L’immigration ruine la France et les Français !

Posté le août 28, 2013, 10:59
6 mins

Gérard Pince a passé la plus grande partie de sa vie professionnelle en Afrique. Il y a gagné une connaissance des problématiques de dé­veloppement et une connaissance des populations les plus intéressées par l’immigration en Europe.

Mais ce qui est peut-être le plus intéressant dans son petit ouvrage sur « Les Français ruinés par l’immigration », c’est la méthode, empruntée à la comptabilité analytique. Tous les chiffres présents dans cet ouvrage proviennent de sources officielles et connues et tous les calculs sont expliqués.

En sorte que, même si le lecteur peut contester telle ou telle affirmation, il peut aussi voir aisément dans quelle mesure l’auteur est fondé à poser cette affirmation…

La thèse du livre est parfaitement claire et connue dès la lecture du titre : contrairement à ce qu’affirme la caste politico-médiatique, l’immigration coûte cher aux contribuables français.

Cela ne surprendra sans doute pas beaucoup les lecteurs des « 4 Vérités » !

Il n’empêche que cette lecture est fort utile (même si l’ouvrage est plutôt austère, puisqu’il enchaîne calculs et ta­bleaux de chiffres !).

J’y ai découvert, pour ma part, des ordres de grandeur que je n’avais pas en tête. Par exemple, celui-ci : les immigrés extra-européens représentent environ 2,9 mil­lions d’actifs, ce qui représente un excédent de 1,5 million par rapport au plein-emploi. Or, d’après les calculs de l’auteur, cet excédent ne subit pas seul le chômage. Au contraire, cet excédent correspond au chômage d’environ 1 million de Français et ressortissants de l’UE et de 0,5 million d’immigrés extra-européens.

Il est donc gravement erroné de laisser croire que l’immigration est liée au manque de main-d’œuvre (40 % seulement des immigrés en âge de travailler sont actifs). Cela a pu être le cas dans les années 1960. Au­jourd’hui, non seulement nous n’avons plus de travail à proposer aux immigrés, mais encore leur arrivée entraîne une aggravation du chômage des Français.

Un autre chiffre m’a frappé : le calcul du manque à gagner par habitant. Selon les estimations de Gérard Pince, le PIB par habitant dans une situation sans immigré extra-européen serait de 34 300 euros, soit 2 000 euros de plus que le PIB par habitant réel. Ce qui signifie que l’immigration coûte à chacun de nous (enfants compris), en moyenne, 2 000 euros par an – plus de 6 % de ce que nous gagnons.

Bien d’autres informations passionnantes se trouvent dans cet essai. Je ne peux que vous encourager à le lire d’urgence. Bien sûr, telle estimation m’a semblé un peu sommaire ; telle conclusion un peu rapide. Mais, globalement, ce petit livre est une mine de renseignements pratiquement sans équivalent, tant le sujet est politiquement incorrect.

Il faut ajouter que Gérard Pince ne se contente pas de chiffrer les conséquences de l’immigration extra-eu­ropéenne sur l’économie et les finances pu­bliques françaises. Il propose également quelques solutions.

Ces mesures sont simples : arrêt de l’immigration, suppression des prestations sociales versées aux immigrés extra-européens et rapatriement des chômeurs dans leur pays d’origine.

Selon les simulations de l’auteur, en ne rapatriant que le tiers des chômeurs immigrés, en stoppant l’immigration et en cessant de verser des prestations sociales aux immigrés extra-européens, le déficit public serait diminué de 40 milliards d’euros. Dans le même temps, malgré la baisse de population, le PIB ne diminuerait que d’un peu plus de 3,5 milliards d’euros.

Gérard Pince conclut judicieusement : « Il faut choisir : supprimer les avantages sociaux des étrangers et rapatrier 200 000 d’entre eux qui sont au chômage, ou bien imposer une cure d’austérité et un appauvrissement drastique à tous les Français. »

Un gouvernement dévoué au bien commun n’hésiterait pas. Le seul fait que « nos » gouvernants depuis des décennies poussent des cris d’orfraies à la seule évocation d’une limitation de l’immigration suffit à prouver qu’ils ne sont pas au service de la France ni des Français. Il est urgent d’en changer et de changer radicalement de politique !

117 pages – 15 €

181 réponses à l'article : L’immigration ruine la France et les Français !

  1. JPS

    25 mars 2016

    L’invasion préparée par le sarkophage, les français ne voulaient pas de l’Europe : il l’a fait quand même, contre leur volonté !!! Et puis il a fait assassiner son mécène Kadhafi… et l’on voit les conséquences !

    Répondre
  2. JPS

    25 mars 2016

    LES FRANÇAIS SONT LES SEULS RESPONSABLES DE CE QUI LEUR ARRIVENT ! C’EST CE QU’ILS ONT CHOISI EN TANT QU’ABRUTIS…

    Le Sarkophage (2007), celui qui, en mars 2011, nous a converti 210 000 musulmans en « français » en plus des 40 000 à 50 000 naturalisations annuelles depuis Giscard (1974), Mitterand (1981), Chirac (1995), Hollande (2012) cela fait 50 que cela dure ! Et nous en sommes à environ 12 000 000 avec les multiplications locales…
    Comment pouvez-vous imaginez que les choses puissent être différentes avec les abrutis qui votent pour eux ? Que les français arrêtent leurs conneries ! Ce sont eux les responsables, ils n’ont que ce qu’ils méritent, c’est bien fait pour leur gueules !

    Répondre
    • sugier

      25 mars 2016

      tous nos politiques de droite comme de gauche sont responsables de la situation actuelle . Depuis 30 ans l’état Français a préféré les musulmans que les Français de souche ” pourquoi ” , et l’Europe mais quelle Europe , pas de frontières , pas d’armé , aucunes décisions il faut des mois pour commencer a réagir , en quelques lignes la France et l’Europe c’est foutu . Et alors hollande mais que fait cet individus comme président de la république ? Je suis Français , j’ai honte , et nous allons tout droit à une guerre civile , croyez moi pour ma part je vais pas me laisser faire , plutôt mourir que dire ” amen ” devant ” des lâches et des barbares , le premier ennemi de la France ce n’est pas les musulmans c’est notre état lui même . A bientôt ,,, je sais que vous allez me supprimer avec vos sacrés ” droits de l’homme ” ….. Et l’Arabie Saoudite qui a depuis toujours tirer les ficelles derrière nous les occidentaux les saoudiens sont nos pires ennemis ,,, et en plus on leurs vend nos ” rafales ” , on donne la légion d’honneur ,,, mais je rêve ? Ont ils signés les ” droits de l’homme ” ? Ralebol de Nîmes .

      Répondre
  3. JPS

    8 juillet 2014

    J’ai travaillé à l’étranger, j’avais le statut d’expatrié avec un contrat obligatoire, eux arrive sans travail et les gouvernements UMPS leur donnent d’office la nationalité française (sans avoir à en parler la langue !) et tous les avantages sociaux possibles et imaginables auxquels beaucoup de vrais français n’ont pas droit !

    Personnellement, l’on m’a expliqué que les gouvernants européens faisaient de l’importation de peuplades de sous-développés afin de leur donner une partie de l’argent (sans contrepartie bien sû) que l’on nous ponctionne pour en faire des consommateurs : automobiles, électro ménager (vous allez voir les ventes de télés avec l’allocation de rentrée scolaire !), nourriture, vêtements, envois postaux etc… car nous, français, ne consommerions, soi-disant, pas suffisamment au yeux des industriels…

    Répondre
    • paulo

      26 mai 2015

      Ben oui, uniquement aux profits des industriels, qui ne paient ou presque pas d’impôts en Europe. Pas belle la vie. Et c’est pour cela qu’ils ont envahi le parlement de Bruxelles.

      Répondre
  4. Deparis

    20 février 2014

    Bien sûr que si les immigres qui travaillent prenne la place des Francais!!Toutes les ressources sont en nombre limite. Bien sûr quand ges gens arrivent, ils ont des besoins donc ca cree une demande plus forte mais cette demande plus forte ne corespond pas a une creation d’emplois egale aux nombre de gens qui arrivent!

    Personnellement je connais des gens immigres qui travaillent dans des postes ou je pourrais tres bien placer des autochtones francais que je connais au chômage.

    Avec le nombre de chômeurs record que l’on a, ne vous rabaissez pas en disant que l’on a besoin d’immigration. Surtout pour tous les problemes que ca cree par ailleurs.

    Non l’immigration n’est pas une Chance, oui c’est une pompe aspirante a fric!!!

    Répondre
  5. Deparis

    20 février 2014

    @Francois
    Non pour toucher il ne faut pas forcement cotiser!!
    J’aimerai bien que ca soit le cas mais pas du tout:
    -Les clandestins benificient de l’Aide Medicale d’Etat sans cotiser un Centime.
    – les etrangers de plus de 65 ans arrivant a en France et n’ayant JAMAIS cotise en France touche une pension de l’ordre de 800€/mois. Alors même que certains Francais qui ont travaille en France touchent des retraites bien plus petites!
    – les demandeurs d’asile type Leonarda n’ont JAMAIS cotise un Centime et pourtant recoivent des aides tres tres genereuses
    – les allocations familiales, nul besoin d’avoir cotise pour les toucher.

    Bref un Systeme comme ca ne peut pas focntionner bien longtemps. La coupe est bientôt pleine pour les autochtones francais qui en ont marre d’être pris pour des vaches a lait.

    Répondre
  6. Deparis

    20 février 2014

    En même temps, en toute logique, je ne vois pas bien comment on peut imaginer un seul instant, qu’accueillir des millions de personnes misereuses arrivant “toutes nues” et sans aucun bagage ni financier, ni intellectuel, ca pouvait nous enrichir….
    Sans parler en toute intelligence, du fait qu’ils ne sont pas de la même civilisation, n’ont pas la même culture, ne parlent pas notre langue, et n’ont pas la même religion.

    Donc en toute consequence logique, ils representent une charge tres Lourdes pour le pays:
    -allocations logement,
    -allocations familiales,
    -allocations de cantine/rentree scolaire etc,
    -fonctionnaires a payer pour les suivi de leur dossiers pendant des annees,
    -scolarisation des enfants Avec Echec scolaire de classes entieres,
    -delinquance et degradation de biens communs
    -fonctionnaires de polices et de justice pour s’occuper de tout ca
    – droit d’asile qui coûte une fortune en avocats pendant des annees + focntionnaires
    – Aide Medicale d’Etat pour les clandestins
    – Securite sociale
    – Transports gratuits pour les clandestins
    – la liste est trop longues pour tout dire….
    Mais pour jouer a Mere Theresa il faut des sous-sous.

    Il faut toujours avoir a l’esprit que toutes les ressources dont nous jouissons sont en nmobre limite. Et donc si les ressources sont limitees, plus le nombre de personnes qui en beneficient est grand, et moins est distribue a chaque personne. Un peu comme un gateau qu’il faudrait partager avec de plus en plus de personnes.

    Ressources limitees:argent, emplois, medecins, temps, fonctionnaires, avocats etc..
    Donc plus il y a d’etrangers qui beneficient du gateau et moins il y a de gateau pour les Francais….
    Donc a vouloir aider des pauvres gens, en fait on laisse de pauvres francais dans la merde, car on n’a plus les ressources pour les aider.

    Donc a partir de la, le fait que les gouvernements successifs mentent, ca crevent les yeux…Il n’y a pas plus aveugles que celui qui ne veut pas voir.

    Répondre
  7. francois

    1 décembre 2013

    Vous oubliez volontairement que pour toucher il faut cotiser, payer ses impots, travailler…

    Répondre
  8. Jean Claude

    27 novembre 2013

    Ne vous arrêtez pas au seul impact financier extrêmement négatif de l’immigration !
    Il convient d’y ajouter la violence, la délinquance, l’insécurité qui explosent…
    Et que dire du nivellement par le bas de l’instruction ?

    Répondre
  9. Maël

    29 septembre 2013

    L’arrivée des immigrés n’entraîne pas le chômage des Français natifs, ou en tout cas pas dans les proportions dans lesquelles vous le laissez entendre. Les immigrés sont nécessaires à l’économie française. En effet, un immigré acceptera un salaire moins élevé et des conditions de travail plus difficiles qu’un français (notamment dans le milieu hospitalier ou dans le bâtiment). Ce faisant, ils permettent à des entreprises de relancer leur activité économique, créant dans une certaine mesure des emplois, pour les immigrés et pour les Français.

    Ne soyez pas l’homme d’un seul livre monsieur, et ne vous bornez pas à vos préjugés et à quelques chiffres -auxquels, comme vous le savez sans doute, on peut faire dire ce que l’on veut-

    Maintenant, je vais laisser le plaisir à vos lecteurs de me lyncher dans les commentaires. Bonsoir

    Répondre
    • Charles Martel

      30 septembre 2013

      A condition que vos immigrés en question aient un travail, et c’est là où généralement le bât blesse : 5% seulement de l’immigration participe à la création de richesses en France, le reste vient uniquement profiter de nos largesses, au détriment des français contribuables, qui doivent toujours plus mettre la main à la poche. L’immigration, une chance pour la France ? Ben voyons !

      Répondre
      • hardoux

        4 octobre 2013

        d’ou vient ce chiffre de 5% sorti de nulle

        Répondre
        • Charles Martel

          4 octobre 2013

          Vous trouverez ces chiffres absolument partout sauf chez le politiquement correct où ils sont systématiquement occultés.
          Un exemple : http://www.eclaireco.org/Immigration.
          Mais je suis sûr que vous connaissiez ce chiffre…

          Répondre
      • Chris De France

        27 novembre 2013

        Tout a fait d’accord avec vous Charles Martel, quant a Maêl, loin de moi l’envie de vous lyncher, plutôt de vous plaindre.
        En effet, votre discours démontre bien un bobo/gaucho au service du politiquement correct ambiant… Navrant… !

        Répondre
    • spinaker

      25 novembre 2013

      Pauvre collabo va !

      Répondre
    • christiane

      26 novembre 2013

      Sachez que les frontières ont été supprimées et l’immigration incontrôlée a été imposée dans un but bien précis : celui de détruire l’ Europe, en particulier la France. Tous les présidents qui se sont succédé depuis ces 40 dernières années, ont rempli le rôle qu’on attendait d’eux, celui d’affreux collaborateurs. Repassez en revue ce qu’ils ont laissé faire ou laisser passer pour avoir des évidences imparables de leur trahison. C’est la raison pour laquelle, les partis politiques se sont liés pour faire barrage au FN . C’était le seul parti qui s’opposait radicalement au plan élaboré dans les loges maçonniques lucifériennes depuis la révolution de 1789 et que Bruxelles dirigée par une oligarchie aux ordres de Washington s’emploie à mettre en place. Je regrette que beaucoup de Français, encore aveugles et sourds ne se rendent pas compte de ce qui crève les yeux et résonne dans nos oreilles. Ils ont hélas!
      besoin de davantage de temps pour qu’ils le comprennent enfin et j’espère que, à ce moment là,
      il ne sera pas trop tard.

      Répondre
      • ARGENSSON

        7 février 2014

        Christiane,
        Je vous invite à lire le discours de Mr LE PEN du 28 Janvier 1058

        Répondre
    • 10 février 2014

      Maël, comme vous récitez bien votre leçon. Mais heureusement le peuple est moins benêt et ne s’en laisse plus conter. Le désastre que l’immigration a causé, il le vit tous les jours, économiquement, socialement, ainsi que par l’insécurité qu’elle a développée. Croyez-moi, révisez votre position, il ne sert à rien de nager à contre courant. Le courant maintenant, enfin oserais-je dire, est à la prise de conscience : stop à l’immigration massive.

      Répondre
    • quinctius cincinnatus

      20 février 2014

      ” que celui qui n’a jamais péché etc … ”

      donc pas de lynchage pour ce qui me concerne; les autres décideront du choix et de la densité des projectiles

      mais deux remarques me viennent spontanément à l’esprit :

      – la première c’est que vous admettez ( dans son sens originel ) que les immigrés tirent les salaires vers le bas

      – la seconde c’est que si l’industrie française a besoin de travailleurs immigrés NON QUALIFIES c’est que ce qui fut un grand pays d’innovations industrielles n’est plus en mesure, présentement, que de fabriquer ” préférentiellement ” des produits de bas ou de moyenne gamme ; six fois moins de robots informatisés en France qu’au Japon ou qu’en R.F.A. … ces chiffres suffisent à eux seuls à montrer le gouffre qui nous sépare actuellement des meilleurs

      je vous prie de bien vouloir m’excuser pour ces remarques …lapidaires , mais j’ai un bon bouquin à finir

      Répondre
    • RaLeBoHenri

      3 mars 2014

      Il doit y avoir ‘ encore ‘ une grève à la S N C F …. Mr Maël , posez vous valises ,,,,,, le train ne viendrat pas !!!!! C’est la grève ….. Vous connaissez ???? Comme manipulateur et menteur ,,,,, vous devez sûrement admirer Mr hollande , la poudre aux yeux !!!! Ralebol de Nîmes .

      Répondre
    • marie

      25 février 2016

      Non non vous vous trompez maintenant ils réclament des boulots bien payés veulent partir en vacances au bled quand ils veulent veulent des logements neufs et bien exposés les cantines gratuites, les tps gratuits les soins gratuits etc et çà c’est du vécu

      Répondre
      • Charles Martel

        24 mars 2016

        Et que dites-vous des 100.000 étudiants algériens qui, chaque année, ne regagnent pas leur pays à la fin de leurs études ? Croyez-vous qu’ils obtiennent des boulots sous-payés ? Savez-vous que la France dépense plus (et à perte !) pour les étudiants étrangers que pour les étudiants français ? Qui paie la facture, d’après vous ?

        Répondre
  10. Monseigneur

    10 septembre 2013

    Mais c’est bien sûr, la France n’a plus les prétentions de ses ambitions.
    Comment voulez-vous que, nous, nous puissions nous en sortir, si le gouvernement entretient des personnes à notre charge. On donne à ces personnes ts les avantages possibles sens ne rien faire. Alors pourquoi, ces personnes occuperaient une fonction dans le monde du travail ??? Mais ts ça c’est avec notre patrimoine. Réveillons-nous !!!

    Répondre
  11. druant philippe

    3 septembre 2013

    Il se peut que Jaurès ne croie qu’ aux statistiques qu’ il a lui-même falsifiées .

    Répondre
  12. HansImSchnoggeLoch

    3 septembre 2013

    L’intervenant Jaures estime, selon son appréciation personnelle de chiffres venant de “sources connues” *), .que l’immigration est une chance pour ce pays.
    Les autres intervenants ne partagent pas ce point de vue et pensent plutôt que l’immigration grève le budget du pays et réduit leur niveau de vie. De nombreux écrits sur ce sujet dont l’ouvrage qui est décrit dans cet article leur donnent raison.
    Jaures à 5 x le SMIC dans son foyer fiscal (1430.22 x 5 = 7151.1 €) ce qui le range dans la classe des super-bobos n’a pas cet état d’âme et peut peinardement voir venir.

    *) non libérationnelles et non mondaines

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      3 septembre 2013

      Je ne connais pas d’anciens combattants d’AFN ayant touché autant. Et certaines de mes connaissances on fait 36 mois.
      Encore des chiffres bidons que Jaures a sorti de ses sources sûres. Vive la désinformation.

      NB: votre mentor squattant l’élysé est train de rameuter ses troupes pour mener une de ces guerres absurdes.
      Gageons qu’au monent venu ce n’est pas vous qui vous porterez volontaire.

      Répondre
    • Jaures

      3 septembre 2013

      Je n’ai jamais tenu les propos que vous me prêtez mais cela n’a pas d’importance.

      Répondre
  13. druant philippe

    3 septembre 2013

    Résumons les faits :

    L’ Immigration légale est beaucoup trop nombreuse et lapiniste : elle est surtout causée par un regroupement familial délirant dont les origines remontent à la présidence de Giscard .

    -. La pseudo droite UMP est responsable de l’ invasion migratoire du 1/3 monde (muzz / noire chrétienne / animiste) : cfr les actions “open doors” du nain SarkoElyséen) .

    -Les immigrés forment une masse électorale conséquente pour le Parti sodomite et ses succursales gauchistes .

    – La renégociation des conventions relatives au séjour des immigrés doit être une priorité et tant l’ arrêt du regroupement familial
    que la remigration des chômeurs et criminels nés sur territoire Français ou non doivent être une priorité .

    – Si on a pu virer plus d’ 1 million de Français d’ Algérie , je ne vois pas pourquoi nous ne pourrions en faire de même avec les malchances pour la France .

    Répondre
    • 23 janvier 2015

      j’ai une idée et si on arrettai les prelevements sociaux aux français d’origines etrangeres surtout a ceux qui travail dans le batiment ,ils sont si peu taxé …………….

      Répondre
  14. Jaures

    3 septembre 2013

    Charles Martel, pas de révolte déplacée. Quand je dis chair à canon, je ne parle pas exclusivement des soldats venus des colonies mais de l’ensemble des appelés tombés dans des guerres absurdes.
    Par ailleurs, s’ils ont essuyé le même feu, ceux venus des colonies n’ont pas été considérés de la même façon que les Français. Ce n’est qu’en 2001 que les pensions ont été alignées. Avant, quand un ancien combattant Français touchait 2800frs, un guinéen touchait 675frs et un Sénégalais 400frs. Il en était de même des pensions d’invalidité.
    Enfin, le discours sur les “bienfaits de la colonisation” est fallacieux car les colonisés n’ont pas eu le choix. Pour les colons, en tout cas ceux qui n’ont pas eu à rentrer, il n’y a pas de doutes: ce fut un trésor de bienfaits.

    Répondre
    • Charles Martel

      3 septembre 2013

      Désolé, Jaurès, mais sur la colonisation ce n’est pas la vérité historique, c’est le mensonge politique et haineux que colportent vos amis pour culpabiliser les Français sur leur passé multi-millénaire. Ces mensonges sur l’histoire de France sont légion et permettent aux gauchistes et révolutionnaires de tout poil d’écarter de la sagacité des Français les atrocités commises par ceux dont vos amis et vous se réclament et que vous encensez constamment à la manière d’une marteau-thérapie jusque dans les écoles de la république.
      Vous confondez comme eux allègrement opinion partisane et faits, ou plutôt vous colportez les mensonges réécrits par vos camarades. La réalité du terrain est tout autre, il suffit d’aller en Afrique et de discuter avec des autochtones, de voir leur pays en ruine 50 ans après leur indépendance pour comprendre.
      Lisez donc les excellents ouvrages de Monsieur Bernard LUGAN sur l’Afrique et en particulier sur l’Afrique du Sud (mais aussi celle du nord) et vous verrez que leur passé pré-colonial était loin d’être une sinécure.
      Quant à l’alignement des soldes et des pensions, un peu de sagesse vous permettrait de comprendre (mais est-ce dans vos intentions ?) que les revenus doivent correspondre aux besoins des gens pour éviter un trop grand décalage de niveau de vie avec le reste de la population : en Afrique on n’a pas besoin de se chauffer ni de s’habiller chaud, et le coût de la vie était et reste pour les autochtones nettement inférieur à ce qu’il était en France, pire encore aujourd’hui où avec un salaire gagné honnêtement en France on n’arrive même plus à se loger. A titre de comparaison, je mets au défi un fonctionnaire français d’aller s’installer aux Etats-Unis en famille avec son salaire français : il ne s’en sortira pas financièrement, même avec les compensations prévues.
      Donc tout est affaire de comparaison, mais comme toujours il faut comparer ce qui est comparable et ne pas essayer de noyer le poisson avec des numéros d’équilibriste du type “un lapin bon marché est rare, ce qui est rare est cher donc un lapin bon marché est cher”.

      Répondre
    • quinctius cincinnatus

      8 septembre 2013

      Maintenant ,ils ont le choix entre, sinon la peste et le choléra, du moins entre le palu et le sida *** … avez vous vécu en Afrique, Monsieur SMICARD 5 ? si oui, c’est sans doute pour y passer des vacances sénégalaises … bobo en France, bobo en Afrique !

      *** bien entendu à ne pas prendre à la lettre …épidémiologique , mais seulement à titre allégorique

      Répondre
  15. quinctius cincinnatus

    2 septembre 2013

    à @ charles martel

    ” lâchez un peu les baskets ” à la Franc-Maçonnerie , elle n’a plus l’importance qu’on lui accordait déjà trop généreusement … tout se passe à un plus haut niveau ; eux ne sont que de petites mains …

    Répondre
    • Charles Martel

      3 septembre 2013

      Quinctius cincinnatus, pas d’accord avec vous : ce gouvernement en est infesté, et leurs idées nauséabondes ont gangrené la philosophie et l’éducation au point de nous en faire arriver où nous sommes. Ce que vous dites, je l’ai déjà entendu de leur propre bouche, mais j’ai aussi lu des ouvrages de francs-maçons repentis (et ils sont plus nombreux qu’on ne le croit), s’inquiétant sans doute du salut de leur âme (tant mieux pour eux) qui disent tout l’inverse. Mais peut-être en faites-vous partie ? Votre réaction pourrait le faire croire…

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        8 septembre 2013

        je dis que tout se passe à un ” autre niveau “… où il n’est pas nécessaire d’être franc-maçon …. puisqu’il suffit simplement en y mettant les moyens de les acheter pour arriver à contrôler le Monde …Francs-Maçons y compris !

        Répondre
  16. 2 septembre 2013

    Discussion stérile de toute façon : le point de non-retour du “grand remplacement” est atteint depuis plusieurs années. Quand un peuple fait 2 enfants par couple, sur 3 générations ça fait 8 personnes. Quand un autre peuple fait 4 ou 5 enfants par couple, ça en fait une centaine…

    Répondre
    • vozuti

      3 septembre 2013

      oui,en votant pendant 40 ans pour l’ump et le ps, les français ont fait un choix qui n’est plus réversible.de plus, la majorité de ceux qui déplorent cette immigration continuent de voter pour l’ump qui est le principal responsable de cette immigration massive.par projection démographique,on peut considérer que la france est déja un pays arabe.en discuter ne changera rien.

      Répondre
  17. HansImSchnoggeLoch

    2 septembre 2013

    Jaures: Si tout le monde ment, ami Hans, d’où tenez-vous donc vos certitudes ?
    En dehors de la France il existe aussi une presse. Mais cela doit être nouveau pour un intervenant sevré aux ragots nationaux.

    Répondre
    • Jaures

      2 septembre 2013

      Fort bien Hans. Informez-nous donc des statistiques et études contradictoires publiées dans la presse étrangère.

      Répondre
      • Toni

        3 septembre 2013

        Disons Mr le syndicaliste, dans la presse étrangère on appelle encore un chat un chat.
        gardez donc vos torchons que sont le monde et liberation.

        ça fait 30 ans que je vois des gens comme vous dans mon entourage et au travail, ça fait 30 ans que je m essuie les pieds sur le monde et libération à la fin de la journée.

        l immigration je peux vous dire que si l ump n a pas fait les reformes que je demandais, elle va se charger de remettre furieusement en cause vos principes.

        attendez que vos petits enfants vivent les joies du multiculturalisme dans l école publique.

        en vous lisant je me demande ce que je fais dans ce pays …
        pourquoi vous ne vous installez pas au Venezuela, là aussi je ne doute pas que police secours fédéral Venezuela assurent parfaitement la sécurité de votre entourage …

        vous allez vraiment un jour vous les syndicats embêter la mauvaise personne.

        Répondre
        • Jaures

          3 septembre 2013

          Le Vénézuela vous conviendrait mieux, cher ami: peu d’immigrés, pas de musulmans,… Et je m’évertue sur ce site à ne citer ni Libé, ni Le Monde mais , comme plus bas, Le Figaro, Challenges ou des statistiques internationales (Eurostat, OCDE,…).

          Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      2 septembre 2013

      Jaures, vous pouvez le faire vous-même au lieu de fanfaronner sur ce site.
      Vous volez bien du temps de travail à votre employeur pour écrire vos posts, une ou deux heures de plus pour fouiller internet ne changeront pas beaucoup à votre bilan journalier.

      Répondre
      • Jaures

        2 septembre 2013

        Je prétends moi que les statistiques que je cite avec leur source ne sont pas contestés. J’attends donc que vous me prouviez le contraire ou que vous admettiez enfin qu’ils sont justes. Vous pouvez en donner votre propre analyse mais prétendre qu’ils sont faux sans en apporter la preuve ne vous rend pas crédible.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          2 septembre 2013

          – Dans les statistiques le premier facteur moral est le RECUEIL HONNÊTE des données … et là il y a beaucoup de … biais
          – le second est l’absence de MANIPULATION ( avant enquête, dans la formulation de l’enquête etc …)
          – le troisième est le ” lissage ”

          pour le reste, toutes les statistiques peuvent être considérées comme justes dans un temps donné et fausses pour les temps suivants

          Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          3 septembre 2013

          Jaures vos prétentions vous appartiennent et vos sources ne prouvent rien du tout car c’est vous-même qui en faites l’appréciation. Connaissant vote failibilté et votre jugement biaisé je ne pense pas avoir à me justifier.
          Des écrits et des livres existent prouvant votre erreur, ils ont été maintes fois évoqués aux 4V. Vous le spécialiste des archives devriez les retrouver facilement.
          D’ailleurs le dernier livre de Gérard Pince qui est justement l’objet de cet article devrait attirer votre attention et ce n’est pas le seul ouvrage traitant du coût de l’immigration.

          Répondre
          • Jaures

            3 septembre 2013

            Je m’étonne, cher Hans, que vous ne produisiez pas systématiquement les statistiques qui contrediraient celles que je cite et qui viennent d’institutions internationales.
            Les livres comme celui de G.Pince sont souvent truffés de chiffres invérifiables. Ainsi, l’article parle des “estimations de G.Pince”.
            Imaginez que je vous donne des chiffres précédés d’un docte “selon les estimations de l’intervenant Jaures”…

  18. druant philippe

    1 septembre 2013

    Désolé pour le doublon !

    Répondre
  19. druant philippe

    1 septembre 2013

    Je crois que ce bon Jaurès n’ a jamais entendu parler de traités bilatéraux règlant le séjour des étrangers / clandestins
    Les pays des clandestins sont bien connus et il n’est donc pas difficile de les renvoyer dans leurs gourbis .
    Les “papiers déchirés” peuvent être identifiés par la génétique et donc renvoyés sine die au pays .
    Les envahisseurs maritimes doivent être abandonnés à leur sort qu’ il y ait risque de chavirage ou non, cel

    Répondre
    • Jaures

      2 septembre 2013

      Les pays de clandestins sont effectivement connus mais ils sont plusieurs dizaines. Il faut que vous m’expliquiez comment on peut distinguer génétiquement la nationalité d’un clandestin.
      Qu’est-ce qui distingue génétiquement, par exemple, un Tunisien d’un Egyptien ?
      Et heureusement que les boat people n’ont pas rencontré que des gens qui pensaient comme vous sur le sort des naufragés.

      Répondre
  20. MEROU Gérard

    31 août 2013

    De toute façon, si on se borne seulement à observer le comportement de ces immigrés (non voulus) nous sommes obligés de constater qu’il sont là pour exploiter la générosité débridée et intéressée des nos gouvernants vendus. Ne nous voilons pas la face, ils ne sont là que pour çà, ne nous aiment pas et ne se donnent même pas la peine de le faire croire tant ils se sentent soutenus par cette oligarchie. Ils ne nous aiment pas pourquoi les aimerions-nous ? Ils le font voir pourquoi nous cacherions-nous ? Quant à moi j’assume parfaitement cet avis même si personne ne veut le partager.

    Répondre
  21. druant philippe

    31 août 2013

    Jaurès est probablement en mission de désinformation sur les sites de droite nationaliste , envoyé par ses maîtres mondialistes du PS / CGT / CFDT .
    Pas de chance , à chaque fois qu’ il s’essaie à ses manipula-
    tions idéologiques à la noix de calembredaine , il se fait durement rabrouer !
    Il est très utile aux lecteurs de ce site afin de leur permettre de saisir toute la malignité de l’ idéologie gauchomondialiste .

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      31 août 2013

      c’est ce que je disais …

      ” la science avance à coups d’erreurs ” disait Valéry ( il me semble )

      Répondre
    • Jaures

      31 août 2013

      Je ne cherche pas à convaincre mais à vous montrer qu’il existe un discours cohérent alternatif à ce qui est souvent avancé ici sans l’appui d’études sérieuses. Je constate que bien souvent les seuls arguments que l’on m’oppose sont le dénie des statistiques et recherches qui toutes corroborent ce que j’avance (d’ailleurs, personne ici ne prétend posséder des sources différentes).
      Bien entendu, vous resterez sur vos positions car le regard sur l’immigration reste en grande partie irrationnel et “tripal”. En réfléchissant, peut-être viendrez vous à aborder sainement le problème de l’immigration, rationnellement comme tout problème sociétal. Vous ne vous débarrasserez pas du problème en disant “il faut chasser les immigrés”, pas plus que vous ne réglerez les problèmes des jeunes, des retraités, des malades, des handicapés, des familles monoparentales,…en vous débarrassant des personnes confrontées à ces problèmes.

      Répondre
      • Roak

        1 septembre 2013

        Jaures, une des façons rationnelle d’aborder l’immigration c’est ce demander pourquoi la majorité des français, sondages après sondages affirment qu’il y a trop d’immigrés en France.

        On peut certes penser que les français comme les autres peuples ont tendances à rejeter ceux qui sont différents d’eux, et vous avez raison italiens, portugais etc ont été rejetés en leur temps.

        Mais on peut aussi constater une sur-deliquance immigrés, vous ne le niez pas il me semble d’ailleurs. La majorité des immigrés paye donc pour une grosse minorité violente d’entre eux.

        Pour expliquer cette délinquance vous arguez des conditions sociales des immigrés en question. Mais demandez-vous si votre socialisme n’est pas le première responsable de la persistance de cet état ? Comment ce fait-il que la troisième génération d’immigrés reste pauvre ? La discrimination n’explique pas tout…

        Dans une société ou les entreprises – pme en particulier peuvent licencier facilement un mauvais employé, les nouveaux arrivant, ceux qui doivent faire leur preuve qui n’ont pas de réseaux trouvent beaucoup plus facilement du travail. Hors votre “droit” du travail socialiste surprotège le salarié.

        Dans une société ou l’état par l’impôt s’accapare la richesse de ceux qui en crée, il est difficile d’accumuler du capital et de le transmettre à ces enfants. Résultat les fils de riches restent riches, les fils de pauvres restent pauvre, a quelque exceptions très doués qui s’enrichissent.

        Il ne suffit pas que votre merveilleux état providence fournisse de l’éducation, encore faut-il laisser les gens améliorer leur conditions.

        Pour le reste, effectivement mettre sur le dos des immigrés les problèmes économiques de la France me semble aussi malsain et relever de la recherche d’un bouc émissaire.
        Mais dans la mesure ou la majorité des français aujourd’hui vit de l’argent de= l’Etat une remise en cause du système serait inconfortable pour eux (fonctionnaires + assistés + famille de fonctionnaires + employés d’associations subventionnées + entreprises publiques + retraites)

        Répondre
        • Jaures

          1 septembre 2013

          Roak, votre mise en cause du socialisme serait pertinente si seule la France était confrontée à l’immigration. Or, ce n’est pas le cas. Aux Etats-Unis, l’immigration venue du Mexique est constante alors que n’existe là bas ni CMU, ni RSA, ni AME,…
          On en dira de même du R.U. Je citai les pays du Golfe où les immigrés sont traités en quasi esclaves.
          L’immigration ne dépend pas des pays d’accueil mais de la condition de vie des migrants dans leur propre pays.

          Répondre
          • Roak

            1 septembre 2013

            Jaures, je n’ai pas écris que l’immigration était en France le résultat du socialisme, mais que la sur-délinquance des immigrés aujourd’hui était renforcée par un système faisant que les nouveaux arrivés trouvent difficilement du travail et qu’il y est difficile de s’enrichir quand on part de rien.

            Oui les immigrés sont souvent des hommes jeunes peu qualifiés, donc ils forment des populations plus criminogènes” que d’autres.
            Mais vous devez aussi accepter que l’immigration en France à ses particularités, le chômage et le peu de perspectives d’avenir jouent beaucoup.
            Le laxisme judiciaire est également un autre problème : la méfiance de la population française serait peut-être un peu moins forte si le taux d’application des peines était moins bas.

            Aux Etats-Unis, il me semble que le chômage et la délinquance des afro-américains à New York a fortement diminuée après la politique de tolérance zéro.

          • Jaures

            2 septembre 2013

            Pareillement, Roak, les prisons américaines sont majoritairement peuplées de personnes jeunes et pauvres issues des milieux hispaniques et portoricains débarqués depuis peu ainsi que de la minorité noire. Vous trouverez dans les prisons britanniques les mêmes strates sociales. La France n’a absolument rien de particulier en ce sens.

      • quinctius cincinnatus

        1 septembre 2013

        @ Jaurès a un discours “courant “alternatif … avouez qu’il est vraiment progressiste !
        mais nous pourrions aux prochaines élections nous ” débarrasser ” des @ Jaurès !

        Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        1 septembre 2013

        Jaures, vous ne citez que les sources qui vous arrangent et qui sont en accord avec la pensée dominante du moment.
        Les problèmes que vous mentionez sont la plupart du temps la conséquence de cette pensée unique qui a perverti votre esprit.
        Un exemple, personne sur ce site ne parle de chasser les immigrés déjà présents, pratiquement tout les intervenants parlent de limitation voire de moratorium de cette immigration. Je pense qu’il y a donc nuance, mais vous ne semblez pas saisir la différence. Pour vous tout est binaire sans palette de couleurs. Votre monde doit être triste et monotone.

        Répondre
        • Jaures

          1 septembre 2013

          Mais, cher Hans, je suis prêt à connaitre vos propres sources.
          Citez-les ainsi que les conclusions que vous en tirez.
          Les discours sont différents selon les intervenants. personne ne nie la nécessité de gérer au mieux l’immigration mais prétendre à une immigration 0 est utopique, sauf, comme je le dis, à transformer notre démocratie en Etat policier. Certains intervenants le suggèrent et l’intérêt public qu’affiche Mme Le Pen pour la Russie de Poutine n’est pas innocent.

          Répondre
          • HansImSchnoggeLoch

            2 septembre 2013

            Jaures vu le nombre de détracteurs sensés que vous avez sur ce site, il est fort probable que le problème se situe au niveau de votre propre personalité. Votre interprétation tendancieuse des chiffres sur l’immigration en est un des résultats.
            Je ne vais pas m’amuser à retrouver les articles et les livres sur l’immigration qui démontrent qu’elle n’est pas une chance pour ce pays et qu’elle coûte très cher. Dans vos fouilles sur internet et dans les archives des 4V vous les avez certainement déjà trouvé.
            Summa summarum vous représentez un passé ringard, alors que la France a un besoin urgent d’hommes nouveaux.

          • Jaures

            2 septembre 2013

            Encore une fois, Hans, je suis prêt à connaître vos propres analyses et à en discuter. Etre minoritaire sur un tel site est tout à fait logique et ne me gène en rien.

    • Charles Martel

      31 août 2013

      C’est vraiment de la désinformation de sa part, je confirme : s’agissant du nombre de naturalisations, il disait qu’il y en a entre 50.000 et 100.000 par an : les chiffres du ministère de l’intérieur sont nettement plus élevés, il y a eu chaque année entre 170.000 et 130.000 acquisitions de nationalité française entre 2004 et 2011 (voir site internet du ministère).
      Jaurès, vous êtes démasqué !!

      Répondre
  22. druant philippe

    31 août 2013

    Jaurès est probablement en mission de désinformation sur les sites de droite nationaliste , envoyé par ses maîtres mondialistes du PS / CGT / CFDT .
    Pas de chance , à chaque fois qu’ il s’essaie à ses manipula

    Répondre
    • Charles Martel

      31 août 2013

      Oui, il y a un peu les mêmes infiltrés sur le forum de Nouvelles De France, c’est classique…

      Répondre
  23. druant philippe

    31 août 2013

    Je nous vois parfaitement construire des barrières infranchissables pour empêcher des va- nu-pieds invasifs d’ entrer dans tous les pays Européens du pourtour méditerranéen , voie de passage de ces pseudo réfugiés .
    Je nous vois même rétablir des frontières terrestres quasi étanches .
    Je nous vois renégocier férocement les traités d’ immigration (dont le suicidaire regroupement familial )conclus avec ces maudits pays d’ Afrique.
    Il y va de la survie de notre civilisation .
    Que cela mène à un pouvoir fort ne me pose aucun problème car ce sera toujours mieux que la dictature démocratique molle que nous subissons actuellement .

    Répondre
    • Charles Martel

      31 août 2013

      Tout à fait d’accord avec vous. D’ailleurs, il n’y a de dictature véritable que celle qui ne dit pas son nom, c’est celle de la pensée et elle est née à gauche et continue de nous empoisonner, comme je le dis dans un autre commentaire. Ce sont ces gens qui ont déclaré dictature le gouvernement de Pinochet au Chili, et encensé celui d’Allende le franc-maçon (son grand-père en était un très connu).
      Un pouvoir fort c’est bien , un pouvoir qui privilégie la population locale qui travaille et qui paie l’impôt et non les étrangers et les paresseux vivant d’allocations c’est encore mieux.

      Répondre
    • Jaures

      31 août 2013

      Effectivement, Mme Le Pen ne cache pas son admiration pour Poutine. Il est vrai que la Russie ne souffre pas trop de l’immigration, la population y décroit depuis 20 ans.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        1 septembre 2013

        ils [ les Russes ] n’ont pas notre ( nos ) ” CHANCE(S ) ” !

        Répondre
  24. HansImSchnoggeLoch

    30 août 2013

    Jaures. si vous rejetez les statistiques, si vous ne croyez aucune étude ? Sur l’irrationnel et la croyance ?
    Ce ne sont pas les chiffres des statistiques qui sont sur la sellette mais l’analyse tendancieuse que vous en faites.
    Un syndicaliste ne devrait pas se mêler de ce qu’il ne maitrise pas.

    Répondre
    • Jaures

      31 août 2013

      Mais, cher Hans, j’attends avec attention votre analyse pertinente de ces études.

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        31 août 2013

        Des chiffres ne sont pas des études Jaures, ce sont simplement des relevés.Je ne suis pas sociologue, il y a déjà trop d’incompétents qui professent en France y compris vous-même qui vous prenez pour un.
        D’ailleurs tous les pays que vous citez, Autriche, Allemagne, GB, Pays Bas et tutti quanti ont leurs problèmes avec les immigrés surtout avec les musulmans qui ne veulent pas s’intégrer et ce n’est pas aux hôtes de s’adapter à eux.
        Je conseille donc à ces immigrés récalcitrants le vieil adage anglais. “Like it or leave it!”

        Répondre
  25. HansImSchnoggeLoch

    30 août 2013

    Jaures: Auriez-vous eu le même choix en RDA, sous Pinochet ou Franco, à Cuba, en Iran ?
    Un socialiste citant des pays comme la RDA et Cuba pour nous vendre ses inepties sur les dictatures est une de ces contradictions que Jaures manipule souvent sans s’en rendre compte.
    Peut-il croit-il que ce deux pays étaient des dictatures de droite?. Il est vrai que ces faits ne se trouvent pas dans les statistiques de l’insee et de wikipedia.fr

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      31 août 2013

      Non Hans, @ Jaurès s’en rend PARFAITEMENT compte Ce n’est plus de la manipulation ; certains parleront de ” renversement des preuves “, modèle apparemment logique du raisonnement et dont sont particulièrement friands les socialistes, d’autres de ” provocation ” ou même de ” bon droit ” car ne sont ils pas les phares de la Morale Universelle telle qu’elle devrait être ?
      @ Jésuite n’étant lui qu’une minable chandelle consumant sa mèche avec plus de fumé que de lumière devant l’autel des ” Droits de l’Homme ” … bien entendu Universels sauf pour ses ” ennemis ” tout comme le sont Valls, Taubira, Peillon, le préfet de police de Paris ancien directeur de l’ENA sous la promotion Voltaire, et maintenu à son poste malgré qu’il ait dépassé la limite d’âge et surtout malgré son incompétence reconnue de tous les professionnels, par François le boute- en- train ou le vat-en- guerre

      Répondre
    • Jaures

      31 août 2013

      Une dictature n’est ni de droite ou de gauche. Un tyran prend le pouvoir par la force et le légitime ensuite prétendant agir au nom du Peuple, de Dieu de la Nation ou de l’intérêt général.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        31 août 2013

        ” de l’intérêt général ” qui est celui généralement avancé par n’importe quel syndicat pourtant ultra-minoritaire chez les ” travailleurs ” !

        Répondre
      • Charles Martel

        31 août 2013

        Tout le problème est de savoir ce qu’est une dictature et qui décide que c’en est une… Ainsi, les partisans des brigades rouges disent que Franco était un dictateur, mais les mêmes ne trouvent rien à redire à toutes les dictatures marxistes (Cambodge, Cuba, Chine, Afrique orientale, …) dont celle qui continue d’ensanglanter le Mexique depuis plus de cent ans, qui a même précédé celle du l’Union soviétique (qu’ils trouvent tout à fait correcte d’ailleurs) et qui s’est traduite par le génocide des catholiques mexicains. On sait aussi les parallèles que fait la gauche avec le national-socialisme et le fascisme, pourtant tous deux sont d’origine socialiste et ont d’ailleurs pactisé avec le soviétisme dont ils ont partagé les méthodes et les buts. Voir à ce sujet l’excellent film Soviet Story, victime de tentative de boycott (tout comme Katyn ou La Passion) en France par ces mêmes socialistes à qui la vérité fait peur car elle pourrait réveiller la conscience du peuple. Et je ne parle même pas de la révolution française, dont s’inspirent les belles pensées de gauche, qui a pourtant génocidé sa propre population en Vendée au prétexte qu’elle voulait rester catholique.
        L’histoire est refaite par les vainqueurs des guerres, et les tortionnaires d’un jour sont les sauveurs du lendemain. Tout ceci est une vaste fumisterie qui trompe les populations et veut leur faire croire tout et n’importe quoi.
        L’école de Vincent Peillon le franc-maçon est destinée à vider les têtes de nos enfants de toute connaissance, surtout historique, pour pouvoir leur faire ingurgiter des mensonges et les conditionner pour la république. De cette façon, ils “penseront bien” en disant qui était un tyran et qui ne l’était pas, dans le sens voulu par les politiques du moment. Ce qu’on peut constater surtout, c’est que ceux qui s’érigent en parangons de vertu démocratique et de tolérance sont les premiers à ne pas supporter d’opinions contraires et d’adversaires politiques, sur lesquels ils déversent leur haine.
        Moi je vous dis, Jaurès, pour ce que j’en ai lu et vu, il n’existe pas de dictatures de droite, elles sont toutes de gauche.

        Répondre
        • Jaures

          31 août 2013

          Pinochet, Batista, Videla, Salazar, les colonels grecs,etc… Tous de dangereux marxistes ?

          Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        31 août 2013

        C’est nouveau, auriez-vous changé de disque ou de caleçon Jaures?. Combien de fois avez-vous prétendu que le régime nazi était bien une dictature de droite?
        Faut-il aller fouiller dans les archives des 4V pour vous le prouver?

        Répondre
        • Jaures

          31 août 2013

          Je n’ai pas dit que le nazisme était une dictature “de droite” mais qu’Hitler avait vu voter ses pleins pouvoirs uniquement par les partis de droite et que les premiers à inaugurer les geôles nazi , au côté des juifs, étaient les militants syndicalistes, communistes et socialistes. J’ai également rappelé qu’aux côtés d’Hitler on trouvait dés le début les grands patrons de l’industrie et de la finance. Si, en constatant cela vous en déduisez que le nazisme était de gauche, c’est votre droit.

          Répondre
          • HansImSchnoggeLoch

            1 septembre 2013

            Réponse identique à celle du coq de bruyère Jaures. Votre mauvaise foi ne m’étonne pas, tout à fait socialiste n’est-ce pas?

        • quinctius cincinnatus

          1 septembre 2013

          Hitler est aux anonymes absents sans doute dans les ETC …

          Répondre
  26. Oeildevraicon

    30 août 2013

    @ Jaures:-Regardez la liste des candidats aux dernières présidentielles et les différents programmes présentés.

    Rien ne sert d’avoir une pléthore de candidat si le système ne permet d’élire un candidat, autre qu’UMPS.
    Quand aux programmes parlons; Celui du PS a été écrit à l’encre rose, l’UMP l’a photocopié à l’encre bleu.
    Choix pléthorique en effet lorsque l’on sait que PS et UMP ont le même. Il n’y a qu’a voir avec quelle “virulence” le principal parti d’opposition (sic), s’élève contre le bradage
    de la France aux pays pétroliers.

    Répondre
    • Jaures

      31 août 2013

      Ce “système” s’appelle la démocratie. Ce n’est pas parce que votre candidat n’est pas élu que c’est le système qui est en cause. A moins que vous ne proposiez un “système” qui fasse que seul le candidat de votre choix puisse être élu.

      Répondre
      • vozuti

        31 août 2013

        jaurès,pas besoin de le proposer,ce système existe déja : il est basé sur le faux débat droite_gauche qui permet d’élire l’umps à tous les coups et de ne jamais changer de politique.

        Répondre
      • quinctius cincinnatus

        31 août 2013

        la réponse est simple et est toute entière dans le proverbe chinois

        ” quand le sage *** montre la Lune, l’idiot regarde le doigt ”

        *** il suffit de remplacer ” sage ” par “candidat qui … promet la … lune ” , Mitterand, Sarko, et l’ineffable Grassouillet en étaient

        Répondre
      • Charles Martel

        31 août 2013

        Vous plaisantez, Jaurès, quand vous parlez de démocratie, vous nous prenez pour des benêts ? Vous savez très bien dans quelles conditions hypocrites et illégitimes s’exerce cette démocratie quasiment depuis son origine et vous croyez sans doute que nous sommes dupes ? Vous récitez sans doute votre leçon apprise par cœur sur les bancs de l’école républicaine, mais n’essayez pas de nous la faire ! Tout le monde sait dans quelles conditions se passent les élections France. Dois-je vous rappeler ce qui s’est passé en 2002 lorsque le Front National, parti légal et légitime, est arrivé au 2ème tour des présidentielles ? Les institutions françaises ne servent plus à rien depuis longtemps car le vrai pouvoir n’est pas là, il est dans la rue et dans les médias qui conditionnent les gens. La loi n’est pratiquement jamais appliquée, sauf pour les adversaires (devrais-je dire ennemis) du régime, où elle est même dépassée.
        Elle est belle votre démocratie ! C’est en réalité une dictature, la pire qui soit car c’est une dictature de la pensée, la main-mise d’une minorité malhonnête et cynique sur le pays.

        Répondre
        • MEROU Gérard

          1 septembre 2013

          Tout est dit et avec brio, bravo ! En effet dictature sournoise, procédant par lavage de cerveau, s’insinuant par l’Enseignement Public, déconstruisant la pensée critique pour la remplacer par un formatage rappelant les périodes bolcheviques.

          Répondre
        • Jaures

          1 septembre 2013

          Le problème Charles, est que si une opinion que vous ne partagez pas est majoritaire, vous la considérez comme illégitime et exprimée par des robots lobotomisée.
          C’est ce mode de pensée qui conduit à la dictature car, dés lors, pourquoi autoriser des partis qui défendraient “la main-mise d’une minorité malhonnête et cynique sur le pays.” ?

          Répondre
          • vozuti

            2 septembre 2013

            La question est plutot: pourquoi la majorité de la population vote pour une minorité malhonnête et cynique ? parce que la majorité se comporte comme des moutons qui obéissent à leur télé.donc une dictature a seulement besoin de controler la télé (et les autres gros médias); la répression est inutile et meme contre productive. jaurés,les dictateurs ne sont pas ceux qui protestent mais ceux qui pillent la france impunément depuis 40 ans;vous inversez les roles parce que vous posez toujours les problèmes à l’envers,ce n’est pas étonnant que vos conclusions soient absurdes la plupart du temps.apprenez à poser les bonnes questions et vous verrez que la réalité est beaucoup plus simple si vous cessez de la tordre pour la faire rentrer dans l’idéologie umps.

          • quinctius cincinnatus

            2 septembre 2013

            ” un robot lobotomisé ” ?

            je demande d’abord à voir ensuite si cela existe à examiner !

            @ Jaurès qui donne avec un bel aplomb, avec une courageuse constance et surtout avec bonne conscience dans la science fiction politique se surpasse dès qu’il se risque à la Littérature !

          • Charles Martel

            2 septembre 2013

            Votre remarque s’applique surtout à vos propos, Jaurès, car vous amalgamez les faits et les idées sans précautions oratoires pour mieux égarer vos interlocuteurs, et vos formules introductives ont quelque chose de condescendant et de suffisant qui attestent du mépris que vous portez aux débatteurs de cette rubrique. Je trouve dommage que vous n’ayez pour seule arme intellectuelle que l’anathème lorsqu’un intervenant démasque vos subterfuges et vos ficelles usées, que l’on retrouve pourtant partout où vos confrères se faufilent pour tenter de contrôler l’opinion. La véritable dictature est celle qui ne dit pas son nom. L’art de la franc-maçonnerie a été jusqu’ici de faire croire qu’elle n’existait pas et qu’elle n’intervenait pas dans la vie politique et ses orientations, à la manière de son maître Satan. Et j’ai bien compris de quel bord vous êtes.

        • 1 septembre 2013

          Dernière attaque de cette belle “démocratie” contre nos libertés, la suppression de l’appel des jugements des tribunaux administratifs (décret du 15 août) ! Toute contestation d’un P.V. pour excès de vitesse est donc désormais impossible en pratique…

          Répondre
          • Jaures

            2 septembre 2013

            Cher Vozuti, je regarde bien peu la télé, et l’Histoire a connu ses pires dictateurs bien avant l’apparition du petit écran.
            Il est étrange qu’il ne vous vienne pas à l’esprit qu’on puisse être socialiste par conviction. Je ne nie pourtant pas cela à un libéral. Lisez le dernier livre de Picketty. On peut ne pas partager ses convictions mais on ne peut nier qu’elles s’appuient sur un travail de recherche méthodique et abouti.
            Le monde ne se divise pas entre néoconservateurs d’un côté et tristes crétins de l’autre.

      • HansImSchnoggeLoch

        31 août 2013

        Le candidat de gôche était un candidat de secours un peu comme la roue de secours de la voiture. La roue principale de la firme DSK a crevé et était devenue irréparable.
        Si vous voyez le gabarit d’une roue de secours de chez Peugeot vous aurez une idée du gabarit du timonier du pédalo..

        Répondre
      • Oeildevraicon

        31 août 2013

        -Lorsque son candidat est élu avec 28,63% des exprimes,
        -Que par ailleurs sont élection s’est jouée dans les mosquées,
        on s’abstient d ‘appeler cela: Démocratie!

        La démocratie à la sauce gauchiste et syndicale on sait ou cela nous mène- Tout droit vers un état totalitaire (genre pays de l’est à la sauce verte) si vous voyez ce que je veux dire.

        Ce totalitarisme, que le vrai patriote subit tous les jours depuis plusieurs mois.

        Répondre
  27. druant philippe

    30 août 2013

    La frontière des USA est une passoire (Arizona) mal construite et malgré la bonne volonté des habitants locaux qui
    tentent de bloquer les chicanos , beaucoup rentrent aux USA.
    Les Israeliens ont construit une barrière étanche pour empêcher les Africains de pénétrer chez eux et il semble que cela marche bien .
    Bon ,des méthodes plus brutales et donc antidroitdelhommistes devraient pouvoir être prises en vue de terroriser les clandestins ; avec l’ exaspération ,de telles opérations auront lieu !

    Répondre
    • Jaures

      30 août 2013

      Philippe, vous nous voyez construire un mur de la frontière Belge jusqu’à Biarritz ? Et par ailleurs, des dizaines de milliers de clandestins, souvent venus d’Erythrée, pénètrent chaque année en Israël.
      Pour terroriser les clandestin, il faut instaurer en France le même type de politique que les pays qu’ils fuient.

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        31 août 2013

        Un mur à Marseilles suffirait déjà car l’immigration non désirée vient surtout de ce côté.
        Si un pays fait fuir ses citoyens il n’y a pas de raisons qu’un autre les acceuille. Que ces gens se défendent pour changer leur système.

        Répondre
      • quinctius cincinnatus

        31 août 2013

        votre dernière proposition est vraiment une bonne idée !

        Répondre
    • Jaures

      31 août 2013

      Cette “passoire”, comme vous dîtes, coûte chaque année des dizaines de milliards de dollars. Combien faudrait-il que la France investisse pour surveiller efficacement ses frontières terrestres et maritimes ?

      Répondre
      • Charles Martel

        31 août 2013

        Je vous signale, Jaurès, que ces frontières sont déjà surveillées, mais sur terre nous faisons à tort confiance à nos alliés européens (l’Italie par exemple) qui au lieu de stopper l’immigration clandestine la renvoient chez nous. Pour le reste, il faut que la loi soit appliquée et non qu’on fasse le contraire sur le terrain de ce qu’on prétend devant les français.
        A ce sujet, vous savez sans doute que les accords de Schengen, qui ont abandonné à l’Europe notre souveraineté sur nos frontières géographiques, ont été signés en catimini par le seul président Mitterrand, sans l’autorisation des Français ni de leurs représentants, par conséquent en illégitimité totale et en violation de nos règles démocratiques ? Voilà un bel exemple de démocratie à la socialiste !

        Répondre
        • Jaures

          31 août 2013

          Vous pensez vraiment qu’avant Schengen (1985) il n’y avait pas de clandestins qui entraient en France ?

          Répondre
  28. druant philippe

    30 août 2013

    Jaurès nous la fait : “mais ma bonne dame, ils ne sont pas tous comme cela” (vieille antienne gauchiste) .
    Que votre épicier soit un homme de bien , c’est possible, mais cela ne justifie pas la présence par millions d’ Africains et étrangers soi disant “biens”qui n’ apportent rien à ce pays , que du contraire et cela sous le prétexte qu’ ils ne sont pas tous nuisibles .
    Le vrai problème est le nombre excessif de ces étrangers qui se reproduisent en grand nombre .

    Répondre
    • vozuti

      31 août 2013

      oui,la seule question est de savoir s’il était utile d’installer 15 millions d’africains en france en quelques décennies et de continuer sur le meme rythme jusqu’au remplacement complet de la population.l’umps ira au bout de ce projet pour lequel les français ont donné leur accord.selon jaurès,le fait qu’un épicier tunisien soit sympa justifie le remplacement de la population française par une population musulmane…ce genre d’argument peut faire sourire,mais l’umps n’a pas trouvé mieux et les français ont voté oui: cela prouve qu’une population abreuvée de propagande est incapable de se poser les bonnes questions.

      Répondre
      • Jaures

        31 août 2013

        Admettons, cher Vozuti. Quelles sont les mesures concrètes que vous proposez pour stopper l’immigration ? Quels exemples nous incitez-vous à suivre (à part la RDA suggérée ailleurs) ?

        Répondre
        • Christiane

          31 août 2013

          Pour arrêter l’immigration, on peut très bien renvoyer chez eux les nouveaux arrivés, interdire aux différents consulats de délivrer des visas permanents sous peine de sanctions, abroger le regroupement familial, renvoyer les épouses illégitimes et leur progéniture, annuler la nationalité a

          Répondre
          • Christiane

            31 août 2013

            Je continue : annuler la nationalité française aux racailles s’ils l’ont acquise et les renvoyer chez eux avec leur famille, abroger la CMU et couper toutes les aides sociales diverses et aussi dissoudre toutes les associations de soutien aux expulsions, aux immigrés.
            Voilà c’est simple.

          • Jaures

            31 août 2013

            C’est très simple, mais comment renvoyer chez eux les clandestins ? Il faut les trouver, connaitre leur origine, que le pays accepte leur retour. Abroger le regroupement familial obligera la personne à faire entrer sa famille clandestinement (qui renoncerait à faire venir sa famille). Cela fera le bonheur des réseaux de passeurs. Supprimer les aides sociales n’incite pas à partir. Elles n’existent pas au R.U qui reçoit autant d’immigrés. Faire d’un délinquant un apatride à quoi cela sert concrètement ?
            Bref, croyez vous vraiment qu’avec ces mesures, les étrangers chercheront moins à entrer en France. Par rapport à ce qu’ils vivent dans leur propre pays ça n’a guère d’importance. En Arabie-Saoudite, les immigrés, pour l’essentiel du Bangladesh, sont traités en quasi esclaves. Cela n’empêche en rien des dizaines de milliers d’entre eux de se presser à la frontière.

        • vozuti

          31 août 2013

          jaures,vous voulez dire que nos dirigeants ne sont pas responsable de l’immigration massive ? nos dirigeants umps distribuent massivement les naturalisations et les allocations aux étrangers,mais selon vous ils agissent “à l’insu de leur plein gré” ?

          Répondre
          • Jaures

            1 septembre 2013

            L’immigration existe depuis plus d’un siècle avec des hauts et des bas. Entre 1920 et 1931, une immigration massive a déjà eu lieu en provenance d’Algérie (qui était alors française). L’immigration moderne a débuté dés la libération quand il a fallu reconstruire le pays. Nous nous sommes alors naturellement tourné, comme quand nous avions besoin de chair à canons, vers nos colonies. Les administrateurs coloniaux encourageaient d’ailleurs vivement ces départs. Dire que les politiques d’aujourd’hui sont responsables n’est donc pas pertinent. L’immigration est une conséquence de notre histoire coloniale, des guerres mondiales, des 30 glorieuses, de l’histoire individuelle des pays de migration,…

          • Charles Martel

            2 septembre 2013

            Jaurès, parler d’immigration quand il s’agit d’une possession française, c’est insultant pour leurs habitants ! La notion d’immigration ne vaut que d’un pays étranger vers notre pays. Ainsi, on peut parler d’immigration massive (et clandestine) des Comoriens vers l’île de Mayotte devenue depuis peu département français, ou des gens du Surinam vers la Guyane, ou des étrangers du Mozambique, de la Chine, de l’Inde vers la Réunion, etc…
            Ensuite, vous traitez de chair à canon les gens des colonies françaises qui se sont librement enrôlés dans l’armée par amour de leur patrie la France, c’est donc là aussi une insulte à leur mémoire pour ceux qui sont tombés au champ d’honneur, insulte régulièrement colportée par vos amis socialistes et francs-maçons pour cultiver la culpabilité du peuple français et les obliger à la repentance, mais comme vos autres mensonges, je veux le démasquer ici. Contrairement à l’immigration pour la France d’aujourd’hui, la colonisation a été une chance et une bénédiction pour ces pays, traîtreusement abandonnés pour la plupart après la 2ème guerre mondiale, en particulier les pays d’Afrique. C’est même un célèbre franco-togolais qui le disait récemment lors d’une émission de télévision, quelqu’un de bien connu en France où il a été tour à tour maire et ministre et qui s’est présenté aux élections présidentielles dans son pays.
            Il suffit pour s’en convaincre d’avoir connu l’Afrique francophone dans les années 70, et de l’avoir revisitée dans les années 90, comme c’est mon cas. Ces pays sont pour la plupart en voie de sous-développement, minés par le tribalisme, la corruption et l’Islam et convoités par de nombreux pays à la recherche de minerais, zones de pêche,…
            Alors oui, ils ont participé aux combats aux côtés des Français, mais ils étaient recrutés au même titre que les métropolitains, et aujourd’hui les survivants perçoivent toujours de la France une pension.

        • HansImSchnoggeLoch

          31 août 2013

          Erreur Jaures, la DDR socialiste comme vous-même n’a jamais stoppé l’immigration par contre elle a très bien stoppé l’émigration de ses citoyennes et citoyens.
          Un exemple de plus de falsification de l’histoire à votre compte.

          Répondre
          • Jaures

            31 août 2013

            Parce que les candidats pour entrer en RDA étaient légion, c’est bien connu.

  29. Oeildevraicon

    29 août 2013

    Hollande et Valls (les socialistes) vendent la France aux musulmans dans le but de reconstruire un électorat d’obligé, même si cela doit ruiner le pays et augmenter la “Dette Immonde” (quinctius cincinnatus) .

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      30 août 2013

      d’où le doublement des naturalisations ; ainsi on ” achète une clientèle électorale ” …

      Répondre
  30. quinctius cincinnatus

    29 août 2013

    ” les Français ruinés par l’immigration ” où l’on voit que le ” marronnier ” est en politique un arbre vigoureux si on en juge par l’abondance des commentaires de lecteurs …
    Mais le sujet n’est pas là ( ou de façon répétitive et entêtante ) le sujet ,messieurs les journalistes *** des ” 4 v² “, c’est la …. DETTE IMMONDE *** ²

    *** surpris que @ Jaurès n’aipas encore demandé la parité dans l’équipe rédactionnelle des ” 4V² ”

    ***² jeu de mot, très politiquement répréhensible ( loi Gayot ) avec droits de copyright , puisque ” Le Point ” m’a piqué dernièrement avec sa UNE ce bon mot sur Hollande :

    ” INSPECTEUR GADGET ”

    et des jpurnalistes bien d’autres bons mots

    Répondre
  31. MEROU Gérard

    29 août 2013

    En prenant simplement du recul par rapport aux commentaires, un constat évident se fait : la majorité pense que l’immigration est nuisible pour la France et les français, les opposants à cette idée sont tout autant isolés qu’illuminés. En effet, ils deviendraient crédibles si ils vivaient, eux et leur famille au milieu de ces gens-là. Ce n’est jamais le cas.

    Répondre
    • Jaures

      29 août 2013

      Ce que vous dîtes est faux. Il y a des immigrés dans mon immeuble et dans mon entreprise. Mon boulanger est Tunisien. Ce sont des gens comme vous et moi , qui travaillent et s’occupent de leur famille.
      Qu’il y ait des abrutis parmi eux est incontestable mais en même proportion que dans toutes les communautés. Regardez les pays où il n’y a pas d’immigrés et voyez comment ils se portent. Ce sont les habitants de ces pays qui cherchent à fuir.

      Répondre
      • Charles Martel

        29 août 2013

        Une hirondelle ne fait pas le printemps, Jaures ! Votre expérience personnelle n’est pas le cas général, loin s’en faut, et le droit du sol est pour moi illégitime. Que se passera t’il si nous entrons en conflit avec le pays d’où viennent ces gens ? Savez-vous qu’en tant que non musulman, vous êtes considéré par eux comme un sous-homme ? Si vous avez des enfants qui ne trouvent pas de travail, vous n’aurez sûrement pas le même discours, surtout quand vous saurez qu’on a préféré quelqu’un d’autre à l’embauche précisément parce qu’il n’était pas “de souche”. A force d’en faire trop pour les immigrés, on emmagasine chez les français des frustrations d’autant plus insupportables en ces périodes de disette, menant à des situations potentielles de guerre civile.
        La libanisation de la France, c’est cela que vous voulez ? Ou carrément une substitution de population comme cherchent à le faire les francs-maçons au pouvoir. Effectivement, c’est un beau projet quand on voit ce qu’est devenu le Moyen-orient !

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          30 août 2013

          ce que vous affirmez est exact …

          on peut l’expliquer ainsi d’abord l’envie, puis le ressentiment

          Répondre
        • Jaures

          30 août 2013

          Charles, je répondais à un post qui m’interrogeait sur mon expérience personnelle.
          Le chômage n’est pas dû aux immigrés. Il y a eu dans le passé de grandes crises avec du chômage de masse sans que nous connaissions l’immigration d’aujourd’hui. Cela n’empêchait pas par exemple dans les années 30, que l’on s’en prenne aux Polonais en les renvoyant par wagons, ce qui n’améliorait en rien la situation. Les frustrations des Français résultent de la crise actuelle dont les immigrés ne sont pas la cause. On se sert d’eux comme faciles boucs émissaires et il est vrai que cela marche comme cela a pu autrefois fonctionner avec les juifs. Ce qui est sûr, c’est que même si vous supprimez les aides sociales aux immigrés, cela ne les fera pas pour autant repartir et n’améliorera en rien la situation actuelle des Français. Jamais la suppression d’un avantage social à une catégorie n’a profité à une autre catégorie.

          Répondre
          • Charles Martel

            30 août 2013

            Jaurès, le chômage n’est pas uniquement dû aux immigrés, mais en grande partie. Autre phénomène pervers, ils contribuent à faire baisser les salaires des français, et ça tout le monde le sait. Si l’immigration persiste, ce n’est pas parce que c’est une bonne chose pour la France mais parce que ça sert les objectifs des grandes entreprises et ceux des politiques qui misent sur les futures naturalisations et le vote aux élections locales. On sait très bien que Hollande a reçu 80% du vote des musulmans, dont une bonne part sont naturalisés de fraiche date. Ca explique pourquoi on leur fait des courbettes, on les courtise, et non pas pour un soi-disant antiracisme.
            Quant aux polonais, aux italiens et aux portugais, ils possédaient trois atouts que n’ont pas les immigrés actuels : ils étaient chrétiens, européens et voulaient s’intégrer.
            La question n’est pas tellement de faire repartir ceux qui sont déjà là, mais d’empêcher que d’autres encore viennent grossir les flots, en désamorçant la pompe aspirante.Il y a plein d’avantages indus qu’il faut réserver aux français et à ceux qui travaillent.
            Évitez d’établir un parallèle avec les juifs, je ne suis pas né de la dernière pluie et je connais très bien cette astuce destinée à faire taire ceux qui vous contredisent.

          • Jaures

            30 août 2013

            Charles, encore une fois, le chômage n’apparait pas avec les immigrés, mais quand une crise survient, ce sont les immigrés qui sont les premiers au chômage parce que plus précaires.
            En second lieu, les vagues d’immigrations des années 60 et 70 n’ont en rien empêché la croissance régulière du niveau de vie, l’intégration des femmes dans la population active et les avancées sociales. La pression sur les salaires provient des tournants libéraux des années 80 et de la crise venue des Etats-Unis en 2008.
            On avance aisément que les Italiens ou les Portugais se sont intégrés mais ce ne fut pas sans mal. Au début du 20ème siècle, les premiers immigrés, Belges et Italiens, étaient victimes de pogroms. Dans les années 30, comme je le rappelai, ce sont les Polonais que l’on renvoyait par wagons. A la fin des années 60, les Portugais squattaient les bidonvilles où se produisirent de nombreuses émeutes. Il est vrai qu’à ces époques, il n’y avait pas BFMTV pour filmer tout ça en direct.
            Maintenant, que l’immigration soit régulée, je suis bien d’accord. Tout doit l’être. Mais l’immigration 0 est une utopie populiste.
            Et ne niez pas que l’on se servit sans nuances des juifs comme boucs émissaires en de nombreuses occasions. Rien ne dit que cela ne reviendra pas un jour.

      • HansImSchnoggeLoch

        29 août 2013

        Jaures, il y a une prépondérance d’immigrés dans les geôles françaises. Prouvez le contraire.

        Répondre
        • Jaures

          30 août 2013

          Je n’ai jamais dit le contraire. Dans les prisons du monde entier sont sur-représentés les hommes, les pauvres, les moins formés, les plus précaires. En France et en Europe, ce sont les immigrés qui cumulent ces critères. En Amérique du Sud, où les immigrés ne sont pas légion, ce sont les autochtones des bidonvilles qui peuplent les prisons. S’il n’y avait pas d’immigrés en France, c’est qu’elle serait un pays pauvre, peu attractif, et c’est notre propre population qui serait incarcérée. D’ailleurs, autrefois, c’était les Italiens ou les Portugais qui à la fois peuplaient nos prisons et produisaient nos meilleurs joueurs de foot.
          Cependant, les immigrés délinquants sont une infime minorité et, quand on monte dan la gravité des crimes leur part s’équilibre avec celle des autres catégories de population.

          Répondre
          • Charles Martel

            30 août 2013

            Votre réponse, Jaurès, part dans tous les sens mais ne répond jamais à la question ou à l’affirmation : ce qui est sous-jacent, c’est que l’immigration subie par la France depuis 30 ans n’est pas une immigration de qualité, destinée à occuper les postes vacants dans les entreprises, mais une immigration sociale qui vient se repaitre des largesses de nos droits sociaux, sans aucune contrepartie obligatoire, et avec des structures familiales non prévues par notre droit, mais tolérées en douce par l’administration aux ordres des politiques, j’ai nommé la polygamie. Cette déferlante a épuisé nos ressources financières, occupe nos logements sociaux et nos crèches au détriment des français nécessiteux et des familles françaises dont les conditions de vie sont devenues insupportables financièrement et socialement, sans parler de l’insécurité. Nous payons de plus en plus d’impôts sous des formes diverses et plus ou moins avouées pour renflouer des caisses qui sont vidées par les immigrés, mais pas seulement par eux et c’est pourquoi cela devient insupportable : il y a aussi ceux qui préfèrent vivre au crochet des actifs productifs plutôt que de rechercher un travail honnête pour participer à l’effort national. Dans ces improductifs inutiles, on peut mettre notamment les élus en tout genre et les fonctionnaires nationaux et territoriaux embauchés à tout va autour des nouvelles entités, comme les communautés de communes, qui se rajoutent aux structures nationales, départementales et régionales.
            Tout cela alimente une clientèle électorale dans un système soi-disant démocratique qui n’en a que le nom, et il n’y a aucune raison que cela s’améliore car le système est vicié à la base et Moloch en veut toujours plus.
            Si vous rajoutez à tout cela l’augmentation du nombre de retraités et la diminution du nombre d’actifs, vous verrez que bientôt il y aura plus de sangsues en France que de créateurs de richesses, si ce n’est pas déjà le cas.

          • HansImSchnoggeLoch

            30 août 2013

            Jaures, vous n’avez rien démontré, ni rien prouvé.
            Le problème se trouve en France, on s’en balance de ce qui se passe ailleurs.
            Il y des pauvres autochtones en Corrèze qui ne peuplent pas les prisons.et qui malgré leur situation précaire continuent de respecter la loi. Tout simplement parce qu’ils sont bien élevés. Je me demande si vous comprenez cela en tant que socialiste.

          • Jaures

            30 août 2013

            L’immigration concerne tous les pays riches sans exception quels que soient les droits sociaux en vigueur.
            L’immigration légale concerne des personnes qui s’intègrent assez aisément. Le problème se pose pour l’immigration illégale qu’on ne peut totalement empêcher sans faire de la France une dictature. Il faut ensuite gérer ces entrées dues à la misère, aux conflits sanglants et à la tyrannie. Tant que des populations n’auront ni espoir, ni avenir chez elles, elles se tourneront vers nos démocraties. Les immigrés ne prennent pas les places des Français mais es investissements dans les logements sociaux ont été insuffisants. Certains pays avec un taux d’immigration similaires n’ont pas les mêmes problèmes.
            Pour conclure je dirai que l’on peut tout mettre sur le dos des immigrés, chômage, logement, dette, … et exonérer ainsi les politiques économiques suivies depuis 30 ans. Cela est bien commode pour ceux qui ont tenu les rennes du pouvoir. Mais vous pouvez faire la chasse aux immigrés, la crise sera toujours là.

          • Charles Martel

            31 août 2013

            Jaurès, critiquer l’immigration ne veut pas dire faire la chasse aux immigrés, mais plutôt aux politiciens et aux lois qui nous ont amenés où nous en sommes. Il est tout à fait possible de renverser la vapeur, mais il faut une politique qui dissuade les immigrés de venir chez nous et qui les incite à repartir chez eux, ce qui suppose une volonté politique donc un pouvoir élu pour le faire. Mais les électeurs sont abreuvés de politiquement correct et hypnotisés par des contre-vérités, c’est pourquoi au fil des élections les choses ne bougent pas sauf pour empirer.
            Il existe également un autre phénomène préoccupant, c’est la complicité du pouvoir politique français depuis un demi-siècle avec les dictatures africaines, incapables de développer leur pays socialement et économiquement, ce qui provoque la fuite de leur population vers les pays riches (qui le sont de moins en moins de ce fait). Les élites africaines qui ont, dans le cadre d’accords de coopération, pu faire leurs études en France au profit de leur pays, restent en France en toute impunité et ne formeront donc pas les cadres de demain dont leur pays a besoin.
            Enfin, la France continue d'”aider” ces pays financièrement alors qu’elle sait très bien que cette aide va directement dans la poche de la famille régnante, et ces “dettes” font pourtant régulièrement l’objet d’annulations. Il faut dire qu’une partie importante de cet argent revient chez nous sous forme de valises de billets pour arroser nos partis politiques…
            C’est donc directement vers les pays victimes d’hémorragie de population que les efforts doivent porter, car leurs dirigeants mettent en péril la stabilité du monde occidental en causant des déplacements de population qui fragilisent la cohérence sociale des nations.
            Il faut dire également un mot de l’Islam, qui est en grande partie responsable de la situation dans ces pays car il appauvrit les pays en s’implantant autoritairement en Afrique où le christianisme avait fait des merveilles.

          • Jaures

            31 août 2013

            Charles, il ne suffit pas de dire qu’il faut dissuader les immigrés de venir et les encourager à partir. Il faut dire comment. Même en vivant chichement et clandestinement, les jeunes immigrés pensent mieux s’en sortir dans un pays libre et relativement riche que sous une dictature du tiers-monde.
            N’oublions pas que les tyrans de tout poil sont pourvus d’armes modernes fournies par industriels occidentaux. Dassault a fait d’excellentes affaires avec Kadhafi et Sadam (entre autres). Et Mme Alliot-Marie proposait sans honte au dictateur égyptien de l’aider à mater la rébellion.
            Il faut parfois se demander quelle part nous avons dans ces radeaux qui s’échouent sur nos plages.

      • quinctius cincinnatus

        30 août 2013

        dans ” MON ” entreprise ?
        vraiment ? ” VOTRE ” entreprise ?
        à la fois ” PATRON ” et ” SYNDICALISTE ” C.F.D.T ?
        UN …. MUST !
        quant à votre boulanger Tunisien qui vous dit qu’il n’a pas voté Ennadah comme la majorité des Tunisiens vivant en France

        Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          30 août 2013

          Quinctius, remarquez que Jaures n’a pas dit “mon syndicat” on peut donc assumer que le syndicat ne lui appartient pas, le boulanger, l’immeuble et l’entreprise oui.
          Cela fait beaucoup si on compte encore les 5x le SMIC dans son foyer fiscal.
          On comprend maintenant pourquoi Jaures écrit ses posts pendant ses heures de travail, en tant que patron il peut faire ce qu’il veut.

          Répondre
        • Jaures

          31 août 2013

          S’il a voté Ennadah, il s’en mord certainement les doigts comme la majorité des Tunisiens. Vous n’avez jamais vu un corps électoral qui se trompe ?

          Répondre
          • Charles Martel

            31 août 2013

            Vous avez raison, j’en ai vu un en France en 2012…

          • HansImSchnoggeLoch

            31 août 2013

            Si, les Français et les Arabes se trompent très souvent.

          • Oeildevraicon

            31 août 2013

            Vous n’avez jamais vu un corps électoral qui se trompe ?

            Mais si… Tous les bobos ayant voté pour la gauche en 2012!

          • sinik

            31 août 2013

            Vous avez raison, les français ont mis un idiot à la tête de ce pays et maintenant, ils payent pour ses errements mai apparemment cela vous rend heureux , monsieur jaures.

          • Jaures

            31 août 2013

            Vous voyez, vous n’avez pas été long à trouver un exemple…

  32. JEAN PN

    29 août 2013

    On nous baisse le montant des retraites, on nous fait travailler plus longtemps et on nous augmente les cotisations. Pourquoi ? Simplement pour pouvoir donner la retraite pleine à tous les immigrés qui ont 65 ans et qui n’ont jamais cotisé …… même s’ils veulent “niquer” la France !
    Merci UMPS !!!

    Répondre
  33. BRENUS

    28 août 2013

    @ Christiane.
    Aller chez Bourdin, radio maghreb et couscous? Mais vous rêvez! Déjà ce sous marin gaucho ne le recevrait pas et quant à l’objectivité, bonjour. J’écoute souvent cette émission le matin et c’est toujours pareil : cirage de pompes à ses amis et parole sans cesse coupée aux autres. Dès que quelqu’un proteste, même doucement, cet imbécile pontifiant la joue à la madone outrée.
    Pour le reste, bien sur que l’immigration nous ruine et ce ne sont pas les raciossinations de jaurès, toujours dans le déni, qui parviendront a prouver le contraire.

    Répondre
    • Christiane

      31 août 2013

      @ Brenus, vous avez raison en un sens qu’il ne pose jamais les bonnes questions et qu’il essaie toujours de s’en tirer à bon compte.
      Oui, l’immigration nous ruine, et il faut être de mauvaise foi pour prétendre le contraire; ne serait-ce que les nuits d’hôtel payées à beaucoup d’entre eux. A quel titre? je me le demande. Les renvoyer chez eux serait la solution, mais nous savons que ce n’est ni
      l’ UMP ni la gauche qui prendront cette décision et nous savons pourquoi.

      Répondre
  34. Jaures

    28 août 2013

    Le lien entre immigration et performance économique n’est absolument pas avéré. Les chiffres parlent d’eux-même (source eurostat), si le taux d’immigration influait négativement sur l’économie, le Portugal serait un grand d’Europe avec seulement 7,5% d’immigrés quand la Suède, avec plus de 14%, devrait être en terrible récession. L’Italie (8%) devrait tailler des croupières à l’Allemagne (12%) et l’Irlande avec 9% devrait en remontrer à l’Autriche (15,2%).
    Mais je vous vois venir ! “Il y a immigré et immigré, celui presque de chez nous (je me comprends) et l’autre…” Là aussi, les chiffres sont éloquents. Sur les 15,2% autrichiens, 9,1% ne viennent pas d’Europe, 9,2% en Suède. En fait, la proportion de 2/3, 1/3 se vérifie à quelques nuances près (France: 11,1% dont 7,8% hors d’Europe, comme l’Allemagne).
    Et si l’on sort d’Europe, on constate que le lien entre économie et immigration n’est pas pertinent. Le Japon, par exemple, connait un taux d’immigration extrêmement faible, ce qui ne l’empêche en rien de connaître récession, déficits et endettement.
    Enfin, “arrêter” l’immigration est une escroquerie intellectuelle. Quand on a faim, qu’on n’a aucun avenir dans son pays, on est prêt à prendre tous les risques pour partir. Même avec une frontière unique, des barbelées, des milliers de gardes armés et des dizaines de milliards de dollars dépensés, les Etats-Unis n’ont jamais réussi à limiter l’immigration.
    Trois pays européens ont réussi cette gageure avec un succès certain: l’Irlande, l’Espagne et le Portugal. On connait donc la marche à suivre: récession, chômage de masse, reculs sociaux: les étrangers fuient par milliers. Malheureusement, les jeunes Portugais et Espagnols les accompagnent dans le même avion entrainant une baisse de la démographie de près de 10% au Portugal depuis 2010.

    Répondre
    • flicaille

      28 août 2013

      Une fois de plus, Jaurès nous assomme avec des pseudos chiffres tirés de nulle part pour affirmer des énormités sans nom.
      Sortez donc de votre petit hexagone pour aller voir les formules qui marchent dans le monde. Vous verrez à quel point vous vous fourvoyez.
      Mais j’oubliais! Jaurès est voyant. Il voit des choses que personnes d’autre ne peut voir. Des chiffres par exemple…

      Répondre
      • Jaures

        29 août 2013

        Contrairement à beaucoup sur ce site, je cite moi mes sources. Vous retrouverez ces chiffres sur eurostat sauf si vous ne voulez pas les voir.
        Par ailleurs, donnez-moi des exemples de pays riches et prospères qui ne connaitraient pas d’immigration.

        Répondre
        • Charles Martel

          29 août 2013

          Jaures, il ne s’agit pas de passer d’un extrême à l’autre. Dans vos réponses, vous répondez à des affirmations qui n’existent pas. Ce n’est pas une question de chiffres, car les chiffres sont comme les statistiques et le bikini, ils montrent beaucoup de choses en cachant l’essentiel. De plus, on peut leur faire dire n’importe quoi. C’est une question de bons sens : Il faut contrôler l’immigration pour qu’elle ne soit pas une immigration économique en provenance de pays qui exportent leur chômage, car la France a ses propres chômeurs à indemniser et son économie est en récession, elle n’a donc pas besoin de main-d’œuvre étrangère. Le coût actuel de cette immigration vient durablement peser sur les déficits déjà abyssaux, car elle n’apporte pour sa grande majorité aucune contribution à la création de richesses mais vient plutôt grossir le flot de ceux qui vivent au crochet des gens qui travaillent. Je veux bien par solidarité nationale payer plus d’impôts et cotiser davantage pour la retraite de nos ainés quand l’économie va mal, mais je refuse de le faire à cause de gens qui n’ont jamais travaillé et à qui on donne tout.

          Répondre
          • Christiane

            29 août 2013

            Oui, Charles, vous avez raison , ce que certains ne veulent pas voir c’est que nous vexportons des cerveaux et importons des sous-développés; c’est le malheur de la

          • Christiane

            29 août 2013

            Oui, Charles vous avez raison, ce que certains ne veulent pas voir c’est que nous exportons des cerveaux et ouvrons toute grandes les portes à des sous-développés. C’est le malheur de la France.

    • HansImSchnoggeLoch

      28 août 2013

      Jaures à 5 fois le SMIC dans son foyer fiscal fait figure de riche et de nanti parmi les lecteurs des 4V. À lui tout seul il pourrait bien en héberger une dizaine de ces pôvres immigrés non européens.
      Mais je le vois venir les riches c’est pas lui ce sont tous les autres. Ceux qui payent déjà l’ISF à 75%. Seulement ces riches ne sont pas fous, ils s’en vont et deviennent auissi rares que les coqs de bruyères.
      Souvenez-vous du grand tétras le soir au fond du bois et mettez vos conclusions hâtives un peu en sourdine.

      Répondre
      • Jaures

        29 août 2013

        Là encore vous vous trompez, cher ami. La dernière enquête de “Challenges” montrent que les millionnaires français sont plus nombreux et plus riches.

        Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          29 août 2013

          Jaures, l’intervenant qui se trompe sur ce site c’est le plus souvent vous, Voir la dernière histoire du coq de bruyère qui en est une preuve flagrante,
          En recopiant des chiffres qui vous caressent dans le sens des poils et en y ajoutant votre grain de sable vous ne convaincrez personne.
          Votre jugement est totalement biaisé par le dogme socialiste ringard. Après presque un siècle de pratique et de mahleurs le socialisme n’a jamais marché nulle part.

          Répondre
          • Jaures

            30 août 2013

            Fort bien cher Hans. Sur quoi se fondent donc vos convictions si vous ne prenez pas en considération les enquêtes, si vous rejetez les statistiques, si vous ne croyez aucune étude ? Sur l’irrationnel et la croyance ?

        • quinctius cincinnatus

          30 août 2013

          et alors vous êtes envieux ?

          Répondre
    • Toni

      28 août 2013

      Mais oui Mr le syndicaliste, l immigration vas nous enrichir.
      nous allons accueillir des académiciens et des ingénieurs.
      dans un souci de mixité sociale, vos petits enfants fréquenterons l école de la république avec son immigration multicolore … Ils apprendront la morale laïque vos petits enfants, façon Vincent peillon.
      jaures si vous souhaitez que je ne parle de votre famille, arrêtez de flooder ici.

      bien cordialement,
      toni.

      Répondre
      • Jaures

        29 août 2013

        Je n’ai pas dit que l’immigration nous enrichirait. Rien ne le démontre. Mais rien ne prouve le contraire. Ceux qui disent que l’immigration serait cause de nos maux économiques avancent des arguments fallacieux pour cacher des motivations peut être moins avouables.

        Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          29 août 2013

          Jaures, s’il n’a pas d’avantage à quoi bon laisser entrer ces gens
          Ils ne s’adapteront de toutes façons jamais et leur présence n’est que source de conflits.

          Répondre
        • lavandin

          30 août 2013

          @Jaurès : vous vous distinguez en disant que rien ne démontre que l’immigration nous enrichirait. Pourtant nombre de gens de gauche affirment que l’immigration est une chance pour la France (sans pouvoir le prouver). Notez que le terme immigration n’est plus très bien adapté . Les polonais ,espagnols, italiens se comptaient par centaines de milliers, les arabo-africains se comptent par millions. Ce n’est plus le meme mesure. Il faudrait plutôt parler d’invasion ou de colonisation

          Répondre
          • Jaures

            30 août 2013

            Les descendants d’Italiens (j’en suis) de Portugais ou de Polonais se comptent effectivement par millions. Avancer que l’immigration est une chance ou une malchance ne veut rien dire. Tout est affaire de contexte et de qualité d’appréhension du phénomène. Il est clair que si venait au pouvoir une équipe qui ferait la chasse aux immigrés, déclenchant un désordre et une violence inouïe, cette gestion apporterait le chaos.

    • pi31416

      29 août 2013

      “Même avec une frontière unique, des barbelées, des milliers de gardes armés et des dizaines de milliards de dollars dépensés, les Etats-Unis n’ont jamais réussi à limiter l’immigration.”

      C’est qu’ils ne sont pas fortiches. Les fortiches, c’est ceux de la défunte RDA. Avec une frontière unique, des barbelés, des milliers de gardes armés et on ne sait combien de marks dépensés, la République démocratique allemande a brillamment réussi à limiter l’émigration.

      Répondre
      • Jaures

        29 août 2013

        Cher Pi, vous avancez une intelligente chose. Il est possible d’empêcher des immigrés d’entrer en France mais il faut pour cela vivre dans un pays totalitaire et économiquement fruste. Là, effectivement, les candidats seront bien moins nombreux pour entrer. La difficulté, comme pour la RDA, sera de garder notre propre population à demeure. Sans doute faudra-t-il alors adopter les même méthodes: Etat policier, économie sous contrôle, parti unique,… Est-ce là votre souhait ?

        Répondre
        • Oeildevraicon

          29 août 2013

          Sans doute faudra-t-il alors adopter les même méthodes: Etat policier, économie sous contrôle, parti unique,… Est-ce là votre souhait ?

          Ce n’est pas le souhait de la plus part d’entre nous, cependant ouvrez les yeux et vous verrez que nous y sommes:
          Etat policier- oui
          Parti unique -oui
          Economie sous contrôle -oui
          Et malgré cela, nous sommes envahis par une immigration à dominance musulmane.

          Répondre
          • Jaures

            30 août 2013

            Cher ami, vous devriez discuter avec ceux qui ont connu de vrais Etats policiers pour comprendre la chance que vous avez de vivre en France aujourd’hui et maintenant.
            Parti unique ? Regardez la liste des candidats aux dernières présidentielles et les différents programmes présentés. Auriez-vous eu le même choix en RDA, sous Pinochet ou Franco, à Cuba, en Iran ?

        • HansImSchnoggeLoch

          29 août 2013

          Jaures,” Etat policier, économie sous contrôle, parti unique”
          Avec Manuel Valls le gazeur nous y sommes!

          Répondre
    • Charles Martel

      29 août 2013

      @Jaures:
      Je pense qu’il faut comparer ce qui est comparable et ne pas masquer la réalité précise des chiffres par des généralités sans réel rapport avec la situation concernée. La France accueille très majoritairement une immigration de peuplement, au titre principalement du regroupement familial, et non une immigration du travail contrairement à d’autres pays comme l’Angleterre, cette dernière ne faisant pas la part belle aux chômeurs. Cette situation pèse très lourdement sur nos budgets sociaux et sur l’insécurité, ce sont les chiffres officiels qui le disent : les 2/3 de nos prisonniers sont des étrangers, seuls 40% des immigrés qui en ont l’âge travaillent.
      Je ne suis pas sûr que cette situation se retrouve dans les autres pays connaissant l’immigration, c’est pourquoi vos chiffres n’apportent pas grand chose au débat.
      Si la France veut bien cesser d’alimenter la pompe aspirante par des mesures de discrimination positive (par rapport aux français) à l’égard des immigrés, alors le flot se tarira de lui-même et la physionomie de l’immigration changera.
      Mais il y a peu de chances que les choses changent, vu que la situation profite aux grands patrons du BTP, qui emploient de la main-d’œuvre clandestine et mal payée et aux politiciens de tous bords qui veulent naturaliser à outrance dans l’espoir d’alimenter leur clientèle électorale.

      Répondre
      • Jaures

        29 août 2013

        Charles Martel, tous les pays connaissent la même situation. Vous parlez de délinquance mais les taux sont identiques, à 2 ou 3 dixièmes près, d’un pays européen à l’autre et les taux les plus élevés ne sont pas forcément ceux des pays qui accueillent le plus d’immigrés.
        Concernant le regroupement familial, c’est une partie minoritaire de l’immigration (15 000 en 2011) et ce dispositif est commun à tous les pays de l’U.E.
        Le chômage frappe toujours d’abord les immigrés car ils représentent la main d’oeuvre la moins qualifié sur les contrats les plus précaires.
        Quant aux naturalisations, il y en a entre 50 000 et 100 000 par an. Outre que rien ne dit qu’ils voteraient pour celui qui les régularise, il faudrait des dizaines d’années avant que leur vote ait un impact,sans que l’on sache lequel. Les centaines de milliers de naturalisations entre 2002 et 2012 n’ont pas permis à Sarkozy d’être réélu ni empêché Mme Le Pen de faire un excellent score.

        Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          29 août 2013

          Jaures: Le chômage frappe toujours d’abord les immigrés car ils représentent la main d’oeuvre la moins qualifié sur les contrats les plus précaires.

          Avec le taux de chômage actuel il faut être fou pour importer encore de la main d’oeuvre non qualifiée.
          Une sélection rigoureuse s’impose, seuls les meilleurs passent. Peu importe votre réaction de vierge effarouchée, on y est habitué.

          Répondre
        • PATRICE

          30 août 2013

          il faut dépassionner le sujet.
          technoscience = robotique + automates + ordinateurs + réseaux = les gens du communs, salariés ne servent plus à rien.
          Parades mises en place par l’oligarchie pour soutenir la demande :
          – augmenter toujours plus les quantités pour diminuer les coûts (obsolenscence)
          – mondialisation-délocalisation incessante à la recherche du plus bas coût
          – planche à billet et prêts aux indigents + endettement illimité des états
          – immigration dans les pays “riches”

          L’immigration des les pays riches n’est donc qu’un aspect du processus

          Maintenant pour faire tourner ce système il faut de l’énergie car il en consomme de plus en plus d’où la
          SYRIE

          Répondre
    • quinctius cincinnatus

      30 août 2013

      en dehors du surnombre vécu comme une invasion tout dépend de la qualité des immigrés !

      votre discours est , comme d’habitude, une bouillabaisse de ” bons sentiments universalistes “

      Répondre
      • Jaures

        30 août 2013

        Vous préférez les mauvais sentiments nationalistes ?

        Répondre
    • quinctius cincinnatus

      30 août 2013

      c’est exact les seuls qui ne partent pas sont les … Cap-Verdiens, les Guinéens, les Angolais , les Mozambicains et on voit même arriver les habitants du Timor -Oriental

      Répondre
  35. Christiane

    28 août 2013

    Gérard Pince devrait aller sur les ondes pour mettre les Français au courant; beaucoup d’entre eux n’ont aucune idée de ce qui se passe. Qu’il demande à passer d’abord sur RMC, monsieur Bourdin est parait-il très impartial, mettons-le à l’épreuve. Qu’il passe de
    8h 30 à 9h et qu’il reste ensuite à l’antenne pour répondre aux auditeurs. Nous pourrons rapidement nous faire une idée de l’honnêteté intellectuelle du journaliste.

    Répondre
  36. GODICHEAU

    28 août 2013

    Nous sommes donc tous d’accord.
    Traduction politique?

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      30 août 2013

      il n’y a pas d’abonné au numéro que vous avez demandé ou bien la ligne est en dérangement depuis 30 ans

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)