Les électeurs FN massivement anti-socialistes

Posté le novembre 25, 2015, 11:03
3 mins

Les régionales de décembre auraient dû se traduire par une déculottée du PS. Mais les derniers sondages laissent plutôt supposer que c’est les « Républicains » qui vont payer cher leur bilan, leurs divisions et surtout leur absence de vision politique claire.

Le premier sondage Harris réalisé après les attentats du 13 no­vembre donne, en effet, au plan national, un léger avantage au FN au premier tour (27 %), devant le PS (26 %) et LR (25 %). Certes, on peut estimer que ce soudain regain d’intérêt pour le PS est lié aux récents attentats et va s’estomper dans les prochains jours. Mais ce qui frappe, c’est que LR ne bénéficie pas de l’« effet opposition ».

Le plus intéressant est l’avance que prend le FN. Ainsi, en PACA, le FN obtiendrait 40 % des voix au premier tour, devançant nettement LR (30 %) et le PS (16 %)…

On peut toutefois noter que la marge de progression du FN entre les deux tours est faible.

On peut aussi noter que, malgré les déclarations de certains dirigeants du FN sur le fameux « ni droite, ni gauche », les électeurs frontistes sont principalement anti-socialistes.

Ainsi, les électeurs FN estiment à 27 % que la victoire de LR aux régionales serait une bonne cho­se et à 27 % qu’elle serait une mauvaise chose. En revanche, ils ne sont que 3 % à estimer que la victoire de la gauche serait une bonne chose et 76 % qu’elle serait une mauvaise chose.

Il est de plus en plus clair que la seule stratégie gagnante pour le FN est de montrer qu’il est profondément anti-socialiste.
Compte tenu des errements passés de l’UMP et des nombreuses divisions idéologiques actuelles au sein de LR, il peut devenir le principal opposant au socialisme.

À condition de ne pas annoncer des mesures démagogiques d’aggravation de l’État-providence et de laisser une large place à nos libertés (fortement menacées par le pouvoir socialiste) dans son programme.

En tout cas, les électeurs de droite attendent une opposition di­gne de ce nom. Quand ils entendent des caciques LR ou UDI tenter de doubler la gauche dans la propagande « padamalgam » (au moment même où le PS prend un tournant sécuritaire, au moins verbal), on comprend qu’ils se tournent vers le FN. Mais il ne faudrait pas que ce dernier se trompe d’analyse : sa progression est liée au fait que le FN apparaît de plus en plus comme le principal parti d’opposition.

S’il menait, à son tour, une politique socialiste, il trahirait tous les espoirs placés en lui…

8 réponses à l'article : Les électeurs FN massivement anti-socialistes

  1. Bistouille Poirot

    26/11/2015

    Lentement, trop lentement s’instille que l’opposition aux socialos n’est plus représentée que par le Front, ce qui fait (et je le maintiens) de l’UMP, un parti de gauche qu’il est depuis longtemps. C’est donc l’occasion de dire que le Front ne serait plus un parti d’extrême droite mais tout simplement de droite. La nature a horreur du vide. Mais dans ce parti, pour s’attirer des voix de gauche, tout est permis même l’idée d’abandonner un programme économique à mi parcours du mandat présidentiel. Hélas nous sommes habitués en cela par les partis de gauche (PS + UMP). La démission ? Ces gens là ne savent pas ce que c’est. Se renier? vous n’y pensez pas..

    Répondre
  2. 26/11/2015

    C’est bien le problème: le FN va-t-il se laisser aller vers un national-socialisme, ou socialisme national comme aurait dit Marcel Déat, qui poserait de sérieux problèmes?

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      26/11/2015

      Ce n’ est pas tout à fait ma pensée qui est exactement celle-ci : les électeurs [ au premier tour ] du F.N. voteront ils encore à environ 50 % L.R. au second tour quelle que soit la  » distribution des voix  » au premier tour et quel que soit le  » candidat  » ?

      Avec Florian Philippot il est quasiment évident qu’ un énarque ne peut être le promoteur d’ une économie libérale … d’ ailleurs la France n’ a jamais connu dans son Histoire une telle économie … et les Français [ pris dans leur ensemble ] la désirent ils ? la réponse est, selon moi, négative

      d’ autre part le F.N. n’ ayant pas ( encore ) les cadres compétents pour prendre en charge la direction d’ un pays comme la France ce sera là une des raisons pour laquelle ils reporteront leurs voix sur L.R.

      c’ est bien la raison pour laquelle il faut à la primaire plutôt désigner Fillon que Sarkozy ou Juppé ou même tout autre impétrant … il n’ est pas parfait mais il faut voter avec son jugement , pas avec ses rancoeurs

      Répondre
      • DE SOYER

        27/11/2015

        Fillon: jamais! Je vois que vous n’avez pas lu mon bouquin!

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          27/11/2015

          développez, même courtement, pour notre … gouverne s.v.p. merci ou bien nous allons être obligés de poser un bulletin  » De Soyer  » dans les urnes

          Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    25/11/2015

    le problème restant et majeur étant celui ci :

    sont ils encore à 50 % en phase dans un second tour avec le bateleur du Pont Euxin et des Carpates réunies ?

    Répondre
  4. vozuti

    25/11/2015

    Le délinquant arrogant devenu constructeur de mosquées, juppé ,ne fait plus rêver les électeurs de l’ump ?

    Répondre
  5. Dauphin

    25/11/2015

    Nous verrons bien si les français ont le cran d’aller jusqu’au bout de leurs convictions … actuelles. Le peuple est tellement versatile !

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)