Les nouveaux collabos

Les nouveaux collabos

http://cafephilodedroite.blogspot.com/

Ne le dites surtout pas, car c’est « tabou », mais l’islam est au cœur des divisions de la droite nationale.
L’attitude des nationalistes, face au problème de l’islamisation de la France, est à l’origine de la dernière scission, survenue au sein du Front national.

Quels que soient les prétextes invoqués (comme, par exemple, la soi-disant « incompétence de Marine Le Pen »), les adhérents (et les sympathisants) qui ont quitté le parti fondé par Jean-Marie Le Pen, se divisent en deux groupes bien distincts :

– Les anti-islamistes, qui participaient récemment au congrès de Cologne ;
– et les futurs « collabos » de l’ultra-droite, qui se préparent, dès maintenant, à se mettre au service de la future République Islamique de France.

On retrouvera ces derniers, principalement, dans les listes « anti-sionistes » (le faux nez de l’antisémitisme), de Dieudonné et de Soral.
De nombreux anciens cadres du FN se sont joints à eux : le dernier en date, le cinéaste Cyrille Ray-Coquais, était le responsable du 1er arrondissement de Paris.

Il me semble important – et surtout urgent – que les nouvelles formations politiques de l’extrême-droite (appelée pudiquement « droite nationale »), comme le Parti de la France, la Nouvelle Droite Populaire, ou encore Convergences nationales, prennent position, de manière non équivoque, sur ce qui, selon moi, représente pour la souveraineté de la France, un danger beaucoup plus important, que son appartenance à l’Union européenne… ou à l’OTAN !

Partager cette publication

(30) Commentaires

  • momo Répondre

    Sortez le dimanche, il est des musulmans qui sont patriotes.
    filsdefrance.fr

    14/07/2012 à 14 h 26 min
  • Anonyme Répondre

    A Alexandre

     

    En attendant, on voit ou les "gens sérieux qui font de la politique" nous ont menés.Rappeler vous que la droite nationale n’a jamais été au pouvoir, elle a meme été systématiquement diabolisée et aujourdh’ui nous somment en passe d’etre islamisés avec la collaboration active de la droite libérale sarkozyste et de la gauche idéologique, les deux grands partis étant totalement responsables de l’état calamiteux de la France.(avec certes les élécteurs qui votent pour eux, car nous somment encore en démocratie).

    C’est bien de parler des collabos de l’extreme droite, et c’est vrai que ceux qui s’alient avec l’islam sont bien naif, mais ils sont tres loin de représenter la majoritée des  vrais patriotes. Il faudrait surtout parler  des autres collabos qui pullulent dans tous les parties et ne s’en cachent meme pas.

    Combiens de politicien de l’ump et du ps font du leche babouche a outrance (construction de mosquées) pour des questions éléctorales.C’est pas avec eux que l’on va interdire le coran, faudrait se reveiller.

     

    15/06/2009 à 22 h 13 min
  • Antoine Répondre

    A ma connaissance, la Nouvelle Droite populaire était présente lors du congrès anti-islamisation de Cologne. Son président, l’ancien député Robert Spieler, a même été l’un des éléments actifs de ce congrès. La NDP n’a donc pas de leçons d’anti-islamisme à recevoir de personne.

    07/06/2009 à 16 h 37 min
  • matamaure Répondre

    Le coran se référre à la loi du Talion et va même au delà en instaurant le terrorisme : "Si tu parviens à les saisir au combat, disperse par leur SUPPLICE ceux qui les suivent afin qu’ils y songent suivi de : "Il n’a pas été donné au prophètes de faire des prisonniers (otages) sans commettre de grands massacres sur la terre." (sourate VIII) ainsi que la torture : "Voici qu’elle sera le châtiment de ceux qui combattent Dieu et son apôtre et commettent de grands désordres sur la terre : Vous les mettrez en croix et leur couperez pieds et mains alternés". La notion de combat est entendu au sens large et s’applique à tous ceux qui ont calomnié le prophète. Mahomet a fait appel à des sbires qu’il a autorisé à mentir et même à le dénigrer pour pouvoir mieux les approcher pour les exécuter.

