Les lignes rouges de Juppé

Posté le 05 septembre , 2017, 2:04
3 mins

Alain Juppé a récemment invité ses amis politiques pour un séminaire de rentrée à Bordeaux.

Cette invitation n’a, en soi, rien d’original. Mais les participants, eux, étaient assez curieux. Étaient, en effet, invités des membres du parti LR, des membres du groupe dit des « Constructifs » (c’est-à-dire ces LR qui « draguent » Macron, pour quelques prébendes), et des personnes qui ont quitté LR pour l’actuelle majorité.

Que tous ces choix soient offerts aux juppéistes en dit déjà long sur le corpus idéologique du juppéisme.

Manifestement, les juppéistes, qui semblent toujours hésiter à se dire de droite, pourraient aisément se définir comme membres de « l’UMPS ».

Mais le plus significatif de ce séminaire réside sans doute dans la synthèse qu’en fit Alain Juppé lui-même.

Sur son blogue (intitulé, sans doute pour faire « jeune », al1jup.com), l’ancien « meilleur d’entre nous » décerne bons et mauvais points et fait planer la menace d’une sécession en cas de victoire – désormais fort probable – de Laurent Wauquiez à la tête des LR.
« Je serai seulement attentif à ce que la formation, […] à laquelle je suis attaché puisque j’en ai été le premier président, ne franchisse pas certaines lignes rouges : celle de l’incompatibilité absolue avec le FN […] ; sur les questions dites de société et de mœurs, la ligne rouge d’un conservatisme idéologique rétrograde […] ; et bien sûr la ligne rouge de l’hostilité à la construction européenne. »

Sur le dernier point, M. Juppé semble oublier qu’il avait lui-même fondé l’UMP pour permettre à des souverainistes et des européistes de se présenter ensemble aux élections. Désormais, le sectarisme fédéraliste devrait donc être la règle.

S’agissant du deuxième point, on aura compris que LR aurait désormais interdiction de s’opposer à la loi Taubira.

On peut, bien sûr, considérer qu’il s’agit d’une bonne loi. Mais dénoncer comme scandaleuse l’opposition à une loi que l’on estime mauvaise dépasse l’entendement. Il faut croire que, pour M. Juppé, tout ce que fait la gauche va nécessairement dans « le sens de l’histoire » et ne peut être détruit par la droite. À ce compte, le communisme n’aurait jamais été renversé en Europe de l’Est.

Quant à l’impossibilité de toute alliance avec le FN, elle est absurde. Je peux comprendre que, sur certains points, M. Juppé préfère le programme de M. Macron à celui de Mme Le Pen. Mais comment justifie-t-il que cette « ligne rouge » ait parfois « imposé » de soutenir des candidats communistes pour « faire barrage » au FN.

M. Juppé considère-t-il le communisme comme moins grave que le FN ?

21 Commentaires sur : Les lignes rouges de Juppé

  1. quinctius cincinnatus

    18 septembre 2017

    NE PERDONS PLUS NOTRE TEMPS à GLOSER SUR jUPPE

    Répondre
  2. Gérard Pierre

    11 septembre 2017

    À force de s’entremêler les lignes rouges du sieur Juppé vont finir par former une …… place rouge !

    Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    11 septembre 2017

    constatons surtout que ” LeMedia ” tire à boulets rouges sur Laurent Wauquiez et commence, sans modération aucune, son intoxication ” positive ” en faveur de la , naturellement , francilienne *** Valérie Pécresse, car quelle différence ” de société ” y a t il entre elle et Emmanuel Macron qui … déçoit ses faiseurs ?

    *** ” il n’ est bon bec que de Paris ” ( François Villon ]

    ” provinciaux ” ne vous laissez plus empapaouter par ces ” parisiens “

    Répondre
    • BRENUS

      11 septembre 2017

      Pécrasse, comme son mentor jupute se dit de droite “gaulliste”. Formule qu’elle présente en fait comme une variante de socialisme, bien teintée de tiers mondisme et tout ce qui va avec – l’éloge de la “diversité”, tout ça…. Le seul mérite que je lui reconnais est d’avoir pu faire dégager l’ancien président d’ IDF socialo. Pour le reste, il est bien qu’elle fonde son mouvement boite à lettres et souhaitable qu’elle le transforme en parti pour dégager et dépolluer un peu les LR où elle n’a rien à foutre. Je viens d’apprendre qu’elle se targue d’avoir appris le russe au cours d’un camp de jeunesse d’été en Russie. Elle n’a pas retenu que la langue mais aussi l’esprit politique coco de l’époque en URSS.

      Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    8 septembre 2017

    nécrologie

    c’ est avec une joie immense que nous vous faisons part de la mort de Pierre Bergé

    Répondre
    • BRENUS

      9 septembre 2017

      Certains asshole ne vont pas s’en remettre.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        11 septembre 2017

        alors là , traiter ses laudateurs , surtout … franciliens d’ ailleurs, de connards cela … m’ interpelle moi qui pensait qu’ on avait affaire avec l’ épicentre de l’ intelligenzia française

        Répondre
        • BRENUS

          11 septembre 2017

          @ QC . En américain “populaire” ,si l’on peut dire, un ASSHOLE est bien autre chose qu’un connard. Encore que l’un n’empêche pas l’autre. Pensez à un orifice situé à l’arrière, vers le bas. Vous voyez ? Ca se soigne chez les proctologues;

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            15 septembre 2017

            je savais, mais la précision n’ est pas sans … fondement bien que j’ évite toute esprit scatologique

  5. betsynette

    8 septembre 2017

    Malheureusement le réveil des Français n’a pas eu lieu, leur lâcheté nous condamne à 5 années de plus derrière hollande avec le macron, aidé en cela avec juppé et les traîtres de LR, cet hommes n’a aucun respect pour les Français aigri , il cherche à détruire ce pays pour une europe de vendus.

