L'implosion de l'UMP en 2012 ?

L'implosion de l'UMP en 2012 ?

Le résultat des élections sénatoriales a dévoilé au grand jour les fractures internes de l’ UMP. Le renoncement de Jean-Louis Borloo à la présidentielle démontre que le Président de la république conserve quelques cartes d’importance dans son jeu.

Marine le Pen pense néanmoins : « qu’il y a un très grand risque d’implosion de l’UMP, parce que l’UMP s’est constituée autour de Nicolas Sarkozy et que manifestement aujourd’hui, Nicolas Sarkozy n’est pas capable d’être le leader de sa famille de pensée. »

La présidente du Front National prévoit le ralliement de blocs de l’ UMP mais aussi de patriotes de gauche au Front National.

 

 

 

Partager cette publication