Les juges développent l'impunité des voyous

Posté le novembre 19, 2010, 1:15
53 secs

Lu sur Novopress :

J « un trafiquant de drogue présumé et deux de ses complices ont été remis en liberté par le juge des libertés de la détention de Bobigny alors que ces derniers avaient été arrêtés en possession de 3,5 kg de cannabis, de 1,5 kg de cocaïne, d’un fusil mitrailleur kalachnikov, d’un pistolet automatique et d’une centaine de cartouches. Cette incroyable décision a suscité l’incompréhension et la colère des syndicats de policiers qui mettent en avant le fait que ce genre de libération favorise le sentiment d’impunité des voyous et rend inutile leur travail ».

5 réponses à l'article : Les juges développent l'impunité des voyous

  1. jacques goguy

    20/04/2015

    Association Nationale des Victimes des Erreurs et Dysfonctionnements Judiciaires.
    Jacques Goguy délégué ANVEDJ 79.
    Juriste bénévole contre les administrations criminelles d’État.
    2, rue de Fief de la Croix
    79330 St-Varent.
    Tél. 05 49 67 68 03.
    Saint Varent le 30 mars 2015

    Madame Natacha Rateau
    Procureur au TGI de Niort.
    2, rue du Palais BP 8819
    79 028 Niort Cedex

    Objet: Dépôt de plainte avec constitution partie civile contre le juge Olivier Abram.
    J’ai été jugé par un délinquant, un transgresseur des lois, complice de criminels.
    Plainte déposée au TGI de Niort

    Madame le procureur,

    Je viens de recevoir le résultat du jugement du 19 mars 2015, de votre collaborateur Olivier Abram , qui me condamne à nouveau ; c’est une escroquerie ; votre responsabilité est engagée dans ce jugement, qui est un délit ( ex-delicto) un acte préjudiciable pour la victime à ses droits ; c’est une violation morale, ce juge déshonore votre corporation, ces faits sont punis par les articles 434-7-1 et 434-9 du Code pénal.

    J’accuse le juge Abram de complicité de malfaiteurs ,des criminels qui ont détruit des familles, d’abus de pouvoir, de vol avec préméditation, de procédure abusive et illégale, dans le but de me nuire, de harcèlement moral à caractère racial, qui portent atteinte à mon honneur, à la mémoire de ma famille, la responsabilité pénale du juge est engagée.

    Un magistrat complice de voyous n’a pas le droit de juger ses semblables, tous ses jugements sont illégaux.

    L’article 1382 du Code civil évoqué dans son jugement est inapplicable, celui qui écrit dit la vérité est à l’abri de toute condamnation, il ne fait que remplir son devoir civique.

    J’ai été condamné à plusieurs reprises pour des faits identiques, exemple, le 21 août 2012, cela est interdit par la loi de condamner deux fois, pour le même motif ; l’auxiliaire de justice Favreau est complice de ces malfaiteurs ;
    J’ai déposé plainte contre cet individu le 25 février 2015, pour association de malfaiteurs, non-respect des victimes; de procédure abusive et illégale.

    Pour plus d’informations, je vous joins le courrier qui a été déposé au Ti de Bressuire, le 24 mars 2015.

    Cette condamnation : c’est la preuve que notre justice n’est pas indépendante, elle est manipulée par Suire l’agent principal d’une organisation criminelle, cet individu avait de hautes fonctions dans la police, pour asseoir son autorité, il a usurpé ce poste, fait mentionné dans des PV de justice, tous ces jugements sont illégaux, ce sont des faux en écriture publique, punis par l’article 441-4 du Code pénal.

    Je suis victime de la plus importante escroquerie organisée en France.

    La genèse de cette affaire : j’ai déposé plainte le 26 juillet 1999, il est écrit que des individus me droguaient, qu’ un message avait été enregistré sur mon répondeur téléphonique, il m’invitait de rappeler Madame Vincent au n° 01 46 14 79 15 de GE capital de Nanterre ( la fortune de mon père était placée dans cette maison de crédit aux entreprises importantes) Je ne parle pas d’héritage, une preuve supplémentaire que j’étais drogué.

    Suire et Guillot sont des spécialistes en matière de stupéfiants, ils peuvent soumettre leurs victimes et les exploiter ; une personne droguée peut commettre l’irréparable étant inconsciente de ses actes ; un drogué peut être dépressif et suicidaire, exemple: le fils Suire qui est commissaire divisionnaire à Paris droguait sa femme, il lui a donné une arme pour qu’elle se détruise, elle s’est tuée le 10 janvier 2005, les coupables de ses crimes, sont les voyous qui droguent les gens.

    À la lecture de mes déclarations, cela aurait dû interpeller les magistrats, l’utilisation de la drogue, c’est toujours pour commettre des actions criminelles, de plus, je les informais d’un appel téléphonique, élément important, qui permettait de neutraliser cette extorsion de fonds. Les magistrats chargés du dossier, Delextrat et Sroda, ‘ affaire classée sans suite, le 27 avril 2000.

    Il y a bien trafic d’influence, et corruption active.

    Ces magistrats se trouvent sous le coup de l’article 434-1 et 412-1 du Code pénal. Le fait, pour quiconque ayant connaissance d’un crime dont il est encore possible de prévenir ou de limiter les effets, ou dont les auteurs sont susceptibles de commettre de nouveaux crimes qui pourraient être empêchés, c’est le cas. Les conséquences dramatiques de leurs négligences ont causé la fermeture d’une centaine d’usines plus des entreprises annexes. Des milliers de chômeurs jetés à la rue.
    Ces fossoyeurs de notre industrie, c’est un attentat, un complot en bande organisée

    De nombreuses usines pouvaient être sauvées

    Cette fortune était investie dans les usines , Cellatex, Bata, Job, Daewoo , Danonex, Galeries Lafayette,Turboméca Samaritaine, Levi Strauss & Co, Moulinex,Cormelles-le-Royal (Calvados) et Alençon (Orme), Adelshofen Marks & Spencer, Bata Shoes, Bataville (Moselle), Danone, les 3 Suisses, Air Lib, Aerazur , Metaleurop Nord, Noyelles-Godault et Courcelles-lès-Lens (Pas-de-Calais), AEFTI, AFR, Lainière de Roubaix, GIAT, Saint-Chamond, Bosch, Venissieux, Libération, Alcatel-Lucent, Nortel, Airbus, Charles Jourdan, Romans-sur-Isère, Baxter, Amilly/Montargis, Bénéteau Vendée, Brodard Graphique, Calaire Chimie, Carrefour, Caterpillar, Celanese, Christian Lacroix, Conforma, Continental, Cofinoga, Dekra,Dexia, Ethicon, ESSEX, F2R, Fagor, Brandt, Fenwick-Linde,Filtrauto,Fonderie du Poitou,Laboratoires Eclair, Laboratoires Fournier, La Redoute, Maison de Valérie, Meadwestvaco,Melitta, Michelin,Molex etc.
    Delextrat, Stroda ne sont pas les seuls impliqués dans ce dossier.
    Cette escroquerie, c’est un crime d’État.

    Il y a l’offense à l’ordre moral, à la conscience, c’est une atteinte à l’ordre social, c’est un crime de haute trahison. Je découvre la vérité, le 19 août 2000, à l’émission de TF1, » les généalogistes chasseurs d’héritiers », cela a provoqué un processus de mémoire, je ne souviens que mon oncle m’avait parlé de ma famille Allemande en 1998, il m’avait dit que j’étais l’héritier d’une fortune.

    Je dépose une plainte, en 2000, elle n’a pas été suivie d’effet ; une deuxième, le 2 avril 2002, dans celle-ci, j’évoque des faits d’une extrême gravité, je prenais pension avec Guillot et ses complices, Guillot parlait devant moi comme si je n’existais pas, il avait une confiance aveugle dans ces produits qu’il utilisait à mon insu.

    Guillot disait, j’ai acheté Suire, il m’a coûté cher (avec mon argent) cette crapule s’est associée à un complot immonde, à chaque fermeture d’usine, ces malfaiteurs se partageaient le retraits des actions.
    Suire avait une activité majeure neutraliser mes plaintes, mes interventions dans les Ministères, etc..

