Les racailles s'organisent en mafia

Les racailles s'organisent en mafia

B Boucher installé dans l’avenue de la République, à Champigny, Kamal n’en revient toujours pas.
Dimanche, à deux reprises, des voyous sont venus lui
extorquer de l’argent
:

« La première fois, vers 17 heures, ils étaient deux, âgés d’une vingtaine d’années. Ils m’ont menacé et m’ont dit : Tu payes ton billet et tu travailles, sinon tu
travailles pas !
Je leur ai répondu qu’il était hors de question que je paye. Ils sont repartis en me menaçant. »

Deux heures plus tard, 3 autres voyous, un peu plus âgés, surgissent à leur tour.

« Là, ça a été beaucoup plus violent, dans les gestes et dans les paroles. Ils m’ont dit qu’ils n’avaient pas peur de la loi, que de toute façon, la loi c’était eux qui la
faisaient, on est avenue de la République, mais la République, c’est nous!
m’ont-ils crié… Et quand j’ai confirmé que je ne voulais rien payer, ils se sont déchaînés en me
disant : Nous, on travaille pas, on fait du business, et aujourd’hui, notre business, c’est toi et ta boutique, si tu payes pas, t’es un homme mort, tu mourras dans ta
boucherie
. »

Aux menaces succèdent les coups. La boutique est ravagée. Le sol est jonché de débris de verre, provenant de vitrines réfrigérées que les voyous ont éventrées. A l’intérieur, la viande
attend d’être jetée. Kamal déclare :

« J’aurais pu essayer de me défendre, mais j’ai confiance en la justice, en l’Etat, c’est à lui de me protéger. Si jamais je blesse quelqu’un en me défendant, je risque les assises. C’est à
l’Etat d’assurer la sécurité de ses concitoyens qui veulent vivre tranquillement. Il faut donner davantage de moyens aux policiers pour qu’ils puissent faire leur travail. Ils
veulent m’isoler, que plus personne ne vienne dans ma boutique, ne me fréquente, que je me retrouve tout seul face à eux
. Mais je ne veux pas plier. Je n’ai pas peur de représailles
sur ma famille car je n’ai pas de femme, pas d’enfant, je suis seul. Pourquoi me faire subir tout cela? »

L’Etat le protégera-t-il ? Il est permis d’en douter.(vu ici)

Zemmour tacle Bayrou  / Culture de la mauvaise conscience ici, du bouc émissaire
là-bas 
  /  Flop des manifs gauchistesLa droite populaire aiguillonne l’UMPcriminalité et origines ethniques Enfants de l’immigration Le citoyen contre le politiquement correct Des statues pour les criminels  /Les programmes et les méthodes qui ont détruit l’école

Partager cette publication


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: