L’incohérence macronienne

Posté le 02 juillet , 2019, 10:58
3 mins

Je crois que ce qui me fascine le plus dans la caste politico-médiatique contemporaine, c’est son indifférence radicale à l’égard du principe de non-contradiction.

En particulier, Emmanuel Ma­cron a cette capacité impressionnante à se féliciter avec la même arrogance et la même énergie de deux mesures parfaitement contradictoires.

C’est ce qui vient de se passer avec l’accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Mercosur (marché commun réunissant quatre pays d’Amérique du Sud).

Si vous avez lu distraitement les gazettes ces derniers jours, vous aurez pu penser que cet accord devait tout à notre vénéré président.

Naturellement, ce n’est pas le cas, puisque c’est la Commission européenne qui est chargée de ce genre de négociations. Malgré tout le mépris que l’on semble manifester dans l’entourage d’Emmanuel Macron pour Jean-Claude Juncker, c’est aux équipes de ce dernier que l’on doit cet accord.

Mais le plus étrange ne réside pas là, car nous avons une certaine habitude des politiciens se félicitant d’une embellie économique dans laquelle ils n’ont joué aucun rôle – si ce n’est peut-être le rôle de frein, en aggravant les impôts et les réglementations tatillonnes et absurdes.

Nous ne serions donc pas surpris de voir le président se féliciter d’un accord international conclu sans lui.

Mais je reste sidéré de le voir vanter si fort cet accord après avoir vanté au moins aussi fort sa politique «écologiste».

D’après ce que je comprends de cet accord «historique», d’une part, et de la politique écologiste du gouvernement, d’autre part, les deux seront clairement nuisibles aux intérêts de la France et des Français.
Mais, en tout cas, les deux sont clairement contradictoires: on ne peut pas défendre l’écologie et cet accord en même temps.

De façon générale, écologie et libre-échange font très mauvais ménage: on ne peut pas à la fois ouvrir les frontières et encourager le localisme.

Pourtant, cela ne semble poser aucun problème à notre sémillant chef de l’État.

À tout prendre, je préférerais une politique nuisible mais cohérente à cette politique erratique et illisible.

À moins, bien sûr, que le seul point commun de toutes les politiques menées ces dernières années soit la destruction de la société française – et la prédation au profit de quelques grands groupes financiers.

Après tout, cela aurait, hélas, le mérite de la cohérence!

5 Commentaires sur : L’incohérence macronienne

  1. quinctius cincinnatus

    11 juillet 2019

    Cela n ‘ y parait pas encore, mais nous sommes entrés dans le déclin de la Macronie

    ne reste plus qu’ a trouver une opposition de Droite crédible et moderne :

    Bruno Retailleau ?

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      11 juillet 2019

      quand je dis ” moderne ” j’ entend relativement mais surtout intelligemment moderne car à l’ impossible nul n’ est tenu

      Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    10 juillet 2019

    dans ce pays ce que je trouve d’ incohérent(s) ce sont d’ abord les lois, ensuite la Justice et la fiscalité, enfin les choix économiques par … l’ Etat ; l’ incohérence des hommes politiques , Macron compris, s’ explique aisément par la seule démagogie ce qui revient à dire que Macron manque de … courage plutôt que de dire qu’ il est habile en duplicité

    Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    3 juillet 2019

    les coucous municipaux

    LaRem pond ses oeufs dans les nids MoDem comme le MoDem pondait les siens dans les nids socialistes ou de droite

    Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    2 juillet 2019

    ” …. et la prédation au service de quelques grands groupes financiers ”

    Monsieur Roussel, vous voyez bien, sans pour autant être ” complotiste “, que les choix politiques, économiques, sociétaux d’ Emmanuel Macron sont parfaitement homogènes , cohérents , qu’ ils vont tous dans le même sens

    cela fait des années que je le dis sur ce blog ! Macron ou un Autre la direction reste la même !

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)