L’Europe serait un paradis…

Posté le 25 octobre , 2016, 4:30
8 mins

Selon quelques philosophes et non des moindres, l’Europe est un paradis où il fait bon vivre. Michel Serres, de l’Académie française, et Régis Debray, dans le « Figaro » du 4 octobre, ont longuement exposé que nous avons la chance exceptionnelle de vivre dans une Europe qui, écrivent-ils, est un modèle de bien-être. « La guerre civile ? Une grosse blague », titre Régis Debray.

Il est vrai qu’aujourd’hui, il n’y a pas de guerre mondiale. Les abominables tueries des deux grandes guerres de 1914 et 1940, c’est du passé. Mais la guerre larvée générale et la menace d’une troisième guerre mondiale, c’est le présent et l’avenir. Que Régis Debray, militant de gauche, veuille bien nous permettre de faire preuve d’un peu de bon sens dans les lignes qui suivent.
Lorsqu’un camion conduit par un immigré maghrébin écrase la foule le 14 juillet à Nice faisant 86 victimes et des centaines de blessés, c’est le paradis ?

Lorsqu’un autre immigré islamiste tue des militaires français, ainsi que des enfants de confession juive, c’est le paradis ?

Lorsqu’un immigré originaire de Côte d’Ivoire torture à mort un jeune Français pendant dix jours parce que, Juif, il pensait pouvoir le faire payer, c’est le paradis ?

Lorsque, dans l’Isère, un brave homme est égorgé et décapité par un autre immigré Ma­ghrébin qui accroche sa tête à la grille de l’entreprise où il est salarié, entouré des drapeaux de l’État islamique, c’est le paradis ?

Lorsqu’un prêtre est égorgé dans son église en Normandie, c’est le paradis ?
Lorsqu’un adolescent est frappé d’un coup de couteau dans le dos parce qu’il est Français et chrétien, c’est le paradis ? Et ce n’est pas un cas isolé.
Quant aux enseignants, bien que généralement électeurs de gauche, ils se font casser la figure (l’un d’entre eux a eu la mâchoire fracturée) par certains de leurs élèves issus de la « diversité » et sans doute bénéficiaires du RSA jeunes. C’est le paradis ?

Une actrice américaine qui s’est fait agresser près de Roissy, a déclaré à son retour aux États-Unis que Paris, c’était pire que Bag­dad. Les touristes chinois font le même constat et l’industrie touristique s’effondre, créant des dizaines de milliers de chômeurs supplémentaires qui se retrouveront au paradis !

La France est, en outre, un pays où le cap des 1 000 vols par effraction déclarés par jour a été franchi. Un pays où l’on compte 70 000 SDF, à 90 % étrangers, qui mendient et font les poubelles pour manger. Un pays où, dans les hôpitaux, un incident violent se produit toutes les demi-heures contre les médecins et les soignants. C’est le paradis ?

Un pays qui connaît 60 000 faillites d’entreprises chaque année, avec 6 millions de chômeurs et emplois précaires, et 825 000 dossiers de surendettement des ménages déposés à la Banque de France. Et ceci, malgré 700 milliards d’aides sociales de toute nature, distribuées chaque année, grâce à la fiscalité la plus lourde du monde, avec 360 impôts et taxes à payer annuellement, ce qui est néanmoins insuffisant, puisque la France a une dette de 2 170 milliards d’euros, coûtant plus de 50 milliards d’intérêts annuels, beaucoup plus que le budget de l’armée ce qui lui enlève, évidemment, toute indépendance. C’est le paradis ?

Un pays champion du « farniente », avec 2 millions de jours de grève par an, et un absentéisme moyen des « travailleurs aux 35 heures » de 29 %. ça, c’est vraiment le paradis !

Voilà donc un aperçu du paradis de nos philosophes. Mais, dans ce paradis où règne l’insécurité physique et fiscale, on trouve aussi l’insécurité judiciaire.

La liberté d’expression n’est pratiquement qu’un slogan. Nul ne doit ignorer la loi du député Jean-Claude Gayssot, membre du comité central du Parti communiste, responsable des questions d’immigration, une loi que la magistrature syndiquée et politisée est chargée de faire appliquer en veillant à ce que ne soit pas prononcé un mot de trop. Il convient également de veiller avec soin à ne pas prononcer un mot de nature à vous faire condamner pour « incitation à la haine raciale ».

