Les erreurs de Pécresse

Les erreurs de Pécresse

Valérie Pécresse a une chance historique. Bien qu’elle ait naguère claqué la porte des LR, elle se trouve désormais investie par ces derniers – et bien peu d’élus LR de premier plan l’ont quittée, même si tous ne sont certes pas enthousiasmés par sa candidature !

Mais elle fait beaucoup d’erreurs et pourrait renouer avec la campagne de Ségolène Royal en 2007, peinant à convaincre et entourée d’« éléphants » qui la soutenaient comme la corde soutient le pendu !

En l’occurrence, ces derniers jours, elle a fait au moins deux erreurs majeures.

La première est symbolique et sémantique. La candidate a annoncé son intention de « ressortir le kärcher de la cave », en référence à la fameuse déclaration du futur candidat Sarkozy en 2005.

Mais, ce faisant, elle rappelle aux électeurs de droite que Nicolas Sarkozy avait beaucoup promis et fort peu tenu – spécialement en matière de sécurité.

Mme Pécresse prétend relever le flambeau de Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy. Mais l’un et l’autre ont gouverné à gauche – parfois même avec la gauche !

Pas sûr que cela fasse rêver les électeurs. D’autant moins qu’en 2022, nous avons la candidature d’Éric Zemmour qui rappelle sans relâche ce qu’étaient les promesses du RPR.

La deuxième erreur a été de s’engager à soutenir le passeport vaccinal. D’abord, Emmanuel Macron serait le principal bénéficiaire d’un tel soutien – avec ceux qui disent que LR et LREM, c’est blanc bonnet et bonnet blanc.

Mais, surtout, quand on tient de tels discours, il faut tenir ses troupes. Or, seul un bon quart des députés LR (28 sur 100) a voté selon les vœux de la candidate. Lesdits députés, au contact du terrain, et préparant leur propre réélection savent à quel point les électeurs sont excédés.

Une troisième erreur se dessine. Geoffroy Didier, proche de Valérie Pécresse, menace d’exclure tout maire LR qui donnerait son parrainage à Éric Zemmour pour la présidentielle.

Dans la double hypothèse où cette doctrine s’imposerait et où Éric Zemmour n’obtiendrait pas ses parrainages, Valérie Pécresse n’atteindrait probablement pas le second tour.

En effet, les électeurs énervés voteraient massivement pour Marine Le Pen et contre elle.

J’ignore s’il est possible de battre Emmanuel Macron.

J’avoue que j’en doute, compte tenu des divisions entre les droites. Mais ce qui est certain, en tout cas, c’est que la meilleure chance de M. Macron, c’est que Valérie Pécresse semble tout faire pour assurer à Marine Le Pen une place au 2e tour !

Partager cette publication

(12) Commentaires

  • quinctius cincinnatus Répondre

    Eric Zemmour parle à tort et … à travers de sujets dont il ignore tout ou qu’ il maîtrise mal …
    plus il parle plus il se déconsidère comme RESPONSABLE politique
    son pire ennemi c’ est lui-même

    15/01/2022 à 18 h 33 min
    • Laure Tograf Répondre

      Si « son pire ennemi c’est lui même », avec vous il en aura au moins un de plus. Mais il en a tellement…..

      16/01/2022 à 1 h 21 min
      • quinctius cincinnatus Répondre

        je ne suis pas un contempteur d’ Eric Zemmour , je ne suis qu’ un  » analyste  » de la ‘ »chose politique et publique  » ; je pense qu’ EZ ne fait que jeter encore un peu plus de trouble(s) à  » droite ‘ » comme il vient de le faire avec sa sortie malheureuse sur les  » handicapés  » encore un sujet dont il ignore tout , de même que sa  » bigamie  » de fait le déconsidère auprès des  » traditionnalistes  »
        voter Zemmour c’ est courir le grand risque de voir Pécresse au second tour, hors s’ il y a une chose qu’ il est impératif de faire c’ est d’ éliminer  » ce gaullisme « 

        16/01/2022 à 7 h 49 min
  • Damien Répondre

    La démarche de Z est sincère. Il a compris que MLP ne pouvait pas gagner contre Macron et il a vu que le logiciel LR ne changeait pas notamment depuis le départ de Wauquiez et le retour d’une centriste comme candidate.

    La Droite soumis au politiquement correct du gauche n’arrivera jamais à rien. L’état du pays après Chirac et Sarkosy le confirme

    Il tente quelque chose, c’est salvateur à mon avis. Dommage qu’un Ménard ou un Bernard Antony ne joue pas le jeu de la Droite hors les murs

    14/01/2022 à 9 h 33 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      le problème c’ est qu’ Eric Zemmour fera , vraisemblablement, un score inférieur à ceux de M. Le P. et de Valérie Pécresse !
      la question est donc : voter Zemmour est ce UTILE ? … réponse et prise de décision début mars !
      pour moi un vote Zemmour est un vote absurde : il amène Valérie Pécresse au second tour et d’ une part celle ci ne peut  » vaincre  » Macron et d’ autre part il perpétue l’ U.M.P. / R.P.R. / L.R . et l’ U.D.I. qui ont châtré  » La Droite « 

      14/01/2022 à 14 h 43 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    les arnaqueurs professionnels de la politique ont de beaux jours devant eux tant l’ électeur français , de droite comme de gauche , est stupide et bête et sans mémoire !
    la  » Mission  » du Media consisterait à les informer honnêtement ce qui pourrait, je dis bien pourrait, les conduire à une analyse raisonnée

    13/01/2022 à 13 h 30 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    ALERTE INFO : …
    « Valérie Pécresse pour l’ instant on ne touche pas  »
    consigne de l’ Office Central de Lutte contre la Corruption de la Police Judiciaire ; le Parquet de Paris s’ interroge sur une prise illégale d’ intérêts lors de la création de l’ U Arena La Défense salle de spectacle privée du quartier de affaires des Hauts de Seine et du rôle de Jean-François Lamour [ un chiraquien bien estampillé ]
    information du  » Point  »
    plus intéressant que la vie sentimentale d’ Eric Zemmour non ?

    13/01/2022 à 9 h 00 min
  • Laura Tograf Répondre

    Je ne saurais trop expliquer pourquoi, mais ce Geoffroy Didier m’inspire autant confiance qu’âne qui recule. Et ça prétend, comme micron d’ailleurs, faire un tri parmi les citoyens. Rien que cela démontre par avance que l’équipe de Tristesse est complètement déséquilibrée, avec un zig comme le Didier (voir le film du même nom) et Ciotti. Forcément, il y en a un qui est certain de se faire avoir et je parierais pour Ciotti.

    12/01/2022 à 17 h 32 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      un âne recule parce qu’ il voit un danger [ pour lui ] que vous ne voyez pas ou que vous n’ estimez pas comme tel, mais avec de la patience et de la douceur , si vous lui monrez l’ exemple il vous suivra
      c’ est fou comme cet animal a été dénigré alors qu’ il est parmi tous les animaux l’ un des plus  » intelligent  »
      lire  » l’ âne de Schubert  » d’ Andy Merrifield ( Actes sud )

      13/01/2022 à 9 h 09 min
      • Laure Tograf Répondre

        Sauf s’il s’agit de l’âne de Buridan, lequel a fait récemment des émules en France.

        14/01/2022 à 15 h 18 min
        • quinctius cincinnatus Répondre

          saut que cette expression en français  » classique  » a un tout autre sens … l’ âne de Buridan est, lui, incapable de choisir entre deux nourritures
          bon c’ est entendu je veux toujours avoir … raison

          15/01/2022 à 9 h 19 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    Valérie Pécresse c’ est notre Ursula Van Der Leyden bien à nous !
    c’ est dire !

    11/01/2022 à 14 h 01 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *