Les mensonges de Macron

Posté le janvier 07, 2020, 3:09
3 mins

Emmanuel Macron nous avait déjà habitués à de beaux discours déconnectés de la réalité. Mais ses derniers vœux franchissent un nouveau cap.
Il serait difficile de ne pas être d’accord avec les principes – et tout aussi difficile de croire que « Jupiter » pourrait nous être d’une quelconque utilité pour les mettre en application, tant les premières années de son mandat ont montré une politique aux antipodes de ces principes.
Ainsi le chef de l’État invite-t-il à « ouvrir la décennie de l’unité retrouvée de la Nation ». Fort bien, mais qui détruit cette unité ? N’est-ce pas la clique immigrationniste et anti-française dont M. Macron est aujourd’hui le principal porte-parole ?
Le président dit encore : « Rappelons-nous toujours que nous avons à l’égard de la France plus de devoirs que de droits. »
Là encore, je suis bien d’accord, mais qui donc invite des personnes totalement étrangères à la culture française à se comporter en terrain conquis ?
Qui donc explique à longueur de journée que les « valeurs de la république » consistent essentiellement à satisfaire les desiderata de n’importe quelle minorité, fût-ce la plus farfelue, voire la plus criminelle ?
Quand je lis : « Nous continuerons de faire de l’école, de l’apprentissage et de la formation tout au long de la vie, le socle de notre société », je me frotte les yeux.
Continuer, vraiment ? Aujourd’hui, M. Macron croit-il sérieusement que l’école soit le socle de notre société, alors qu’elle n’enseigne quasiment plus rien, sauf la détestation de notre histoire et de notre patrimoine ?
Le summum de l’hypocrisie est atteint quand le chef de l’État déclare martialement : « Nous n’avons pas à nous adapter au cours des choses – ce n’est pas la France ! – mais à rester fidèles à ce que nous sommes en bâtissant une société nouvelle qui répond selon nos choix aux bouleversements en cours. »
Si les mots ont un sens, Emmanuel Macron nous enjoint de refuser la politique des « accommodements raisonnables » avec les cultures étrangères qui se répandent sur notre sol.
Mais n’est-ce pas lui qui nous avait naguère doctement expliqué que la culture française n’existait pas ?
Manifestement, le président n’est pas vraiment gêné par le principe de non-contradiction, ni par le principe de réalité. Il est vrai que le papier – et plus encore les ondes télévisées ! – supporte tout, à commencer par les plus gros mensonges.
Comme naguère le communisme, le « Système » est le royaume des nuées, sans le moindre lien avec le Réel. Le retour de ce dernier risque d’être brutal !

2 réponses à l'article : Les mensonges de Macron

  1. quinctius cincinnatus

    09/01/2020

    le plus grave c’ est bien que les sympathisants L. R. privilégient un soutien à Baroin ou à Sarkozy ; leur bêtise du  » chef  » imposé ou auto-proclamé finira par les achever

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    07/01/2020

    non Macron n’ a pas menti ! ce sont ceux qui l’ on écouté et … suivi qui n’ ont pas su ou voulu comprendre ce qu’ il annonçait pourtant on ne peut plus clairement dans son programme , bien aidé qu’ il a été par la Phynance et une adversaire en papier mâché mais … qui fait encore peur aux Français

    d’ après les experts ès politique intérieure la Droite ( dite républicaine ou encore traditionnelle ou  » modérée  » ) serait à la pêche aux idées du côté de chez … Boris Johnson ! … ne reste plus qu’ a trouver un Boris Johnson français et c’ est loin d’ être gagné car pour l’ instant on ne nous  » propose  » avec insistance que le pâlichon et  » maladif  » Baroin

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)