L’imposture de la gauche

Posté le décembre 29, 2014, 11:26
6 mins

En regardant, ces derniers jours, les files s’allonger devant les Restos du cœur, en ob­servant les visages dans la rue, je n’ai pu m’empêcher de ressentir que la France va mal.

Non seulement, il y a de plus en plus de pauvres et de chômeurs, mais il y a fort peu de joie et d’espoir. En supplément, il y a l’asphyxie. Et, de surcroît, il y a les discours tenus par l’essentiel des commentateurs, qui contribuent à l’asphyxie.

La droite semble discerner que la France glisse vers un terrible déclin. Mais, lorsqu’elle a été au pouvoir, elle s’est montrée timide et n’a jamais osé enclencher des réformes capables de susciter un nouvel élan de liberté et de créativité.

La gauche, elle, ne semble rien discerner, ou fort peu. Elle se divise entre un clan dogmatique qui continue obstinément à vouloir appliquer des principes qui ont, dans le passé, fait la prospérité incontestable des dictatures communistes sur toute la planète et qui répète qu’il faut faire payer les riches, sans discerner que ces derniers sont déjà presque tous partis, et un clan un peu moins dogmatique qui, autour de Manuel Valls et Emmanuel Macron, entend injecter des doses homéopathiques de liberté dans une économie sclérosée par un ensemble de corsets socialistes contre lesquels l’homéopathie ne peut strictement rien (on parle d’un retour à la croissance pour 2015, avec le chiffre mirifique de 0,7 % !).

Dès lors qu’existent en parallèle les mesures ineptes et destructrices prises par Mmes Taubira et Vallaud-Belkacem, il n’y a rien à attendre de ce côté-là, sinon le pire.

Le Front National ayant repris, peu ou prou, le programme économique de Jean-Luc Mélen­chon, plus quelques idées protectionnistes ineptes, il n’y a rien à en attendre non plus.

La droite pourrait-elle se montrer différente et à la hauteur des enjeux ? J’aimerais le penser, mais je ne le pense pas.

Ce qui semble être son actuel livre de chevet, « Le suicide français » d’Éric Zemmour, est un ouvrage parsemé d’idées marxistes, étatistes, hostiles au monde tel qu’il devient, imprégné d’une incompréhension de ce que la mondialisation est un fait, pas une option, nimbé aussi d’obsessions anti-américaines qui relèvent d’une ignorance de ce qu’est l’Amérique.

Nous en sommes là, pour des raisons que je n’ai cessé de souligner depuis des années, en vain.

Il s’est mis en place en ce pays une hégémonie, au sens que le communiste italien Antonio Gramsci a donné à ce terme.

Bien que la gauche ne comprenne rien et n’apporte que la destruction, ses idées ont fonctionné comme des tumeurs et métastases, et qui sont désormais omniprésentes, jusque chez ceux qui s’imaginent être ses adversaires.

L’hégémonie des idées de gauche conduit au désastre total et à une mort lente, sans alternative. Elle conduit à l’absence de joie et d’espoir, et à l’asphyxie. Elle conduit à l’implosion de la société, et nous sommes dans l’implosion, que certains s’essaient encore vainement à nier ou dissimuler.

J’ai utilisé le mot « anomie » pour définir cette implosion dans le petit livre que j’ai récemment publié. Anomie : disparition des règles et repères permettant à une société de fonctionner.

L’anomie vient. Elle est déjà largement là. Parlant d’anomie, j’ai parlé d’imposteurs. Un imposteur est quelqu’un qui prétend être ce qu’il n’est pas.

L’hégémonie a placé des imposteurs dans tous les rouages cruciaux de la société ou, plus exactement, des imposteurs ont usé de l’hégémonie pour s’insinuer dans tous les rouages cruciaux de la société.

La plupart des imposteurs sont de gauche, ce qui est logique. La gauche est, en soi, la quintessence de l’imposture. Elle n’a cessé de prétendre apporter bonheur et prospérité. Elle n’a cessé, à des degrés divers, d’apporter le contraire. Elle n’a cessé de prétendre incarner la connaissance et la clarté. Elle n’a cessé d’incarner l’ignorance et l’obscurantisme.

Guy Millière

46 réponses à l'article : L’imposture de la gauche

  1. Jacky Social

    06/01/2015

    La suite de l’étude du cas Jaurès est en préparation. Les 10 premiers points se trouvent plus loin. Les 10 suivants arriveront d’ici quelques temps. J’attends les exploits de notre incomparable troll. Il s’agira de négationnisme, de haute trahison et d’auto-contradiction. Ca promet…

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    05/01/2015

    le Président François Hollande :

     » Je ne sais pas si le chemin est le bon , on verra à la fin  »

    quel guide ! il faut d’ urgence lui offrir un G.P.S. !

    Répondre
  3. druant philippe

    05/01/2015

    @JS :

    quelles tronches de gauchos caricaturales et l’ un des 2 n’est pas mon « favori » !
    A déposer au musée du gauchisme sous rubrique fossiles staliniens .

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      05/01/2015

      délit de faciès sans doute,mais je n’ ai pas regardé la vidéo : je ne regarde jamais ce qui est  » confessionnel  » !

      Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    04/01/2015

    voici ce que dit de François Hollande, le gourou économique Jacques ATTALI

     » Il est , à mon avis, le meilleur ou le moins mauvais Président [ de la République ] depuis François Mitterrand. Il est honnête, compétent, travailleur, et intéressé uniquement par le service de son Pays, contrairement à ses prédécesseurs. Malheureusement , il n’ offre pas suffisamment une vision à ses concitoyens . Or, les Français sont comme un enfant à qui l’ on demande de faire ses devoirs. Ils n’ en comprennent l’ intérêt que si ces devoirs permettent de préparer un avenir  »

    S’ il n’ est pas difficile pour des gens comme Attali, ElKabache, etc … etc … d’ être aussi obséquieux, il est cependant autrement plus difficile d’ être aussi aveugle sur tous les points référencés ci dessus y compris  » les devoirs qui permettent de préparer l’ avenir  » . Estimons nous donc heureux d’ avoir comme  » guide  » un homme de cette trempe [ Hollande ] qui réunisse en une seule, petite et rondouillarde personne autant de qualités intellectuelles et morales ! que serait ce autrement ? !

    Répondre
  5. druant philippe

    04/01/2015

    Voilà « notre ami » lourdement chargé à nouveau !
    Personne ne peut à l’ appui des infimes connaissances détenues par la science en matière de climatologie / météorologie , affirmer qu’ il y a réchauffement ou refroidissement climatique .
    Le climat planétaire est matière infiniment complexe et est régie par de très nombreux paramètres dont je ne vois pas l’ homme jamais percer le mystère .
    Un GIECISTE est donc un crétin patenté bouffi de vanité .
    J’ avais penser que le GIEC , émanation du machin mondialiste ONU, utilisait le climat pour arriver par la bande à la conclusion de surpopulation terrestre mais visiblement il n’ en est rien !
    Ces zozos sont soit des illuminés climatogauchistes soit des gens désireux de créer un business climatologique !
    Dans les 2 cas on crie au fou !

    Répondre
  6. druant philippe

    04/01/2015

    « 3) Jaurès défend l’immigration incontrôlée, sauf s’il s’agit de contrôles fiscaux destinés à stigmatiser les plus nantis »

    Il prétend même que si nous procédions à une remigration massive de la plupart des « richesses » (pauvretés) muzz pour la France et à un verrouillage serré des frontières terrestres / maritimes , nous verserions rapidement dans une dictature de type RDA .
    Il oublie que grâce aux duettistes socialomondialistes Sarkhollande , la dictature du vivre ensemble s’ est constituée et que notre liberté de penser ou d’ agir est en charpie : dénoncer une dictature pour un socialo , voilà qui est à s’ écrouler de rire !
    Etes vous – sûr qu’ il appuie le réchauffement « climatrique » , ce jobastre ?

    Répondre
    • Jacky Social

      04/01/2015

      Oui, exactement, Jaurès, c’est le monde à l’envers. Il confond les causes et les conséquences.
      Oui, Monsieur Druant, Jaurès est un « réchauffiste ». Un « réchauffiste » acharné même. Mais le fait que la nuit dernière, il faisait -27 à Moscou ne l’émeut guère. On annonce encore -20 pour mardi (la nuit de mardi à mercredi). Voyez-vous, avec le GIEC et Jaurès, son idiot utile, quand il fait chaud, est le réchauffement climatique et quand il fait froid, c’est pareil. On fait feu de tout bois (de réchauffage). Ce serait vraiment drôle, si des politiques gouvernementales entières et à nos frais ne se construisaient pas sur ces bases très, très fragiles.

      Répondre
  7. Jacky Social

    04/01/2015

    La cas Jaurès en 10 points:
    Au fil des posts, on s’aperçoit rapidement que le Jaurès possède toutes les tares de la pensée unique que c’en est même une caricature du connard rouge pure gauche:
    1) Jaurès défend la lutte des classes
    2) Jaurès défend le « réchauffement climatique »
    3) Jaurès défend l’immigration incontrôlée, sauf s’il s’agit de contrôles fiscaux destinés à stigmatiser les plus nantis
    4) Jaurès défend le Livre Noir du Communisme en reconnaissant que le nombre des victimes de toutes les gauches n’a pas d’importance. Pourquoi nepas nous dire non plus qu’elles étaient consentantes?
    5) Jaurès défend la démocratie au sens de « dictature de la majorité, qui rend les lois « légales », infaillibles et surtout indiscutables. Si ça ne vous plaît pas, ben barrez-vous.
    6) Jaurès défend la liberté de saccager la propriété privée et le rejet de toutes les valeurs ultimes qui ont fait la force de la France (patriotisme, famille, judéo-christianisme, mariage entre un homme et une femme). Les nombreux Jaurès que comptent la France n’ont qu’un seul but: la transformer et en faire leur esclave sous prétexte de solidarité, de tolérance et autres billevesées gnangnants pour ados attardés et autres losers sociaux
    7) Jaurès défend le redistributionnisme étatiste, et puis vient parler d’égalité de droits
    8) Jaurès défend l’islam et met les événements récents, notamment les attentats terroristes en France, au MO et ailleurs, sur le compte de la folie passagère et met les autres religions sur le même pied que le message d’amour
    9) Jaurès défend la présidence Hollande qui achève de ruiner la France en la considérant comme une présidence en difficulté (sic). Aberrant.
    10) Jaurès défend l’imposture de la gauche et l’usurpation du pouvoir par des personnes non élues par la population, mais qui entendent représenter celle-ci alors qu’on ne leur demande rien.
    Voilà, c’est ça Jaurès. On est entre la folie de type schizophrène, l’utopie, l’ignorance et la mauvaise foi.
    Si Jaurès était homo, ce qu’il est peut-être, il serait un homo « passif » qui voit la France à son image. Du délire. Et si vous n’êtes pas d’accord, c’est que vous n’avez rien compris. Jaurès va vous rééduquer.

    Répondre
  8. Jaures

    04/01/2015

    Hilarion, sur un post vous dîtes que vous ne répondrez que si l’on vous donne des chiffres, vous en citez d’ailleurs vous-même quelques uns, et lorsqu’on vous en amène, vous dîtes que l’on serait « naïf de croire qu’ils vont convaincre qui que ce soit ».
    Est-ce à dire qu’un chiffre ne vous convainc que lorsqu’il va dans le sens de vos opinions et préjugés ?

