Les enfants d'immigrés : un coût peu évalué

Posté le juin 27, 2010, 12:00
11 secs

 

Les enfants d’immigrés nés en France ne sont pas comptabilisés comme immigrés par l’INSEE. Du fait de leurs
caractéristiques sociales et culturelles, ils représentent un coût supplémentaire en termes d’éducation et d’intégration.

 

Jean-Paul Gourévitch utilise pour sa part le concept de « communauté d’origine étrangère » pour arriver à
un total de 7,7 millions de personnes dont 5,4 millions de plus de 18 ans et 2,3 millions de moins de 18 ans.

 

Si cette « communauté d’origine étrangère » représente au global 12,5% de la population française, les
moins de 18 ans représentent 16% de leur tranche d’âge.

 

Cette sur-représentation chez les jeunes représente un coût éducatif, social et une moindre
employabilité
à terme de cette classe d’âge, du fait du taux de chômage plus élevé des jeunes issus de l’immigration…