L’étonnante impuissance de l’Occident

Posté le 25 juillet , 2017, 9:08
8 mins

L’Occident, c’est-à-dire l’Europe et l’Amérique du Nord, États-Unis et Canada, est l’ensemble industriel et militaire le plus puissant du monde.

Et, pourtant, en de nombreux domaines, l’Occident affiche son impuissance. On peut multiplier les exemples. J’en retiendrai deux.

Le premier est celui de l’invasion de l’Europe par des millions de migrants venus du Maghreb, d’Afrique noire, du Proche et du Moyen-Orient.

Chaque jour, la réalité se révèle plus grave qu’on ne le pense.

En observant toutes ces portes d’entrée en Europe et en incluant le droit du sol qui donne la nationalité française à tous ceux qui naissent en France, que ce soit à Mayotte, à Marseille ou aux Antilles, terres d’accueil de nombreux migrants arrivent chaque jour d’Haïti, l’Europe est envahie chaque année de quelque 2 millions de migrants supplémentaires, en majorité musulmans.

À ce rythme-là, l’Europe comptera dans quelques décennies 80 millions d’immigrés, compte tenu de ceux qui s’y trouvent déjà – et même probablement plus.

On imagine les conséquences sécuritaires, sociales et financières d’une telle invasion.

Dimitris Auramopoulos, commissaire européen chargé des migrations, le reconnaît publiquement : « L’afflux des migrants en Europe, vient-il de déclarer, crée une situation qui n’est plus soutenable… » C’est ce que constate également l’agence européenne chargée de faire respecter les frontières, Frontex, fixée à Varsovie, qui, comme toutes les autorités nationales et européennes, est totalement impuissante à apporter une solution à ce problème vital.

Voici, à ce sujet, quelques nouvelles précisions rapportées par la presse.

L’explosion migratoire qui s’amplifie amènera inévitablement des dizaines de milliers d’illégaux sur le sol français, qui s’ajouteront à tous les autres.

La France fait des réformes cosmétiques dont les gains espérés sont immédiatement absorbés par l’ampleur des nouveaux flux.

Lorsqu’un migrant économique entre en France, il est certain d’y rester.

Dimitris Auramopoulos cite le cas du Pakistan qui lui a donné l’assurance qu’il reprendrait les Pakistanais entrés clandestinement. Or, aucune des promesses faites n’a été tenue.

Le gouvernement pakistanais n’a jamais laissé atterrir l’avion « d’aide au retour » affecté par l’Union européenne !

70 000 immigrés illégaux, à qui l’asile a été refusé en 2016, sont tout bonnement restés en France.

Je précise que cet asile coûte aux contribuables français plus de 2 milliards d’euros par an – plus un milliard d’aide médicale d’État.

Parmi ces immigrés illégaux, on recevra en France 18 000 enfants mineurs envoyés d’Afrique comme des bouteilles à la mer – le plus scandaleux de cet immense scandale.

Quant aux Roms, venus de Roumanie et de Hongrie, les pouvoirs publics imposent de bien les recevoir sous peine de poursuites judiciaires – lesquels Roms manifestent parfois leur gratitude en incendiant les voitures et en dégradant les bâtiments.

Quant aux dispositions anti-migratoires que vient d’exposer le Premier ministre, elles se résument en un bavardage inutile qui cherche à plaire à gauche et à droite, et qui ne changera rien à la situation.

Or, à un titre ou à un autre, toute l’Europe occidentale est dans une situation analogue, celle de l’impuissance consentie.

Le deuxième exemple de l’impuissance de l’Occident, et plus particulièrement des États-Unis, est fourni par la Corée du Nord.

Sous la haute direction du jeune maréchal Kim Jong-Un, bien-aimé fils de Kim Jong-Il, leader suprême et lui aussi bien-aimé, la Corée du Nord fabrique des bombes atomiques et des vecteurs pour les faire exploser sur les États-Unis, le rêve et le grand but.

Tout ceci avec l’aide du grand frère chinois, qui joue un double jeu (J’aide d’un côté et je réprimande de l’autre).

Le conseil de sécurité réprouve aussi et vote des sanctions sur lesquelles s’assied en rigolant le leader suprême et bien-aimé.

Donald Trump s’en irrite et s’en alarme. Il a envoyé le porte-avions USS Carl Vinson et sa flottille croiser au large de la Corée.

Ce groupe naval serait en mesure d’anéantir en 5 minutes les centres atomiques et balistiques de la Corée du Nord, mais tout cela reste à l’état de projet.