    06/06/2009 à 7 h 08 min
  • matamaure Répondre

    La seule vraie menace à l’encontre de la civilisation occidentale est l’islam, idéologie religieuse totalitaire qui cherche à imposer à la socièté ses lois barbares.
    Comme le proclame la sourate XLVIII : "Nous vous appellerons à marcher contre les nations ; vous les combattrez jusqu’à ce qu’elles embrassent l’islam."
    C’est peu après son installation à Médine que Mahomet va rompre définitivement avec les gens du Livre et décider pour subvenir à ses besoins d’attaquer les riches caravanes de la Mecque et ceci sans aucune provocation de la part de cette ville qui ne réagira avec rétinence qu’après de nombreuses agressions.
    Le prophète autoproclamé de l’islam va profiter d’un incident pour légitimer la lutte contre les idolâtres en tout lieu, tout temps et par n’importe quel moyen du seul fait qu’ils refusent de reconnaître Dieu et son apôtrre qu’ils ont chassé du "territoire sacré". Ce devoir de guerre va devenir le commandement suprême (Seule la mort au combat permet au croyant d’accéder directement au paradis où il occupera un rang supérieur et se verra attribuer les 72 houris "jeunes vierges éternelles") et va s’appliquer à tous les infidéles, juifs et chrétiens inclus (sourate IX).
    Toutes les attaques musulmanes sont suivies de pillage, de meurtres et de viols collectifs, comme à Hunayn où : "Le messager de Dieu ordonna qu’on assemblât dans un même lieu tout le butin…Le bétail et les captifs furent réunis dans le même enclos. Les musulmans se ruérent sur les femmes. Ne voulant pas de celles qui étaient mariées, ils demandèrent au prophète comment procéder. Il leur répondit : Ne prenez pas de femme enceinte avant qu’elle ait enfanté, ni d’autre avant qu’elle ait eu le sang menstruel" 14, 12 ou 9 ans ?

    06/06/2009 à 6 h 50 min
  • Frank Répondre

    Il est normal que l’extreme-droite collabore avec les islamistes car ils ont toujours eu pour valeurs la soumission au pouvoir et l’admiration de la force. Aujourd’hui, les islamistes ont l’apparence du pouvoir et de la force. Une partie de l’extreme-droite admirait les sovietiques pour les memes raisons.

    Les seuls hommes vraiment forts sont les hommes libres

    02/06/2009 à 19 h 32 min
  • IOSA Répondre

    [email protected]…….

    Le clou est dans votre main…mais planté !

    Il faudrait ne plus comparer ce qui existait avant ( quand pépé à connu mamie) avec la situation actuelle. Manque de données ou de perception de votre part, ou les deux à la fois ?

    IOSA

    02/06/2009 à 19 h 08 min
  • Alexandre Répondre

    La droite nationale n’a que trop longtemps donné une tibune aux malades mentaux pathologiquement antisemites.

    Grace à ce genre de betises (propos de fidele) les accusations de nazisme pesent sur la droite nationale ce qui n est heureusement pas du tout représentatif, pourtant on voit mieux un clown dans une foule que le reste des gens.

    les caricatures racialo-idéologiques que font les pseudo antisionistes pro-islamistes ne sont que la raison pour laquelle jamais la droite nationale ne fera 51%ds voix, c est meme la raison pour laquelle elle pourrait encore baisser.

    Alors qu’ils dégagent combattre les moulins à vent avec l extreme gauche et qu’ils laissent les gens serieux faire de la politique.

    Encore bavo à JPPS pour son article !

    02/06/2009 à 7 h 10 min
  • Anonyme Répondre

    Fidele : " Je vous le dis solennellement: les islamophobes sont nos ennemis. Il n’existe aucun complot islamique. "

    –  Complot Islamique? Certainement pas. Juste une invasion ethnique et culturelle annoncée et REVENDIQUEE.
    Aucun complot, effectivement.
    By the way, j’ai beaucoup aim
    é le Sionisme et ses alliés communistes. Excellent!

    Mancney

    02/06/2009 à 2 h 58 min
  • IOSA Répondre

    [email protected]

    Il existe une différence dans les emmerdes et elle est d’importance:

    Pour les riches qui auront à craindre de devenir moins riche, uniquement si elles surviennent et pour les pauvres devenus "riches", de redevenir pauvres tout court.

    Tandis que les pauvres restant "pauvre" n’auront que le soucis journalier d’alimenter la marmite en acceptant tout et n’importe quoi sous peine de perdre le minimum vital.

    Les pauvres ne rêvent pas de rester pauvres, mais faut il encore que la possibilité existe toujours, alors que tout est fait pour que l’ accès à la classe moyenne leur soit difficile, voir impossible par la mise sur le marché des concurrents de l’ UE et dont la valeur pécuniaire du travail fournit est en France le seuil de la pauvreté.

    On se prend en main, on réfléchit et on s’assume…….celà c’était avant l’Europe.

    IOSA

    02/06/2009 à 2 h 34 min
  • Fidèle Répondre

    Le danger, c’est le sionisme.

    Militant historique de la Droite nationale, j’ai soutenu Ordre Nouveau, le GRECE et  Jean-Marie Le Pen. Je connaissais François Duprat.

    Je vous le dis solennellement: les islamophobes sont nos ennemis. Il n’existe aucun complot islamique.

    Le danger pour nous, c’est le sionisme et ses alliés communistes.