    La petite délinquance est en prison, ces répugnantes créatures, d’une extrême bassesse, des voleurs qui utilisent la drogue pour commettre un crime d’État sont en liberté ? Oui ! ils ont ruiné la France, en volant la fortune de mon père, détruit des familles, ils sont responsables de nombreux suicides, le mot criminel n’est pas assez fort pour qualifier ces bandits, ils sont en liberté, les juges ne peuvent les condamner, ils sont impliqués dans cette escroquerie.

    Je suis persuadé qu’ils ont tué mon oncle, il est mort le 20 mai 1999.

    Cette infâme justice, elle tombe en charpie, de noir vêtu, ce qui est contraire au symbole de la pureté, le blanc. J’ai la certitude, que ces gens, qui m’ont détruit, ne resteront pas impunis.

    Ces jugements, une succession de juges corporatistes impliqués dans ce dossier, leur mission, me détruire intellectuellement et moralement, par des procès crapuleux, ces créatures ont détruit ma santé, souillé la mémoire de ma famille, c’est une torture psychologique, j’ai été rançonné par ces juges malhonnêtes de cent mille euros et + , sanction pour me décourager de poursuivre mes tortionnaires sadiques.

    La bassesse de ces créatures, me faire passer un examen en psychiatrie, la logique était, un examen en toxicologie, cela apportait la preuve que j’étais drogué et disais la vérité; ce n’était pas le but de mes accusateurs, l’imposture était programmée, me faire passer pour un malade mental, c’était mettre un voile protecteur sur la nuisance causée à l’ordre public

    J’ai un énorme dossier concernant cette spoliation, la dissimulation de non acte de reconnaissance établi par mon père ; je peux prouver que mon ex-femme est impliquée, les impôts, la banque, les notaires, les liquidateurs judiciaires d’usines, les politiques, magistrats, etc..

    Vous avez l’obligation de condamner ces malfaiteurs, de me rendre justice.

    Je demande: immédiatement toutes les sommes qui m’ont été volées, ma reconnaissance qui est en mairie d’Airvault, vous ne pouvez, à un fils refuser le droit de défendre la mémoire de son père et de porter son nom.
    Cette affaire n’a que trop duré.

    Mes demandes légitimes ne sont pas satisfaites, le mardi 31 mars ; je vois mon ex-femme, ses complices, Suire et Guillot dans les rues ; je vous accuse de complicité de malfaiteurs en bande organisée, et transmets ce courrier au Président de la République, Madame Taubira ministre de la Justice, Monsieur Valls Premier ministre.

    Veuillez agréer, Madame le Procureur, mes salutations distinguées.

    Jacques Goguy

    Vous pouvez diffuser cette lettre : je prends la responsabilité de mes écrits : voir sur Internet , jacques goguy, suire ancien contrôleur général de la police, eric goguy etc.

    Répondre
  2. jacques goguy

    13/03/2014

    La juge Cormery de Bressuire une voleuse, complice de voyous, des criminels, ce sont des flics à la retraites, elle ne risque rien ; nous sommes jugés par une association de malfaiteurs ; le chef Hollande et sa ministre Taubira couvrent ces crimes. Ceux qui sèment le malheur en feront eux-mêmes la moison.
    Je prends le responsabilité de mes écrits : voir sur Internet jacques goguy—juge cormery de bressuire – suire ancien contrôleur général de la police – guillot flic etc.

    Répondre
  3. Michel

    20/11/2010

    Je ne suis pas juriste, aussi, je me demande sur quels articles de loi ces « juges » se basent-ils pour décréter que de tels délinquants peuvent être remis en liberté ? La présomption d’innocence, certainement…

    Répondre
  4. Michel

    20/11/2010

    Où ces petits juges, très à gauche pour la plupart, ont-ils obtenu leurs diplômes ? Dans une pochette surprise ?

    Répondre
  5. MALBOS Isabelle

    19/11/2010

    idem : mon mari m’a appris ce matin que si on ne laisse pas traverser des personnes MEME EN DEHORS DES PASSAGES POUR PIETONS, on risque 135 euros d’amende ! ! ! Qu’attend-on pour devenir des voyous ??? ! ! !

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)