L’insupportable « deux poids, deux mesures »

Posté le 13 février , 2018, 11:55
5 mins

Si je devais retenir une seule marque de notre décadence, ce serait probablement le « deux poids, deux mesures » systématiquement pratiqué par les pouvoirs publics et par les médias politiquement corrects.

On le constate aisément lorsqu’on remarque que les délinquants ou les criminels sont parfois mieux traités qu’un automobiliste ayant dépassé de quelques kilomètres par heure la vitesse autorisée.

On le constate aussi lorsqu’on relève que les agressions contre les chrétiens (considérablement plus nombreuses que toutes les autres agressions anti-religieuses en France) n’arrivent pas à émouvoir quiconque, alors que le moindre tag sur une mosquée exige une réaction présidentielle.

Ce « deux poids, deux mesures » en matière religieuse, les réseaux sociaux l’appellent drôlement « l’allahïcité », c’est-à-dire l’utilisation des lois laïques pour prohiber les croix, mais favoriser les prières islamiques de rue.

Au nom de cette « laïcité » à géométrie variable, Mme Hidalgo peut laisser ses adjoints rêver à voix haute de détruire le Sacré-Cœur de Montmartre, mais reçoit, aux frais du contribuable parisien, à l’hôtel de ville, de nombreux convives pour la rupture de jeûne du Ramadan.

Au nom de cette laïcité à géométrie variable, M. Kanner, ancien ministre socialiste, invite l’actuel gouvernement à mettre en œuvre sans tarder un concordat pour l’islam. Il réclame mê­me de M. Macron de créer un « consistoire central de l’islam de France » organisant le culte musulman, comme Napoléon le fit pour le culte juif.

Mais, pour ce résultat, Napoléon disposait d’un pouvoir impérial, bénéficiait du régime concordataire, et surtout avait soumis à 71 rabbins des questions précises sur la compatibilité de leur culte avec l’appartenance à la nation française. J’imagine mal M. Macron en faire autant avec les inénarrables imams de Villetaneuse ou de Brest qui expliquent doctement dans leurs vidéos que celui qui mange du porc se transformera en porc ou comment battre sa femme !

Par ailleurs, aussi différent soit le judaïsme du christianisme, un grand nombre de points communs facilitaient l’opération – ce qui ne serait certes pas le cas avec l’islam.

En tout cas, M. Kanner, qui réclame toujours plus de laïcisme pour priver le christianisme de toute visibilité publique, a les yeux de Chimène pour le concordat d’Alsace-Moselle, s’il peut favoriser l’islam.

Relevons aussi la récente sortie de Mme Schiap­pa contre « Ebdo » qui avait publié un article sur « l’affaire Hulot ».

Comme il est difficile de l’ignorer, tant le battage médiatique est assourdissant, M. Hulot est accusé de viol et agression sexuelle. Pour autant que j’aie compris, ces affaires sont prescrites ou classées et la justice ne pourra donc pas trancher. C’est donc parole contre parole.

J’en parlais la semaine dernière : je trouve ahurissant cette faculté de salir l’honneur d’un homme, sans jamais se préoccuper de la véracité des faits.

Mais je trouve assez surprenant que Mme Schiappa, qui incitait récemment encore à la délation, et refusait à un avocat le simple droit d’évoquer des circonstances atténuantes pour son client, juge désormais de telles déclarations « irresponsables ». On n’ose imaginer que cette soudaine hostilité à la délation ait quoi que ce soit à voir avec le fait que, cette fois, la délation vise l’un de ses collègues ministres.

Selon le mot de Jean-François Kahn à propos de l’affaire DSK, quand le suspect est puissant, le viol n’est jamais qu’un « troussage de domestique ». Et, quand le suspect est étranger, le viol est sans doute une façon ludique de comprendre la diversité culturelle !

 

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

14 Commentaires sur : L’insupportable « deux poids, deux mesures »

  1. quinctius cincinnatus

    19 février 2018

    exemple de justice … mediatique et culturelle : …

    entre une De Villaine et un Haziza , le choix du Media est vite fait !

    rappelons que Mlle De Vilaine accuse Mr Haziza d’ agression sexuelle et que ce dernier ayant été réintégré dans l’ équipe Mlle De Vilaine a démissionné de son poste

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      19 février 2018

      un internaute du ” Figaro ” fait remarquer :

      ” Hazizi serait il protégé par des lobbies ? “

      Répondre
    • BRENUS

      21 février 2018

      Quelle HAZIZA ? Celle du bouquin incomparable : “Haziza de Niamkoko” ? Au moins , celle là avait une bonne mentalité. Si vous le trouvez encore, procurez ce roman, nombre de situations et de personnages n’ont pas changé. Une bonne approche pour comprendre l’Afrique ( thème cher à QC). Dedans, tout le monde en prend pour son grade, blancos, y compris. Ceci, LE HAZIZA n’est vraiment qu’une grosse merde et ne fait pas honneur à son ethnie.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        26 février 2018

        merci pour m’ avoir signalé ce livre ” Azizah de Namkoko ” de’ Henri Crouza dont j’ ignorais jusqu’ à l’ existence ; après en avoir lu la présentation et surtout sur la recommandation d’ un ” Africain ” , j’ en passe la commande dès mardi chez ma libraire, qui l’ aura peut être lu, et sans doute en ferais je cadeau à ma … dernière belle fille une adorable Sénégalaise qui assiste à tous les matches de rugby où joue l’ équipe de France à Twickenham où … elle habite

        Répondre
  2. Gérard Pierre

    18 février 2018

    Deux poids, deux mesures ?

    Plus prosaïquement, et sans conjecturer dans l’éther pour rester à la portée des âmes simples : …… la CSG !

    Les ‘’vieux‘’ de 2018 ont cotisé pendant leur activité pour, je cite le contenu d’un mail que j’ai reçu :

    « la retraite de leurs anciens, et maintenant qu’ils ont atteint un âge où on devrait cesser de les emmerder, on va prélever 1,7 % sur leurs ressources pour payer pour …. les jeunes (peut-être) mais plus certainement pour tous les branleurs qui n’en foutent pas une et s’habituent à vivre à nos crochets …. vous voyez de qui je veux parler, la solidarité, ça ne marche décidément que dans un sens, il y a ceux qui payent (comme d’habitude) et les autres… (qui en profitent… comme d’habitude).

    Qui peut me communiquer l’identité des Députés qui ont voté pour cette ignominie ? »

    EN REVANCHE : …… ÉXONÉRATION DE CSG POUR LES PARLEMENTAIRES ! ! !

    Nos députés, dans l’indifférence générale ont voté nuitamment, en plein été, l’exonération de la CSG sur leurs frais de mandat parlementaire. Ces mêmes parlementaires, sans rire, nous parlent de moralisation de la vie publique ! ! !

    « On » demande aux retraités de faire des efforts. Des millions de séniors vont voir leur contribution sociale augmenter tandis que les législateurs se votent en catimini une suppression de CSG pour eux-mêmes !

    Les députés sont-ils bien moins lotis que des milliers de retraités qui n’ont que 1200 euros de pension mensuelle ?

    Il convient de se souvenir que les députés ont 7209,64 euros d’indemnité mensuelle, auxquels s’ajoutent 5840 euros d’indemnités représentatives et 9618 euros de crédit pour rémunérer leurs collaborateurs. De l’autre côté, la retraite moyenne est de 1376 euros brut et 560 000 retraités touchent le minimum vieillesse…

    En résumé, les députés se votent une baisse d’environ 430 euros de CSG et la moyenne des retraités va voir sa CSG augmenter de près de 300 euros.

    Deux poids deux mesures…C’est cela le nouveau monde maquereaunien !

    Égalité qui disait l’ôtre ! ! ! … Fraternité qu’il ajoutait même ! ! ! … et vive la Liberté, … « Pan dans con y est » !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      19 février 2018

      vous qui êtes, de par votre ” passé “, dans les secrets des alcôves, des anti-chambres, et des cuisines de ce beau monde politique et républicain tenez nous régulièrement informés de ses tares

      Répondre
  3. René Fries

    16 février 2018

    Ce “deux poids, deux mesures”, il mon commentaire de 14h58 sous http://www.valeursactuelles.com/societe/un-festival-etudiant-sur-israel-annule-sous-la-pression-de-militants-pro-palestine-93312#comment-561875 (attention, il faut cliquer sur “afficher plus d’éléments”, au besoin – dans un des liens que je donne – plusieurs fois) se termine par:

    […] En effet, il suffirait de rendre obligatoire dans l’enseignement général en l’Europe des 28 (27), l’apprentissage des réalités historico-scientifiques ci-dessus.