    01/06/2009 à 23 h 04 min
  • Anonyme Répondre

    Lambda, encore crevé par mon travail de jardin de ce matin, (ras le bol, le pere Voltaire, qui a dit qu’il fallait cultiver… ) je ne me sens pas le courage, aujourd’hui, de commenter ou d’ajouter a vos deux commentaires. J’aimerais quand meme vous dire que, a mon humble avis, vous avez compris beaucoup de choses de la vie, et, en ce qui me concerne, il m’est agréable de lire du "Common sens" ("Bon Sens" in french) sur les lignes de ce forum, et je ne suis certainement pas le seul a apprécier.
    En fait, autre raison de ma non-motivation, est qu’il n’y a pas grand chose a ajouter a vos deux commentaires ci-dessus, et on pourrait peut-etre, éventuellement, approfondir un ou deux points de détails (par ex la psychologie du "riche" qui n’est pas "unique"), points vraiment de détails, tant le fond de vos idées semble sain et surtout, parfaitement en adéquation avec la Planete Terre, loin de toute irresponsable utopie; vos opinions "collent" a la vie sur la Planete, et de ce fait, vous conferent un Equilibre et un Bon Sens que n’auront jamais tous les envieux, jaloux et cocus de l’intellect dont on peut lire en diagonale le verbiage amer et bilieux étalé sur le Web. Kudos, Lambda, cela fait plaisir de lire quelqu’un qui est "bien dans ses baskets".
    Egalement, votre conclusion est parfaite : " On se prend en main, on réfléchit, et on assume…"
    Hat off. Rien a ajouter.

    All the best, Lambda,

    Mancney

    01/06/2009 à 21 h 32 min
  • HansImSchnoggeLoch Répondre

    Lambda,

    bravo, vos interventions sont un régal à lire,  vous avez une façon posée et précise pour enfoncer le clou.

    01/06/2009 à 20 h 53 min
  • Lambda Répondre

    @IOSA
    J’aime bien vos commentaires.

    A vrai dire, je crains que la teneur de mon drenier message n’ait pas été vraiment agréée…

    <<<<<< Etre encore plus riche est l’objectif des riches et l’objectif des moins riches est d’être riche et tous n’en a que faire de qui ils marchent sur la tête.>>>>>>

    Et alors ?… Moi, les riches ne me dérangent pas, dans la mesure où je ne suis pas exploité particulièrement.
    Il y aura toujours des gens qui essaieront de vivre à mes dépens, et j’essaie de les éviter. Mais il se trouve que ce sont surtout les "pauvres" qui veulent vivre à mes dépens, et comme ils sont plus nombreux que les riches, je suis davantage exploité par les pauvres que par les riches ! Et vu tout ce que je paie comme taxes et impôts, je vous assure que je cotise … d’abord pour les pauvres, ensuite pour certains escrocs que l’on qualifie de "riches".

    <<<<les emmerdes quand on est riche sont elles de même importance que lorque l’on est pauvre et vis versa  (question pour un juste retour à la réalité des choses) ?>>>>>>

    Je dois reconnaître que, n’ayant jamais été riche, je ne risque pas de connaître les "emmerdes" que vivent les riches… Par contre, ce que je sais, c’est que les emmerdes personnelles – que l’on soit riche ou pauvre, ont au moins un point commun : ce sont les pires du monde…
    Franchement, je n’ai pas de réelle gratitude pour les riches, beaucoup dépassent la ligne rouge. Je reste tout autant réservé sur les pauvres (c’est la catégorie à laquelle j’appartiens), la plupart des pauvres étant faits pour être pauvres, et rien d’autres on ne va pas changer leur statut. Je remarque simplement que les "pauvres" sont (globalement), encore plus insupportables, plus vicieux, plus haineux et plus vaniteux que les riches, car ils n’arrivent que fort rarement à assumer leur médiocrité.
    Un salarié est quelqu’un qui ne peut pas s’auto-gérer, pour différentes raisons, parfois fort louables, il  n’y a donc pas à comparer sa situation avec l’entrepreneur qui, lui, prend des risques. Le salarié subit, il signe un contrat et SA grande liberté, c’est de pouvoir dénoncer à tout moment LE contrat qui le lie à son employeur, et d’aller en chercher un autre qui l’avantage plus, c’est tout simple. Le salarié ne prend aucun risque, c’est normal que cette non-prise de risque ne soit pas rémunérée. Il en est tout autrement de l’entrepreneur qui doit rendre des comptes, autant devant l’état que devant ses employés, il est donc parfaitement raisonnable de considérer que cette tâche, terriblement harrassante et stressante, soit mieux récompensée. Malheureusement, il arrive parfois – et c’est même assez courant, que des salariés soient moins pauvres que leurs entrepreneurs… C’est comme ça, vous n’allez par refaire le monde, moi non plus….

    Je ne plains pas les riches, encore moins les pauvres, à chacun de porter sa croix, il faut au moins avoir le minimum de décence, les autres ne nous doivent RIEN !
    Alors, on vit sa vie, avec ses bonheurs et ses malheurs, on essaie de faire au mieux, et on arrête d’emmerder tout le monde sous le prétexte imbécile que ça n’a pas marché pour nous comme on l’aurait souhaité.
    On se prend en main, on réfléchit, et on assume…

    01/06/2009 à 14 h 04 min
  • IOSA Répondre

    [email protected]……

    Etre encore plus riche est l’objectif des riches et l’objectif des moins riches est d’être riche et tous n’en a que faire de qui ils marchent sur la tête.

    Selon vous une théorie farfelue mais néanmoins réelle de cette nouvelle société qui va pour " le meilleur des mondes" ( nouvelle de Aldous Huxley qui loin d’être un simple space-opéra, devient une réalité pour ne pas dire la réalité).

    Nommez moi un ou plusieurs riches qui partagent leurs richesses……..ou plus simple, un ou plusieurs riches qui ne veulent pas devenir encore plus riche.

    La fourmillière est la vocation des nantis sans état d’âme….parce que sans âme.

    IOSA

    ps: les emmerdes quand on est riche sont elles de même importance que lorque l’on est pauvre et vis versa  (question pour un juste retour à la réalité des choses) ?

    01/06/2009 à 12 h 28 min
  • Alexandre Répondre

    De plus, croire que les nationalistes français vont avoir une réaction épidermique dès qu’on prononce le mot "sionisme" pour se ranger derrière les islamistes, c’est très mal connaitre l’ensemble de cette tendance.

    On est pas sur un site rouge-brun de gauche nationale-bolcho du genre voxNR où effectivement comme le note l’auteur, par antisionisme les nazbols sont prêt à accepter la dhimmitude avec grand plaisir.

    01/06/2009 à 12 h 07 min
  • Alexandre Répondre

    @ mohamed abdel

     

    C’est pas israel qui souffre, mais oui c’est israel qui a raison.

    Parce que c’est pas forcement les "pauvres" qui ont la raison ou le juste pour eux, à moins d’etre communiste et égalitariste.

    Une nation a raison de se défendre quant on l’agresse, le jour où les palestiniens voudront un état palestinien et pas la destruction de l’état juif avant tout, la situation au proche orient sera appaisée.

    Tout le monde le sait ça.

    Mais l’idéologie et la stratégie ont raison de la vérité en politique.

