L’État-providence contre les classes moyennes françaises

Posté le juin 05, 2013, 1:11
3 mins

La haine du gouvernement Hollande-Ayrault contre les classes moyennes n’a d’égale que son incompétence et son accumulation de couacs.

Dernier exemple en date : la gestion du dossier des auto-entrepreneurs.

On sait que, grâce à ce dispositif, plus d’un million de Français ont découvert les joies d’entreprendre. Le secteur représente 6 milliards d’euros de chiffre d’affaires environ. Il rapporte, par conséquent, une manne financière importante à l’État et évite de creuser encore davantage les déficits sociaux.

Toute personne normalement constituée en déduirait qu’il faut absolument étendre le dispositif.

Très « logiquement », c’est l’inverse qu’a choisi le gouvernement : puisque cela fonctionne, il faut le supprimer.

Mais, si possible, le supprimer dans la cacophonie. Après les propos relativement rassurants de Jean-Marc Ayrault, Sylvia Pinel, ministre de l’Artisanat (dont beaucoup ont appris l’existence à cette occasion !), a annoncé que la liste des secteurs où l’auto-entreprise serait sévèrement limitée n’était pas encore fixée, mais qu’elle serait sans doute longue…

C’est sans doute cela la méthode Hollande de concertation et de lutte contre le chômage !

Dans le même temps, nous ap­prenons que la politique familiale ne fonctionnera plus pour les « plus riches ». Rappelons, à ce propos, qu’un député, avec plus de 10 000 euros nets par mois, n’est pas riche, alors qu’un cadre, avec 3 000 euros nets par mois, l’est bel et bien !

On ne sait pas encore bien à quelle sauce nous allons être mangés : soit limitation du quotient familial, soit conditionnement de ressources pour les allocations familiales.

Dans les deux cas, c’est le principe même de la politique familiale (qui, par définition, n’est pas identique à la politique sociale) qui est remis en cause. On peut, bien sûr, considérer que la politique familiale ne sert à rien, mais, alors, il faut la supprimer pour tout le monde. Si, au contraire, on la considère comme utile, elle doit nécessairement s’appliquer à tous, sans condition de ressources.

Cerise sur le gâteau de la perversion socialiste : au moment où les classes moyennes françaises vont perdre le bénéfice de la politique familiale, nous apprenons que les immigrés, eux, vont pouvoir en bénéficier.

L’État-providence, où décidément le père Ubu règne en maître, devient, de jour en jour plus visiblement, une arme de guerre contre l’intérêt national et contre les Français.

17 réponses à l'article : L’État-providence contre les classes moyennes françaises

  1. Pernollet

    06/06/2013

    Ma petite fille (28 ans) est auto-entrepreneur:
    Elle est thérapeute et intervenante en art plastique, Ce statut lui permet d »accepter librement les propositions d’intervention
    occasionnelles, rarement de longue durée des organismes, crèches, écoles, maisons de retraite etc. Elle ne gagne pas le SMIC.
    Mais elle n’a pas besoin de louer un bureau ou être employé d’un patron. Seul avantage d’autoentrepreneur .

    Répondre
  2. philippe 01

    06/06/2013

    Avant-hier, dans l’émission C’dans l’air sur la réforme des allocs, on avait les invités traditionnels de la bien-pensance, socialiste MM. Frémeaux et Le Bras et en face seul contre tous le brave Michel Godet, qui face à Yves Calvi constatant que l’on avait les hommes politiques que l’on méritait, puis qu’on les avait élus….jeta un froid en rétorquant : « Et nous avons aussi les médias qu’on mérite!… » rejoignant la réflexion d’Oeildevraicon, qui écrit plus haut: « Touche pas à mes médias, mes associations, mes syndicats, mes étrangers qui n’existeraient pas sans les subsides d’un Etat socialiste devenu l’otage des clientèles électorales qu’il caresse et dont il est prisonnier . Il n’y a plus que les sites internet comme les 4 vérités, où peut s’exprimer librement (quand elle n’est pas censurée par des modérateurs trop zélés) la parole des citoyens.

    Répondre
  3. Philippe Lemaire

    06/06/2013

    Ce n’est pas l’état providence en tant que tel qui est un problème, c’est le fait qu’il soit providence pour l’envahisseur mahométant plus que le pour le citoyen français honnête et travailleur.

    Répondre
  4. Michel

    06/06/2013

    Il existe plusieurs cadres réglementaires pour les auto-entrepreneurs, et cette formule, qui n’est pas idéale certes, mais qui fonctionne pour un million de personnes, n’est pas à rejeter.
    L’artisan n’est pas en concurrence, l’auto-entrepreneur intrvient de manière complémentaire selon les professions, et avec un revenu très nettement inférieur à celui de l’artisan qui conserve toute sa place dans la société. Supprimer le statut d’auto-entrepreneur reviendrait à créer plusieurs centaines de milliers de chômeurs car ce ne sont pas les artisans qui pourront recruter les auto-entrepreneurs.
    Pour ce qui concerne les diplômes, un artisan n’offre pas plus de garantie qu’un autre pour les activités sans obligation de diplôme.

    Répondre
  5. quinctius cincinnatus

    05/06/2013

    le gouvernement Hollande, n’a pas de haine à l’encontre des classes moyennes ; le pilonnage ( ou le pillage ) de cette nouvelle catégorie sociale qui se définit avant tout par un certain revenu a au moins trois  » justifications  » ( sinon trois raisons ) :

    – aucune tête ne doit dépasser de la moyenne édictée par le système socialiste … c’est ce qu’on nomme habituellement le nivellement (ou si on veut : si on ne peut pas relever le plancher il faut alors abaisser le … plafond )
    – en second lieu les socialistes appliquent, ,En l’adaptant à notre temps, la règle édictée sous la III ième République et qui disait :
    les pauvres sont pauvres, certes, mais ils sont nombreux (dans ce théorème, remplacez pauvres par classes moyennes )
    – les classes moyennes sont encore assez souvent entreprenantes ( sauf les fonctionnaires, bien entendu ) et ont de ce fait un état d’esprit contraire aux dogmes socialistes : elles aiment LES libertés !

    Répondre
  6. Jaures

    05/06/2013

    Le problème des auto-entrepreneurs est soulevé par les entreprises d’artisanat qui voient se constituer une concurrence déloyale. Etendre ce statut amènerait à supprimer certaines conditions de sécurité (diplômes d’état, assurances,…) dont profitent les clients. Que direz-vous si vous apprenez que votre chauffe-eau a été installé par un apprenti coiffeur et qu’en cas de mauvaise installation vous ne serez ni couvert, ni indemnisé ? Le statut d’auto-entrepreneur peut perdurer mais sous de strictes conditions.
    Pour le reste, c’est toujours la même chose. On pleure sur les déficits mais il ne faut pas toucher à mes allocs, ma caserne, ma préfecture,…

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      05/06/2013

      tient au fait @ Jaurès  » ils  » ont touché à vos  » allocs  » ?

      Répondre
      • Jaures

        06/06/2013

        Secret fiscal !

        Répondre
    • Oeildevraicon

      05/06/2013

      Pour le reste, c’est toujours la même chose. On pleure sur les déficits mais il ne faut pas toucher à mes allocs, ma caserne, ma préfecture,…

      Votre listing n’est pas complet, il faudrait y ajouter touches pas à: mes fonctionnaires, mes syndicats, mes médias (qui n’existeraient plus sans les subsides de l’état), mes associations (pompes à fric qui ne servent à rien, sinon à emmerder le citoyen), mes étrangers (causes de certains déficits engendrés par les fraudes et les largesses de l’état solidaire),…
      Il faut noter que c’est avec nos impôts (argent qui nous est spolié par cette oligarchie à son bénéfice et à celui du remplacement des citoyen français), que cette fraction de la société est largement rétribuée.

      Répondre
      • Jaures

        06/06/2013

        Oeilderaison, votre listing lui-même est un peu court.
        On dit il faut virer les fonctionnaires mais ne fermez pas le commissariat de mon quartier, remplacez la prof de mon enfant dés qu’elle est malade, traitez mon dossier en justice dans la semaine,…
        Les syndicats sont tous pourris mais dés qu’un doute pointe sur une entreprise, on voit soudain les permanences se remplir de ceux qui vous regardaient de haut avec un sourire narquois.
        Il faut virer les étrangers mais surtout pas ma femme de ménage, ma nounou, mon plombier au noir, ma boulangerie ouverte 7 jours sur 7,…
        Et je connais des éditorialistes de ce site qui ne boudent pas les studios du public pour faire la promotion de leurs
        livres quand les chaines privées ignorent même jusqu’à l’existence de l’imprimerie.

        Répondre
  7. mariedefrance

    05/06/2013

    Pour y avoir fait un tour ce matin, je peux dire que beaucoup de salariés de la CAF sont écœurés de ce qu’ils voient à leurs guichets.

    Certains, connus, reconnaissent qu’ils voteront FN

    Les esprits s’échauffent.
    L’UE s’énerve.
    Le Flan reste mou.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      05/06/2013

      et la France est sur le … flanc !
      mais flanby est loin d’être le seul responsable
      il faut aussi penser à Chirac, à Sarkozy, et bien entendu au Pharaon de la « cinquième dynastie » !
      ils sont responsables, certes, mais les coupables ce sont bien les …électeurs qui les ont propulsés au pouvoir

      Répondre
      • mariedefrance

        05/06/2013

        Les électeurs non seulement se reposent sur leurs zélites mais n’ont pas toujours la curiosité de la chose politique.

        Moi même, je me suis intéressée à la politique alors que j’avais plus de 35 ans. Nobody is perfect.
        Et puis, la manipulation des masses donc les mensonges sont aussi à la base de ces erreurs.

        Je suis contre le vote à 18 ans.
        Je suis pour le comptage des bulletins nuls et blancs.
        je suis pour le référendum grande dose, à la suisse.

        Je suis contre le vote des étrangers.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          05/06/2013

          je suis …. comme vous … sauf que la Politique ( grand P ) était un de nos pains quotidiens  » a la casa « 

          Répondre
          • salminander

            06/06/2013

            Bien d’accord avec vous. Pour mariedefrance, je ne m’intéresse à la politique que depuis l’année dernière, et j’ai 64 ans !!! Mais je n’avais jamais ressenti le besoin de surveiller et de contrôler tout ce que font nos dirigeants avant que n’arrivent cette clique de comiques troupiers. Je suis écoeurée par leur incompétence, leur non-sens, leur mesquinerie et leur étroitesse d’esprit.
            Ils sont tellement méprisants envers nous que nous ne pouvons douter qu’ils adhèrent à cette « idéologie moderne » qu’est le mondialisme et qu’ils veulent niveler notre pays par la base pour le « donner » à ces peuples qui ne veulent rien faire par eux-mêmes.
            Ils me rendent malades physiquement et moralement et j’en connais beaucoup autour de moi qui ressentent la même chose.

          • mariedefrance

            06/06/2013

            «  »Mais je n’avais jamais ressenti le besoin de surveiller et de contrôler tout ce que font nos dirigeants avant que n’arrivent cette clique de comiques troupiers.

            Il y a de cela.
            Depuis quand ?
            personnellement, je pense que les choses ont commencé à apparaitre à partir de la question du voile mais surtout des prières de rues puis de toutes les revendications insupportables et enfin de la prise de conscience de la faillite de notre pays.

            Pourquoi faillite ?

            Il y a longtemps que de nombreux blogueurs essaient de prévenir, l’expliquer et de répéter.
            Il faut que nous reprenions la maitrise de notre destin.

            La question est comment et avec qui ?

            Perso, je commencerai par dire NON à cette Union Europénne qui nous soumet !

          • salminander

            06/06/2013

            Alors là, vous me rejoignez complètement. Nous sommes traités de ringards car nous voulons sauvegarder la souveraineté de notre pays, notre culture, nos valeurs, notre langue, donc nos frontières. Quand on voit ce qui se passe maintenant avec l’ouverture des frontières et les diktats continuels de Bruxelles sur tout sans distinction : économie, politique, culture, finances,etc…
            L’Europe est en train de nous laminer, les pays européens, les uns après les autres. Et en plus, ils préparent volontairement au remplacement des peuples par les musulmans et les africains. L’UOIF est particulièrement représentée à Bruxelles et le Président de la Commission Européenne est particulièrement favorable aux musulmans et à l’islam. Il n’est que de voir ce qui se passe en Belgique, en Norvège, en Suède et chez nous bien sûr. Les politiques de chaque pays laissent faire car l’Europe commande, c’est ignoble.
            Les Pays Bas essaient de faire un peu marche arrière, l’Allemagne a déclaré haut et fort refuser le multiculturalisme, le Royaume Uni essaie de limiter les aides aux immigrés : mais le mal est bien avancé. Chez nous, un parti politique musulman a été enregistré au J. O.
            Des gens comme Geert Wilders, Laars Hadegaard, Nigel Farage, Alain Wagner, Pierre Cassen, Robert Ménard, etc.. essaient de montrer aux gens le vrai visage de l’Islam.
            Hors ce problème (primordial et terrifiant), Bruxelles fait mourir notre agriculture, notre commerce, nous dicte notre conduite en tout (quoiqu’avec Hollande elle n’ait pas tort).
            C’est grâce à Bruxelles que nous avons maintenant la loi sur le mariage gay ! Merveilleux !
            Alors OUI avec vous pour revenir à notre bonne vieille France, peut-être ringarde et trop âgée, mais pleine de richesses et de valeurs.

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)