La vérité est qu’en France, depuis longtemps, une mentalité d’inspiration communiste guide le pouvoir politique avec les résultats que je viens de citer. S’y ajoute l’anarchie à tous les niveaux, à Calais, à Notre-Dame des Landes où, depuis des années, se sont installés sous des tentes et des cabanes des anarchistes écologistes. L’anarchie règne même au sein du gouvernement, où les ministres affichent leurs divergences. Un pays enfin où, chaque jour, policiers et gendarmes se font attaquer. Les uns sont brûlés à coups d’engins incendiaires, d’autres attaqués à coups de pierre. 5 736 policiers ont été blessés en 2015 avec pratiquement l’ordre de ne pas répondre aux agressions de nos « petits sauvageons », comme di­sent affectueusement les ministres socialistes. Aussi bien ne s’étonnera-t-on pas que les forces de l’ordre envisagent désormais de mettre de l’ordre à l’Élysée et à Matignon…
Dans ce paradis où règnent la délinquance, la criminalité, le fanatisme islamique, envahi par des millions de migrants venus du Tiers-mon­de, avec la bénédiction des pouvoirs publics, il vaut mieux, tout compte fait, rester au purgatoire, en attendant que soient rétablis en France l’ordre, l’honnêteté, la compétence et le bon sens !

67 Commentaires sur : L’Europe serait un paradis…

  1. BRENUS

    1 novembre 2016

    @QC Grande est ma tristesse de constater qu’un laborieux laboureur comme vous continue de se laisser pièger par cette sous-merde de jaurès dans des échanges aussi inutiles que vains.. Décidément, il n’y a plus d’espoir: noir c’est noir comme chantait l’autre. .Et ça déteste le fromage blanc.(voila un trait qui va relancer la verve pseudo anti-raciste de l’autre con).

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      1 novembre 2016

      il ne suffit pas de dire à l’ autre qu’ il est une .. … encore faut il lui mettre le nez dedans

      Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    31 octobre 2016

    à J@urès hé bien ! nous y voilà !

    pourquoi, à votre avis, le revenu de l’ Islandais est il 4 ou 5 fois supérieur à celui celui du Vénézuélien ? lequel des deux pays est le plus favorisé par la Nature ?

    Répondre
    • Jaures

      1 novembre 2016

      Si vous connaissiez un minimum l’histoire de ces deux pays la réponse vous serait évidente.
      L’Islande est liée à l’Europe, notamment au Danemark et a profité de la prospérité économique du continent avec des accords économiques favorables.
      Pendant ce temps, le Venezuela n’a connu qu’une suite de coups d’Etat, de grèves, de soulèvements populaires qui ont nui au développement industriel du pays dont les dirigeants se sont toujours contentés de profiter de la manne pétrolière.
      Par ailleurs, l’Islande est loin d’être défavorisée par la nature. Le pays est auto suffisant en électricité et chauffage et la pêche y est prospère. Et le pays n’a que 330 000 habs (Venezuela 30 millions).
      Il est arbitraire de comparer le Venezuela et l’Islande. Il faudrait comparer l’Amérique du Sud et l’Europe. L’écart de revenu est le même entre les autres pays d’Europe et les autres pays d’Amérique latine.
      Les revenus des Brésiliens, Argentins, Colombiens ou Mexicains sont également inférieurs en moyenne de 4 fois à ceux des Islandais mais aussi des Français ou Allemands.
      Mais que voulez-vous démontrer par vos questions ?
      Que pensez-vous vous de tout cela ?

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        1 novembre 2016

        ce que j’ en pense ?

        tout n’ est qu’ une histoire d’ HOMMES et de … CULTURE

        l’ Islande possédait dès l’ époque du Fristat ( indépendance ) 930-1260 une assemblée d’ hommes libres ( excluant les … esclaves ! ) l’ Althing composé d’ une assemblée législative ( lögrétta ) et d’ un tribunal ( althing-dorm ) sans exécutif ce qui entraîna la constitution d’ une oligarchie ( les godi ) et de clans qui se firent la guerre *** jusqu’ à ce que Haakon Haakonson roi de Norvège fit reconnaitre son autorité ( 1262 ) … les éruptions volcaniques, la peste, le rattachement de la Norvège au Danemark ( impositions , centralisation, interdiction du commerce en dehors du Danemark ), l’ intrusion des évêques dans les guerres claniques ***, entraînèrent la ruine de l’ ile ( en particulier celle de la … pèche ! ) mais toujours aussi opiniâtres dans leur esprit d’ INDEPENDANCE et toujours représentés par l’ Althing les Islandais se libérèrent de l’ association avec le Danemark qui ne fut donc pas pour eux ce que vous avancez inconsidérément

        *** outre les saga islandaises lire également celles des Iles Féroé

        p.s. j’ ai bien connu il y a de cela plus de 40 ans l’ ancien représentant français en Islande

        alors votre ” si vous connaissiez un minimum d’ histoire etc … ” me fait doucement rigoler

        Répondre
        • Jaures

          1 novembre 2016

          Cher Quinctius, l’Islande est toujours liée au Danemark par la couronne et la défense et à l’U.E par le commerce.
          Mais que voulez-vous dire par “tout est question d’hommes et de culture” ?
          Qu’est-ce qui en Amérique latine ferait que les hommes et leur culture condamneraient ces pays à la pauvreté et la violence ?