    31/05/2009 à 17 h 49 min
  • Lambda Répondre

    @Mancney
     Tout le monde ou presque admet que les pays qui se portent le mieux économiquement, ont une classe moyenne très développée, une classe riche très faible, et une classe pauvre, tout aussi faible. C’est un équilibre naturel, et dans lequel un maximum d’individus est gagnant (sauf les pauvres, mais eux, ils sont systématiquement des perdants).
    Donc, être riche est certainement grisant, par forcément facile à vivre de surcroît. Il me souvient, quand j’étais beaucoup plus jeune, d’être allé chez des gens "considérés" comme riches par rapport à la moyenne locale, et la dame d’expliquer que, quand on a de l’argent investi dans tel ou tel système, "on ne dort pas toujours sur ses deux oreilles"… A l’époque, cela m’avait beaucoup fait réfléchir, et comme alors je pensais que les riches devaient être une espèce à éradiquer, je ne m’étais peu préoccupé de la souffrance "relative" de cette dame. Avec l’âge, j’ai un peu changé de raisonnement, et je reste persuadé qu’il y a probablement un sain équilibre à trouver entre riches et pauvres, et je reste tout aussi persuadé que tous nos pourfendeurs de capitalistes font, en fait, un mauvais choix, car ce n’est pas les capitalistes qu’il faudrait contenir, mais les escrocs qui profitent du système, tout comme sont à éliminer les escrocs qui profitent très largement de la redistribution appelée pudiquement "assistanat". Force est tout de même de constater que les escrocs de la seconde catégorie sont nettement plus nombreux que ceux de la première et que, en tout état de cause, ils grugent la société du travail bien au-delà du raisonnable et pire, bien plus que les premiers… Pour s’en convaincre, il suffit de prendre conscience de toutes les allocations diverses qui sont versées dans le monde entier, soi-disant aux pauvres, et sous le fallacieux prétexte d’aide ou développement ou de régulation. On peut ainsi citer tout ce qui est versé en premier dans le continent africain (+ moyen-orient), toutes sommes du reste qui ne font que transiter par l’Afrique pour arriver dans les coffres suisses… Ajoutons à tout cela tout ce que peuvent coûter des machins inutiles, comme l’onu, l’unesco, toutes les commissions et ong mondiales, nationales ou locales, sans oublier toutes les institutions mercantiles comme la nouvelle urss qu’on appelle en langage politiquement correct, l’union européenne. Quand vous additionnez tout cela, vous vous apercevez qu’une manne de nantis profitent très largement des fruits du travail, et ce ne sont pas de vilains capitalistes, mais de bons escrocs légaux
    Ne sont pas non plus forcément des vilains capitalistes les actionnaires ! La bourse a été instituée dans le noble but de trouver des fonds pour les apporter à ceux qui en avaient besoin pour investir. Investir est une chose (indispensable), dépenser en est une autre, plus ou moins utile. On investit pour acheter un "outil" qui va vous rapporter quelque chose, de l’argent, un service, etc – enfin, l’investisseur l’espère, par contre, on dépense pour se payer une chose qui ne va pas vous rapporter, dont on n’a pas forcément besoin donc, à fonds perdu… En fin de compte, la bourse a été une bonne et saine invention, le malheur, c’est qu’elle a été détournée de son objectif réel avec l’invention par les escrocs de ce qu’on a appelé les "produits dérivés", lesquels n’ont pu voir le jour qu’avec la complicité des états législateurs. En conséquence, ce n’est pas le capitalisme pur et simple qui est en cause, mais la cupidité des escrocs et de ceux qui les aident, les législateurs. L’actuelle crise l’a d’ailleurs parfaitement démontré : tout est parti d’une décision étatique arbitraire – prêter à des gens dont on était certains qu’ils seraient insolvables, certitude confirmée par la création de deux agences (encore étatiques) de garanties de créances que l’on savait pourries avant qu’elles n’existent ! Et pour couronner l’infâmie, les états complices lèvent des fonds pour récompenser les escrocs ! Et après ça, et malgré toutes ces évidences, nous avons encore des esprits de mauvaise foi qui annoncent la fin, la ruine, la dangerosité du capitalisme.
    Pour revenir à la classe moyenne, cela m’amène à considérer certaines théories qui mettent en avant le fait que l’immigration comme la mondialisation, seraient l’objectif des "puissants" pour "esclavager" les masses laborieuses, la lamination des salaires, la paupérisation des sociétés moyennes. Je m’interroge quand même sur cette théorie qui me paraît fort discutable, et surtout, à tout le moins stupide… En effet, si on lamine les classes moyennes, on va de ce fait diminuer drastiquement toute richesse, car en fait, la seule véritable richesse se trouve dans le travail, et si le nombre de pauvres augmentent, mécaniquement, le nombre de riches diminuera lui aussi (en prenant le statut de "riche" sur une échelle assez large). Je ne vois donc pas l’intérêt d’une telle politique, à moyen et long terme, elle ne pourra qu’être désastreuse. Il est possible qu’elle apporte quelques intérêts minimes à très court termes pour les nantis, cela dit, la classe dirigeante est probablement assez sotte pour conclure les pires âneries – on le voit face à la crise, il n’est pas évident pour autant qu’elle soit prête à se saborder…
    Un message ci-dessus exprime de façon très lucide le phénomène migratoire qui vient nous détruire. C’est hélas je crois un passage obligé, les "civilisés" n’étant plus en mesure de réagir, ils acceptent tout pour avoir la paix, peu leur importe si demain sera pire, ils vivent aujourd’hui. L’islam conquérant avance, c’est inéluctable. Normal, face à des peuples qui éprouvent "la haine de soi"… Bien entendu, l’islam ne survivra pas, c’est même son dernier baroud d’honneur ! Il ne pourra survivre parce que son absurdité est telle que les gens en prendront conscience (les islamistes eux-mêmes), il est naturellement impossible, pour un être normalement constitué, d’accepter une doctrine qui prêche la haine, le délire, le sexisme et le racisme, et si des gens sont assez démunis pour honorer un personnage qui n’a commis que brigandages, vols, viols et autres tueries ou encouragements et incitations au meurtre, il est clair que ces personnes ne peuvent pas vivre en collectivité, il faut les reléguer dans "leur monde" de manière à les empêcher de nuire à ceux qui ne pensent pas comme eux. Mais avant que la raison ne vienne à la tête d’une majorité – qui existe mais qui se cherche, il faudra que ladite vive "concrètement" ce qu’est l’islam, car pour l’instant, elle n’est tout simplement pas encore avertie de la réalité de cette doctrine mortifère.
    Heureusement pour l’humanité, la fin du pétrole sera le coup de grâce à l’islam. La nouvelle vie de l’islam est bien réapparue grâce au pétrole, avant, les pays du Moyen-Orient n’étaient que déserts arides, sans vraiment d’agriculture ni d’industrie, et il faut bien dire que les adeptes d’allah sont tellement monopolisés pour renouveller cinq fois par jour leur soumission qu’il ne leur reste plus vraiment de temps pour faire autre chose… La manne du pétrole a donc permis de relancer l’islam – via les pétrodollards, sa fin proche sonnera la fin de l’islam…
    Seulement, la fin du pétrole va se faire encore un peu attendre. Il est plus que probable que des alternatives au pétrole ont été trouvées depuis longtemps, et que, si elles avaient été normalement développées, nous pourrions nous passer de pétrole actuellement. Et il est donc tout aussi probable que tout a été mis en œuvre pour "occulter" ces découvertes, les intérêts des compagnies pétrolières devant être préservés. Quand on sait tout le poids que certaine compagnie française a pu mettre dans la balance lors d’une élection présidentielle il y a quelques décenies, on conçoit que l’heureux élu n’a pu que "renvoyer l’ascenceur"….
    Dormez bien braves gens, à l’ombre du minaret…..

    31/05/2009 à 12 h 08 min
  • Le Monde Libre Répondre

    Excellent article !

     

    Nous nous sommes permis de de le diffsuer sur notre blog d’actu (avec la source evidement) :

    http://monde-libre.hautetfort.com

    Cordialement

    31/05/2009 à 7 h 37 min
  • bébert Répondre

    Trop tard ! mais vous  en êtes en retard ,moi je travaile en usine depuis 30 ans,je suis dans le réel.

    Alors d’abord toutes les semaines des dizaine de Francais se convertisent musulman,des dizaines de femmes aussi car elle se maque avec des arabes ou des noirs mus .

    Dans mon usine il y’a 4 moské (enfin salle de priere),toute la ville ne vend que du hallal.

    Le matin tu n’entend plus les "bonjour" ou salut ! mais plutot salam mon frere.

    En ville il y’a une église en ruine,deux moské flambant neuve dont une avec la grande tour on dirait une citadelle.

    Bon se serait trop long de tout raconté ici.

    Je voulais juste dire que c’est trop tard pour se battre avec des pétitions ou les élections( si vous voyez comme les hommes politiques leurs leche le cul …)donc ou on fera la guerre ou ils nous foutrons dehors !

    31/05/2009 à 2 h 36 min
  • Anonyme Répondre

    Lambda : " Favoriser les riches, c’est très bien, je suis pour, je regrette juste de ne pas en faire partie… Maintenant, leur nombre étant forcément limité, il faut bien se rendre compte que leurs besoins, aussi immenses et démesurés soient-ils, ne vont pas être infinis. En conséquence, une population – même largement exploitée – sera toujours trop nombreuse pour assurer les besoins des riches, donc, le climat va être forcément détestable, et ne pourra être contenu que par la force, ce qui augmentera significativement la précarité sécuritaire des riches, quelques soient leur moyens d’ailleurs."

    – IMHO, Lambda, vous vous posez de bonnes questions. Un peu flemmard aujourd’hui apres ma lutte tri-hebdromadaire (chameau!) contre les mauvaises herbes et parasites du jardin et des arbres – qui vous montrent au passage dans quel état se retrouve un "hote" apres qu’il se soit laissé occuper par d’autres ethnies… enfin, par d’autres parasites – j’aurais souhaité qu’un commentateur plus qualifié que moi réponde a votre commentaire qui le mérite bien.
    Pour ce qui est des riches et des pauvres, il faut se souvenir que, et malgré l’imprécision de ces définitions, pour faire fonctionner une démocratie avec qqs chances de succes, c’est "au milieu" que se trouve la bonne réponse; c’est avec un core Middle Classe puissant et actif que les Sociétés sont les plus libres, pas assez riche pour etre médiéval, pas assez pauvre pour se tourner vers la "redistribution" des richesses, genre Socialisme, etc, et surtout, surtout, qui comportent des Citoyens assez heureux de vivre pour défendre leur Way of Life et leur civilisation, pour vouloir conserver leurs vies quotidiennes et transmettre leurs biens, et les protéger contre d’autres petits malins frustrés comme les Mohammeds, dont le but évident, logique et annoncé est de conquérir l’Occident et d’en récupérer une bonne partie des richesses, tout en se vengeant au passage des Occidentaux qui leur ont collé tant de raclées… qui les en blamerait? (A premiere vue, ils ont bien raison, mais apres un temps, apres avoir "tué" son arbre, le lierre ne se retrouve plus bien du tout…) . La Middle Classe aussi, est seule capable de se défendre aussi (Deuxieme Amendment US) contre des gouvernements qui virent a gauche, qui tendent a se servir sur le Peuple; vous connaissez. La Middle Classe, c’est celle la qu’il faut "favoriser", c’est celle qui bosse et paie ses impots, c’est le core des tribus et celui des nations.
    A ce sujet, les Américains, dont la Middle Classe a assuré les succes que l’on sait, subirait quelques "Change"… Lisez, en Anglais, l’avis d’un Russe sur la Société US aujourd’hui. Il ne mache pas ses mots :
    "American capitalism gone with a whimper"
    " It must be said, that like the breaking of a great dam, the American decent into Marxism is happening with breath taking speed, against the back drop of a passive, hapless sheeple, excuse me dear reader, I meant people."
    La suite la : http://english.pravda.ru/opinion/columnists/107459-0/

    All the best,

    Mancney

    30/05/2009 à 20 h 15 min
  • Anonyme Répondre

    Le Corse:  "A quand un mouvement qui demande l’interdiction du Coran pour appel au meurtre, discrimination, et incitation à la haine ? " 

    Oui, ce serait la moindre des choses et un bon moyen d’avancer. Beaucoup y pensent, ça vient.

