L’intérêt du FN n’est pas d’aider la gauche

Posté le mai 02, 2012, 12:00
8 mins

Des médias répandent partout l’idée que le Front national va favoriser la défaite de Nicolas Sarkozy, car ce serait son intérêt.
Le véritable intérêt du FN est de conquérir l’électorat le plus proche du sien : celui de l’UMP. Marine Le Pen ne le conquerra pas en le décevant. Si le FN apparaissait comme coresponsable de la victoire des socialo-communistes, une bonne partie de l’électorat de droite ne lui le pardonnerait pas.

En 1981, Jacques Chirac avait fait élire Mitterrand pour faire place nette à droite. Lamentable manœuvre, accomplie sans égard pour l’intérêt national. Ceci a nui à Chirac. Une bonne partie des électeurs de droite (FN, mais aussi UDF) ne lui a jamais pardonné. Résultat : Jacques Chirac n’a jamais pu faire mieux que 20 %.

Si le FN souhaite affaiblir l’UMP, il doit démontrer qu’il est plus radicalement antisocialiste que l’UMP.
Les gens de droite se définissent plus par leur aversion pour la gauche que par adhésion à une idéologie particulière.
Le FN ne doit pas faire pas élire Hollande, car celui-ci imposera le droit de vote des étrangers qui empêchera définitivement le FN de prendre le pouvoir. En Belgique, le Vlaams Belang est éloigné du pouvoir dans nombre de communes, alors qu’il est beaucoup plus fort que le FN, à cause de ce droit de vote.

Il y aura plus d’immigration avec Hollande. Ce surplus n’amènera pas à une réaction salutaire d’autodéfense. Il faut étudier ce qui se passe en Ile-de-France où le FN fait de mauvais scores : les Français de souche ne se droitisent pas, ils se boboïsent !
C’est un tort de croire qu’on peut longtemps disjoindre la morale et son intérêt. L’intérêt du mouvement national n’est pas dissociable de celui du pays. C’est une erreur de croire qu’en provoquant le pire, on peut accroître ses chances d’accéder au pouvoir. Le pire, c’est-à-dire la gauche, rendra impossible l’arrivée du FN au pouvoir avec le droit de vote des étrangers et avec le renforcement de son pouvoir culturel. Le PS et l’UMP conduisent à la mort de la France mais, dans les deux cas, le processus ne va pas à la même vitesse. Plus la situation sera dégradée, plus il sera difficile au FN d’accéder au pouvoir.

L’intérêt du FN est que l’UMP reste le plus longtemps au pouvoir pour récupérer le plus de déçus possible. Les Français ont la mémoire courte. Aussitôt que Sarkozy sera battu, les déçus du sarkozisme se précipiteront vers l’UMP, car ce parti fera de l’antisocialisme son cheval de bataille. Toute la pédagogie du FN ne pourra rien contre le fait que les gens seront pressés de se débarrasser des socialistes et que le moyen le plus efficace sera de se tourner vers le chef de l’opposition. Et le chef de l’opposition, c’est le chef du principal parti de l’opposition et ce ne sera pas le FN.

Le FN n’a, par ailleurs, pas plus de chance d’avoir des députés en cas de victoire de la gauche
que de la droite. Rien ne le démontre.
Celui qui est le moins hostile au FN est précisément Nicolas Sarkozy. Le détruire serait suicidaire à la fois du point de vue électoral et du point de vue du futur traitement du FN par le pouvoir.

En demandant l’abstention ou le vote blanc, le FN encouragerait ses électeurs à ne pas tenir compte de ses orientations.
Certes, il ne s’agit pas d’appeler à voter Sarkozy. D’abord, cela pourrait lui nuire en faisant fuir les modérés. Ensuite, ce serait difficile humainement, vu l’absence de réciprocité (même si bon nombre des électeurs du FN trouveraient cet appel à voter Sarkozy normal). Mais, au moins, le FN ne doit appeler ni à l’abstention, ni au vote blanc : il décevrait ses électeurs, mais aussi ceux de l’UMP et réduirait ses chances de conquérir cet électorat. Le FN devrait donner des consignes de vote aux législatives, sans en donner pour les présidentielles.
Le FN peut, dès maintenant, se placer pour prendre la tête de l’opposition, en tapant principalement sur Hollande pendant le discours du 1er mai 2012. Alors, avec les nouveaux déçus du sarkozisme qui seront forcément nombreux, les chances de dé­passer le candidat de l’UMP en 2017 seraient grandes.

Si le FN arrive au pouvoir, ce ne pourra être qu’après une phase de droitisation de la société. Or, la victoire de Hollande gauchisera et pourrira la société française. L’intérêt du FN est donc de taper très fort sur la gauche, pour prendre la tête de l’antisocialisme.

Courrier des lecteurs des 4 Vérités Hebdo

18 réponses à l'article : L’intérêt du FN n’est pas d’aider la gauche

  1. Anonyme

    08/05/2012

    @Casey

    Je comprends votre déconvenue suite à la victoire de Holland que vous attribuez au fait que les électeur du FN 1° tour n’aient pas tous reporté leurs voix sur Sarko. L’inversion des résultats était loin d’être garantie, même avec leur vote intégral. De plus, pour être traités comme des m..des par les caciques UMP, il aurait fallu qu’ils en soient réellement : cocus, battus et contents, en quelque sorte..

    Pour les 5 ans a bouffer de la gauche, j’ai plus que des doutes : la pagaille et les conséquences dramatiques ne prendront pas un an. Flamby et les socialistes, constitués majoritairement de prébendiers n’auront aucune envie d’exposer leur peau à la vindicte populaire. Les polpotitstes de Méluche, eux, n’auront aucune limite. L’armée – enfin la partie non islamisée – devra choisir. Ca promet.

    Même les "jojos" devront changer de slip.

    "On ne peut pas demander à un homme de vivre bas et de penser haut".

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    08/05/2012

    @ Casey Ryback
     

    " … a moins de croire en l’homéopathie … "

    quand vous aurez pris un coup de batte de base-ball sur la tête je vous conseille de prendre de l’ARNICA ( 9 CH )  cela vous fera changer d’avis !  !   !

    Répondre
  3. Lucy in the sky

    08/05/2012

    Personnellement j’ai soutenu le FN au premier tour, Nicolas Sarkozy au second. Et aux législatives ce sera l’UMP.
    Je ne suis plus en phase avec ce fanatisme exacerbé des frontistes qui font passer l’intérêt de leur leader avant celui de la France. Quand on voit Hénin Beaumont fief de Marine le Pen où 57% ont voté en faveur de Hollande, cela sonne comme une trahison. Miser l’avenir du pays sur une stratégie fumeuse est d’une stupidité sans nom. La droite ne mourra pas aussi vite que certains le pensent et le FN sera relayé au second plan et retrouvera des scores à la hauteur du FdG.

    Répondre
  4. PRATS ERNEST

    07/05/2012

    captier   // avons de ne plus vouloir voter pour fn  tu ne t ai jamais pose la question qui a demander a henin beaumond  a voter pour le ps // comme un seul homme c est  UMP e t lui SEUL// amicalement

    Répondre
  5. IOSA

    07/05/2012

    Vous avez pas voulu de Sarko eh bah vous allez bouffer de la bonne grosse pensée unique de gauche (avec terrorisme intellectuel, censure, anti-racisme "à sens unique", anti-sionisme etc.) pendant 5 ans.

    Bien fait pour vous.

    Casey [email protected]….

    Autant pour vous, non ?

    Le bête mec ump qui vote encore celui qui ba**e la France, ce n’est pas trop mon style.

    IOSA

    Répondre
  6. ozone

    07/05/2012

    "à tous ces naufrageurs de la FRANCE"

    Captier

    Attendez que le plan de "stabilisation" de Bruxélles voulu par Sarkozy soit entré en vigueur,le clan des naufrageurs va pouvoir s’étoffer sur votre liste..

    Répondre
  7. Casey Ryback

    07/05/2012

    Vous savez très bien que l’arrivée au pouvoir de Hollande ne débouchera pas sur une "politique de la terre brûlée" comme vous le dites, mais sur un renforcement de la pensée unique gauchiste.

    Il y a peut-être 0,01% (voire moins) de Français qui sont pour la révolution…
    A moins de croire dans l’efficacité de l’homéopathie, on voit mal comment ces 0,01% de Français pourraient redresser la barre une fois que François Hollande aura mis notre pays dans la merde la plus totale.

    A part ça : c’est la sélection naturelle.
    Les Français ont les dirigeants qu’ils méritent.
    Si les Français ne sont pas suffisament intelligents pour élire le bon candidat au bon moment, ils payeront les conséquences de leur choix, point.

    Ce que je trouve le plus dingue, c’est que lorsque notre pays sera réellement dans la merde, les socialos vont nier toute part de responsabilité : "C’est pas nous, c’est la faute à la droite"…
    Et que des tas de gens qui y croiront naïvement… de la même manière qu’actuellement il y a des milliers de gens qui ont cru aux jérémiades paranoïaques du PS (par exemple les discours visant à diaboliser Sarkozy et à le faire passer pour un "fasciste"), sans réfléchir, sans faire marcher leur cervelle.

    Petite anecdote :
    2002 : la droite est face au FN. Toute la France se mobilise massivement pour faire barrage à la "bête immonde". Avec des "Le Pen, facho, le peuple aura ta peau" et autres imbécilités dans ce genre. Résultat : 82% pour Chirac.
    2012 : la droite est face au PS. Alors là bizarrement, aucune mobilisation massive pour faire barrage au PS. Alors que ce parti s’est fait remarquer par son extrême paranoïa (jérémiades à n’en plus finir, diabolisation de Sarkozy assimilé à un "pétainiste", etc.), des discours profondément irrationnels, déconnectés de la réalité, et surtout une absence totale de sens pratique et aucune proposition intéressante.
    C’est dire l’hypocrisie de ceux qui se prétendent "antifascistes".

    Par contre ceux que je comprends vraiment pas, c’est ceux qui se prétendent de "droite" ou "nationaliste", mais se réjouissent de la victoire de FH.
    Que vous soyez favorable à la victoire du socialisme, je l’admets… Mais vous ne me ferez pas croire que vous êtes de droite.
    Quand on prend une décision, ce sont les conséquences pratiques de cette décision qui sont les plus importantes. L’arrivée au pouvoir de FH debouchera sur un renforcement de la pensée unique gauchiste en France, et certainement pas vers plus de libéralisme.
    Le reste n’est que bla bla. 

    Répondre
  8. Anonyme

    07/05/2012

    Avec le résultat de l’élection, du au dénigrement de 5 ans de Sarko, voici que ce dernier, comme le ravi de la crèche- pense élégant d’inviter aux cérémonies du 8 mai celui dont les nervis – y compris Axel Kahn comparant le meeting de la Concorde aux rassemblement de Nuremberg- celui qui l’a triné dans la boue

    Etre a ce point naif est plus que dangereux et il est très bon qu’alors Sarko dégage, que l’UMP explose et qu’une droite non polluée émerge en expulsant  tous les faux nezs qui s’y sont planqués pour mieux la démolir.

    Vae victis. Surtout lorque les "victis" sont des traitres.

    Les autres – de non-gauche – n’ont plus qu’a utiliser toutes les méthodes bien pourries de la gauche pour saboter a fond quelque action que ce soit de ces fumistes.  Il faut pratiquer la politique de la terre brulée.

    Non allah n’est pas le plus grand.

    Répondre
  9. Casey Ryback

    07/05/2012

    Pour les 2 ou 3 gars qui se prétendent à "droite" mais qui ne le sont pas (et que je soupçonne d’être des gauchistes convaincus qui cachent leur jeu au fond).
    Vous avez pas voulu de Sarko eh bah vous allez bouffer de la bonne grosse pensée unique de gauche (avec terrorisme intellectuel, censure, anti-racisme "à sens unique", anti-sionisme etc.) pendant 5 ans.
    Bien fait pour vous.

    Répondre
  10. captier

    06/05/2012

    plus jamais je ne voterais front national,ce soir c’est hollande qui est élu grâce a marine le pen,je suis 

    écoeurée,nous sommes dans la panade grâce à elle,digne fille de son père,merci ,merci beaucoup

    à tous ces naufrageurs de la FRANCE

    Répondre
  11. Ysidore

    06/05/2012

    Hollande bourreau de la France Droit de vote aux immigrés:pas Italiens ,portugais(chrétiens)…mais magréhbins donc islamistes =burka,minarets etc et à terme République Islamiste pour la France. Régulation des sans papiers=appel d’air pour des millions en attente. Car ce seront des électeurs du PS,avant d’accéder au pouvoir. Le front national redeviendra trés faible comme dans les banlieues de Paris ou le Nord ,la population maghrébine étant majoritaire. Soutenus par le PS,les médias,l’éducation nationale,l’église…et des Français trop lâches qui ont le ventre plein se fichent complètement de leur pays .

    Répondre
  12. Anonyme

    06/05/2012

    Quinctius.

    Je pense que vous faites une erreur d’analyse avec le FN. Sa position soit disant socialiste n’est a mon avis, qu’une tactique pour entrer dans le jeu. El MLPa raison de son point de vue. Le vieux LP n’était intéressé qu’à ouvrir sa gueule et s’amuser en quelque sorte. Il a descendu en flamme ceux qui voulaient autre chose dont Maigret et ses alliés. Maintenant la donne a changé d’autant que de nombreux français présentés comme des mous du cerveau depuis trop longtemps préfèrent faire exploser la marmite plutot que de continuer a se faire introduire – parfois en douceur, parfois non -.

    Après l’inévitable débandade de l’UMP, et la mise a l’écart des sous-marins gauchistes qui sévissent en son sein, il sera possible de reconstituer autre chose que cette fumisterie de soit disant droite qui se laisse insulter et cracher dessus avec une délectation coupable.  Et ils seront nombreux  ceux qui seront pret a recomposer un pari de France. Vous verrez alors s’il sera si minoritaire que vous le dites.

    Entre temps MLP a raison de faire sienne la formule de l’Eglise (lorsqu’elle n’était pas vendue aux Muslims) : "Lorsque son existence est menacée, l’Egise peut se défendre par tous moyens, y compris la simonie ou la mort". Je crois que la formule -approximative- est d’un grand docteur de l’Eglise- J’y adhère.

    Répondre
  13. quinctius cincinnatus

    06/05/2012

    excellente analyse , qui trouve sa justification dans le fait que nous sommes bien pour quelques années encore , dans l’ère politique du  BI-PARTISME et que Marine Le Pen ( ainsi que son entourage ) n’est plus crédible , du moins pour les " libéraux " , depuis son " adhésion " ( pour des motifs électoralistes ) à un " national-socialisme  soft " . Aussi sa prétention à supplanter l’U.M.P. , dans l’hypothèse d’une implosion de celle ci , relève de la schizophrénie puisqu’il ne fait pas de doute que ce parti en changeant de sigle continuera à peser de tout son poids politique ( comme un boulet ) sur le paysage  " idéologique " et qu’en définitive François Hollande , qui n’est , au mieux , qu’un apparatchik socialiste , sera idéologiquement balayé par les orages européens , moyen-orientaux etc …

    Pour conclure , on pourrait dire que le " grand homme " n’est pas en Occident , mais entre la Baltique et le Pacifique … ne pas le comprendre relève de l’aveuglement

    Répondre
  14. URLUBERLU

    05/05/2012

    "Ni les traitres de droite" : Bravo, je plussoie.

    Répondre
  15. ozone

    04/05/2012

    L’intérêt du FN n’est pas d’aider la gauche

    Ni les traitres de droite

    Répondre
  16. Bainville

    03/05/2012

    Les ignominies de la  gauche RPR ou UMP passent  aussi rarement à la trappe une fois les socialistes de droite ou de gauche revenus au pouvoir.

    Les deux têtes de l’Hydre se répartissent le travail de sape de législature en présidence..

    La démonstration de cet article est laborieuse elle pourrait nous être épargnée.

    On ne publie pas tout ce qui est sans intérêt.

    Répondre
  17. bbph

    03/05/2012

    Je seconde IOSA sur l’idée qu’il exprime, selon laquelle l’auteur de la lettre n’a pas compris Marine. C’est vrai quoi, le FN n’a jamais eu une orientation plus socialiste que sous la férule de la fille de son père (choisie autant par les médias qu’elle décrie, que par les militants, soit dit en passant…). Comment, dans ces conditions, pourrait-elle prétendre être la championne de l’anti-socialisme? Faut-il vraiment se réjouir si Hollande passe? Tous les gogos qui s’amusent du bon coup politique vont hériter de changements sociétaux qui vont à l’encontre des intérêts qu’ils pensent défendre. Ils oublient vite que les ignominies des socialistes de gauche passent rarement à la trappe une fois les socialistes de droite revenus au pouvoir. Je me demande aussi où Marine chérie va réussir à choper les 33% qui lui manquent, surtout quand les partisans de la droite maladroite l’auront vénère de s’être fait étaler grâce à elle. Jean-Marie président, Marine président, même combat (et encore, Jean-Marie avait le mérite d’être drôle et fan de Reagan)…

    Répondre
  18. IOSA

    02/05/2012

    Voilà un mec qui n’a rien compris et qui pond un article sur sa vision des choses, mais malheureusement pour lui, du rêve à la réalité il existe tout un grand fossé qui les séparent.

    Marine Lepen a déclarée qu’elle laissait à ses sympatisant le droit de choisir selon les convictions de chacun et que en ce qui la concernait, elle voterait blanc ( après avoir dit pourquoi).

     L’ auteur de cet article qui ne comprend rien a ce qui est pourtant exprimé clairement….normal, les mecs de l’ump croient encore à la mouche qui pète et qui sent bon).

    Donc, lui pas comprendre elle (peut être qu’ exprimé comme celà, il va deviner le sens d’une phrase).

    IOSA

     

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)