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            1 novembre 2016

            recyclage sévère pour ” moi je sais tout … et même mieux que les autres ”

            – l’ Islande est membre de … l’ O.T.A.N.

            – depuis 1961 la circulation des couronnes islandaises est contrôlée par la Banque Centrale d’ Islande et son cour est annuellement fixé par la dite Banque Centrale

            anecdotique : en 2011 le gouvernement islandais avait ” envisagé ” d’ adopter le $ … canadien

            autres choses J@urès ?

            ” la richesse d’ une Nation ce sont ses hommes ”

            avec des types comme vous nous ne sommes pas prêts de devenir heureux

            quand on est un minus il faut savoir la fermer à bon escient !

          • Jaures

            1 novembre 2016

            Quinctius, ne prenez pas à nouveau l’échappatoire.
            Je parlais évidemment de la couronne royale: le roi du Danemark est aussi roi d’Islande et les eaux territoriales de l’Islande sont sous la protection du Danemark.
            Ceci étant précisé, je réitère mes questions:
            Que voulez-vous dire par « tout est question d’hommes et de culture » ?
            Qu’est-ce qui en Amérique latine ferait que les hommes et leur culture condamneraient ces pays à la pauvreté et la violence ?

          • quinctius cincinnatus

            1 novembre 2016

            le gouvernement danois prenait en charge les patrouilles de surveillance des côtes et du domaine territorial maritime de l’ Islande jusqu’ à ce que la Garde Côte d’ Islande soit créée ( 1 juillet 1926 )

            en 2003 l’ Islande rejoignit la coalition en Irak et envoya deux démineurs qui intégrèrent le dispositif militaire …. danois

            l’ Islande assure donc elle même le respect de ses droits dans ses Zones d’ Exclusivité Economique

            mais le plus ridicule est encore d’ affirmer qu’ en parlant de couronne ….

            vous entendiez par là celle que l’ on pose sur un crâne et que le Roi de Danemark est toujours le Souverain de l’ Islande c’ est à se taper le cul sur un volcan !

          • quinctius cincinnatus

            1 novembre 2016

            dommage que mon ministre plénipotentiaire soit décédé depuis des lustres … il se serait tordu d’ un rire Viking

          • Jaures

            2 novembre 2016

            Quinctius, vous êtes comme les enfants comme les avait décrits un célèbre aviateur-écrivain: vous posez beaucoup de questions mais ne semblez jamais entendre les miennes.
            Ne faites pas semblant de ne pas comprendre: l’Islande est une république aux liens historiques et commerciaux serrés avec le Danemark et l’U.E. Sa prospérité s’explique par le contexte européen de son économie.
            Puisque j’ai pris la peine de répondre à vos questions, pourquoi négligez-vous les miennes qui découlent des vôtres et que je réitère:
            Que voulez-vous dire par « tout est question d’hommes et de culture » ?
            Qu’est-ce qui en Amérique latine ferait que les hommes et leur culture condamneraient ces pays à la pauvreté et la violence ?

          • quinctius cincinnatus

            2 novembre 2016

            il n’ y a aucune échappatoire pour vous J@urès : vous avez écrit des ” conneries ” , il faut les assumer … je sais c’ est dur pour votre ego progressite

            reprenons l’ exemple du mot ” couronne ” ; quand on veut signifier en employant ce mot qu’ il s’ agit d’ une institution on met un ” C ” et non pas un ” c ” ainsi la Couronne britannique désigne la nature Royale de l’ Etat

            je vais vous expliquer une chose J@uresse : le problème de l’ autodidacte c’ est qu’ il compile sans comprendre

          • Jaures

            2 novembre 2016

            Vous restez le même, mon Quinctius, vous utilisez les procédés les plus fallacieux pour ne pas développer vos “idées”.
            Soit: restons en à votre “c” et votre “C” et tant pis pour « tout est question d’hommes et de culture » et l’analyse de la culture de l’Amérique latine.
            Le problème avec vous c’est que vous lancez des prémices de débats et que vous prenez ensuite la fuite dans la confusion. Mais si c’est là votre nature….

          • quinctius cincinnatus

            2 novembre 2016

            votre problème J@uresse est celui de tout autodidacte à l’ intelligence limitée : il compile mais il ne comprend pas ! ce à quoi vous ajoutez on peut dire naturellement une auto-satisfaction autant intellectuelle que morale et conséquemment une absence intégrale d’ auto-critique en essayant de masquer vos insuffisances par des pirouettes qui pour les autres sont autant de pitreries … vous êtes un minus J@uresse

      • Gérard Pierre

        1 novembre 2016

        Monsieur Jaures.

        Imaginons un pays où l’été serait extrêmement rude et l’hiver des plus rigoureux ! …… un pays où le sol est tellement pauvre qu’il lui est difficile d’envisager une pratique agricole permettant l’autosuffisance alimentaire de ses habitants ! …… un pays sans richesses minières, pétrolières ou gazières dans son sous-sol ! …… un pays ne permettant pas le développement d’un bétail par manque d’espaces pourvus de prairies ! …… bref, un pays où tout condamne celle ou celui qui entendrait y vivre à se voir vouer à une incurable pauvreté !

        Ce pays serait objectivement invivable pour l’Homme ! …… N’est-ce pas ?

        Or, ce pays existe ! …… Il s’appelle LA CORÉE ! …… Avec les éléments de départ précités, strictement identiques, nous constatons l’existence d’une Corée du Sud prospère et d’une Corée du Nord famélique ?

        Que pensez-vous vous de tout cela ?

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          1 novembre 2016

          J@urès vous répondra que le ” socialisme ” nord-coréen n’ est pas le sien, lequel amènerait un bonheur bien supérieur aux seuls ” matérialisme ” et consumérisme ( y compris dans l’ éducation ) sud-coréens … ce qui reste toujours à démontrer !

          Répondre
        • Jaures

          1 novembre 2016

          Cher Gerard, un dictateur appelle son régime comme il veut, cela reste un dictateur. Videla, tyran d’Argentine, se définissait comme “national-catholique”. Qu’un dictateur appelle son pays “démocrate”, “populaire”,”libre” ou “catholique” ne relève que de sa rhétorique de dictateur et n’engage que lui.
          Les partis socialistes d’Europe ont régulièrement géré les affaires, y compris en Islande, dans le cadre de démocraties parlementaires.

          Répondre
  3. Gérard Pierre

    29 octobre 2016

    J’apprends, à travers cet article, que Régis Debray serait un philosophe ! ! !

    Je pensais plutôt, quant à moi, qu’il illustrait parfaitement ce que le président Georges Pompidou avait répondu, de son vivant, à un journaliste qui lui demandait comment il entrevoyait l’avenir de la culture en France : “Nous sommes sortis du temps des philosophes ! … nous entrons dans le temps des conosophes !”

    …… et Régis Debray ne doit surtout pas se sentir seul dans sa nouvelle catégorie !

    Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    29 octobre 2016

    statistiques pour anti-jocrisses lucides

    au Brésil ” socialiste ” ( et … corrompu ) les homicides ont fait plus de morts que la guerre en … Syrie et bien entendu qu’ aux U.S.A.

    une explication socialo-compatible J@urès ?

    Répondre
    • Jaures

      29 octobre 2016

      Y avait-il moins de morts quand les socialistes n’étaient pas au pouvoir au Brésil ? Vous attendez-vous à ce que le taux d’homicides chute en masse maintenant que Dilma Rousseff est destituée ?
      La classe politique était-elle alors moins corrompue ?
      D’aucun ici lie musulmans et délinquance. Le Brésil est-il un pays à fort taux de musulmans ?
      Si la délinquance (notamment les homicides), n’est liée ni à la classe politique au pouvoir, ni à la religion du pays, à quoi selon vous l’est-elle ?

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        29 octobre 2016

        ri-go-lo !

        c’ est à vous que je demande une explication … socialo-compatible dons a priori non ” raciale ” ***

        *** pour dissiper tout malentendu, ma dernière belle-fille est … africaine

        Répondre
      • Jaures

        29 octobre 2016

        Qui est rigolo ? Où ai-je parlé de “race” ? Où l’ai-je même évoqué ?
        Vous faites une fixation, cousin !
        Et je me méfie du discours: “je ne suis pas raciste, mon meilleur ami (ou ma dernière belle-fille) est africain”.
        Quant aux explications, on remarque une chose c’est que quel que soit le continent, quand un pays cumule inégalités sociales flagrantes, ghettos urbains, misère culturelle et échec scolaire, la délinquance se porte au mieux.
        Cela ne veut pas dire qu’en réglant ces problèmes, si tant est qu’on puisse les régler, il n’y aurait plus de délinquance mais elle serait d’une autre nature, car toute société secrète sa propre délinquance.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          29 octobre 2016

          vous devriez vous méfier de votre propre bêtise !

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            29 octobre 2016

            … et rien ne vous oblige à prêcher sur ce blog dans un désert … [ intellectuel ]

            pour vous estimer à nouveau, arrêtez donc de jouer les pleureuses

            ” la vie est une lutte ” Duke Ellington

          • Jaures

            30 octobre 2016

            “vous devriez vous méfier de votre propre bêtise !” dit Quinctius.
            Vous parlez en spécialiste.
            Vous posez une question, j’y réponds et vous concluez par des invectives.
            C’est consternant.

          • quinctius cincinnatus

            31 octobre 2016

            vous ne répondez à rien de ce que je vous demande … vous vous contentez d’ être ce que vous êtes et avez toujours été : un imposteur … socialiste

            je ne dirai pas que cela est ” consternant ” mais pire, du moins en France, ridicule , comme l’ est François Deschanel

            décidément , vous n’ avez pas le niveau J@urès

          • Jaures

            31 octobre 2016

            Relisez-donc ce que j’ai écrit, mon Quinctius.
            Ensuite, expliquez-moi en quoi ce que j’écris relèverait de l’imposture.
            Si vous en êtes incapable c’est que votre niveau à vous ne dépasse pas celui de l’invective.

          • quinctius cincinnatus

            31 octobre 2016

            imposteur ( redite) :

            celui qui abuse, celui qui trompe.

            par pure bêtise ?

            toute la question est là.

            mais il est une chose certaine , J@urès, vous n’ avez pas le niveau car pour être sophiste encore faut il avoir l’ esprit agile !

            un minable petit apparatchik !

          • Jaures

            31 octobre 2016

            Vous affirmez sans démontrer, mon Quinctius.
            Toujours avec vous dés qu’on engage un peu le débat vous fuyez ou invectivez (ou les deux comme le cas présent).
            Vous avez posé des questions, j’y ai répondu, vous prétendez que cela n’est que ‘bêtises” et “impostures” mais sans donner de contre-arguments ou refuter ce qui est dit.
            Je ne sais pas si j’ai “le niveau” mais il m’est largement suffisant pour mesurer vos limites.

        • quinctius cincinnatus

          31 octobre 2016

          vous n’ avez toujours pas répondu à ma question : pourquoi certains ” pays ” sont ils plus ” aptes ” à engendrer ce genre d’ ” inégalités ” que d’ autres ? … prenez le riche Venezuela où un grand effort contre les ” inégalités ” a été fait ( fascisme-bolivarien ) et prenez l’ exemple de l’ Islande et expliquez moi pourquoi sa société est toujours autant criminogène au Venezuela

          Répondre
        • quinctius cincinnatus

          31 octobre 2016

          vous n’ avez toujours pas répondu à ma question : pourquoi certains ” pays ” sont ils plus ” aptes ” à engendrer ce genre d’ ” inégalités ” que d’ autres ? … prenez le riche Venezuela où un grand effort contre les ” inégalités ” a été fait ( fascisme-bolivarien ) et prenez l’ exemple de l’ Islande et expliquez moi pourquoi la société est toujours autant criminogène au Venezuela

          Répondre
          • Jaures

            31 octobre 2016

            Pourquoi isolez-vous le Venezuela ?
            Tous les pays d’Amérique du Sud sont minés depuis des lustres par une criminalité endémique. La Colombie, voisine n’a rien à lui envier, pas plus que les proches pays d’Amérique Centrale (à l’exception relative du Costa Rica).
            Vous parlez d’effort sur les inégalités ? Certes, mais si elles ont diminué de 20% elles restent néanmoins immenses.
            Votre comparaison avec l’Islande est pour moi mystérieuse:
            le niveau de vie d’un islandais est presque 4 fois supérieur à celui du vénézuélien, la problématique est bien différente.
            La lutte contre la criminalité repose sur 3 piliers: la prévention, la répression et la réinsertion. Si vous observez le Venezuela, comme nombre de pays d’Amérique latine, la police et la justice sont minés par la corruption, il n’existe aucun plan de prévention ou de réinsertion.
            Lutter contre les inégalités est nécessaire mais pas suffisant.

      • Hilarion

        30 octobre 2016

        Jaurès 29 10 à 9h45 “D’aucun ici lie musulmans et délinquance”. Combien de fois faudra t-il vous rappeler, Jaurès, que les prisons françaises sont peuplées à 60 % de musulmans. Que compte tenu de leur poids dans la population, 6 millions dit on, le taux de délinquance ayant justifié incarcération est 17 fois supérieur à celui des “de souche”.

        Répondre
        • Jaures

          30 octobre 2016

          Tout le monde sait cela, Hilarion, mais les pays sans musulmans ont-ils moins de délinquance ?
          Les Etats-Unis c’est moins de 1% de musulmans. Pour moins de délinquance ?
          La Roumanie c’est quasiment pas de musulmans. Idem pour le Mexique. Les prisons sont-elles vides ?
          Qui peuplaient nos prisons avant les grandes migrations de musulmans en France au début des années 60 ?
          N’a-t-on construit nos prisons que dans les années 60/70 ?
          Nos centrales datent pour la plupart du XIXème siècle, qui donc les peuplaient autrefois ?

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            30 octobre 2016

            la question est plutôt :

            ” qui les [ les prisons ] *** sur-peuplent actuellement ? ”

            *** les nôtres, celles de Roumanie, des Etats-Unis , quant au Mexique c’est ” historiquement ” d’ une toute autre origine

  5. quinctius cincinnatus

    29 octobre 2016

    la Russie [ de Poutine ] ne siègera plus au Conseil des Droits de l’ Homme … continueront d’ y siéger … la Chine et Cuba !

    ah mais !

    Répondre
  6. quinctius cincinnatus

    29 octobre 2016

    d’ une part si ces salauds d’ entrepreneurs ne créent pas davantage d’ emplois c’ est qu’ ils n’ ont pas confiance ( dans les girouettes politiques, dans l’ avenir du pays en général etc … )

    d’ autre part parce que la France se classe au 29 ième rang mondial pour les … facilités administratives à la création d’ une entreprise

    mais rien de cela ne doit empêcher le moraliste et confiant J@urès à se lancer dans l’ aventure

    moralité : avec les ” socialiste ” c’ est toujours de la faute des autres : des gamins de 6 ans ! et quand on constate le bordel que sont devenus l’ Elysée, Matignon et le Palais Bourbon il n’ y a certes pas de quoi être optimiste

    ce que je veux ?

    des dépouilles !

    Répondre
    • Jaures

      29 octobre 2016

      Mais je suis d’accord avec vous, cher Quinctius !
      Il n’a servi à rien d’accorder aux entreprises 35 milliards de baisses d’impôts puisque, comme vous le soulignez, le problème est ailleurs: stabilité fiscale, facilités administratives et j’ajouterai: système bancaire, formation de la main d’oeuvre, rapports entre grandes entreprises et sous-traitants,…
      Mais que demandent en premier lieu les syndicats patronaux ?

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        29 octobre 2016

        réponse …

        comme moi, les libertés constitutionnelles !

        Répondre
        • Jaures

          29 octobre 2016

          Vous rigolez !
          Donnez au Medef une baisse générale des charges et un IS à 15% et il vous fait cadeau de toutes vos libertés constitutionnelles !

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            29 octobre 2016

            créez votre propre entreprise vaillant J@urès !

  7. quinctius cincinnatus

    28 octobre 2016

    la France vit ( momentanément ) ” bien ” par la grâce d’ un endettement … prodigieux … ses enfants et ses petits enfants règleront l’ ardoise …

    Répondre
    • Jaures

      28 octobre 2016

      Quinctius, vous avez vous même réglé l’ardoise de la 2ème guerre mondiale. Vos parents avaient réglé celle de la première. Leur parents celles des guerres et révolutions du précédent siècle.Etc…
      L’Histoire laisse toujours des ardoises.

      Répondre
  8. BRENUS

    27 octobre 2016

    @JOJO gros connard : si quelqu’un doit se tirer ce doit être toi et les tiens. Pourquoi abandonnerais je la terre de mes ancêtres à des nervis tropicalisés comme toi. Et je persiste à souhaiter que tes supporters racailloux vous mettent à toi et ta famille de bonnes grosses raclées. Histoire de vous apprendre la vie réelle. De plus, si les gens comme moi de tous âges en état de produire se tiraient, vous les parasites crèveriez de faim dans quelques mois, tant vous êtes incapables de produire autre chose que le chaos. Et d’abord dégage de ce site qui n’a jamais été fait pour les larves comme toi.

    Répondre
    • Jaures

      28 octobre 2016

      Prodigieux Brenus, ce site est librement ouvert au débat. En le refusant et en recourant systématiquement à l’invective grossière et la vaine menace, c’est vous qui vous excluez de fait de ce blog.
      Je n’ai jamais demandé que vous quittiez votre pays. je dis simplement que si j’avais le sentiment de vivre en enfer, je partirais, moi, avec ma famille pour une meilleure terre.
      Si vous ne le faites pas c’est qu’il y a pour cela de bonnes raisons.

      Répondre
  9. druant philippe

    26 octobre 2016

    Paradis européen = enfer atténué rendu vivable par le haut niveau de vie atteint ici mais pour combien de temps encore .

    Répondre
    • Jaures

      26 octobre 2016

      Il est vrai que si en enfer on profite d’un haut niveau de vie cela devient beaucoup moins difficile.

      Répondre
  10. BRENUS

    26 octobre 2016

    Réponse du clown JOJO a l’article : ” dormez en paix, tout est calme”. Puissent t ils, lui et les siens, se faire agresser par des ordures exogènes au cocktail molotof, a l’instar des flics. Tout simplement, histoire de relativiser les choses ( le relativisme ça les connait ces connards de gauchistes)

    Répondre
    • Jaures

      26 octobre 2016

      Ami Brenus, je vous retourne l’argument: si la France est un enfer où, quand on y entre, on abandonne tout espoir, que ne prenez-vous la poudre d’escampette vers de meilleurs horizons.
      Si j’avais de la France la vision d’un Lambert ou d’un Brenus, il y aurait longtemps que j’aurais couru mettre ma famille à l’abris.
      Si vous n’en faites rien c’est que vous même relativisez et pensez qu’à tout prendre la carte Vital, la retraite à 62 ans (pour l’instant), les 5 semaines de congés payés, les RTT, le réseau de transport, la vie culturelle,…en France, ce n’est pas si mal.

      Répondre
      • René de Sévérac

        26 octobre 2016

        “Si vous n’en faites rien c’est que vous même relativisez et pensez qu’à tout prendre la carte Vital, la retraite à 62 ans (pour l’instant), les 5 semaines de congés payés, les RTT, le réseau de transport, la vie culturelle” … et Plus belle la vie !

        Vous voyez bien, Jaurès, que “Panem et circenses”
        est toujours là !

        Répondre
        • Jaures

          26 octobre 2016

          Je ne sais pas si ce que j’énnonce c’est “plus belle la vie” mais ce que je constate c’est que ceux qui tombent malade, sont pris à 100% et se font soigner gratuitement simplement en montrant une petite carte verte ne crachent pas sur leurs droits.
          Pareillement, ceux qui à 62 ans ont le dos cassé ou sont nerveusement ou physiquement exténués ne crient pas à l’injustice quand vient leur tour de se reposer.
          On regarde toujours de haut les prestations dont on n’a pas besoin. Mais cela n’a qu’un temps.

          Répondre
  11. René de Sévérac

    26 octobre 2016

    Cher Jaurès,
    en effet tous les pays ont des problèmes.
    Certes, mais il en existe un sans gouvernement (qui a confié ses rennes à Merkel, afin d’organiser un IVème Reich par la Paix !) et où les jouisseurs qui font mine de diriger organisent la chienlit !
    Le Peuple ne rêve plus de “socialisme” mais de “Plus belle la vie” et de RSA !
    Ces “jouisseurs” transfèrent une dette colossale à nos enfants … pardon à ceux de nos remplaçants !
    Sans prendre conscience qu’habitués au biberon, ils n’ont pas le désir et combativité de nos pères !

    Répondre
    • Jaures

      26 octobre 2016

      Cher René, quelle génération n’a pas laissé de dette à ses enfants ?
      Qu’ont laissé les générations du XXème siècle sinon des pays en ruine, les bombes à retardement des colonies, des millions de jeunes enfouis sous les champs de bataille ?
      Et les siècles précédents n’ont guère été meilleurs.
      Enfin, je ne connais personne qui rêve de vivre avec le RSA.
      Essayez, vous verrez ce qu’il en est.
      Et la “combativité” de nos pères (et grand-pères) n’a pas aidé à bâtir un monde meilleur.

      Répondre
      • René de Sévérac

        26 octobre 2016

        Cher ami,
        “des millions de jeunes enfouis sous les champs de bataille” ; vous avez remarqué ce qui nous éloigne du IIIème Reich : la domination de l’Europe (IVème Reich) n’exige plus des champs de bataille !
        Au point que les USA proposent le Nouvel Ordre Mondial comme nouveau champ d’activité : le prototype européen (UE) les a convaincu !

        Répondre
      • quinctius cincinnatus

        26 octobre 2016

        vous avez tout à fait raison ! tenez moi par exemple , mais il s’ agit d’ un cas sans aucun doute aussi particulier qu’ il est extrême, quelle joie aurait été la mienne de vivre sous un régime soviétique ! malheureusement de jeunes allemands , anglais, américains , français … d’ Algérie ont stoppé de leur corps , de leur vie, le petit père du peuple !

        Répondre
        • Jaures

          26 octobre 2016

          Révisez votre histoire (entre autres), Quinctius.
          Les soldats occidentaux n’ont pas stoppé l’avancée soviétique, chacun s’est arrêté selon ce qui avait été prévu à la conférence de Yalta. Les deux armées ont opéré leur jonction en avril 1945 sans affrontement mais au contraire dans la joie et les congratulations.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            28 octobre 2016

            il est bien évident que je parlais de l’ armée … allemande et de la S.S. en particulier y compris ” La Charlemagne ” !

          • Jaures

            28 octobre 2016

            Cher Quinctius, il me semble que la SS s’est au moins autant préoccupée de l’avancée de l’armée soviétique que de celle des alliés. Les Allemands ont juste tenté de sauver leur peau entre l’avancée des armées ennemies et la terreur répressive instituée par les nazis aux abois.
            Et si quelques centaines de Français de la “Charlemagne” ont défendu le blockhaus d’Hitler avec les SS, aucun autre Français (d’Algérie ou de métropole) ou a fortiori Anglais ou Américain, comme vous l’écrivez dans votre précédent post, ne s’est heurté aux soldats soviétiques.
            Encore une fois, il n’y avait pas de raisons que les soviétiques et les alliés se combattent puisque Yalta avait déjà réparti les zones d’influence.

          • quinctius cincinnatus

            28 octobre 2016

            comme disait le pragmatique et tout aussi cynique P.M. britannique de l’ époque :

            ” nous avons tué le mauvais cochon “

          • Jaures

            28 octobre 2016

            Les britanniques n’ont pas eu le choix.
            Ce ne sont pas des bombes soviétiques qui ont anéanti Londres.

  12. quinctius cincinnatus

    25 octobre 2016

    ” l’ Europe serait un … Paradis ” …. oui, certainement même, mais un Paradis perdu !

    Q.C. dans son recueil de ” maximes spirituelles “

    Répondre
  13. Jaures

    25 octobre 2016

    Qui peut prétendre instituer sur Terre un paradis.
    Ce n’était d’ailleurs pas le propos des deux intellectuels en question. Le mot paradis est de Lambert et c’est donc à lui de l’assumer.
    Si Lambert connait un pays où n’existe ni crimes, ni délits, ni agressions, ni impôts, ni taxes, ni grèves tout en étant prospère, en bonne santé qu’il me le nomme: je vais de suite m’y établir.
    Il y a Monaco, bien sûr mais à 100 000€ le m2 je pense avoir quelque peine à y trouver mon toit.
    Et il ne faudrait pas que Monaco soit attaqué par un voisin belliqueux car je doute que les Monégasques aient la moelle de défendre âprement leurs acquis et je prédis que la plupart trouveront un autre paradis doré ailleurs.

    La France n’est pas un paradis mais on peut comparer avec les autres pays sur chaque élément souligné par Lambert et l’on verra qu’à tout prendre, même si tout peut être améliorer, le sort des Français est globalement loin d’être le pire.

    Répondre
    • Le Ket

      28 octobre 2016

      Effectivement Jaurès, parmi les 200 pays adhérents à l’ONU (ce grand machin) la France n’est pas du tout à plaindre et nos compatriotes seraient bien inspirés d’aller jeter un coup d’œil par delà les mers pour se rendre compte que pour une grande majorité d’entre eux, se sont des privilégiés.
      Je ne parle pas ici des 15% vivant sous le seuil de pauvreté, ni des 5 % classés comme “riches”, tranches de populations pour lesquelles peu de changements interviendront quelque soit le Régime en place ou à venir.
      Mais il est exact, que partout sur notre planète, il vaut mieux est jeune, riche et en bonne santé, que vieux, pauvre et malade, ce qui s’est vérifié depuis 40 siècles…

      Répondre
      • Jaures

        28 octobre 2016

        Ce n’est pas comme cela qu’il faut raisonner, Le Ket.
        Comme vous le dîtes, partout on peut être vieux, pauvre ou/et malade.
        Mais être malade en France, ce n’est pas la même charge qu’ailleurs. Idem si l’on est pauvre ou âgé.
        Autrefois, maladie ou pauvreté signifiait la mort.
        Devenir âgé était un privilège.
        C’est le cas encore dans de nombreux pays.
        Mais une fois que l’on sait ça, cela ne doit pas nous empêcher de travailler à améliorer en France le sort des plus faibles et démunis par la solidarité et le partage.

        Répondre
        • Le Ket

          28 octobre 2016

          C’est facile d’être généreux avec l’argent des autres.
          C’est aussi ce que j’entends depuis des mois à propos des “migrants” qu’il faut absolument accueillir : combien les apôtres du “vivre ensemble” en logent-ils dans leur demeure ?

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            28 octobre 2016

            leur demeure au pluriel s.v.p. ! n’ oubliez pas la résidence secondaire dans un endroit chic ni le bateau à l’ encrage permanent

          • Jaures

            28 octobre 2016

            Les migrants ne sont logés dans les demeures de personne mais dans des centres dédiés.
            Faire croire que nous serions incapables d’accueillir quelques milliers de migrants est avoir une bien piètre opinion de la France.
            Vous devriez plutôt vous demander pourquoi les 35 milliards d’allègements fiscaux accordés aux entreprises n’ont créé finalement que 50 à 80 000 emplois. A plus de 400 000€ l’emploi nous avons dû en créer des postes de chirurgiens !
            Et c’est avec notre argent aussi, mon cher. En regard, le coût de vos migrants est bien dérisoire.

Répondre

  • (pas publié)