    Mais il faudra peut être commencer par les retardés qui confondent une religion qui est directement politique et la religion chrétienne que la laîcité a remis à sa juste place.   Car il y a collabo et collabo aggravé. Aggravé par des vieilles haines, jalousie, manque d’objectivité et un nombrilisme qui pousse à voir les petites erreurs chez les autres en imaginant que cela justifie d’en faire des grosses. Accuser pour se dédouaner. Nous avons de bons spécialistes obtus dans ce journal et il va bien falloir choisir entre les accusations graves qui ont trait à l’intérêt de notre civilisation et les accusations fondées sur une antipathie qui ne regarde personne.  Rappelons nous les dénonciations qui envoyaient à la mort, seulement  pour régler de vieilles jalousies entre voisins et qui ont laissé ce triste mot "collabos". 

    Un de ces jours, il va falloir développer.

    29/05/2009 à 7 h 42 min
  • IOSA Répondre

    Mancney..

    T’as raison le ricain…….chacun chez soi et les vaches françaises seront bien gardées.

    IOSA

    28/05/2009 à 14 h 27 min
  • Lambda Répondre

    Curieux que cet article ne suscite pas plus de réactions…

    L’islam est en train d’envahir le monde, de l’envoyer dans une pauvreté sans fond – tout le monde sait que les pays islamiques ont les taux d’analphabétisme et d’illettrisme les plus élevés au monde… Mais il semblerait que cela ne dérange pas trop…
    Au fond, n’est-ce pas une savante manœuvre de nos gouvernants pour nous amener vers une plus grande déchéance de manière à nous mieux manœuvrer ? De mieux nous asservir ?
    Il est clair que par la passé, tous les états, tous les dictateurs se sont toujours alliés avec les religieux, car ils ne peuvent vivre qu’en osmose, chacun a besoin de l’autre. Il suffit de voir combien l’église catholique est tombée en désuétude depuis que la plupart des gouvernements se sont laïcicsés.
    A l’heure actuelle, nous pouvons voir que, peu ou prou, TOUS les gouvernants font les yeux doux à l’islam. Cela n’est pas un hasard, cela n’est pas anodin… Et c’est surtout une très grosse erreur à mon sens…
    L’idée d’appauvrir les populations pour mieux les exploiter est fort répandue, elle est même généralement considérée comme avérée. On prétend que plus l’homme est exploité, plus il est malléable et exploitable. Or, si cette considération conduit à mettre en place des systèmes qui nuisent à l’ensemble de la population pour mieux favoriser quelques nantis au-delà du pensable, il faut bien reconnaître que ce système pervers n’est pas très heureux. Un pays sain est un pays qui se compose d’une "classe moyenne" très largement majoritaire, d’une "classe riche" assez réduite, tout comme est aussi réduite la "classe pauvre". Et dans l’affaire, tout le monde y trouve son compte en définitive, contrairement aux autres systèmes, même si celui-là n’est par forcément le meilleur en attendant d’en trouver un autre. Favoriser les riches, c’est très bien, je suis pour, je regrette juste de ne pas en faire partie… Maintenant, leur nombre étant forcément limité, il faut bien se rendre compte que leurs besoins, aussi immenses et démesurés soient-ils, ne vont pas être infinis. En conséquence, une population – même largement exploitée – sera toujours trop nombreuse pour assurer les besoins des riches, donc, le climat va être forcément détestable, et ne pourra être contenu que par la force, ce qui augmentera significativement la précarité sécuritaire des riches, quelques soient leur moyens d’ailleurs.
    Ce n’est pas par hasard que TOUS les pays islamistes sont des régimes totalitaires, tous comme les régimes communistes (apparentés du reste…). il est vrai que l’islam est autre chose qu’une religion, c’est une idéologie, sociale, politique, juridique et religieuse. Et c’est bien pourquoi elle est totalement incompatible avec tous les autres systèmes, existants, ayant existé, ou devant exister. 
    Il me semble que l’islam fait partie intégrante de cette mondialisation qui veut notre destruction. Le battage incessant, les techniques de manipulations, la propagande intensive et les moyens de pressions en tous genres pour nous faire avaler la pilule montrent, si besoin était encore, que la route vers notre destruction est déjà considérablement avancée…

    28/05/2009 à 13 h 36 min
  • Le Corse Répondre

    Issu de la gauche, je m’apprête aujourd’hui à voter Le Pen que j’ai toujours combattu mais dont je considère qu’il est aujourd’hui un des meilleurs remparts contre une colonisation démographique qui veut imposer la chariah en Europe par la voie démocratique…Et je trouve absolument imbécile cette tendance de militants l’extrême droite à continuer à flirter avec l’antisémitisme et le négationisme.

    Nous ne sommes plus dans un débat politique face à l’islam mais dans une véritable guerre où chaque jour nous perdons du terrain et comme dans toute bataille, il nous faut des alliés sûrs – et qui sont nos meilleurs alliés sinon les juifs et les israéliens ! L’islam est en train de nous e…… grâce à notre démocratie et en plus nous lui fournissons la vaseline !