    Cette obligation découle d’ailleurs automatiquement du principe d’égalité enchâssé dans toutes nos constitutions. En effet, comment justifier que la vérité historique de la “Bibelkritik” d’un côté (Wellhausen, Bultmann, Rosenzweig, Söding etc: “Jésus a effectivement vécu, mais nous ne pouvons reconnaître comme authentique que le Notre Père ou peu s’en faut”) soit enseignée ou en tout cas librement accessible partout, alors que d’un autre côté, la vérité historique de la “Korankritik” soit systématiquement mise sous le boisseau et qui plus est, “dangereuse à dire”?

    Tant que la dite obligation constitutionnelle n’est pas satisfaite càd que droit et justice sont bafoués, il ne peur être question d’”Etat de droit” ni même d’Etat [Cicéron: ” … que la suppression du droit et de la justice équivaut à la suppression de l’Etat” (Staatslehre, III – Goldmann Taschenbuch, Band 418)].

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      18 février 2018

      quelle différence(s) entre Moïse et Mahomet ?

      aucune(s) … tous les deux des ” prophètes ” sémites qui ont pris le pouvoir sur leur(s) tribus sous couvert d’ être les représentants officiels sur cette Terre d’ un Dieu Unique comme l’ Inca l’ était du Soleil ou l’ Empereur Romain du Soleil invaincu

      Amen

      Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    13 février 2018

    au moins en Israël il n’ y a pas ” deux poids deux mesures ” : la police y demande l’ inculpation d’ un Premier Ministre pour corruption et la justice envoie en prison le président de l’ Etat pour le même motif …

    Répondre
    • steribox

      19 février 2018

      En Israhell ceci en Israhell cela , vous parlez de justice , sauf que cet état colons les bafouent dans plus de 99% des cas . Et pour que cette dites justice soit convenablement faite , il faudrait pour ça faire comparaitre plus des 2/3 des colons Israhelliens en tant que criminelles de guerres . Pour un peuple qui n’a cessée de dire à qui voulait l’entendre plus jamais ça ! Et eux que font ils ? pire , encore bien pire , alors comme exemple de justice on repassera !!!

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        23 février 2018

        mes propos ne traitaient que du cas Netanyahu , le comparant à tous ceux, du même milieu, que la Justice française a eu à … ” traiter “

        Répondre
  5. quinctius cincinnatus

    13 février 2018

    pour ceux parfaitement identitaires et intégristes , et ils sont nombreux sur le blog, qui me traitent de ” merde islamo-gauchiste “, voici une information qui devrait intéresser leur réflexion :

    ” Mohamed Louizi auteur de ” plaidoyer pour un islam apolitique ” affirme que :

    ” si réforme il faut mener c’ est celle de l’ islam et non de la laïcité car, argumente t il, les mesures envisagées par Emmanuel Macron concernant le culte musulman affaibliraient PARADOXALEMENT le modèle républicain ”

    le problème se pose de façon identique POUR le culte israélite lequel est resté pour beaucoup de ses pratiquants un culte … lui aussi identitaire

    p.s. j’ attend … avec un calme olympien, vos bordées d’ injures

    Répondre
  6. quinctius cincinnatus

    13 février 2018

    l’ auteur de l’ article évite habilement de dire que Monsieur Patrick Kanner , sénateur du Nord, est le fils d’ émigrés juifs polonais

    il est donc logique qu’ il réclame un concordat dans l’ esprit ” napoléonien ” pour l’ Islam en France !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      26 février 2018

      à propos de Napoléon , celui ci disait des Juifs vivant en France :

      ” il faut leur reconnaître les mêmes droits en tant qu’ individus et ne rien leur céder en tant que communauté ”

      malheureusement la seconde guerre mondiale est passée par là et le communautarisme ethno-religieux est devenu une source d’ exploitation communautaire

      Répondre

Répondre

  • (pas publié)