Les "jeunes" d'origine algérienne vandalisent les abords de Charléty !

Posté le juin 23, 2010, 12:00
2 mins

Des incidents ont éclaté mercredi dans le sud de la capitale à l’issue de l’élimination de l’équipe d’Algérie en Coupe du
Monde. La rencontre était retransmise sur écran géant au stade Charlety. Juste après le coup de sifflet final, des actes de malveillance ont été signalés aux abords du stade ainsi qu’à la cité
universitaire.

 

Plusieurs véhicules auraient été endommagés. Par ailleurs, des incidents ont éclaté sur la ligne B du RER toute proche,
entraînant une interruption du trafic dans les deux sens au niveau de la station Denfert-Rochereau, selon la RATP. Selon le bilan d’un journaliste d’Europe 1, une voiture et un scooter ont été
incendiés, une autre voiture a été retournée et la vitre d’une bijouterie a été brisée.

Europe 1

C’était l’apocalypse : plusieurs milliers de personnes défilaient devant mon centre, la police chargeait. J’ai fait
rentrer des femmes et des enfants» raconte un commerçant. «Une vingtaine de jeunes m’ont volé des pneus, ils ont cassé des vitres, au moins quatre voitures ont brûlé dans la rue», «La voiture
d’un de mes clients n’est plus utilisable : ils l’ont retournée», raconte-t-il, sous le choc.”
20 Minutes

 

Adendum 20H30

Une vingtaine de voitures ont été renversées ou brûlées, notamment rue Cacheux, et des vitrines brisées près du stade,
selon des sources policières, qui ont évoqué d’autres incidents provoqués par des supporteurs algériens, près de la Cité universitaire, à proximité. Environ 200 à 250 jeunes ont déclenché ces
violences, s’en prenant à un bus et aux forces de l’ordre avec des projectiles divers, selon un policier sur place qui a qualifié ces incidents de “brefs mais graves”. […]
Le Parisien

 

vu ici