    Répondre
  6. HOMERE

    7 septembre 2017

    non HAGDIK….réveil aura pas….de qui ? je vous le demande !! la France dort d’un sommeil profond que quelques trublions comme vous,comme nous,ne troublera pas…l’ordre Macronien règne !!
    Quand à Juppé la balance,il a fait sien l’idéologie du centre mâtinée de gauche dite “sociale”…c’est un anti libéral acharné et un tenant de la ligne mondialiste et immigrationiste…ainsi il devient urgentissime que les LR se débarrassent dé ce personnage,responsable des défaites successives de la droite.
    Dans l’hypothèse Wauquier aux commandes il faudra déterminer une politique de droite en éjectant le centre et les vendus…je ne suis pas sûr que Calmels soit une bonne nouvelle pour celà !!
    Vider le FN de ses positions absurdes (Europe,social,isolement…) et recréer un grand parti libéral,patriote,anti immigrationiste et protecteur des plus faibles libéré des sirènes et des attaches avec les lobbies et les sectes…tout un programme

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      8 septembre 2017

      ” anti-libéral ” et ” mondialiste ” , qui plus est acharné, n’ y a t il pas une faille béante dans votre raisonnement ?

      l’ incohérence intellectuelle ( ou idéologique si vous préférez ) de ” LaDroite ” voilà son problème

      davantage de rigueur serait salutaire

      Répondre
  7. Hagdik

    7 septembre 2017

    Juppé appartient à cette deuxième composante de la gauche qu’on appelle la droite.
    Il est un traître à sa patrie, adorateur de l’islam et collaborateur actif.
    Il n’y a rien de bon à attendre de cet individu, traître un jour, traître toujours.
    Les bordelais croyaient que sa seule fonction positive à Bordeaux était de limiter l’influence de la gauche…
    Grave et funeste erreur ! Comme tous les membres de la droite courbe, il se plie devant les diktats de la pire gauchaille maçonnique qui infeste la métropole (ce vocable incluant bien évidemment les verts).
    Le réveil sera terrible. Si réveil il y a.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      8 septembre 2017

      merci de me citer !

      Répondre
      • Drakkar

        10 septembre 2017

        Pardon Quinctius, je ne sais pas où je vous cite, mais si c’est bien le cas j’en suis honoré.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          11 septembre 2017

          cela est sans importance et je ne mérite pas tant d’ honneur

          j’ essaie, simplement, sur ce blog, en espérant que les lecteurs papier *** le consulte de temps à autre, de donner un autre horizon aux ” conservateurs ” que celui où ils semblent, pour beaucoup, se complaire : la nostalgie de ce qui ne reviendra plus , du moins pareillement

          *** pour certains journalistes des ” 4 V² ” je sais pertinemment que c’ est jouer sur un clavier muet

          bien cordialement

          Répondre
  8. BRENUS

    6 septembre 2017

    Qu’il le créé son nouveau parti ali-juputte. Il peut même commander – en même temps- la cabine téléphonique pour le loger. Les gens qui se sentent de droite (pas nécessairement de droite très forte) n’ont aucune envie de se trainer des boulets comme juputte et son admiratrice Pécrasse qui clame à tous vents son appel à la “diversité” , comme si nous n’en n’avions pas déjà assez.

    Répondre
  9. quinctius cincinnatus

    5 septembre 2017

    il serait enfin temps qu’ il y ait en France un véritable Parti Conservateur ET … progressiste

    Juppé , Le Pen et tutti quanti aux oubliettes de l’ Histoire

    Répondre
  10. vozuti

    5 septembre 2017

    Après le coup de poignard dans le dos qu’il a infligé à fillon,alors que ce dernier se préparait tranquillement à devenir président,juppé est devenu indésirable à LR.
    Sachant qu’il ne peut donc plus reprendre en mains LR, juppé a décidé de créer un parti concurrent à droite,en s’appuyant sur le centre,c’est pourquoi il trace dans le parti LR des lignes rouges impossible à respecter,censées justifier son prochain “schisme”.
    Mais juppé sait qu’à 77 ans,il sera un candidat trop âgé à la prochaine présidentielle,il doit donc précipiter la chute de macron.
    La deuxième partie de son plan sera donc de se débarrasser de macron,et on sait que juppé et ses soutiens sont particulièrement efficaces pour éliminer des concurrents, toujours trop naïfs pour voir venir les coups et contre attaquer avant qu’il ne soit trop tard.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      5 septembre 2017

      le pouvoir de nuisance de ce politicard girondin est incommensurable ! c’ est pour cette raison que Jacquou l’ avait désigné comme le meilleur d’ entre nous ( … enfin d’ entre eux )

      Répondre
      • vozuti

        6 septembre 2017

        oui,dans la bouche de chirac,le meilleur est celui qui se charge du sale boulot et des coups tordus.il fallait donc traduire par…le plus mauvais.

        Répondre

Répondre

  • (pas publié)