    En fait, le problème de la délinquance est complexe car chaque société secrète sa propre délinquance. Vous écrivez que si l’on se débarrassait des musulmans cela ferait 60% de délinquance en moins et c’est une erreur car il y aurait par exemple toujours autant de demande de drogue ou de prostitution et de nouveaux réseaux prendraient alors les commandes (si tant est que ce soient des musulmans qui soient à la tête des actuels réseaux, ce qui n’est pas établi).

    Les chiffres que je vous ai donné des différents pays montrent que le taux de criminalité n’est pas lié à la présence de musulmans sur le territoire. Vous parlez « d’opposition culturelle » pour expliquer leur taux relativement élevé de présence dans nos prisons. Mais le trafic de drogue, par exemple, existe partout, même dans les pays avec peu d’immigrés. Pensez-vous qu’au Mexique les trafiquants de drogue ont un problème culturel ?
    Non. Le trafic de drogue est un commerce comme un autre (techniquement parlant). D’ailleurs, les trafiquants qui tiennent un quartier s’appellent des « gérants ».

    De même, vous stigmatisez les musulmans sur les confrontations avec la police ou les problèmes sur certains quartiers. Mais là encore, dans tous les pays vous avez ce genre de confrontation dans les quartiers où se retrouvent des populations défavorisées. Au début des années 70, les émeutes avaient lieu dans les bidonvilles autour de Paris habités alors par des Portugais.
    A Neuilly/Seine vivent 12% d’immigrés. Y-a-t-on vu des émeutes ? Des caillassages de pompiers ? Les immigrés de Neuilly ont-ils moins de « problèmes culturels » que les autres ?
    Pourquoi à votre avis ?

    Vous faites une fixation sur les quelques 30 000 prisonniers d’origine musulmane, mais cette population est évaluée en France à environ 5 millions. Que révèle-donc une telle proportion ? Peut-on dire que, même avec une quantité très inférieure à 1% on peut généraliser sur une population quelle qu’elle soit ?
    Si oui, attendez-vous à quelques surprises !

    Répondre
    • Hilarion

      05/01/2015

      Je suis inquiet (et pas le seul) pour 30 000 musulmans en prison soit 60% des incarcérés.
      Mon post du 3 Janvier à 18 h 04 est parfaitement clair et chiffré. Après cela vous posez encore cette question: « Que révèle un telle proportion ? ». Voici ma réponse: comme vous n’êtes manifestement pas idiot, vous avez parfaitement compris. Conclusion: vous êtes de mauvaise foi. Pour moi le débat s’arrête là.

      Répondre
      • Jaures

        05/01/2015

        En ce cas il est inutile d’essayer de donner un cadre rationnel à vos opinions.
        Ecrivez simplement: « je pense ceci et le débat s’arrête là ».

        Cela vous évite effectivement de répondre à cette question: puisque vous généralisez sur une population à partir d’un échantillon inférieur à 1% de celle-ci, peut-on agir de même avec toutes les populations ?

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          05/01/2015

          pourquoi croyez vous que les Juifs de France font leur Alya ? ( 7000 en 2014 , le double de 2013 ) sinon qu’ ils se sentent ( à juste titre ) plus en sureté en Israël qu’ en France ?

          Répondre
          • Jaures

            05/01/2015

            Vous savez bien que l’Alya n’est pas une fuite pour un Juif mais un acte spirituel.
            Par ailleurs,il n’y a pas moins d’homicides en Israël qu’en France.

            Et je suis étonné que vous connaissiez déjà les chiffres de 2014 !
            Pouvez-vous m’indiquer vos sources ?

            Le chiffre de 3000 n’avait rien d’exceptionnel, il était déjà atteint en 2005 et avait fortement chuté de 2008 à 2010 avec moins de 2000 Olim (source Ministère Intégration d’Israël).
            Quoi qu’il en soit, cela concerne une infime minorité des 500 000 Juifs de France.

          • quinctius cincinnatus

            05/01/2015

            – les chiffres sont ceux donnés par les autorités israéliennes

            – l’ Alya est bien  » à son origine  » un  » voyage spirituel  » le RETOUR sur la Terre d’ Israël … mais il ne l’est plus UNIQUEMENT depuis quelques années ( lire ce qu’ en disent dans le Media les responsables et les intellectuels de la Communauté Juive en France )

            N. B. . personnellement je préfèrerai qu’ ils restent en France tous comme mes vieux  » arabes  » …

            Jacky Social vous donnera toutes les références !

          • Jaures

            05/01/2015

            Tout de même, j’aimerais jeter un regard sur ces chiffres car beaucoup de fantaisistes circulent diffusés par des sites de propagande.
            Par exemple, si vous avez un tableau avec des références, comme celui-ci:
            http://www.terredisrael.com/infos/le-chiffre-de-lalya-des-juifs-de-france-ne-decolle-pas/
            je vous en serais reconnaissant car je n’ai pu trouver le vôtre sur une publication officielle.
            Cependant, vous avez raison. Certaines alyas sont opportunistes mais touchent tout de même la petite minorité la plus fervente des Juifs.
            Et, qu’est-ce qui objectivement peut laisser penser que les Juifs seraient moins en sécurité en 2014 qu’en 2012 (année Merah) ou 2006 (année gang des barbares) ?
            Je rappelle que de nombreux actes anti-sémites ont lieu également régulièrement aux Etats-Unis (3 morts en mars dernier au Kansas) où les Olim décroissent ces dernières années (malgré « l’islamo-marxiste » au pouvoir).

