L’histoire est un éternel recommencement

Posté le 21 août , 2017, 3:59
6 mins

L’histoire n’est qu’un éternel recommencement, comme en témoignent les démêlés entre la haute autorité de l’armée et celle de l’État, conséquence du délabrement de notre armée – qui n’est pas nouveau.

Dans le village où je suis né, en 1932, il y a un des plus grands camps militaires de France.

De 1940, bien que très jeune, j’ai gardé le souvenir de ces canons de l’armée française tirés par des chevaux.

Quelques semaines plus tard, c’était des canons autotractés qui défilaient dans les rues – ceux-ci étaient allemands. J’entends encore la réflexion des adultes : « On est en retard d’une guerre. »

En 1952, appelé sous les drapeaux, j’ai effectué mon service militaire au Soudan français, appelé aujourd’hui le Mali.

J’ai fait mes pelotons dans les blindés légers. Nous avions des véhicules qui avaient fait toute la guerre et qui n’en pouvaient plus.

Déjà à cette époque, nous entretenions les véhicules en déshabillant Paul pour habiller Pierre. J’ai fait mon instruction sur des canons et des mortiers sans jamais tirer un obus – nous n’en avions pas –, le bon matériel et les munitions étaient réservés à l’Indochine où l’armée française subissait une raclée mémorable.

Un jour, nous avons reçu des Jeeps françaises neuves. Un mois plus tard, elles étaient toutes en panne et les chauffeurs en taule. À l’armée, ce sont toujours les hommes qui sont incompétents ; jamais le matériel qui est mauvais.

Parti travailler à Oran au début de la guerre d’Algérie, j’ai été rappelé sur place durant 8 mois dans ce qui s’appelait les compagnies rurales. J’ai réceptionné l’armement pour la compagnie : des fusils Lebel (1890) sans chargeurs ni bretelles, pour les officiers et les sous-officiers.

Nous avons touché des pistolets automatiques neufs. Mais, dès les premiers tirs, tous les percuteurs ont cassé. J’ai entendu parler de sabotage par les communistes dans les usines.

Puis, nous avons touché des vieux pistolets-mitrailleurs de trois nationalités et trois calibres différents pour une douzaine d’hommes. Difficile de faire pire !

Nous avons touché un GMC, dont les soupapes d’échappement étaient brûlées. C’est un mécano rappelé qui a remis le moteur en état dans le garage civil d’Oran où il travaillait. Nous avons eu droit aussi à trois mulets qui ont passé les plus belles vacances de leur vie en notre compagnie (sans jeu de mots).

Nous faisions, paraît-il, de la pacification. Les compagnies rurales étaient composées à 80 % d’Arabes qu’il a fallu démobiliser après quelques mois et quelques soulèvements, mais silence ! C’est encore ce qui se passe aujourd’hui dans l’armée, mais re-silence.

Même pas démobilisé des compagnies rurales, j’étais rappelé dans les unités territoriales avec le même armement d’un autre âge.

Notre mission consistait à faire des patrouilles en ville ou des gardes dans des endroits stratégiques. Tous les jours, il y avait des attentats et des agressions. Et ça continue…

La plaisanterie a durée 5 ans. Ensuite, il y a eu la révolte des généraux (Macron n’a rien inventé), les accords d’Évian, le massacre de milliers de civils, le rapatriement catastrophique des pieds-noirs qui ont été reçus comme des chiens par une population française remontée à bloc contre eux par la presse (déjà !).

On reprochait aux pieds-noirs d’avoir exploité ces pauvres Arabes qui, maintenant, sont tous ici, parce que ceux des pieds-noirs qui ont échappé aux massacres organisés par De Gaulle ont tout emporté dans leurs petites valises : les emplois, l’amour du travail, le savoir-faire, le courage, la volonté, l’honnêteté, l’hygiène, l’enseignement… Il paraît que, d’après le digne successeur actuel de De Gaulle, ça s’appellerait un crime contre l’humanité !

C’est donc tout à fait normal que ces Arabes – qui sont ici chez eux, puisqu’on leur a donné la nationalité française – veuillent récupérer ce que nous leur avons « volé » en Algérie, en employant les méthodes de terreur qu’ils maîtrisent si bien et qui ont si bien fonctionné.
Partout où ils sont (que ce soit dans un immeuble ou un pays), ils sont chez eux et les autres doivent partir !

Il est tout aussi normal que ceux qui nous gouvernent aujourd’hui, et qui sont les mêmes que ceux qui nous gouvernaient il y a 60 ans, emploient les mê­mes remèdes qui ont lamentablement échoué en Algérie.

Mais, lorsqu’ils nous foutront dehors de France, où irons-nous ? J’espère que je ne serai plus là pour répondre à cette question. Une fois suffit dans une vie.

11 Commentaires sur : L’histoire est un éternel recommencement

  1. quinctius cincinnatus

    29 août 2017

    mon vieil ami Mohamed est mort à l’ âge 84 ans, seul et isolé , mais toujours fier d’ avoir servi loyalement la France dans son Armée … qu’ Allah le garde !

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    28 août 2017

    depuis la …fin du règne calamiteux de Louis Le Roi Soleil, qui réduisit la France à la misère et à la stagnation sociale et économique , la France n’ a plus jamais eu les moyens de ses ambitions … mais a toujours su conserver son goût intact et immodéré pour ces dernières et que ses dirigeants, élus par les Français faut il le rappeler sans cesse , ont toujours

    Répondre
  3. Gérard Pierre

    28 août 2017

    « Mais, lorsqu’ils nous foutront dehors de France, où irons-nous ? »

    …… Comme, après avoir rendu l’Algérie totalement ruinée, ils seront tous venus se goinfrer d’avantages sociaux chez nous, …… nous irons en Algérie !

    IL N’Y RESTERA ALORS PLUS PERSONNE POUR NOUS EN CHASSER !

    Répondre
  4. Claude Roland

    24 août 2017

    L’histoire est un éternel recommencement parce que la majorité des gens ne comprennent rien, n’apprennent rien, sont incultes (de pire en pire) et n’ont pas plus de mémoire qu’un poisson rouge. Mais il est naturel que les cons périssent de leur connerie. C’est le syndrome qui fait le plus de dégâts chez les humains, après les virus. Le problème pour les gens lucides et informés, c’est d’éviter d’être pris au milieu de tous les cons et de subir.

    Répondre
    • Gérard Pierre

      28 août 2017

      Les Occidentaux ont fait le procès du nazisme, ……

      Les sanctions, nombreuses, sont tombées, …… ce qui a permis de dénazifier majoritairement le continent !

      Personne ne s’est jamais soucié d’entreprendre le procès du socialisme et de ses différentes composantes, y compris le marxisme, le communisme, etc.

      Résultat : les responsables des pires crimes collectifs, des pires désastres nationaux …… [hécatombe de 1914/1919, débâcle de 1940, occupation nazie, désastre de Dien Bien Phu, porteurs de valises de la guerre d’Algérie, …] …… tout ce beau monde cultive l’innocence du « Pas jugé, donc pas coupable ! »

      Et comme ces gens là n’ont jamais cherché la Vérité, …… [ils n’ont toujours cherché qu’à avoir raison] …… ils continuent jusqu’à ce que mort s’en suive !

      Répondre
  5. Roban

    21 août 2017

    Merci Charles Vernerey pour cette évocation qui me rappelle des souvenirs. Bien qu’un peu plus jeune que vous j’ai aussi fait la guerre d’Algérie juste avant son indépendance et à l’époque les choses ont à peine changé par rapport à ce que vous témoignez.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      28 août 2017

      nos militaires sont toujours aussi bien … ” armés ” !

      Répondre
      • Gérard Pierre

        28 août 2017

        Ben oui !

        Nos militaires, c’est un peu comme nos ‘’vieux‘’ !

        Comme ils ne peuvent pas s’exprimer, on peut tout leur faire ! …… Ça relève de la maltraitance sur personnes vulnérables ! …… et moralement, c’est plus que condamnable !

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          28 août 2017

          même les protestations publiques de leurs épouses ne font pas les ” unes ” du Media …

          Répondre
  6. BRENUS

    21 août 2017

    @ VOZUTI : Consolez vous car si ces sous tout arrivent à prendre le pouvoir et nous foutre dehors, ils ne tiendront pas 20 ans, trop cons qu’ils sont pour pouvoir survivre sans se nourrir sur des bêtes -nous- disparues. Comme les tiques ou les morpions, en somme. Nous pouvons même accélérer le processus en rendant notre terre abandonnée stérile pour des générations. Ca donne quoi un territoire laissé vide mais carbonisé, hein ? Il y a même plus de possible (revoyez “la planète des singes”).

    Répondre
  7. vozuti

    21 août 2017

    Lorsqu’ils nous foutront dehors de France,on ne pourra même pas s’échapper vers le nord.En Scandinavie,les arabes sont déjà là.Même les descendants des vikings ont été trahis par leurs dirigeants.
    A l’est, merkel fait emprisonner tous ceux qui ne sont pas d’accord avec l’invasion musulmane, qu’elle a décidé d’accélérer.
    Et à l’ouest,tous les médias américains s’acharnent quotidiennement sur trump, parce qu’il n’est pas anti-blanc.

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)