Les visées totalitaires du pouvoir socialiste

Posté le janvier 15, 2014, 7:00
3 mins

L’hypocrisie et le cynisme de l’oligarchie
qui nous gouverne (si mal) n’ont décidément pas de bornes

 une-closer-francois-hollande-president-relation

 

En matière d’hypocrisie, l’affaire Closer, comme on la nomme ordinairement, est assez remarquable. François Hollande impose aux contribuables que nous sommes de financer les collaborateurs de sa maîtresse en titre. Il nous abreuve à intervalles irréguliers de commentaires d’une parfaite goujaterie sur la « femme de sa vie » – alors que nous savons bien qu’il y a eu au moins une autre femme dans sa vie, puisqu’il a eu 4 enfants avec Ségolène Royal. Laquelle maîtresse en titre et « femme de sa vie » n’hésite pas à sortir de la réserve qu’imposerait à quiconque cette situation bancale pour s’immiscer dans la vie politique française (avec ou sans le soutien du président ?) et même jouer les « premières dames » à l’étranger !

Et, malgré cette situation ahurissante et scandaleuse, François Hollande a l’incroyable culot d’en appeler au respect de la vie privée. Mais, Monsieur le Président, le respect, ça se mérite ! Nous ne respectons ni votre fonction présidentielle ni votre vie privée, tout simplement parce que vous abaissez votre fonction et mettez en scène votre vie privée !

Les Français ne voulaient pas d’un « président normal », qui puisse être un copain de bistrot. Ils voulaient un chef de l’État – denrée qui a malheureusement disparu de la circulation depuis quelques décennies ! Mais, enfin, qui a joué ainsi de sa vie privée pour se montrer « comme tout le monde » ? Alors comment Hol­lande peut-il réclamer le respect de sa vie privée ?

Cette façon d’accuser les autres de ses propres turpitudes est aussi l’attitude de Manuel Valls dans l’affaire Dieudonné. Quoi que l’on pense du personnage, il faut beaucoup d’imagination pour en faire un crypto-nazi – d’autant plus que, voici peu encore, tous les caciques du PS chouchoutaient cette icône de l’anti-racisme !

Il est déjà intolérable que la lutte anti-terroriste nous prive de nos libertés. Mais comment rester immobiles quand Valls envisage de censurer internet au nom de la lutte préventive contre d’éventuels délits à venir ? La réalité, c’est que le socialisme est par nature totalitaire (et qu’il a souvent soutenu le terrorisme). Il voit donc partout des terroristes et des totalitaires… Ce qui lui permet de « justifier » les violations de nos libertés. Adopter des mesures totalitaires pour lutter contre le totalitarisme, voilà bien le comble du raffinement et du cynisme !

Jean Rouxel

18 réponses à l'article : Les visées totalitaires du pouvoir socialiste

  1. BRENUS

    19 janvier 2014

    Ce qui est surtout révélateur comme l’écrit le petit poppot, de ce site, c’est qu’il ait fallu un journal de cancans pour révéler l’inconséquence de flamby, alors que les mierdas français, bien à la botte de la socialie n’ont rien écrit. Normal, ils sont du même bord que leur queutard imprudent.

    Répondre
  2. Jaures

    18 janvier 2014

    Dieudonné invention de la gauche ? Qui est le parrain d’une de ses filles ? Jean-Marie Le Pen. Qui l’a baptisée ? P.Laguérie, abbé traditionaliste. Je rappelle que Mgr Lefebvre, apôtre des traditionalistes a écrit:” voter socialiste, c’est voter contre Dieu”.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      19 janvier 2014

      De ce ” savant ” montage et amalgame, dans la plus ” élémentaire logique @Jaurèsienne, nous pouvons donc déduire en toute ” logique ” par le même biais grossier de l’amalgame facile que le Dieu de @Jaurès, ou son fils peut être, Le Messie, c’est François Galipette … à moins que ce ne soit que l’Esprit Saint …

      Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      20 janvier 2014

      J’ajouterai que le vote socialiste est le vote de la bêtise. Le monde entier peut le constater en ce moment même.

      Répondre
  3. Jaures

    18 janvier 2014

    Serge, le spectacle de Dieudonné est de nouveau sur la scène, expurgé, apparemment, de ses propos antisémites.
    Valls a fait respecter la loi mais sans doute certains ont-ils déjà la nostalgie de ses propos infâmes.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      20 janvier 2014

      le problème consistant en ceci

      la cour européenne des droits de l’homme sanctionne régulièrement et financièrement la France pour ses atteintes répétées à la liberté d’expression
      je demande donc que ;

      – les dirigeables soient interdits de vol : ils ressemblent à s’y méprendre à des quenelles et sont ipso facto des atteintes à la pudeur morale républicaine

      – qu’on retire des librairies publiques autant que privées le chef d’oeuvre de James Joyce ” Ulysse ” dont le ” héro ” dublinois porte le nom de Léopold Bloom … ce personnage ” grec ” n’étant pas décrit sous un jour bien reluisant ( surtout par son épous e

      Répondre
  4. 18 janvier 2014

    Comme c’est curieux ces coups de fils anonymes et silencieux (4 reçus aujourd’hui)! Des rigolos certainement,oui certainement des rigolos!

