L’heure des retraites a sonné, des vérités insupportables…

Posté le juin 14, 2013, 5:45
2 mins

Pour lire la suite vous devez être abonné au 4 Vérités Hebdo.

Se connecter Inscription

4 réponses à l'article : L’heure des retraites a sonné, des vérités insupportables…

  1. BERTHELOT Jean Louis

    18/06/2013

    Bravo, continuez à « déssillier  » les français

    Répondre
  2. 16/06/2013

    Les solutions toutes simples pour les retraites et la sécurité sociales existent mais elles ne seront très probablement jamais appliquées
    Les partenaires sociaux sont d’un côté les syndicats qui représentent moins de 7 % des salariés français et de l’autre le MEDEF -CGPME – CEDI FRANCE – UPA etc. Des organismes patronaux qui dans les faits ne sont pas reconnus par une majorité de dirigeants de petites entreprise, TPE et PME. Seuls 8 % des patrons adhèrent à une organisation patronale.
    http://recherche.chefdentreprise.com/adherent-syndicats.html
    Au total, les partenaires sociaux n’ont donc aucune légitimité à gérer les caisses de retraite complémentaire. Il faut savoir qu’en France ces structures non légitimées touchent au total 5,5 milliards € par an de subventions publiques. En 2010, lorsque le gouvernement SARKOZY a prélevé 6 milliards € dans les caisses de l’AGIRC et de l’ARCO pour les transférer dans les caisses de l’IRCANTEC (caisse de retraite complémentaire des agents non titulaires de l’Etat) les partenaires sociaux ont laissé faire !
    Voir ici : http://www.les4verites.com/economie-4v/pierre-edouard-du-cray-agirc-arrco-main-basse-sur-nos-retraites

    La solution évidente pour financer les fonds de retraite complémentaire consiste tout simplement à retirer la gestion des caisses de retraite complémentaire à ces organisations non légitimes. L’économie réalisée serait de 5,5 milliards € par an, soit 20 milliards d’ici 2017. Cette réforme permettrait non seulement de régler le déficit actuel et le gouffre à venir des caisses complémentaires, mais de surcroît cela permettrait aussi de revaloriser les pensions de retraite.

    Voir le lien ci-dessous qui décrit toutes les garanties des retraites en Suède. Contrairement à la mesure de non indexation que va prendre le gouvernement HOLLANDE, en Suède, les retraites sont indexées sur l’inflation et identiques pour tous. Mais, bien avant l’actuelle crise majeure, pour arriver à un tel résultat, gouvernement et peuple Suédois ont été solidaires en acceptant une réforme de fond sur une période d’une dizaine d’années
    http://www.ifrap.org/Reforme-des-retraites-la-Suede-en-vedette,887.html

    Quant au déficit colossal de la sécurité sociale, il suffirait de peu de choses pour faire des économies en France. Une étude réalisée au plan européen, passée sous silence par les grands médias, démontre simplement qu’en abaissant le taux de marque (niveau de marge bénéficiaire) des médicaments comme cela se fait en Italie… l’on réaliserait aussitôt 10 mds € d’économie ! soit un tiers du trou financier de la sécurité sociale qui est la plus grande avancée sociale d’après-guerre !
    Voir ici : http://www.rmc.fr/editorial/302842/pourquoi-les-medicaments-sont-ils-plus-chers-en-france/

    Répondre
  3. 15/06/2013

    Bien qu’abonné-papier, je n’ai pas accès à cet article. Pourquoi?

    Répondre
  4. JEAN PN

    15/06/2013

    Les immigrés de 65 ans qui arrivent en France ont droit à une retraite PLEINE !… + CMU + CAF + Logement ++++++
    Et nous, qui avons cotisé, pour certains, nous n’arrivons même pas à la retraite pleine et en plus nous sommes taxés.
    Alors, ce printemps Français, on le fait ou on ne le fait pas ?….. Quand allons-nous virer tous ces UMPS qui nous ont mis dans cette position ???

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)