiatement. Le gouvernement espagnol l’a vite compris en renonçant à remettre en cause le droit à l’IVG.

    Le mariage pour tous entre peu à peu dans les moeurs. L’opposition était audible et motivée mais finalement très minoritaire. Aujourd’hui l’opinion n’est pas pour le mariage gay, c’est mieux (ou pire): elle s’en fout. En 2017, un candidat qui militera pour un retour y perdra sa crédibilité.

    Sarkozy a réagi comme un bateleur de foire: le public a toujours raison. Une fois l’élection à l’UMP passée, je ne suis pas sûr qu’il revienne un jour sur la question.

    Répondre
  11. FLANDRE

    20/11/2014

    L’UMPS ayant fait la démonstration de son incapacité à gérer le pays, que risquons-nous à « essayer » le Front National dont les membres, à l’inverse de ceux de l’UMPS, n’obnt jamais été condamnés par les tribunaux ?

    Répondre
    • Jaures

      20/11/2014

      Vous plaisantez ? J.M.Le Pen a été condamné à de multiples reprises (« coups et blessure », « violences en réunion », » menaces de mort »,…).
      Il a également subi un redressement fiscal de 1,4 millions de francs en 1995.

      Par ailleurs, les ex-maires FN ont été condamnés également: J.Marie le Chevallier pour détournement de fonds publics, D.Simonpieri pour favoritisme, emploi fictif et fausses factures,

      Répondre
      • fred77

        20/11/2014

        J.M Le Pen, même mort, servira toujours d’alibi à ceux qui veulent salir le FN.
        Sa fille Marine, LA présidente du FN, qu’avez vous à lui reprocher?

        Répondre
        • FLANDRE

          21/11/2014

          Ce nauséabond Jaures est définitivement à vomir.

          J’ai rarement constaté autant de mauvaise foi, d’hypocrisie, de mensonge, chez un intervenant.

          Il est fort à parier qu’une telle attitude partagée par l’ensemble des attardés de gauche va leur ramener moult voix… Sauf à constater que les électeurs sont d’irrécupérables benêts inconscients (ce qui n’est pas inenvisageable) !

          Répondre
          • Jaures

            21/11/2014

            Ce que j’ai écrit est-il faux ?
            Vous avez affirmé je cite  » le Front National dont les membres, à l’inverse de ceux de l’UMPS, n’obnt jamais été condamnés par les tribunaux ? ». Le maintenez-vous ?

            Je combats les idées du FN, pas les personnes. Je ne dis pas qu’elles sont légalement pires que les autres. Le fait est qu’elles ne sont pas meilleures.
            Dîtes que vous soutenez les idées du FN mais ne vous engagez pas sur la probité de leurs membres. Tous sont humains donc faillibles.

        • Jaures

          21/11/2014

          Je ne cherche pas à « salir » le FN, je répondais à une assertion de Flandre. Ce que j’ai écrit est-il erroné (concernant J.M.Le Pen et les autres) ?

          Répondre
          • FLANDRE

            21/11/2014

            Si vous souhaitez remonter le passé, revenons aux braves gens de gauche qui ont accordé les pleins pouvoirs au maréchal Pétain avant que de le condamner pour des « fautes » commises avec leur assentiment.
            Revenons au pacte germano-soviétique et, pourquoi pas à la terreur, vous savez cette période de l’Histoire de France pendant laquelle, la gauche (déjà) massacrait les braves gens … pour leurs idées !
            Evoquons les porteurs de valises du FLN (tous gens de gauche), combien de morts sur leur conscience (s’ils en avaient une) ?
            Qu’avez-vous à reprocher a Marine Le Pen, a ses collaborateurs, aux membres du parti, a ses députés, ses adhérents ? Rien !
            Qu’avez-vous à reprocher aux éminentes crapules multirécidivistes du Parti Socialiste ? Le simple, énoncé de leurs méfaits suffirait à remplir les pages d’une encyclopédie …
            Un peu de pudeur Jaures, les partis de gauche sont nécessairement totalitaires, la liberté est une notion qui leur est inconnue de même que la compétence, l’honnêteté, la probité …

          • Jaures

            21/11/2014

            Cher Flandre, je veux bien prendre sur mes épaules tous les maux de la Terre depuis l’Apocalypse (inclus).
            Je n’ai fait que répondre à une affirmation erronée.
            Pour le reste nous attendrons un débat un peu mieux engagé.

          • FLANDRE

            21/11/2014

            Même le petit secrétaire d’État aux Anciens combattants Kader Arif quitte le gouvernement … viré pour escroquerie (favoritisme dans l’attribution de marchés publics).

            Et ces gens là voudrait nous faire la morale !

  12. Jacques BOURREZ

    20/11/2014

    Nicolas Sarkozy a prouvé une nouvelle fois qu’il n’était définitivement pas crédible. La seule conclusion qui s’impose : ne plus jamais voter pour lui, ni au 2ème tour, ni au 3ème… !

    Répondre
    • FLANDRE

      21/11/2014

      Aura-t-il « droit » à un premier tour ?

      Répondre
  13. 20/11/2014

    C’est bien la salle et les électeurs de sens commun qui ont contraint Sarkosy à retourner sa veste. Ce qui prouve qu’il n’a aucune conviction propre mais est prêt à faire n’importe quelle promesse qu’il ne tiendra pas. il a vraiment été secoué par les cris du public: abrogation!! abrogation ! il fallait voir sa tête…
    C’est une belle victoire de la LMPT de l’avoir contraint à se dédire en public alors qu’il a toujours affirmé en privé qu’il était pour le mariage homosexuel.

    Répondre
    • FLANDRE

      20/11/2014

      Sarkozy doit entendre des voix ! En effet qui peut bien souhaiter son retour ?

      Répondre
  14. vozuti

    19/11/2014

    Pourquoi les électeurs de droite devraient-t-ils voter pour des candidats ump qui ont des idées inverses des leurs?
    on a déjà vu que ces candidats ump peuvent promettre tout ce que vous leur demandez,mais ils ne tiennent pas leurs promesses.
    Alors pourquoi rejouer sans fin le rôle des naïfs irrécupérables qui s’étonnent de manière cyclique de s’être fait rouler dans la farine?

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)