L’État entrepreneur

Posté le mai 02, 2018, 9:37
17 secs

Lorsque l’État joue au chef d’entreprise, on a la SNCF, EDF, GDF, Air France, AREVA, etc., avec des salaires de dirigeants à faire pâlir d’envie Christiano Ronaldo, des avantages en nature, stupéfiants et hors des normes du Code du travail, pour les salariés – le tout à la charge du contribuable.

Pour lire la suite vous devez être abonné au 4 Vérités Hebdo.

Se connecter Inscription

14 réponses à l'article : L’État entrepreneur

  1. HansImSchnoggeLoch

    06/05/2018

    L’ état de Californie (40 millions d’habitants) vient de se hisser à la 5ème place mondiale sur le plan économique devançant ainsi le RU et poussant la France en 7ème position.
    Le play-boy élyséen est encore loin de son «  »France is back ».
    Ce serait plutôt « France falls back »!

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      06/05/2018

      attendons la prochaine sécheresse, les prochains incendies, et le prochain tremblement de terre

      à noter que l’ Etat de Californie, très bobo-gauchiste s’ oppose à …Trump

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        06/05/2018

        cette réussite me fait penser à la Cyrénaïque , un fabuleux grenier à blé pour l’ Empire Romain avec la Sicile ; on sait ce qu’ il en est advenu … tout s’ épuise … surtout l’ eau

        Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        06/05/2018

        L’ année dernière était catastrophique en ce qui concerne les incendies.
        L’ eau utilisée dans la vallée centrale pour les cultures vient de la Sierra Nevada et du Colorado. Les réservoirs sont pleins car la neige était au RDV cet hiver.
        Des bobos il y en a partout, pas la peine d’aller en Californie.

        Malgré tous ces avatars en plus d’un gouvernement démocrate moins gourmand que le gouvernement français la croissance de la Californie a été forte ce qui l’a propulsée à la place qu’elle occupe maintenant.
        Pour un seul état dans une république fédérale de 50 états (+ 1 district fédéral) c’est déjà une belle performance.
        Il n’est de richesse que d’hommes
        .
        Dans le long terme nous seront tous morts disait Keynes et peut-être la Californie aussi ainsi que d’autres pays dont le nôtre.
        Qué séra, séra…

        PS: dans le département 68 nous avons eu un léger tremblement de terre dans la nuit de vendredi à samedi sans gravité heureusement.
        Mais un jour ou une nuit viendra où nous serons secoués comme la ville de Bâle au Moyen-àge.

        Répondre
  2. AMA

    04/05/2018

    Toutes ces Entreprises Nationales, QUI, applaudi par Staline, en 1945, les a donné à la CGT et aux Communistes ???

    Répondre
  3. BRENUS

    03/05/2018

    AREVA, cette boite confiée à Anne Lauvergeon (madame Frick – c’est son nom-) . Et ruinée par la même qui, soutenue par Tonton et les flingueurs, ne se sentait plus pisser au point qu’elle avait déclaré ne « plus vouloir aux postes de décisions de mâles blancs ». Etait elle lesbienne, en plus ? D’accord, elle avait fait « Mines , Paris je crois, mais elle aurait du rester un fond du trou cette mytho. Cela aurait évité ses décisions catastrophiques pour l’Etat.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      05/05/2018

      elle a fait l’ Ecole Normale Supérieure de Jeunes Filles de Sèvres ( qui n’ est pas la rue d’ Ulm ) , a été agrégée de physique ( son père était enseignant de classes préparatoires à Orléans , sa mère Assistante sociale ), a été diplômée du Corps des Mines ( qui n’ est pas l’ Ecole des Mines ) , et a surtout été le  » sherpa  » économique de François Mitterrand ( nombreux sont ceux qui pensent qu’ elle n’ en n’ a pas été seulement le sherpa )

      ses deux frères sont respectivement l’ un Polytechnicien l’ autre Centralien ( Paris )

      un parcours filial exemplaire en France de fils et fille de fonctionnaires de l’ E.N. et des services sociaux

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        05/05/2018

        « nombreux sont ceux qui pensent qu’ elle n’ en n’ a pas été seulement le sherpa »

        De là son aversion pour le mâle blanc.
        Il est vrai que Mitterrand n’était pas spécialement photogénique.
        Qui sait avec un sherpa comme James Dean Areva aurait éventuellement pu être sauvé.

        Répondre
      • BRENUS

        14/05/2018

        Lauvergeon a un frère « centralien » ? Ca ne veut pas dire grand chose aujourd’hui, même si l’école se gargarise du nom de Eifell. Dans ma famille il y a étudiant de cette boutique – certes très intelligent mais glandeur au possible- qui esquive la plupart des cours, ne bossant que pour la préparation de ses partielles et considérant que cela suffira pour tirer sa peau d’ane au bout des 3 ans. Incroyable qu’une boite de cette réputation tolère ça. J’ai plus de respect pour les besogneux qui doivent ramer péniblement que pour les glandos nés, même doués, qui n’apporteront rien a la société.
        Quant a soeur « Anne » elle a du passer sous le bureau plus d’une fois, la queue du sphinx devait avoir bon gout.

        Répondre
  4. HansImSchnoggeLoch

    02/05/2018

    L’état régalien.

    À force de disperser son énergie à singer les entrepreneurs et à échouer lamentablement l’état régalien vient de faillir à son premier devoir celui de protéger les citoyens et leurs biens.
    Les évènements de ce 1ier mai en sont la preuve irréfutable.

    Pendant ce temps le chef suprême se paie des vacances dans les mers du sud soi-disant pour y travailler.
    Le crétinisme a atteint le fond de la fosse des Mariannes.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      05/05/2018

      ce sont moins les dirigeants des entreprises publiques, sauf quand cela relève du seul  » copinage », qui sont à blâmer que les responsables politiques de haut niveau ( sic ) qui ne connaissent strictement rien du  » monde compétitif  » et prennent des décisions idéologiques aberrantes puis qui en changent pour une autre toute aussi stupide ; ainsi on observe régulièrement que des présidents d’ entreprises publiques peuvent devenir d’ excellents managers dans le secteur privé

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        05/05/2018

        Les hommes qui dirigent ces entreprises étatiques peuvent être excellents par la suite dans le privé.
        Ce n’est pas le sujet.

        L’état voté par le peuple est là pour accomplir certaines tâches, justice, militaire et ordre public parmi les plus importantes et non pour diriger des entreprises. À force de vouloir tout faire l’état ne fait plus rien.

        Le privé fait toujours mieux que l’état en ce qui concerne les entreprises.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          06/05/2018

          oui, mais pas toujours car autrement il n’ y aurait pas de faillites; et puis prenez  » l’ exemple  » chinois qui est celui d’ un  » capitalisme d’ Etat  » …bien sûr cela ne peut fonctionner qu’ avec un appareil politique  » central  » idéologique et coercitif … et on ne peut que constater que le  » Parti Communiste Chinois  » sait faire respecter les règles que l’ Etat impose à ses … entrepreneurs tycoons

          je ne dis pas que c’ est ce que je souhaite , je le constate voilà tout ! et …

          peut être que la France devrait repasser par la phase d’ un Etat dictateur … économique , c’ est d’ ailleurs ce que fait un peu … Emmanuel Macron si on regarde d’ un peu plus près ses décisions récentes

          Répondre
          • HansImSchnoggeLoch

            06/05/2018

            Le prix à payer c’est la liberté.
            Si les gens s’en foutent pourquoi pas!

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)