L’État tue la France!

L’État tue la France!

La France est sans doute le pays qui, au monde, possède le plus beau patrimoine. Il a été construit au cours des siècles par la monarchie et l’Église catholique. Le palais de Versailles, la cathédrale de Reims, en témoignent, et bien d’autres monuments historiques, ainsi que les quelque 40000 châteaux qui, malgré les destructions criminelles de la Révolution de 1789, sont encore dans nos provinces.

Le malheur, aujourd’hui, veut que la gouvernance de la France conduise à la disparition de ce patrimoine par abandon et aliénation. Le « Figaro » dans sa livraison du 7 juillet, l’explique fort bien: ce sont les étrangers qui désormais peuvent acheter des parts du patrimoine national: des Arabes, des Russes, des rois noirs, des Chinois, car les Français n’ont plus les moyens d’acheter ni d’entretenir leurs biens.

On cite le cas de l’hôtel de Lambert du XVIIe siècle, sur l’île Saint-Louis, acheté par un Arabe, frère de l’émir du Qatar, qui voulait percer les plafonds peints voici trois siècles pour installer des ascenseurs. Des associations de sauvegarde du patrimoine ont réussi à l’interdire, mais pas les saignées dans les parquets d’époque… On cite aussi le château de Bridaire, en Dordogne, acheté par « l’empereur » Bokassa (fervent gaulliste, régnant sur le peuple le plus pauvre du monde, dont le sacre, aussi ridicule que scandaleux, fut payé par le contribuable français), puis laissé à l’abandon, lorsque l’empereur de cette comédie grotesque fut déchu.

En réalité, cette destruction du patrimoine s’explique parfaitement. Le gouvernement, depuis des décennies, écrase, par l’impôt (et notamment l’ISF, marteau-piqueur qui détruit le patrimoine et l’esprit d’entreprise), les propriétaires de ces biens d’exception, qui, parfois, ont consacré leur existence et leur fortune à les entretenir. Et cela au profit des acheteurs non français qui, eux – c’est un comble –, sont souvent dispensés de l’impôt. « Au-delà de 4 millions d’euros, plus de la moitié des acheteurs sont étrangers.

Au-delà de 10 millions, ils le sont à 85 % (pour ne pas dire en totalité) », vient de déclarer le président du groupe immobilier Daniel Féau. Certains propriétaires de ces demeures historiques sollicitent alors le conseil général, pour qu’il accepte de recevoir en don ces propriétés qu’ils ne peuvent plus entretenir. Mais, souvent, le département refuse et préfère, dit un châtelain vendeur,
subventionner « les couillons qui jouent aux boules ». Il va sans dire que ce qui est vrai pour les demeures historiques l’est également pour les appartements, à Paris notamment, habités naguère par la classe bourgeoise moyenne : médecins, notaires, avocats, hauts fonctionnaires, aujourd’hui offerts à la vente de 3 à 5 millions d’euros. Ils sont aussi, peu à peu, acquis par les étrangers. Dans le 16e arrondissement, une avenue est de plus en plus peuplée de Libanais !

On a, en revanche, les barres hideuses des logements sociaux des banlieues habitées par des locataires aux 80 nationalités différentes, tous assistés et payés par le contribuable dans un esprit de « solidarité citoyenne ». Or, aussitôt construites, ces cages à lapins, sont vandalisées. L’immeuble est tagué dans tous les sens et, généralement, d’une saleté repoussante, où les cages d’escalier servent de toilettes communes.

On cite le cas d’un ménage de Français âgés qui n’ayant pas les moyens de s’enfuir, et de peur d’être insultés et molestés par la « diversité » et les dealers de cocaïne, issus eux aussi de la « diversité », était ravitaillé par un panier titré par une corde depuis le 10e étage, comme en Chine, au Moyen Âge. Vous exagérez, me dira-t-on. Eh bien, lisez le rapport que vient de publier, le 17 juillet, la Cour des comptes,
qui explique que la « politique de la ville » est un échec total. Des douzaines de milliards d’euros ont été englouties dans ce scandale de l’affairisme, de l’humanitaire « diversifié », et de la stupidité.

S’ajoute aussi au patrimoine national, pour le dénaturer et le défigurer, la construction de mosquées, comme celle de Cergy, à côté de Paris, avec son minaret de 20 mètres et sa coupole verte, couleur de l’islam, dotée de salles de cours pour enseigner la parole du Prophète et le djihad. On retiendra que la mairie de Cergy a apporté sa garantie à l’emprunt contracté par les musulmans pour financer la mosquée. Mais on a vu mieux:
à Saint-Étienne, le Maroc a payé directement la nouvelle mosquée en apportant 8 millions d’euros et, dans le lot, a fourni l’imam rétribué directement par Rabat. Au total, ce sont 200 constructions islamiques qui sont en cours, alors que bien des églises sont mal entretenues faute de moyens. En ruinant la France par l’impôt, la gouvernance française tue la France, son patrimoine, et bien sûr aussi son industrie. C’est qu’ils sont nombreux les élus marxistes, animés par la lutte des classes et une utopie haineuse, dans un pays de 65 millions d’habitants, dont 50 millions de Français environ. Dans 50 ans,

ce qui est très peu, à l’échelle de l’histoire, les Français en France seront moins nombreux encore. Ce qui fait dire à certains qu’à long terme, ce qu’on appelle la France ne sera plus qu’un espace afro-maghrébin islamisé, livré à la guerre des ethnies et des clans, comme aujourd’hui dans presque tous les pays d’islam.

Un mot pour terminer. N’étant pas prince africain pétrolier, roulant Rolls ou Bentley à deux millions d’euros pièce, je circule à Paris par le métro. Or, hier, le chef de train (ligne 9), à deux reprises, a averti les usagers que des « pickpockets » venaient de monter dans une voiture de la rame :
« Faites attention à vos effets personnels… » C’étaient de toutes jeunes Tsiganes (on doit dire Roumaines), immigrées voleuses professionnelles. De toute façon, pas de problème, elles sont assurées de l’impunité et elles pourront ainsi continuer indéfiniment à détrousser Français et touristes !

Partager cette publication

(14) Commentaires

  • Mohamed Répondre

    Bravo pour l’article M. LAMBERT, et plus précisément pour cette phrase qui aura retenue toute mon attention:" les Français en France seront moins nombreux encore." Personnelement je suis né en France, je ne connais même pas mon pays d’origine (l’Algérie), et je suis encore choqué de savoir que des gens comme vous que je pourrais croiser dans le métro, ne me perçoive pas comme un Français à part entière. Alors merci de me dire ce qu’il faut pour être un bon Français selon vous. Une teinture blonde, très peu de soleil, et des lentilles bleus?

    Moi j’aime mon pays, la France, ne vous en déplaise, et j’éstime participer activement à son rayonnement. J’ai deux emplois, me lève à 7h et ne rentre qu’à 22h.

     J’ai même eu le bonheur de représenter mon pays dans plusieurs compétitions sportives internationales et entendre retentir la marseillaise. Qu’avez vous fait de plus pour vous considérer plus Français que moi M. LAMBERT? Ah oui c’est votre nom c’est cela…Vous êtes pitoyable, permettez moi de vous le dire.

     

    Mohamed.

    10/08/2012 à 3 h 06 min
  • Daniel Répondre

    Fucius: 
    Votre point de vue est un aspect juste de la décadence même si vos observations ne concernent qu’une partie de l’Histoire de la décadence de la France.
    Une réflexion, cependant,  à propos des athées qui en restent à la seule "raison" : la Raison n’a que de bonnes raisons d’être complète et d’inclure la spiritualité.  Sinon ce n’est plus la Raison!.  et c’est là qu’est le problème.
     Aux athées sans spiritualité du siècle précédent, il manque l’essentiel de ce qu’est  la Raison.  A force de de haïr et de mépriser la religion des chrétiens plutôt que d’expliquer leurs erreurs par la Raison incluant une spiritualité qui appartient à tous,  ils se sont privés de l’essentiel d’eux mêmes et de leur objectivité. Et on voit ce qu’ils ont fait, eux, avec leur Droit sans Devoir,  avec leurs 500000 textes de lois pitoyables et honteux qui n’arrivent toujours pas à dire clairement ce que le Devoir exprime en quelques mots que tout le monde comprend. Et ces embrouillés du cerveau veulent encore croire qu’ils sont indispensables!. Ils le sont en effet pour casser la civilisation.
    Et si on faisait le compte de ce que  ces nouveaux curés avec un cerveau sans l’esprit,  ont touché en fric pour multiplier la délinquance par intérêt personnel, au détriment du peuple,  on se prendrait à regretter le temps de la richesse de l’église romaine.
    Mais le temps des hiérarchies prétentieuses où oeuvrent de grands malades est compté, qu’elles soient religieuses,  laïques, athées,  étatiques ou,  financières et privées.  Les pires aujourdhui   – au sommet profond de la pyramide inversée des  contrevaleurs, à l’abri de la Lumière dans leur trou d’ignorance et creusant toujours plus profondément à la recherche du seul trésor inutile –    sont certainement les financières car elles sont les plus méconnues. En effet elles tiennent la quasi totalité des médias à leur botte.  Mais ça commence à résister. 

    31/07/2012 à 23 h 06 min
  • IOSA Répondre

    [email protected]

    C’est pas vrai, j’en reviens pas….il en existe encore des gens comme vous qui croient encore à la Création?

    Il faudrait vous mettre au courant de ce qui se passe autour de vous, parce que en ce qui concerne les ancêtres, il ne faut pas s’arrêter à JC et voir bien plus loin lorsque cromagnon a quitté l’ Afrique ( environ -60000 ans) pour conquérir le monde.

    Ben oui, l’ anthroplogie concerne aussi l’évolution.

    "ET DIEU CREA L HOMME A SON IMAGE"…. 

     Au fait, savez vous que nos "ancêtres" étaient noir de peau avant de devenir blanc, rouge ou jaune ?

    Question; Pourquoi les nord africain sont ils blanc ?

    Parce qu’ après avoir conquit l’ europe, l’ homosapiens devenu blanc est revenu sur le continent africain.

    Donc des descendants d’européens.

    IOSA

     

    30/07/2012 à 18 h 29 min
  • goufio Répondre

    A heus-Le regroupement familial est l’oeuvre de J Chirac en 1976 et non de F. Mitterrand

    30/07/2012 à 10 h 08 min
  • heus Répondre

    Les cons de français ont élu les derniers fossoyeurs de la France avant le coup de grâce; dans peu de temps, la France sera le Kosovo de demain. Mais qui va nous défendre, alors que nos jeunos abrutis par le dernier Iphone et internet si ce n’est pas par la drogue fourguée pour anéantir cette jeunesse et prendre la France sans tirer un coup de fusil par l’islam. Cette poignée d’idiots et d’imbéciles qui nous gouvernent ne voient rien avec leur idéologie destructrice et collaborent avec le diable. Un jour, nos enfants diront : mais ces cons n’ont rien vu venir…la France islamisée. C’était la volonté de Kadahfi et maintenant le Quatar et l’Arabie saoudite qui rentrent dans le capital de nos grandes entreprises stratégiques, dans la sport et notre patrimoine. Merci à Mitterrand le socialo pour le droit du sol, toute l’Afrique vient accoucher en France, peuple la France des nouveaux français. Comme on est si généreux…caf,rsa, apl, indemnité parent isolé, cmu ect . La France terre d’asile !! Venez, tout est gratuit.! Mais quand va-t-on créer un front pour crier CA SUFFIT et arrêter de subir sans bouger.

    27/07/2012 à 18 h 33 min
  • dissident Répondre

    bravo mr Lambert, et au sujet de l avenir de notre pays, la RANCE je vous rappelle ce que disait le regrette Michel Poniatowsky a peu pres de memoire " le reve des socialistes ? faire de la France un boulevard africain livre a l anarchei" tout etait dit, le reve cauchemar peut se realiser d ici 2017 si on ne reagit pas

    26/07/2012 à 23 h 03 min
  • Fucius Répondre

    Pendant mille ans, l’État français a été chrétien et, donc, a dû renoncer à l’autorité morale sur le peuple français.

    Puis en 1905 il a cessé d’être chrétien et s’est empressé de nationaliser non seulement les biens de l’Église, mais aussi et surtout ses fonctions et domaines d’autorité.

    Si l’éducation, au moins des enfants, était du ressort de l’Église, c’est parce que sa première fonction est de transmettre la morale, expression de l’anthropologie et de la spiritualité chrétiennes. De telles questions sont évidemment de l’ordre de l’absolu, donc reviennent à Dieu et non à César.

    La prise en main l’État par des athées ennemis de l’Église, ignorants du monde et des réalités humaines au point de croire leur propre anthropologie issue de la seule raison, a sapé ces solides fondements.
    La suite de l’histoire n’est qu’une longue décadence, qui s’amplifie au fur et à mesure que les cadres de la pensée chrétienne s’estompent.

    Le relativisme actuel est le reflet de la pensée chrétienne, ou plus précisément de son rejet : L’État était en charge des questions autres qu’absolues, c’est-à-dire relatives. Voulant s’approprier tout pouvoir, les hommes politiques de gauche ont simplement prétendu que l’absolu n’existe pas. Tout en faisant la morale au monde entier et en accablant nos ancêtres de leur mépris.
    Car chez ces gens-là, on ne pense pas.

    26/07/2012 à 22 h 23 min
  • HOMERE Répondre

    Bravo pour la citation de Shaw de JP Delmau…….c’est rafraichissant (!) et tellement vrai !

    Pour le reste,je dirai que Lambert brosse un tableau expressionniste qui ressemblerait à l’Apocalypse selon Saint François ou encore au Radeau de la Méduse de Delacroix,accompagné de Guernica de Picasso…une mosaique de catastrophes à la gloire de la décadence et de la disparition annoncée de notre ex glorieux pays….rien ne le fera dévier de sa folle course au suicide,il y court avec délice et abnégation !! le Hallal, l’Islam,les crimes d’honneur,les bobos, les mosquées…..il s’en fout…….pourvu qu’il ai l’ivresse….des profondeurs !!

    26/07/2012 à 17 h 07 min
  • Rosanov Répondre

    @ Oeildevraicon Permettez-moi de faire deux commentaires sur ce que vous écrivez. Primo Vous écrivez « Et tant pis pour les habituels bobos biens pensants, qui vont encore une fois clamer leur indignation. ». Je suis vraiment choqué de ce propos. C’est un peu comme si vous déploriez de ne pas être compris en expliquant à des Nazis qu’aucun peuple ne mérite d’être exterminé ! Ces gens-là, les socialos sont devenus des fous-furieux. Ils nous extermineront si nous le prenons pas les devants. On n’en est vraiment plus à s’expliquer avec eux. On doit mener une guerre totale. Secundo Présumons (à défaut de le souhaiter bien sur) que le crime d’honneur dont vous parlez soit l’exacte vérité. Inutile de s’inquiéter pour l’assassin. Les crimes d’honneur sont en partie tolérés en France, pour celui qui vient d’un pays où les crimes d’honneur sont autorisés. Pendant longtemps les milieux « autorisés » ont tenu le meme discours avec l’excision. Et pendant ce temps nos socialos-collabos-dégénérés, assortis des Bachelots et autres cinglées sont très occupés de pénaliser le client des putes. Il est vrai que le client des putes est censé être blanc et français de souche, mâle hétéro de surcroît : l’ennemi juré des féministes.

    26/07/2012 à 11 h 27 min
  • pi31416 Répondre

    Vous avez oublié les droits de succession, encore plus destructeurs ce me semble que l’ISF. Si vous avez le malheur d’hériter d’une belle maison vous devrez la vendre pour en payer l’impôt sur la mort.

    26/07/2012 à 8 h 11 min
  • Oeildevraicon Répondre

    Comme d’habitude,  je souscris entièrement au tableau que vous décrivez!
    Et tant pis pour les habituels bobos biens pensants, qui vont encore une fois clamer leur indignation.
    J’entends leurs récriminations: Monsieur Lambert, vous vous en prenez toujours aux immigrés, et principalement (aux chances pour la France).

    Voilà une autre chance pour la France :
    Crime d’honneur à Mantes la Jolie, Mohamed* défonce le crâne de sa femme parce qu’elle a été violée
    Dans la nuit de mardi à mercredi, vers 3 h 30 du matin, Mohamed*, 29 ans, s’est présenté au commissariat de Versailles avec ses quatre enfants de 1 à 5 ans, pour avouer le meurtre de sa femme. Exactement comme pour tous les crimes d’honneurs pratiqués dans les pays arabes.
    Après l’avoir battu, il lui a défoncé le crane en présence de ses 4 enfants.

    25/07/2012 à 22 h 40 min
  • Jean-Pierre Delmau Répondre

    Excellent article, comme d’habitude.

    On peut comprendre que les gens préoccupés par la protection du patrimoine, parfois au point de se ruiner pour l’entretenir, ne pèsent pas très lourd aux élections.

    Mais comment expliquer que la majorité des électeurs, qui supportent tous les jours des gênes de toutes sortes dans leur vie quotidienne, paraissent voter massivement pour ceux qui leur promettent de tout faire pour compliquer leur vie ? Est-ce le poids excessif des médias ? La consanguinité de la classe politique ? Le cumul des mandats et leur renouvellement sans limite ?  J’ai lu réemment cette citation de George Bernard Shaw "Les hommes politiques et les couches doivent être changés souvent… et pour les mêmes raison"… Faut-il faire crédit de lucidité à cet humoriste ?

    25/07/2012 à 21 h 19 min
  • Guillermo Répondre

    Rien que du factuel dans cette description malheureusement. D’ailleurs ça s’appelle plus un pays mais une poubelle à ciel ouvert.

    25/07/2012 à 20 h 10 min
  • Cmoi Répondre

    Et en plus, c’est vrai.

    25/07/2012 à 16 h 16 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: