Lettre à Gérard Larcher sur l’immigration

Posté le octobre 06, 2020, 9:54
5 mins

Monsieur le Président,

Le 2 octobre, sur France Info, vous avez assuré avec conviction ne partager aucune des idées de Monsieur Zemmour. Vous avez bien précisé «aucune».

Votre affirmation est pour le moins surprenante.

Alors, permettez-moi de prendre un exemple très récent dans l’actualité. Vous pourrez me dire ensuite ce que vous en pensez.

Parlons donc du «jeune» terroriste pakistanais qui a blessé deux personnes la semaine dernière.

Il est arrivé en France clandestinement en 2018 et a été pris en charge par l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) du Val d’Oise.

Déjà, à ce stade, je découvre des incohérences: le Pakistan n’est pas ce que l’on peut appeler un pays du tiers-monde ni un pays en guerre; tout le monde sait (sauf manifestement ces braves gens de l’ASE) que ce pays possède, comme seulement une dizaine d’autres dans le monde, la bombe atomique.

De plus, la France a une ambassade à Islamabad et un pays qui a l’arme nucléaire a certainement un service de l’état-civil comme partout. Or, au lieu de faire des recherches par ce canal, l’ASE a demandé au Tribunal de Cergy-Pontoise d’effectuer une expertise osseuse pour déterminer l’âge exact du «mineur isolé».

Cette expertise a été refusée par le Tribunal (encore une incohérence). Vous pouvez retrouver ces détails dans le numéro 4375 du 1er octobre de «Valeurs Actuelles».

J’ajouterai que le Pakistan a une ambassade à Paris. Alors, pourquoi rentrer en France clandestinement? Et je ne comprends absolument pas le fonctionnement de l’ASE qui va même lui trouver un travail de peintre en bâtiment. Les 6 millions de chômeurs français apprécieront certainement cette générosité!

Mais l’incohérence de la France ne s’arrête pas là : voilà mon jeune migrant qui se fait prendre par la police à la gare du Nord pour port d’arme prohibé. Que croyez-vous qu’il se soit passé après cette arrestation ? L’a-t-on renvoyé dans son pays? Non, il a été tout bonnement relâché dans la nature.

Je n’ai pas le nom du juge qui a fait cela, mais un type en situation irrégulière qui commet un délit devrait immédiatement quitter la France. Cela me paraît une évidence.

Et maintenant, le voilà classé comme terroriste depuis la semaine dernière.

À mon avis, comme il n’a tué personne, il ne risque pas grand-chose avec la Justice et il y a cher à parier qu’avant son trentième anniversaire, il pourra reprendre son boulot de peintre en bâtiment, qu’il aura alors un titre de séjour qui lui permettra de bénéficier du regroupement familial, et que nous accueillerons toute sa smala qui viendra goûter aux bienfaits de la Sécu, de la CAF, de Pôle Emploi, etc., etc.

Voilà, Monsieur le Président, le parcours d’un type en situation irrégulière comme il y en a certainement des centaines d’autres, voire des milliers.

Je pense que mon propos aurait pu tout aussi bien être rédigé par Monsieur Zemmour lui-même: les incohérences que je relate, et qu’il développe dans ses interventions, mériteraient un peu plus de parler vrai, particulièrement dans les sphères politique et médiatique.

Je souhaiterais que l’Assemblée des Sages, que vous présidez, accorde un peu plus d’attention aux préoccupations d’une majorité de Français qui demandent de la rigueur dans la conduite de l’immigration et non une cacophonie d’incohérences permanentes.

3 réponses à l'article : Lettre à Gérard Larcher sur l’immigration

  1. Hagdik

    07/10/2020

    Larcher ne se reconnait pas dans les idées de Zemmour. Avant les idées, il y a les faits cités par Zemmour et ces faits, Larcher ne doit pas les voir.
    Comme µcron et les autres, il découvrira tardivement les faits et les auteurs des faits.
    Encore 10 années et il aura découvert que l’islam est en cause, encore 10 autres et il sera d’accord pour dire que le mal vient du coran (le korampf) et que Zemmour n’a pas si mal vu que ça ….
    Malheureusement, à ce stade, la France ne sera plus la France mais le frankistan musulman.
    Larcher est comme les autres collabos qui ne veulent pas voir ce qu’ils voient, comme ceux qui ne voyaient pas ce qu’on pouvait reprocher à « Monsieur Hitler » comme ils disaient à l’époque.
    Tout ce petit monde politique bien protégé commence a découvrir ce que disaient d’autres il y a 30 ou 40 ans, qu’ils traitaient de fascistes.
    Ils font condamner Zemmour au moment même où le procès des assassins de Charlie Hebdo nous révèle au grand jour leurs ignominies.
    En temps de guerre cela se terminerait au poteau d’exécution et ce ne serait que justice.
    Mais patience, ça vient.

    Répondre
  2. ELEVENTH

    06/10/2020

    Mon commentaire sur Larcher, bien que ne recelant aucune attaque, mais de simples questions a été mis en « attente ». J’en conserve une copie d’écran. Au cas où.

    Répondre
  3. ELEVENTH

    06/10/2020

    Larcher peut ne pas être d’accord avec les propos et idées de Zemmour, c’est son droit. Encore qu’ en représentant de la Nation il ne peut s’exonérer de se pencher sur certains problèmes cruciaux. Mais passons.
    Par contre, cet amateur de bonne chère, alimentée par nos impots, soit dit en passant, pourrait peut être nous dire avec qui et quoi il est d’accord.
    Par exemple l’immigration incontrollée, les portes du pays ouvertes comme dans un moulin, le droit d’être pris en charge totale par l’Etat réservé aux seuls étrangers et sans controle de surcroit ? Cette belle figure des frères trois points doit bien être en mesure d’exposer son point de vue, depuis le temps qu’il traine ses guêtres au Sénat (entr’autres).
    Conseillons lui le livre de Prats sur les invraisemblables combines de faux papiers et fausses identités qui mènent à la ruine de notre pays. Avec l’aval de magouilleurs de tous genres.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)