    Répondre
  5. 17 janvier 2014

    “Avant”, la presse dans son ensemble (relisez-là) pensait qu’il serait pratiquement impossible pour Valls d’interdire le spectacle de Dieudonné,”après” il a bel et bien été interdit.Cet homme-là,Valls,je ne lui confierai pas mes économies et encore moins une once de pouvoir de plus,vu l’abus qu’il en fait.
    Inquiétant Mr Valls…et qui a mandat pour espionner qui lui semble douteux sur le web!

    Répondre
  6. HansImSchnoggeLoch

    16 janvier 2014

    L’Histoire récente a montré et démontré que dans le mot “socialisme” se trouve implicitement intégré le mot “répression”.
    La bête “Dieudonné” est une pure invention frankensteinienne de la “gôche” ayant échappé à ses maitres et qui se retrouve maintenant clouée au pilori par ses géniteurs.
    Belle moralité de cette “gôche” osant clamer par son lider maximal: “moi président, j’aurai une vie irréprochable.”

    Répondre
  7. Oeildevraicon

    15 janvier 2014

    L’hypocrisie et le cynisme de l’oligarchie qui nous gouverne (si mal) n’ont décidément pas de bornes.

    Tout est résumé dans cette ligne, tout en comprenant le mot “oligarchie” dans son expression la plus large.

    Le reste de l’article se résume en quelques mots:
    Et une… Et deux… Et trois au pieu.

    Répondre
  8. Roban

    15 janvier 2014

    Que Valls s’attaque à Dieudonné, pourquoi pas, à condition qu’il le fasse plus légalement. Mais pourquoi ne s’attaque t-il pas à tous ces rappeurs qui vomissent leur haine de la France ou aux zones de non-droit où même la police n’ose plus rentrer !
    Au lieu d’envoyer notre armée en Centrafrique où, de toutes façons elle n’arrivera pas à instaurer la paix, on fera mieux de lui faire nettoyer ces zones de non-droit et pas seulement au karcher !

    Répondre
    • DESOYER

      17 janvier 2014

      Très bon sur les rappeurs et les zones de non-droit!
      Peut-être que Dieudonné permet de masquer tout le reste.

      Répondre
  9. zézé

    15 janvier 2014

    On ne juge les autres que d’après soi-même…

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      17 janvier 2014

      Valls est il lui-même ou est il un … autre ?

      il faut également se poser cette question

      Répondre
  10. 15 janvier 2014

    Juste commentaire, monsieur Rouxel.
    Ce totalitarisme socialiste, dont la conférence de presse de M. HOLLANDE et son tour de prestidigitation sont un modèle du genre, rappelle les prises de parole du Parti de M. HITLER en Allemagne dans les années 30.
    Le mépris le plus absolu du peuple, l’incompétence et l’ignorance des réalités quotidiennes, animent ce gouvernement de fantoches.
    Comment imaginer qu’une entreprise, contre un allègement des charges proposé par l’ETAT, puisse s’engager à embaucher qui que ce soit? De qui se moque le prestidigitateur?

    Répondre
  11. Jaures

    15 janvier 2014

    Il est révélateur que pour illustrer de prétendues “visées totalitaires” on ne trouve mieux que la couverture d’un magazine de cancans sordides. Cela pose la force de la démonstration.
    N’oublions pas que dans une France “totalitaire”, si le président ne vous a pas convenu, vous pouvez le renvoyer à l’issue de son mandat.
    Quant à Dieudonné, multirécidiviste des propos antisémites, il importe que la loi lui soit appliquée. Si l’on veut permettre dans ce pays les propos racistes et antisémites, les appels à la haine et la négation des crimes contre l’Humanité, qu’on le dise ! Qu’on propose la dépénalisation de ces délits ! Si l’on pense que le totalitarisme c’est exprimer son dégout envers le journalisme d’alcôves et lutter contre le mépris de la personne humaine, c’est qu’on a pas eu trop à subir les affres d’une réelle tyrannie.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      17 janvier 2014

      il ne faut jamais négliger ni le Peuple ni sa … ” Presse ”

      pour une fois ” cette ” presse a rendu service aux Citoyens Français; information qu’on était en droit et devoir d’entendre du Canard Enchaîné, du Monde, de Libération , du Nouvel Ob’s, de Télérama enfin de toute cette Presse qui nous ” moralise ” la pensée à grands jets d’encre ” humanistes ”

      je compare souvent Hollande à l’un de mes anciens condisciples de lycée devenu haut fonctionnaire … de la pâte à modeler

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        17 janvier 2014

        pas négliger mais plutôt ” mépriser “

        Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)