    Pour ceux qui auraient encore des doutes sachez qu’il n’y a aucun pays au monde qui a réussi à intégrer l’islam sans devenir lui-même islamique. Lisez le Coran, la sourate VIII verset 17 le dit clairement " tuez-les tous, ce n’est pas vous qui les tuez, c’est Allah qui les tue ". dans le coran il y a des centaines d’appels pour éliminer les non-musulmans alors que dans la bible jésus n’appelle jamais à tuer ses détracteurs. Le Coran est une machine de guerre crée jadis pour fédérer les tribus nomades. La finalité de l’islam est d’envahir l’europe. L’Algérie a voté un texte condamnant à la prison toute possession de bible en dehors des lieux autorisés par l’état. Pour le même délit l’Arabie saoudite condamne à mort… etc. faites un test auprès des musulmans, demandez-leurs s’ils acceptent de marier leur fille avec un chrétien, vous constaterez qu’à une large majorité les musulmans respectent les préceptes de base du coran et qu’ils sont donc non seulement intégristes mais racistes ! sans parler de tous ceux qui se sentent plus proches des talibans afghans que des petits français qui se font tuer la-bas… etc.

    Je pense qu’il est temps de passer à l’offensive avec les moyens que nous livrent la démocratie. A quand un mouvement qui demande l’interdiction du Coran pour appel au meurtre, discrimination, et incitation à la haine ?

    En conclusion, je lance un appel non pas aux " collabos " mais à leurs enfants : dans moins d’un siècle, auront-ils le droit en France, si les imams les y autoriseront, à assister à des débats sur la possibilité pour un chrétien d’occuper un poste dans la fonction publique ?… bon courage…

    28/05/2009 à 13 h 00 min
  • HansImSchnoggeLoch Répondre

    La mise en oeuvre d’ITER *), la meilleure arme anti-islam au monde, a été confiée à la France après une âpre dispute. Or ce projet est en train de dormir dans un tiroir, car le but de la France n’était pas de le mener à terme, mais uniquement d’acquérir le prestige de s’être imposée. A mon avis Le Japon aurait été un candidat beaucoup plus crédible! 

    *) réacteur nucléaire basé sur la fusion. Cet appareillage permetttrait de se libérer de l’importation de grandes quantités de pétrole et de là affaiblirait considérablement l’influence des pays producteurs du Moyen-Orient. L’islam étant l’un des by-products voyageant sur le dos du pétrole.
    Conclusion: moins de pétrole, moins d’islam…

    28/05/2009 à 8 h 44 min
  • siniq Répondre

    R.Ed

    Non , vingt mêtres car avant le fantôme il y a la chêvre en bas résille.

    28/05/2009 à 7 h 55 min
  • IOSA Répondre

    A quand un parcking à chameaux ?

    IOSA

    ps: une attaque contre les musul… ca ne gêne pas trop le Big Boss ? sans doute parce que lui est chrétien, mais tout de même la foi le permet elle ?

    28/05/2009 à 0 h 37 min
  • Anonyme Répondre

    R.Ed : " je me rend compte que parler de l’islamisation (je préfère ce terme, car l’islam en Musulmanie ne me dérange point, à chacun sa merde) n’est plus un tabou.’

    –  Oui, on dirait que, enfin, les gens commencent a comprendre… Pour leur donner un but, pour conforter ce qu’ils ressentent, il faudrait juste leur rappeler l’existence du lien Sol/Homme/Civilisation/Religion, que vous resumez fort bien avec "a chacun sa merde", mais qui se s’ennoncerait plus précisemment comme ca:
    "A chaque Sol, ses Hommes, leurs races, leurs cultures, leurs moeurs, et leur religion."
    Tout est beau, partout, quand enracin
    é, et gros merdier quand déraciné.
    Simple non? (Depuis des années sur ce forum, combien de fois ai-je deja écrit ca?)

    Best,

    Mancney

    27/05/2009 à 21 h 23 min
  • R. Ed. Répondre

    Malgré la profusion de lois liberticides entravant la liberté, liberté de parole et liberté tout court si cela continue, je me rend compte que parler de l’islamisation (je préfère ce terme, car l’islam en Musulmanie ne me dérange point, à chacun sa merde) n’est plus un tabou.

    De plus en plus de gens en ont marre de ne plus se sentir " chez eux ", et j’en fait partie bien sûr.

    Pas plus tard qu’hier, à la caisse d’un Brico, réflexion de la caissière – que je ne connais pas -, suite au passage du client précédent, soit un barbu suivi de son fantôme, " Vous vous rendez compte, Monsieur, elle doit courrir 10 mètres derrière son mari !

    Ma femme : elle n’a qu’à pas se laisser faire …

    Réponse : oui, mais alors on les frappe quand on ne les tue pas.

    J’étais quand-même un peu inquiet ce matin, vu que je m’attendais à une descente de la halde si par malheur un espion m’eut dénoncé; Mais non, ce n’est pas encore pour cette fois.

    27/05/2009 à 11 h 42 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: