Les tunisiens arrivent en PACA

Les tunisiens arrivent en PACA

Trois cents Tunisiens ont été interpellés ces deux dernières semaines dans la région. Ces exilés, qui ont transité par l’île italienne de Lampedusa, à proximité de l’Afrique, arrivent ici épuisés à la recherche d’un travail.

Ils viennent en grande majorité de Zarzis, une presqu’île bien connue des touristes français pour ses plages de sable fin. Tous des hommes, âgés de 18 à 30 ans, qui ont pour la plupart perdu leur emploi depuis la “Révolution de jasmin”. Victimes collatérales de la grande bataille pour la démocratie, beaucoup travaillaient pour des hôtels aujourd’hui désertés. Ils ont fui leur pays le mois dernier par bateau pour Lampedusa, minuscule morceau d’Italie à 140 kilomètres des côtes tunisiennes. Il y a dix jours, un groupe de 90 personnes, originaires de Zarzis, débarquait ainsi sur l’île.

Environ 6 000 personnes ont transité par cette route d’infortune, certains prolongeant leur exode vers la France. Première frontière sur leur passage celle de la région Paca: 301 recensés ces deux dernières semaines selon le dernier pointage officiel dressé par la préfecture des Alpes-Maritimes, au rythme quotidien de 20 à 30 nouveaux entrants. Ne sont comptabilisés que ceux qui sont arrêtés par la police aux frontières (Paf) et les autres forces de l’ordre mobilisées sur le terrain. Les interpellations sont réalisées pour l’essentiel dans les Alpes-Maritimes : autoroute, train ou… hors des sentiers battus. […] La Provence

C’est le visage même de la France qui change au quotidien sous nos yeux sans que personne ne s’oppose frontalement à cette nouvelle invasion, la plus conséquente de notre histoire.

Partager cette publication

(3) Commentaires

  • benoit Répondre

    à quoi cela sert d’écrire tous ces commentaires ??? Sondage ? flicage?

    03/03/2011 à 17 h 21 min
  • DOE Jane Répondre

    observer c’est nécessaire mais il ne faut pas oublier de voter en fonction du constat…dehors les droitdelhommistes qui vous font les poches pour entretenir la misère du tiers monde
    Charité bien ordonnée commence par soi-même

    03/03/2011 à 15 h 51 min
  • jean BAUD Répondre

    A la recherche d’un travail,mon oeil,ils savent trés bien tous qu’il n’y a plus de travail chez nous,nous détenons le triste record du nombre de chômeurs !!!Ils sont en réalité à la recherche du providentiel guichet des danaïdes des aides sociales,alimenté par l’emprunt aux frais du contribuable Français sans lui demander bien sûr son avis!!!Nous sommes en plein dans les méfaits de l’Europe dépensiére,socialisante et utopique qui prétend s’occuper de tout et qui s’est accaparé nos droits les plus fondamentaux et nos libertés avec la complaisance de nos politiques qui ont failli à tous leurs devoirs…. la seule et unique décision à prendre,consiste à abolir d’urgence et totalement cet appel d’air des aides sociales…Qui aura le courage,le charisme et la lucidité de précher cela,observons!!!

    03/03/2011 à 10 h 59 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: