L’immigration : le monde entier n’en peut plus et n’en veut plus !

L’immigration : le monde entier n’en peut plus et n’en veut plus !

La vulgate médiatique, la police de la pensée, la pleurnicherie humanitaire et l’école des nouveaux cadavres nous a convaincus depuis une trentaine d’années ou plus que nous étions racistes ; que trente millions de musulmans en plus en Europe, dix ou cent millions de subsahariens en plus (car qui les compte ?), trente millions d’asiatiques, ce n’était rien ; et que réagir contre cela ou faire remarquer simplement que c’était beaucoup était une manifestation de racisme passible de la pire des peines, de maure ou autre !

Mais voilà qu’un sondage Ipsos confirme que malgré tous les peuples regimbent et qu’ils trouvent que non, décidément, il y a trop d’immigrés, surtout dans les pays fermes et bien gouvernés comme la France, où les discours du Matamore grenoblois se succèdent aux déclarations sur les charters (rappelez-vous Cresson…). Ce sondage Ipsos que l’on peut consulter en ligne, et qui a été soigneusement occulté par les médias officiels, montre en tout cas deux choses : la première est que les occidentaux n’en peuvent plus, si abreuvés d’insultes, de propagandes, d’incendies et de menaces qu’ils soient ; et la deuxième est que les autres peuples n’en peuvent plus non plus.

L’enrichissement des pays émergents, mais aussi l’accélération des processus d’intégration ethnique et cybernétique (la fabrication d’un golem polyvalent partout) ont grandement modifié la carte de l’immigration. Au début des années 80, elle concernait l’Europe et l’Amérique ; aujourd’hui, la moitié des régions du monde. Le Brésil, la Turquie, l’Asie orientale, qui deviennent plus riches que nous, découvrent les joies de la nouvelle colonisation qui accompagne le discours niveleur et exterminateur du politiquement correct.

C’est ainsi que le sondage Ipsos révèle que même les Anglais, soumis comme les Américains à une propagande pourtant de rêve, en ont marre : ils sont 76 % à trouver que non, l’immigration ne fait pas le bonheur ; il y a aussi 70 % des Espagnols qui en ont assez,

Espagnols qui sont passés en dix ans de 41 à 47 millions – augmentation constituée de 100 % ou plus d’immigrés ; et qui sont aussi passés de deux à cinq millions de chômeurs en moins de cinq ans.

Même les Saoudiens n’en peuvent plus !

Mais là où le sondage détonne, c’est qu’il montre que nous ne sommes plus les seuls, nous les blancs de l’ouest, à être des monstres. 77 % des Russes sont hostiles à l’immigration ; je sais, les Russes sont des monstres, sous la forme soviétique, orthodoxe ou nationale… Mais aussi 66 % des Sud-africains n’en peuvent plus, les Sud-africains, la patrie de Nelson Mandela ! Ce pays riche attire en effet toute la gent nécessiteuse, la gent tartarigène comme disait déjà Céline, qui va tout engloutir. D’ailleurs les zoulous n’ont qu’à le lire eux aussi, cela les habituera au pire à venir : « On va se marrer deux minutes ! Vous serez racornis, tamisés à zéro. Vous serez éteints, vaporisés. Ils sont encore des millions d’autres, et puis encore des millions d’autres, et puis encore des millions, d’absolument pareils aux mêmes, et vous les oubliez toujours, dans vos lyrismes avariés, vos confuseries pérotantes… »

Mais ce n’est pas tout : même le Brésil en a assez (41 %), même la Turquie (51 %), qui doit avaler la puissance démographique tartaro-mongolo-kalmouk ( !) de l’Asie centrale, et même l’Argentine, qui regorge des populations expirées des montagnes voisines ! Le sommet est que la sacro-sainte Arabie saoudite aussi n’en peut plus ! Le gros chantiers, les tours de Babel (relisez le chapitre de la Bible, il vaut le détour !), les autoroutes ne se construisent pas effet avec des tapis à prières mais avec des pétrodollars et des travailleurs d’Asie : et donc 48 % des saoudiens à qui l’on n’a pas demandé de vivre dans des tours et de circuler sur des rocades ou de bouffer dans des fast-foods (mais à qui l’aton jamais demandé ?) en ont assez de la vague migratoire qui menace d’emporter comme un tsunami, comme un raz-de-marée leur terre pourtant sacrée et toutes les nations du monde !

Ce sont les Etats désunis du monde qui vont devoir s’en faire, d’autant que la destruction des régimes autoritaires du Maghreb va précipiter une nouvelle invasion de subsahariens. C’est le village martyr de Lampedusa qui va s’en retourner dans sa tombe ! Le prince de Salinas va trouver bien salée l’addition !

Sachant que la population noire africaine va tripler en un siècle (plus de deux milliards d’habitants ou plutôt d’errants en 2060) avec les belles conséquences qui s’ensuivent pour nous et les pays arabes d’ailleurs (nous sommes dans le même bateau, comme au temps des Romains…), les sondeurs d’Ipsos n’ont pas fini d’avoir le hoquet ! Et si le racisme et la xénophobie augmentent ailleurs, on pourrait leur refiler SOS racisme, aux Saoudiens et aux émirs ?

Partager cette publication

(22) Commentaires

  • nom nom est personne Répondre

    On se moquera des petites histoires délinquantes destinées à faire saliver le vulgus pecum. Prenez-en bonne note internautes décervelés. Bon. Ceci dit, s’il n’existait pas une minorité d’esclavagistes intéressés à mettre le feu pour récolter le fruit de leur violence économique, nous n’en serions pas là.
    Chacun veut être bien chez soi, mais si l’on s’acharne à "déplacer" pour mieux déraciner, plus personne n’est bien chez soi, et d’ailleurs, plus personne n’est chez soi…je dis bien, plus personne.
    C’est dans ce déracinement programmé pour le bien-être de sataniques intérêts qu’il faut chercher, pas ailleurs !
    Parce que l’immigré, aujourd’hui, c’est toi, c’est moi, c’est l’autre…tandis que les méphistophéliques de toutes couleurs, de toutes obédiences, de toutes nations, se frottent les griffes en comptabilisant le nombre de haines recuites  si promptes à ressurection qu’ils savent si bien monter en croix de Lorraine, en croissant pur beurre et autre imageries carnavalesques !
    Allez donc à l’essentiel, un bonne fois pour toutes !!!

    04/10/2011 à 15 h 06 min
  • BEY Répondre

    MR OMER :

     

    LA lybie ça te dit rien le pays qui donnait du travail à 4 millions d’africain le Pays qui avait l’IDH de pays dévelloppé (renseigne toi ), le pays qui offrait l’eau l’électricité gratuite a ses habitants le pays qui donnait 600 euros de "rmi" à ses chômeur et 400 euros au familles non aisé qui offrait les soins gratuits ect….

    Et comme Par hasard on se fé un malin à le détruire et aprés on va se plaindre que les immigrés vont arriver lol quel belle politique……….

     

     

     

    07/09/2011 à 12 h 54 min
  • ozone Répondre

    Marius

    La pluie aussi est un fait

    Faut t’il supprimer les parapluies ?

    07/09/2011 à 12 h 28 min
  • Jean-Pierre Répondre

     

    "le problème n’est pas qu’il y ait des musulmans en France ou en Europe (dans la mesure ou ils ne se déclarent pas hostiles à l’Occident)"

    Erreur fatale:  les musulmans sont hostiles à l’occident   tout comme les cocos au capitalisme ou les nazis aux juifs.

    mancney il faudrait un de ces jours quitter la floride et venir faire un tour en France pour te rendre compte qu’à part quelques roms ce sont bien que des musulmans qui nous envahissent et changent la France de leur secte et ideologie néfastes. En floride ce n’est peut-être pas flagrant, mais le fleau de l’europe comme le furent nazisme ou communisme se nomme aujourd’hui islamisme n’en déplaise à rodinson et autres collabos.

