L’État doit laisser les automobilistes tranquille et appliquer la tolérance zéro pour les racailles

Posté le 10 janvier , 2018, 6:03
51 secs

Fort avec les faibles et faible avec les forts, l’État met en colère la police, les automobilistes et toute une nation, excédée par l’injustice.

Comment peut-on demander à des automobilistes de rouler toujours moins vite et de payer toujours plus, alors qu’ils ont besoin de leur voiture pour travailler ou partir en vacances avec leurs petites économies ?

Comment expliquer qu’il faut faire des sacrifices quand les pouvoirs publics refusent de faire preuve d’autorité pour mettre fin aux zones de non-droit, à l’insécurité qu’encourent les citoyens et les policiers au quotidien et à l’immigration massive qui sous-tend ces phénomènes de tensions de plus en plus graves ?

Aujourd’hui, nous soutenons les manifestations de colère de notre police, partout en France. Il faut que l’État joue pleinement son rôle dans sa mission d’assurer l’unité et la sécurité nationale. Il faut que la Justice soit exemplaire dans sa fermeté, sans quoi les événements de Champigny et d’Aulnay- Sous-Bois seront amenés à se répéter sans cesse.

A contrario, nous refusons que les automobilistes deviennent des contributeurs à part entière d’un État endetté et toujours plus oppressant.

Christelle Lechevalier
Députée française au Parlement européen

Conseillère régionale FN de Normandie

13 Commentaires sur : L’État doit laisser les automobilistes tranquille et appliquer la tolérance zéro pour les racailles

  1. betsynette

    16 janvier 2018

    L’état dépense tellement qu’il a besoin de ………sous…..il s’en fiche si il y a des morts car il touchera encore sur leurs enterrements.

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    13 janvier 2018

    on ne peut revendiquer ses droits que si on respect d’ abord ses devoirs

    commencez donc par ça, franchouillards râleurs !

    Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    13 janvier 2018

    le genre même d’ article facile parce que bien démagogique et un lectorat tout de suite acquis !

    occupez vous plutôt d’ éduquer civiquement les Français y compris ceux de souche !

    Répondre
    • Daniel

      15 janvier 2018

      Parce que, bien entendu, mon cher Cincinnatus, les membres de ce gouvernement ne font rien de démagogique. Jamais… Peut-être avez-vous raison, au fond. Emmerder les gens n’est pas très démagogique, des limitations bidons dont l’effet sur la sécurité routière sera nul, ça ne l’est pas non plus du tout

      Répondre
  4. Gérard Pierre

    12 janvier 2018

    Au cours de la nuit de la Saint-Sylvestre, 8 policiers et 3 militaires de l’opération Sentinelle ont été blessés.
    1031 voitures ont été brûlées contre 935 l’an passé, sans parler du mobilier urbain pulvérisé, ni des conteneurs caramélisés.

    A Champigny, 2 fonctionnaires ont été attaqués récemment, dont une femme jetée à terre et rouée de coups.

    Mais pour la momie qui nous tient lieu de sinistre de l’intérieur, …… « On ne frappe pas une femme à terre » ! ! ! …… ce qui laisse supposer que, tant qu’elle est debout, on peut la tabasser allégrement ! ! !

    40.000 voitures cramées par an, des écoles, des bibliothèques saccagées ou incendiées, des policiers, des pompiers, des médecins agressés, TOUS LES JOURS, …… c’est d’un banal à mourir d’ennui !

    C’est ce que dame Taubira qualifiait de ‘’liesse‘’ !

    Tandis que ramener la vitesse à 80 km/h là où elle était à 90, …… ça c’est une vraie question de civilisation ! …… c’est la question métaphysique dont tous les Français attendaient une réponse élaborée au plus haut niveau de l’État !

    Il était temps ! … L’Europe a déjà réglé le problème du rayon de cambrure des bananes, celui du diamètre et de la longueur des chipolatas et celui de la taille des cuvettes de W.C. ! … trois problèmes majeurs

    Pour que la France puise peser significativement dans les décisions européennes, il était donc important qu’elle règle au préalable le problème crucial de la limitation de la vitesse à 80 km/h.

    Voilà une décision que le monde entier va nous envier !

    Répondre
    • Drakkar

      14 janvier 2018

      Je vous souhaite une bonne année Gérard Pierre, c’est toujours un plaisir de vous lire.
      Pour avoir passé quelques années professionnelles à déterminer si des employés étaient aptes à piloter des engins compliqués et difficiles, je peux confirmer que la vitesse n’est pas le problème de fond mais exclusivement le pilote, l’engin et l’infrastructure.
      J’ai examiné bien des gens avec lesquels vous ne risquiez pas de me voir monter en voiture, bien qu’ils vinssent par ce moyen à mes examens …
      Demain, si on les laisse faire, la vitesse sera limitée à 30 km/h et 40 sur autoroute pour ne pas concurrencer la SNCF/CGT, l’autoroute sera ouverte aux vélos et aux piétons, patins à roulettes et autres délires écolo-bobos. Il n’est que voir en ville où les vélos prennent allègement toute rue à l’envers, feux et stops ignorés.
      Le voile du monde socialo bobo s’étend sur la planète. Tous les jours, je croise un gars qui va en course sur son âne. Demain, il pétitionnera pour qu’on le laisse entrer à la boulangerie.
      Que Dieu vous garde Mon Cher, je vous quitte, je vais faire mon tir de contrôle…

      Répondre
      • Gérard Pierre

        16 janvier 2018

        Merci DRAKKAR.

        À vous aussi je souhaite la moins mauvaise année 2018 possible, …… sachant que nous ne sommes à l’abri de rien, ni de personne ! ! ! …… suivez mon regard !

        Répondre
  5. betsynette

    12 janvier 2018

    Le racket sur les personnes ägées sur les automobiliste et sur les APL, la facilité, sur tous les voyoux les illégaux et j’en passe, ils ont peur, ce nouveau gouvernement, continue l’imposition à outrance, et comme dit PLUMAUZILLE? IL Y A RACAILLE ET RACAILLE EN GANTS BLANCS.

    Répondre
  6. Leveque

    11 janvier 2018

    Les automobilistes: nouvelles vaches à lait de la France…Allez roulez!

    Répondre
  7. G De Sorne

    11 janvier 2018

    Facile de pondre des reglements et des lois… On aurait pu s’attendre a plus de connaissances des choses avec les “bleus” de son altesse Macron..
    Boff, encore la meme engeance

    Répondre
  8. Roban

    10 janvier 2018

    ” l’État met en colère la police, les automobilistes et toute une nation, excédée par l’injustice.”
    C’est tout à fait exact !
    Depuis que je conduis (50 ans) je n’ai jamais eu d’accident à mon tort, en revanche j’ai eu plusieurs PV pour excès de vitesse sur autoroute car à 130 kms/h j’ai tendance à m’assoupir !

    Répondre
  9. Paul

    10 janvier 2018

    Tolérance zéro pour toute la racaille !
    Mais je fais assez de kilomètres pour affirmer que la racaille sur la route n’est pas moins dangereuse que celle des quartiers. Quand on a vu les dégâts causés par certains chauffards, les familles décimées, on ne peut pas les qualifier autrement.
    Franchement, la vitesse limite sur la route n’est pas le problème du moment, ce n’est pas en la relevant que les Français croiront plus en la Justice et que la France règlera ses problèmes d’immigration, d’Islam, de décadence morale, de crise économique, de chômage de masse, de déliquescence de l’éducation,…
    Gardons notre énergie pour les combats essentiels sans sombrer dans une démagogie improductive.

    Répondre
  10. Plumauzille

    10 janvier 2018

    De la racaille ? Comment, il y a de la racaille en France ? Première nouvelle !!

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)