La Corée du Sud s’oppose farouchement à toute destruction du régime de Pyong Yang qui l’obligerait à prendre en charge 23 millions de Nord-Coréens sous-alimentés.

De surcroît, et surtout, un bombardement massif de la Corée du Nord déclencherait dans l’heure l’invasion de la Corée du Sud par l’armée Nord-Coréenne – un million d’hommes qui peuvent atteindre Séoul en quelques heures, tuant et massacrant tout sur leur passage. Dans une telle hypothèse, comme en 1950, l’armée américaine serait obligée d’intervenir au sol.

Que ferait alors la Chine ? Que ferait la Russie ? Se joindraient-elles aux États-Unis pour punir le pays frère indocile ? Sûrement pas.

C’est probablement le contraire qui se produirait.

Le risque d’une troisième guerre mondiale partant de Corée est donc évident.

Assurément, ni Poutine, ni Xi Jinping ne veulent la guerre, mais il est à redouter qu’un « grand leader » fanatique et irréaliste, adulé par son entourage de courtisans, se prenant pour Dieu et Jules César, provoque l’irréparable, déclenchant un engrenage qui échapperait à tous et provoquant un désastre qui pourrait faire des millions de victimes.

Il est largement temps que l’Occident passe des mots et d’une repentance stupide à une volonté d’agir. Il en a les moyens ; qu’il les utilise !

ARTICLE PRÉCÉDENT

Chef

ARTICLE SUIVANT

Armées

7 Commentaires sur : L’étonnante impuissance de l’Occident

  1. quinctius cincinnatus

    29 juillet 2017

    ” l ‘ étonnante impuissance de l’ Occident ” ? … ? … …

    pas si étonnante que cela :

    deux études récentes montrent qu’ en France :

    – le Q.I. des Français est en chute libre

    – la vitalité de leurs … spermatozoïdes suit la même pente … naturelle

    vous savez aux ” 4 V² ” il y a un créneau à prendre dans le lectorat : celui de la vigueur et de l’ intelligence ; pour cela renouvelez vos ” plumitifs ” cacochymes

    Répondre
  2. Hilarion

    27 juillet 2017

    Les immigrés retournent dans leurs pays d’origine des sommes colossales qui permettent d’améliorer l’ordinaire de leurs familles restées au pays, contribuant ainsi à maintenir la paix sociale là ou aucune richesse n’est produite en raison de l’incurie généralisée.
    Si j’étais le dirigeant de l’un des pays bénéficiant de cette manne provenant de ses ressortissants exilés, je récompenserais les partis et hommes politiques occidentaux permettant l’opération, ce serait bien la moindre des choses. Mais heureusement la probité de ces derniers nous garantit qu’un tel marché n’existe pas.

    Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    25 juillet 2017

    On en revient toujours à la ” virtu ” romaine :

    ” Pyon Yang delenda est ”

    P. S. le prochain essais de Michel Onfray sera justement consacré à la virtu , ce que je fais depuis bientôt 5 ans sur différents sites

    Répondre
  4. Magne

    25 juillet 2017

    “Je précise que cet asile coûte aux contribuables français plus de 2 milliards d’euros par an – plus un milliard d’aide médicale d’État”
    L’immigration coûte à la France 40 milliards d’euros /an depuis 40 ans , et 65 milliards en 2016 .
    Pourquoi ne pas proposer aux pays fournisseurs d’immigrés ces sommes 65 milliards pour reprendre leurs coreligionnaires , sommes qui serviraient aussi à développer leurs pays respectifs .

    Répondre
    • BRENUS

      26 juillet 2017

      “reprendre leurs coreligionnaires” ? Mais ils n’en veulent pas, tout simplement. Surtout les traine savates.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        27 juillet 2017

        et même la ” coalition arabe ” coule les bateaux des ” réfugiés ” yéménites !

        vous me direz qu’ in fine elle nous rend ainsi service sans que nous ayons à nous culpabiliser

        Répondre
        • BRENUS

          28 juillet 2017

          S’il est vrai que la coalition arabe coule les bateaux de réfugiés, il faut la dénoncer aux patrons de ces innombrables assos droits de réfugistes arrosés avec le fric de nos impots pour nous culpabiliser. Egalement aux pleureuses patentées qui brament à longueur de journée que “c’est le devoir de la FRance” de recevoir le trop plein. Les deux, bizarement, ne doivent jamais cracher au bassinet sur leur deniers.

          Répondre

Répondre

  • (pas publié)