  9. Jacky Social

    04/01/2015

    Je lis qu’on s’interroge sur ce qui ne va pas en France et ce sont là de bonnes questions auxquelles je ne vois même pas l’ébauche d’une réponse cohérente. Ce qui ne va pas en France, c’est le socialisme et l’étatisme qui empoisonnent la vie du pays, des entreprises et surtout, au final, des gens. Ne dites pas que l’avenir passe par des Jaurès et autres imposteurs qui sont autant de reliques débiles d’une approche périmée. La France sera libérale et désétatisée ou ne sera pas. A défaut, elle s’unionsoviétisera et finira par se tiermondiser pour de bon. Sinon, quel est le problème? Si Jaurès et son association de malfrats étaient la solution, cela se saurait, non? Depuis le temps qu’ils ont la main mise sur tous les leviers de pouvoir, soit par voie « légale », et quand ce n’est pas le cas, par le chantage et la violence. Je le dis: la France, si elle veut rester un vrai pays et regagner sa prospérité sera libérale et désétatisée ou ne sera pas. Assez d’accuser les institutions européennes qui ne sont que le reflet de nos pays ultra-bureaucratisés et auto-bloqués pour la plupart. D’ailleurs, l’Europe sera libérale et désétatisée ou ne sera pas.

    Répondre
  10. Jaures

    03/01/2015

    Cher Hilarion, vous esquivez les vraies questions.
    Personne n’a contesté que la majorité des personnes incarcérées sont d »origine immigrée. Cela n’est pas nouveau car on sait que ces populations sont à majorité masculine, peu formée, vivant dans un environnement matériel défavorisé.
    Or, partout dans le monde, c’est ce type de population que vous retrouverez en prison, que ce soit en France, au Mexique, en Russie ou au Maroc.

    Par ailleurs quand vous dîtes que vous ne connaissez pas la sociologies des autres pays et ne disposez donc pas d’éléments de comparaison, vous ne faites guère preuve de curiosité. Vous aimez les chiffres, en voici donc quelques-uns.
    Mexique: 0,1% de Musulmans; taux d’homicides: 22,7
    USA: 0,8% de musulmans,taux d’homicides: 4,2
    France: 7,5% de musulmans, taux d’homicides: 1,0
    Roumanie: 0,3% de musulmans, taux d’homicides: 2,0
    Maroc: 99% de musulmans, taux d’homicides: 2,2
    (sources: UNODC et Pew Research Center)

    Je puis vous en fournir encore des pelletés qui montrent que l’origine de la délinquance n’est pas liée mécaniquement à l’origine ethnique et religieuse mais à une multitude de facteurs dont la condition sociale est commune à tous les pays.

    Enfin, l’expérience nous montre que le terrorisme, par la magie d’internet, peut naître aussi bien dans les quartiers de banlieue que « dans les plaines de Normandie ».
    Plutôt que vous focaliser sur une population dont la quasi totalité vit paisiblement, interrogez-vous sur ce qui conduit un jeune, parfois sans religion, parfois d’une autre, souvent sans problème apparent, à embrasser la cause d’une organisation terroriste.

    En stigmatisant une population, vous faites le jeu de ceux qui prêchent la violence et attisent les antagonismes communautaires.

    Répondre
  11. Jaures

    03/01/2015

    Hilarion, vous ne répondez pas à la question essentielle: sans population d’origine musulmane aurions-nous moins de délinquance ? Je vous ai cité des pays précis où les musulmans sont marginaux, pourquoi n’y a-t-il pas moins de délinquance ?
    La réponse est simple.

    Un des principaux générateur de délinquance est le trafic de drogue. Celui-ci est passé entre différentes mains depuis plusieurs décennies: Italiens, Corses, Maghrébins,…
    Pensez-vous que si l’on excluait tous les maghrébins, il n’y aurait plus de trafic de drogue ? Evidemment non. D’autres prendraient le relais dont une part peuplerait nos prisons.
    Parce que le problème, c’est la demande.

    En ce qui concerne le coût de l’immigration, je peux vous fournir une masse de chiffres. Les études varient d’un coût de 80 milliards à un gain de 12 milliards par an. Chacun peut y trouver de quoi nourrir ses préjugés. Des exemples ?
    Les économistes Yves-Marie Laulan et Jacques Bichot ont publié une étude expliquant que l’immigration coûte 36 milliards.
    Xavier Chojnicki, démographe arrive à un gain de 3,9 milliards.
    Jean-Paul Gourévitch a estimé son coût à 30 milliards pour revenir à 17,5 milliards
    L’OCDE parle d’un impact de 0,50% du PIB (10 milliards).
    Et je peux vous en citer ainsi des pelletés.

    Je ne m’aventurerai pas à dire qui a tort ou qui a raison. Je dirai simplement que les pays qui accueillent le plus d’immigrés sont les plus riches. Que le Japon est la seule exception ce qui ne joue en rien en sa faveur.
    Et surtout, que devant tant d’incertitude, bâtir un programme économique sur un socle aussi incertain est au mieux une pure gageure, au pire une imposture dangereuse.

    Répondre
    • Hilarion

      04/01/2015

      Réponse pour 15 h 59 Moins de délinquance si pas de musulmans. Bah, on aurait déjà pas ceux là et ça ferait quand même 60% de moins…
      Pour 18h50
      Les pays qui accueillent le plus d’immigrés sont les plus riches. Euh ! Oui, la soupe populaire ne doit pas être bien grasse au Bangladesh. Les braqueurs s’attaquent aux banques, je ne vois pas en quoi cela enrichit les banques.
      Moi je ne bâtis pas de programme économique, je me contente d’essayer de comprendre ce qui ne va pas en France.
      Concernant votre réponse de 18h50, je ne vous crois pas assez naïf pour penser que le fait de jeter ainsi des chiffres sur le taux de délinquance lié ou non à la présence de musulmans va convaincre qui que ce soit. Si le taux de délinquance des musulmans est si important, ça n’est pas que les hommes musulmans soient plus mauvais que d’autres. C’est seulement qu’ils se trouvent en France en opposition culturelle avec le pays dans lequel ils vivent ce qui les entraine à ne pas vouloir en accepter ni les lois ni les règles de vie, entendrant une confrontation permanente avec la police première en ligne pour faire respecter la loi, et manifestant leur haine à tout symbole représentant le pays duquel pourtant ils vivent, pompiers, médecins, autobus, écoles etc…Mais il s’agit d’une redite dans la cadre de cet échange.

      Répondre
  12. quinctius cincinnatus

    03/01/2015

    à @ Hillarion ( pour sa réponse à @ Jaurès )

    vos chiffres ? c’ est le bon angle de tir ! d’ autre part ce que vous dites des  » socialistes  » ( en général ) est justifié . Ainsi Houellebecq était l’ un des membres fondateurs d’ une revue  » littéraire et philosophique  » … il en fut  » éjecté  » comme un mal-propre ( intellectuel ) sous le prétexte qu’ avec lui  » on ne pouvait pas DISCUTER politique  » … traduire : que n’ ayant pas les  » références  » idéologiques des  » autres  » membres sa place n’ était pas dans cette revue …

    P.S. pareille mésaventure vient de m’ arriver aujourd’ hui sur un autre blog ( gaulliste ) : ayant demandé que plutôt que de désigner un bouc émissaire à la vindicte populiste [ ici Mr Kron ] on DISE les RESPONSABILITES des  » Politiques  » , de l’ Etat, et de l’ Enarchie … il s’ agissait, comme je l’ai dit, de  » l’affaire Kron – Alstom  » et je demandais que l’ on parle pour l’ exemple du fiasco étato-énarchique d’  » Ecomouv  »

    il n’ y a rien à attendre de sincère de la part de TOUS ces gens là … des esprits étroits et même des esprits  » fermés  » … j’ ai su qu’une ancienne ministre Irlandaise , elle aussi éjectée de son parti [ conservateur-centre – droit ] qui avait trahi ses électeurs ,venait de fonder son propre parti qui recueillerait déjà plus de 20 % des suffrages … j ‘attend une femme qui ait elle aussi autant de couilles …

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      03/01/2015

      FINALEMENT MON COMMENTAIRE VIENT DE PASSER LA BARRE DES MODERATEURS SUR LE BLOG GAULLISTE DEO GRATIAS ET MERCI à EUX

      Répondre
    • Hilarion

      03/01/2015

      Mais mon Cher Jaurès, le rapport de Guillaume Larrivé y répond à ma place.
      Les prisons françaises hébergeraient 63 000 détenus.
      37800 prisonniers seraient culturellement musulmans, soit près de 60 % de la population carcérale.
      Il y aurait en France 5 millions de musulmans
      Dans ces conditions le taux d’incarcération des musulmans est de 7,5 pour mille.
      La population « de souche » étant 65 millions- 5 millions de musulmans soit 60 millions, générerait l’incarcération de 28500 personnes soit un taux d’incarcération de 0,43 pour mille.
      Conclusion: le taux d’incarcération des musulmans est plus de 17 fois supérieur au taux d’incarcération des « de souche ». Ainsi, les « peur » considérées avec un si profond mépris par la socialie a quelques fondements. Voilà pourquoi la police vérifie plus souvent certaines populations, au lieu d’aller passer son temps dans les maisons de retraite suivant le souhait de tout ce qui gauchise et socialise dans notre pauvre France. Pour terminer, vous demandez pourquoi le taux de délinquance n’est pas différent dans les pays ou il n’y a pas de musulmans, ma première réponse est que je ne connais pas la sociologie des pays du monde entier débouchant sur cette expression de ma grand mère, femme d’une grande sagesse: comparaison n’est raison.
      Dernier point peu rassurant souligné par le rapport Larrivé, plusieurs centaines de détenus musulmans seraient en voie de radicalisation, d’autant que 53 djihadistes de retour de la zone irako/syrienne sont actuellement détenus dans les maisons d’arrêt. Il paraît que les autruches se mettent la tête sous le sable pour ne pas voir venir le danger.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        03/01/2015

        les chiffres donnant tort à @ Jaurès celui ci se défausse d’ abord avec une excuse ( les pays SANS  » musulmans  » *** ) puis avec un culot sans pareil en affirmant que , je cite :  » je ne m’ aventurerai pas à dire qui a tort ou qui a raison  » … une citation digne d’ un Hollande ou d’ un Sapin

        *** c’ est la RAISON pour laquelle il ne faut pas faire état des références et préférences religieuses , mais simplement  » ethniques  » … c’ est aussi la raison pour laquelle dans les pays sous la loi de la charia on tranche la tête des trafiquants de drogue !

        Répondre
      • quinctius cincinnatus

        03/01/2015

        Et voici maintenant le coup ( socialiste ) fatal, la balle dans la nuque, la dague perfide :… @ Hilarion :  » vous STIGMATISEZ une POPULATION  » … la boucle est bouclée et @ Jaurès a satisfait à son numéro de contorsionniste sur la piste des  » 4 V²  » …. Cependant je dois dire que c’ est là une production rarement, pour ne pas dire jamais, atteinte par l’ auteur, l’ acteur et le metteur en scène @ Jaurès et qui devrait être gardée dans les annales du blog des  » 4V²  » et même diffusée à un public plus large pour ses innombrables qualités dont la moindre n’ est pas son  » élévation  » morale … merci à tous deux pour ce régal intellectuel : d’ un côté la logique, de l’ autre le sophisme

        Répondre
  13. Hilarion

    02/01/2015

    « Quelques idées protectionnistes ineptes » dites vous Mr Millière. Je serais très curieux de savoir comment vous arriveriez à vendre des produits comparables avec des prix de revient liés à la main d’œuvre entre 5 et 30 fois inférieurs ! N’avez vous pas vu fondre nos moyens de production industriels en France. Des centaines de milliers d’emplois de l’automobile se réduire à quelques dizaines de milliers parce que tout le reste est parti à l’étranger et que l’on se félicite de voir ces moyens de production partir au Maroc, en Algérie, en Turquie etc… Faire de l’innovation, de la recherche était la réponse il y a vingt ans. Seul oubli, les Chinois par exemple qui sont tout, sauf idiots savent aussi fabriquer des produits à haute technologie par transfert et par leurs moyens propres là encore avec des coûts largement inférieurs aux nôtres. Et maintenant, pour ce qui n’est pas délocalisable, voici des pays européens ou les coûts de main d’œuvre et de charges sociale sont inconcurrençables qui débarquent notamment dans le bâtiment. Les files d’attente devant les Restos du cœur n’ont pas fini de s’allonger pour les nationaux. Ce que nous constatons, ce sont les conséquences de la volonté de Jean Monnet il y a plus de soixante ans avec des relais tels Pascal Lamy longtemps président de l’OMC se revendiquant socialiste, mettant en place un socialisme interétatique, d’abord européen puis mondial, permettant de procéder à un transfert des richesses des pays développés en faveur des pays qui ne le sont pas au détriment des populations des premiers, mais occasionnant un flux financier fabuleux au profit de grands groupes anationaux. Le plein emploi reviendra en France lorsque le SMIC sera à 250 € par mois et les autres salaires abaissés dans les mêmes proportions permettant à un cadre moyen de s’offrir un vélo pour aller au travail comme en Chine. Mais avant d’en arriver là il faudra avoir multiplié par dix les effectifs de CRS afin de juguler les mouvements sociaux. A moins que ce ne soit une armée onusienne qui vienne, sur ordre du capital anational, remettre en place cette population qui refuse de se laisser affamer.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      02/01/2015

      Deux pays sont de façon incontestable les leaders du protectionnisme …  » mondialisé  » :

      les U.S.A. par leur législation , la R.P.C. par ses contrefaçons  » légalisées  » ( par … nous )

      il faut donc être aussi cons , ou vendus , ce qui est tout aussi probable, que Sarkozy ou Hollande pour ne pas se soucier du T.A.F.T.A. et des transferts de technologie

      Répondre
      • Hilarion

        02/01/2015

        Vous avez parfaitement raison. Vous connaissez probablement les écrits de Prix Nobel d’économie 1988 Maurice Alllais scientifique de haut vol, X Mine de formation, qui a orienté sa carrière d’économiste à partir de l’étude de la crise américaine des années 30. Ce brillant économiste a été soigneusement occulté dans la mesure ou un minimum de protectionnisme et une invasion migratoire incontrôlée dont il démontrait les méfaits scientifiquement, entraient en contradiction avec la politique menée depuis cinquante ans. Ce qui est extraordinaire c’est que si peu de gens comprennent qu’il est impossible de vendre 100 ce qui coûte 80 quand un concurrent direct peut vendre 50 ce qui lui coûte 20.

        Répondre
  14. Hilarion

    01/01/2015

    A Jaurès. De tous temps les différentiels économiques ou la simple convoitise entre les pays ont provoqué des tentatives d’appropriation. Tout au long des siècles le butin a figuré de manière prioritaire dans les actes de guerre. Le plus généralement l’envahisseur s’appropriait tout ce qu’il lui semblait avoir de la valeur, et souvent rasait habitations et habitants pour faire bonne mesure. L’occupation allemande s’est contentée de prélèvements matériels et financiers qui ont néanmoins rendu très difficile la vie des habitants durant la période d’occupation faisant régresser avec les destruction de la guerre, de vingt ans l’économie française. La grande nouveauté avec l’immigration, c’est que ce sont les états eux mêmes qui favorisent l’invasion, finançant les envahisseurs. Il est à noter qu’à part quelques dizaines de milliers de voitures brûlées, et un surremplissage de nos prisons, les dégâts occasionnés par nos nouveaux envahisseurs sont largement moins spectaculaires que ceux occasionnés par quelques divisions Panzer avec l’accompagnement aérien qui va bien. Cependant, nos envahisseurs fuient leurs pays parce qu’ils sont incapables d’une organisation sociale comparable à la notre. Ce qui ne les empêche pas, une fois arrivés, de souhaiter nous imposer chez nous, immédiatement et avec conviction l’ineffable bordel qui les a contraints à fuir.

    Répondre
    • Jaures

      02/01/2015

      Les prélèvements du nazisme n’ont pas été seulement matériel mais également humains (STO).

      Ensuite, de tout temps les populations pauvres et persécutées ont cherché à fuir. Ce sont elles qui ont notamment colonisé l’Amérique du nord. Les passagers du Mayflower fuyaient les persécutions de Jacques 1er dans un total dénuement.
      A la fin du XIXème siècle, en France, les « envahisseurs » étaient Belges ou Italiens.

      L’immigration a été favorisée en France dés la Libération pour pallier au manque de main d’oeuvre nécessaire pour reconstruire le pays. Qu’il soit nécessaire de la réguler aujourd’hui est un fait mais prétendre l’arrêter est une supercherie sauf à transformer la France en une nouvelle RDA.

      Répondre
      • Hilarion

        02/01/2015

        Les Belges, les Italiens, les Portugais et autres Européens se sont retrouvés à un moment de leur histoire en difficulté économique dans leurs pays et ont émigré. On les a obligés à raser les mur, ce dont nous n’avons certes pas à nous féliciter. Il n’a jamais été nécessaire de leur construire des édifices culturels dédiés, matérialisant une culture différente. Ils se sont fondus dans la population autochtone sans que l’on puisse distinguer leurs origines autrement que par leurs noms . On ne les a jamais vus interrompre un match en brandissant avec hostilité un drapeaux étranger On ne les a jamais vus occuper la voie publique par des « prières » symbolisant une appropriation territoriale. On ne les a jamais vus caillasser les pompiers, agresser les médecins, les chauffeurs de bus, brûler des milliers de voitures, manifestant ainsi leur haine d’un pays dans lequel ils ne peuvent pas, ne veulent pas s’intégrer. Quant à votre exemple de l’invasion de l’Amérique par les Européens, elle est particulièrement mal choisie, puisqu’elle a conduit à la mort ou à la déchéance la population Indienne prééxistante Peut être est-ce le noir destin que vous souhaitez pour l’Europe.
        Peut être êtes vous affligé de cette névropathie que l’on nomme ethnomasochisme. A moins que vous ne soyez vous même un envahisseur….Pour terminer, avec votre argument du besoin de main d’œuvre, il a été exact après guerre. Mais quand je fais faire des travaux dans ma maison
        je paie l’entrepreneur et il ne reste pas habiter chez moi, il en est de même pour un pays et la clique Giscar/Chirac porte à cet égard une responsabilité dont l’histoire dramatique ne fait que commencer. Il est évident que des gouvernements qui prétendent faire venir de la main d’œuvre dans un pays ou dix pour cent de la population est au chômage est, ou bien composé d’idiots ou bien poursuivent des buts inavoués. Surtout lorsque l’on sait que le taux de chômage est double dans la population immigrée. Pour terminer, je vous rappellerai qu’un récent rapport du député Guillaume Larrivé fait état d’un nombre d’incarcérés de la population musulmane de 40 000 détenus sur un total de 63000 ce qui, rapporté à leur population, constitue un taux de délinquance de 15 à 17 fois supérieur au taux des autochtones. Ce qui ne fait que confirmer le défaut d’intégration de cette population qui pour une bonne part d’entre elle ne voit dans son pays d’accueil, qu’un terrain de chasse.

        Répondre
        • Jaures

          02/01/2015

          Ce qui vous parait aujourd’hui insupportable des musulmans avait des équivalents à la fin du XIXème siècle avec les Belges et les Italiens. Nombre d’entre eux ont été lynchés et tout le monde connait les surnoms dont on les affublait. On parlait alors de leur odeur, de leur saleté, de leurs vêtements,…
          Ensuite ce furent les Polonais qu’on renvoya par wagons entiers dans les années 30 sous les quolibets.
          Mais autrefois, l’immigré, celui qu’on regardait de travers, qu’on méprisait et qu’on craignait, c’était celui qui venait du village voisin.
          On a toujours craint et fantasmé l’étranger.

          J’ai parlé de l’immigration américaine pour ce qui la motivait, fuir la misère et les persécutions. L’émigration existera tant que ces deux fléaux perdureront.
          Aux Etats-Unis les migrants sont surtout sud-américains: ils ne construisent pas de mosquées et ne prient pas dans les rues. Pourtant, nombre d’Américains ont pour eux des propos aussi violents que les vôtres.

          Pensez-vous que s’il n’y avait pas de musulmans la délinquance baisserait de 70% ? Vous rêvez. Le taux de délinquance des pays, notamment d’homicides qui sont, vous en conviendrez, les plus graves des délits, n’est pas proportionnel au taux de musulmans du pays. Sinon la Roumanie serait un Havre de paix et les pays sud américains connaitraient très peu de délinquance. Est-ce le cas ?

          L’immigration, en soi, n’est pas un problème économique. De fait, en dehors du Japon, tous les pays riches et industrialisés importent plus ou moins de la main d’oeuvre. Ce n’est pas cette présence qui provoque la crise. Celle-ci existerait également sans immigration. Le Japon, rare pays riche avec très peu d’immigration, est en stagnation économique depuis plus d’une décennie, sa population vieillit et fléchit, son rayonnement international est dérisoire.

          En France, l’immigration a été la plus forte dans les années 60 alors que la croissance était au plus haut et le chômage au plus bas.
          Arrêter l’immigration d’un coup, si c’était possible, ne créerait pas un emploi et ne produirait pas un dixième de croissance supplémentaire. Bien au contraire.
          Qu’il soit nécessaire de la réguler et la contrôler au mieux est par contre nécessaire mais c’est là une tâche complexe et qui demande un ajustement permanent: le contraire d’un travail idéologique.

          Répondre
          • Hilarion

            03/01/2015

            Je vous cite les chiffres du récent rapport Guillaume Larrivé concernant la population incarcérée dans les prisons françaises. Voilà un élément objectif. J’y ajouterai le coût de cette incarcération: coût journalier entre 80 et 100 € selon les établissements X 40 000 détenus X 365 jours Soit entre 1,1 et 1,4 milliards d’€.
            Je cesse toute discussion lorsque l’on affirme sans aucun chiffre que l’immigration n’est pas un coût, alors que le Prix Nobel d’économie 1988 Maurice Allais démontrait mathématiquement le contraire et comme vient de le faire dans un récent ouvrage Gérard Pince, docteur en économie dans un ouvrage très technique intitulé « Les Français ruinés par l’immigration ». J’attends votre démonstration chiffrée, pas au doigt mouillé. Pour finir, lorsque vous m’attribuez des propos « violents » je pense que vous cédez à ce penchant socialistes de voir de la violence chaque fois que la vérité vous est jetée au visage, déchirant le rideau utopique derrière lequel vous vous complaisez.

  15. druant philippe

    31/12/2014

    Jaures ou la voix de son maître mondialiste .
    Le but de ces crevures à l’ instar d’ une Barbara Spectre est de nous submerger par une immigration délirante multiforme : légale par le regroupement familial ou illégale via les clandestins venus de toute la bougnoulie !
    Cette femme abjecte parle même de nous rendre plus multiculturels .
    La trollure comme l’ appelle JS nous laisse entrevoir une misère matérielle terrible voire une tyrannie si d’ aventure nous décidions une vaste remigration .
    Et de citer le Japon , ce pays effroyable coupable à ses yeux de collabo de ne pas laisser rentrer par millions des va – nu – pieds diplômés de l’ université du bled ou de la brousse (université de Kibombo pour les anciens coloniaux qui en ont fait une blague) .
    Avez – vous visité ce pays , Trollman ?

    Répondre
    • Oeildevraicon

      01/01/2015

      Avez – vous visité ce pays , Trollman ?

      Que nenni… pour « MONSIEUR », pas assez de collabos socialistes et d’islamistes dans ce pays, ou les minorités ne font pas encore la loi.

      Répondre
  16. 30/12/2014

    Mr Milliere critique certes à raison tous les partis politiques qui sont représentés dans notre pays.Mais je suis assez satisfait sur la liste des reproches qu’il fait à juste titre d’ailleurs,au PS, à l’UMP, et si peu au FN.
    Dans l’alternative de la présidentielle de 2017 il ne nous reste plus qu’a choisir le moins mauvais,et surtout ne pas recommencer les échanges droite/gauche que nous subissons depuis quarante ans.De ce fait le vote pour le FN est désormais le seul et le plus raisonnable.A bientôt.

    Répondre
  17. Rouletabille

    30/12/2014

    Laisser entrer, pardon.

    Répondre
  18. Oeildevraicon

    29/12/2014

    La plupart des imposteurs sont de gauche…

    Et ou classez-vous les Sarkozy, Juppé, Kosciusko-Morizet, pour ne nommer que ceux-là?

    @ DESOYER: Il faut savoir dire stop à l’immigration…

    En cela vous avez parfaitement raison.
    Pour s’en convaincre, il suffit de lire l’étude de Gérard PINCE (docteur en économie) « Les français ruinés par l’immigration » , basée sur les statistiques de l’INSEE.
    En 2014 la France comptait environ 4 millions d’immigrés intra- européens et environ 9 millions d’immigrés extra- européens en provenance des pays d’Afrique et du moyen- orient.
    A lire par ceux qui ne se contentent pas des discours lénifiants et mensongers de nos dirigeants et qui en ont assez de se faire empapaouter avec un gant de boxe.
    Plus c’est gros et mieux ça marche d’où l’utilisation du gant de boxe (rouge de préférence), pour convaincre même les plus… presbytes.

    Répondre
  19. Jaures

    29/12/2014

    Millière dénonçant l’imposture c’est un peu Bernard Tapie réclamant plus d’éthique ou Pierre Gattaz se plaignant du mercantilisme.
    Car l’imposteur ce n’est pas seulement celui qui prétend être ce qu’il n’est pas mais également celui qui, en toute connaissance de cause, par manipulation, omissions ou amalgames, promeut des idées auxquelles lui-même ne croit pas.
    L’important étant plus de nuire que de construire.

    Nous en avons un nouvel exemple. Millière dénonce la faible croissance de la France (qui est d’ailleurs en gros celle de l’Europe). Mais quel est le pays où la croissance est la plus dynamique actuellement ? Les Etats-Unis.
    Or, Millière n’a pas de mots assez durs contre « l’islamo-marxiste » Obama dont l’unique but serait de ruiner l’Amérique.

    L’imposture intellectuelle, c’est dire que les Américains sont ouverts et sainement informés puis, quelques mois plus tard, Obama élu, affirmer qu’ils sont soudain victimes de la « contre-culture ».
    L’imposture c’est critiquer tout et tous, sans nuance, en prenant grand soin de ne pas s’engager, de ne pas confronter ses idées lors de réunions publiques ouvertes pour les réserver à un public conquis d’avance lors de « conférences » mi meeting, mi stand up.
    L’imposture, c’est dire pis que pendre de Sarkozy au seuil d’être battu pour deux ans plus tard écrire que l’on est bien injuste avec lui et que, à tout prendre, il ne serait pas si mal.
    Les exemples pullulent.

    Si « la plupart des imposteurs sont de gauche », Millière a gardé quelques cicatrices de ses années de relativisme de gauche.
    Mais exonérons la gauche de ces turpitudes. Les égarements individuels, l’Histoire nous le confirme, sont de toutes obédiences.

    Répondre
  20. PiGiS Yves

    29/12/2014

    On croit comprendre que seuls les USA sont un exemple à suivre. Merci M. Millière, mais allez-y tout seul !

    Y.P.

    Répondre
    • DESOYER

      29/12/2014

      Je crois qu’il faut savoir lire Guy Millière entre les lignes. Il condamne l’anti-américanisme primaire, mais il n’a jamais dit que tout allait bien dans ce pays (cf. ses propos sur Obama).
      Il tend certes à privilégier l’approche économique, mais il est très pertinent sur les méfaits du « nazislamisme ».
      Le seul reproche que je lui ferais, c’est de ne pas prendre conscience de l’effet néfaste de l’excès d’immigration en France et de la crise identitaire qui s’ensuit, et de ne s’en tenir qu’aux aspects religieux et sociétaux.
      Il faut savoir dire stop à l’immigration et je ne crois pas qu’il soit homme à le faire.

      Répondre
      • Jaures

        29/12/2014

        Mais une fois que vous aurez dit « Stop à l’immigration », que se passera-t-il ensuite ?

        Répondre
        • Rouletabille

          30/12/2014

          Donc Jaurès, puisque vous laissez entendre qu’il est très difficile sinon impossible d’arrêter l’immigration, que proposez-vous? Laissez entrer à l’infini en espérant que plus tard ils voteront socialiste?

          Répondre
          • Jaures

            30/12/2014

            De tout temps les populations opprimées ou affamées ont migré vers de meilleurs cieux. On peut essayer de réguler l’immigration, de l’intégrer au mieux mais pour l’arrêter, il faut devenir soi-même un pays pauvre et tyrannique.
            La seule exception est le Japon (pour des raisons géographiques et historiques) et cela n’en fait pas pour autant un pays paisible et prospère.

    • quinctius cincinnatus

      31/12/2014

      Israël est pas mal non plus ( d’ après ce que nous en rapporte Monsieur Millière ) … en tout cas il faut lui rendre cette justice que ce sont des pays à habiter de préférence à l’ Arabie Saoudite ou à la Chine ou même au Brésil ( sauf Santa Catarina ) ou à la R.S.A. … là dessus aucun doute !

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)