    Il faudrait aussi lire René Marchand  ou  Anne-Marie Delcambre.

    07/09/2011 à 12 h 02 min
  • Trumpeldor Répondre

    « Les migrations de populations, à l´échelon international, sont un fait. S´y opposer est impossible. » Faux,c’est un problème de volonté politique et de moyens. Une immigration limitée a des gens désireux de travailler et de respecter les lois du pays ,de pratiquer sa langue nationale est souhaitable enfonction de la demande du pays hote .

    07/09/2011 à 11 h 04 min
  • Marius L Répondre

    Ridicule : le Brésil est l´un des pays du monde avec le plus faible taux d´immigration.

    Les migrations de populations, à l´échelon international, sont un fait. S´y opposer est impossible.

     

    07/09/2011 à 1 h 42 min
  • grepon Répondre

    C’est donc à nous, Européens, de nous réconcilier avec nous-memes, de retrouver nos racines, de défendre nos valeurs, notre culture et notre identité, d’ouvrir les yeux et de sanctionner clairement les politiques qui nous ont plongé dans cette situation désastreuse.

    Le progressivisme socialio-etatiste est a blamer.   L’etat travaille a defaire la famille depuis plus de 100ans, pour la remplacer par une dependance irreversible a l’etat.    Les valeurs et traditions faisait chier les etatistes, alors ils ont elliminer ces vecteurs de l’identite francais comme ferait n’importe quel organisation amorale a la recherche de victoire sur ses concurrants, la famille et la privee.   Dans la pomme qui etait la France, il reste plus de 50% de vers et du fruit pourri, sans aucun germe viable.  Vous ne renverserez pas les degats sans detruire le Mammouth et sans trouver moyen d’integrer les jeunes issue de l’immigration.

    06/09/2011 à 23 h 37 min
  • Anonyme Répondre

    Posté par Big Sam le mercredi 18 mars 2009 16:15 de 79.91.115.—

    "A mon sens, l’islamisation de l’Europe de l’Ouest qui peut s’observer et qui se poursuit essentiellement par l’immigration-colonisation n’aurait sans doute jamais été rendu possible sans la déchristianisation et le déracinement identitaire et culturel de nos peuples.
    C’est la décadence et le déclin de l’Occident, c’est à dire la "corruption" des moeurs, la culture de mort, le dénigrement de notre histoire et de nos ancêtres, l’effondrement de nos valeurs traditionnelles, la perte du sens de notre identité, la perte de la maitrise de nos frontières, la dénatalité et l’utopie de l’assimilation (et la liste n’est pas exhaustive) qui nous a conduit dans ce pétrin ou nous sommes embourbés aujourd’hui.
    Sans oublier la responsabilité du politique (de gauche comme de droite) qui ne combat plus ces phénomènes mais qui les accompagne! De mon point de vue, le problème n’est pas qu’il y ait des musulmans en France ou en Europe (dans la mesure ou ils ne se déclarent pas hostiles à l’Occident), ni meme qu’ils construisent des mosquées et des lieux de culte (sans que non plus les mosquées poussent comme des champignons), mais que toute communauté d’origine étrangère est censée être et rester minoritaire dans nos pays, et force est de constater que bientôt c’est nous qui sommes en passe de devenir minoritaires sur nos terres.
    Pour ma part, je ne stigmatise pas l’islam, je pense qu’il peut y avoir des intégristes dans toutes les religions et je suis persuadé qu’il se trouve des musulmans modérés. Ce que je stigmatise en revanche, ce sont les politiques inconscientes et irresponsables qui accueillent chaque année, rien qu’en France, 300 000 nouveaux immigrés (hypothèse basse) dont la majeure partie provient des pays du Sud (Maghreb, Afrique subsaharienne et Asie). Ce que je fustige, c’est l’immigration de remplacement qui est en cours sur notre continent! Comme le souligne Yves-Marie Lalan dans l’ouvrage "les nations suicidaires", "on peut assimiler, avec le temps, des individus, mais pas des collectivités ni des communautés entières. C’est un simple problème de masse, de taille et de rythme".
    Déjà aujourd’hui, des voix se font entendre, d’une manière toujours plus virulente, qui tentent de redéfinir la France comme étant un pays multi-ethnique et multi-culturel. La France, selon eux, c’est la culture arabe, africaine, juive, asiatique, européenne… La France, ce serait donc un ensemble de cultures diverses et étrangères. Bref, la France de la diversité et du métissage à grande échelle!
    Loin de moi l’idée de dénigrer ces expressions culturelles, qui peuvent être tout à fait respectables et admirables, mais historiquement, la France fait parti des peuples germaniques, appartient à la civilisation gallo-romaine, de culture latine, de race blanche et de religion chrétienne (cela ne déplaise au politiquement correct). C’est donc à nous, Européens, de nous réconcilier avec nous-memes, de retrouver nos racines, de défendre nos valeurs, notre culture et notre identité, d’ouvrir les yeux et de sanctionner clairement les politiques qui nous ont plongé dans cette situation désastreuse.
    Sans un sursaut des peuples d’Europe, nous risquons de ne pas survivre à l’hiver démographique de ce 21ème siècle… Car tout peuple a le droit de vivre sur ces terres en paix et en sécurité, en fonction de sa culture, de son identité et de son originalité. Ce qui se passe actuellement, c’est un saccage de notre identité et un massacre de notre culture, et c’est à cela que nous devons nous opposer! Car ce que je remarque, c’est que les pays d’origine de ceux qui viennent nous donner des leçons de diversité, de métissage et de vivre ensemble, sont souvent très fermés à toutes ces "valeurs" et ne se mélange pas beaucoup aux autres peuples… Serait-ce donc à sens unique ?!"

    –     Il y a du bon sens dans ce qu’écrivait Big Sam, n’est-ce-pas? Et en plus c’est gentiment dit. Manque plus qu’un peu de courage, du Jus Sanguinis, et a demander le Retour.
    Vous n’y croyez pas? So what? Cela n’empêche pas de se battre et d’essayer… C’est meme stimulant quand c’est difficile, quand c’est presque impossible, quand le but semble hors de portée.

    Mancney

    06/09/2011 à 20 h 46 min
  • Anonyme Répondre

    Bey : " Benh fodra pas s’étonner que des centaines de milliers d’immigrés lybiens débarquent prochainement"
    –           Welcome, qu’ils débarquent! C’est juste ce dont on a besoin pour commencer a réagir!

    Mancney

    06/09/2011 à 20 h 11 min
  • grepon Répondre

    Voila les dingues, maintenant! Probablement une grande majorité de socialistes!

    L’Islamophobie, est-il une maladie mentale encore?   Si oui les chiffres sont trop bas.  Ce n’est pas l’existence d’etrangers qui pose probleme autant que leur agissements.

    06/09/2011 à 19 h 27 min
  • pierre Répondre

    L’immigration massive que la france connait (sous l’egide de l’UMP-PS) est la pour faire baisser les salaires!

    06/09/2011 à 11 h 22 min
  • HOMERE Répondre

    Le dénommé Bey à encore du boulot pour monter économiquement et scolairement…..il doit faire parti des 40% ….ah bon il y aurait des pays africains qui montent économiquement ? lesquels donc ?  ils retiendraient les immigrés ? ah bon on s’en aperçoit pas….!!

    Jaurès,qui fait l’âne,sait très bien de quoi nous parlons en matière d’immigration….celle des cités qui casse du souchien français dans les transports ou ailleurs,celle de la porte d’Aix à Marseille,celle des gangs qui ne se cache même plus pour arborer coca et kalachnikov,celle qui met un drapeau algérien sur la mairie de Toulouse,celle qui se torche dans le drapeau national,celle qui revendique charia et communauté islamique hors des Lois de la République….je ne vois pas là dedans ni Italiens, ni Portugais,ni Espagnol,ni Polonais….

    Jaurès est un malin….à malin,malin  et dhimmi….!!!

    06/09/2011 à 11 h 11 min
  • Jaures Répondre

    " comparer notre époque à il y a 50ans ….. quelle stupidité Monsieur Jaurès !"

    Peut-être. Alors posons la question autrement.
    Où et quand aurait-on pu réaliser un sondage dont les résultats auraient donné une majorité pour plus d’immigration, plus d’étrangers ?
    Même aux Etats-Unis, pays d’immigrants, les premiers installés ont mené la vie dure aux nouveaux arrivants (voir le sublime " Heaven’s gate" de M.Cimino.
    Quand on en vient à des propos démagogiques aussi basiques, c’est qu’on sent que ses idées n’ont plus guère de prise.

    06/09/2011 à 10 h 21 min
  • HansImSchnoggeLoch Répondre

    <<Voila les dingues, maintenant! Probablement une grande majorité de socialistes!>>
    Les quelques socialistes connus dans mon environnement immédiat sont suivis par des psys ou consultent des voyants. Belle image de confiance que leur inspire leur doctrine frelatée.

    06/09/2011 à 9 h 37 min
  • Anonyme Répondre

    Le Bonheur européen dans le Socialisme et dans l’immigration excessive :

    Nearly 40 percent of Europeans suffer mental illness
    (Reuters) – Europeans are plagued by mental and neurological illnesses, with almost 165 million people or 38 percent of the population suffering each year from a brain disorder such as depression, anxiety, insomnia or dementia, according to a large new study.
    http://www.reuters.com/article/2011/09/04/us-europe-mental-illness-idUSTRE7832JJ20110904

    Voila les dingues, maintenant! Probablement une grande majorité de socialistes!

    Mancney

    06/09/2011 à 4 h 39 min
  • Bey Répondre

    Oueh Benh faut savoir ce que vous voulez vous occidentaux : Quand les africains viennent en Europe vous êtes pas content Quand un Paysafricain monte économiquement et retient les immigrés vous le détruisez

    Benh fodra pas s’étonner que des centaines de milliers d’immigrés lybiens débarquent prochainement

     

    06/09/2011 à 1 h 00 min
  • Daniel Répondre

    Jaurès : Votre message de lundi après midi 15H55.   Après 2 mois de vacances,  auriez vous repris le travail?

    Le poujadisme s’est fondé sur le refus des gens libres de se faire plumer et ceci essentiellement par le fisc qui employait alors des méthodes barbares, musclées et catégorielles, c’est à dire racistes,  avec intimidation physique des familles y compris des enfants.  Mais comme vous mêmes avez choisi une "réussite" fondée sur le droit d’exploiter légalement vos concitoyens  avec des droits qu’ils n’ont pas  et que vous voyez comme des "nègres",  vous soutenez le vol, l’escroquerie et la violence pourvu qu’elle soit légale, de votre bord et vous rapporte.
     
      Dieu merci pour nous tous, grace au poujadisme,  la loi a été modifiée. Elle a sérieusement réduit les possibilités des agents du fisc d’escroquer par l’intimidation des travailleurs honnêtes libres non syndiqués (donc pas de la famille) à la veille de leur retraite de préférence. Rappelons que les primes au tableau de chasse étaient là pour encourager à attaquer de préférence les plus faibles pour leur soutirer les économies de toute une vie  puisque tous les moyens étaient  conseillés, détaillés et répertoriés par des cyniques de votre acabit dont on mesure à vos interventions qu’ils sont incapables de voir les crimes qu’ils servent , quoiqu’on leur explique et leur démontre. Il n’est pas utile de parler des souffrances de ces personnes âgées finissant dans la misère et prématurément, à un individu froid et inhumain de votre acabit puisque vous avez sous vos yeux suffisamment d’exemples contemporains qui devraient atteindre la partie coeur de votre personnage si ce coeur existait.    Aussi doucereux et polishé  que soient le ton de vos interventions, vous êtes la violence même, de celles qui engendrent les guerres.  Cette violence n’est pas la "nature humaine" , raciste par "nature" que vous sous entendez dans votre post,  mais l’exception,  non représentative de l’humain,  précisément.
    Vous aurez remarqué que les victimes du racisme mouraient plus jeunes que leurs agresseurs;   vous comprendrez peut être alors pourquoi les retraités de la fonction publique ont une durée de vie plus longue que d’autres corporations qu’ils exploitent.
     Parmi les réponses proposées dans votre dogme du gentil raciste qui n’a rien vu (et ne fait rien) , quelles sont les explications proposées à ces différences de durée de vie qui constituent un crime mesurable?

    05/09/2011 à 23 h 56 min
  • mag Répondre

    Jaurès : « Gageons que le même sondage effectué il y a 50 ans..  » ! comparer notre époque à il y a 50ans ….. quelle stupidité Monsieur Jaurès !

    05/09/2011 à 23 h 10 min
  • ozone Répondre

    Jaures

    Le pire chez les socialistes est la confusion (encore) des époques,comme si le probléme était le méme qu’en 1930,ne serai ce que les nombres en jeux,il y a quelques jours des roms ont étés déplacés avec un tram et il y en a qui ont méme dit que c’était un nouveau vel’d’hiv,

    Vous ne trouvez pas qu’a un moment ou un autre faudra arréter les conneries?

    05/09/2011 à 22 h 01 min
  • Yann- Répondre

     

    Le verdict est tombé début juillet. On le craignait révoltant. Il le fut.

    Voici les faits.

    En avril 2005, une fugueuse de 14 ans s’égare vers une cité hors contrôle de Carpentras. Happée par une meute, elle est, au long du mois d’avril, violée dans des caves ou des hôtels par environ 30 individus de 16 à 22 ans ; exhibée, filmée par les brutes, elle est même, au long d’une route, prostituée aux automobilistes de passage.

    http://www.valeursactuelles.com/parlons-vrai/parlons-vrai/un-verdict-révoltant20110901.html

    A l’ombre de Satan : la République umpSS pourrie jusqu’à la moelle !!!!

    05/09/2011 à 21 h 58 min
  • Jaures Répondre

    Tiens ! Nicolas vient de découvrir la nature humaine !
    Gageons que le même sondage effectué il y a 50 ans eût donné des résultats semblables. En 1956, les poujadistes avaient recueillis 2 millions de voix avec des mots d’ordre hostiles à l’immigration. La mode étaient peut-être moins à l’Islam mais le discours aussi peu nuancé. Ainsi, Poujade disait de Mendes-France qu’il "n’a de français que le mot qu’il a ajouté à son nom".
    L’identité française était déjà au goût du jour.

    On voyait également d’un mauvais oeil tous ces Italiens ou Espagnols qui, dans les années 30, entraient chez nous pour fuir le fascisme et la misère.
    Leurs enfants et petits enfants trouvent vraisemblablement que, décidément, il y a trop d’immigration !

    Gageons qu’au moyen-âge, les propos ne devaient guère être conciliant envers les "étrangers" du bourg d’à côté qui prétendaient s’installer dans le village.
    Un sondage à l’époque eût été éloquent.

    05/09/2011 à 15 h 55 min
  • Anonyme Répondre

    Bonnal : " L’immigration : le monde entier n’en peut plus et n’en veut plus !"
    –         Et ben voila! Enfin. Depuis le temps qu’on le repete! Bonnal a compris… et vous savez quoi, c’est un bon début. Fallait simplement ouvrir les yeux et commencer a comprendre… 
    Demandez le Retour! Demande le Jus Sanguinis, demandez le Retour!

    Best,

    Mancney

    05/09/2011 à 14 h 25 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *