L’islam est déjà religion officielle en France !

L’islam est déjà religion officielle en France !

Manuel Valls a installé, le 15 juin dernier, une « instance de dialogue avec l’islam de France ». Cette simple an­nonce laisse rêveur. Voici quelques années, Nicolas Sarkozy avait déjà instauré un « conseil français du culte musulman » qui avait vocation à être une instance représentative de « l’islam de France ». Si Manuel Valls a inauguré son nouveau « machin », c’est bien parce que le premier s’avère être un échec cuisant.

Pourquoi ? Tout simplement, parce que « l’islam de France » dont se gargarisent les politiciens est un fantasme sans existence réelle.
Tout d’abord, il n’y a pas un islam, mais à peu près autant d’islams que de musulmans – ou, du moins, autant que d’imams. Car il n’y a aucune autorité analogue à celle du Pape pour le catholicisme. Chacun peut comprendre le coran à sa guise.

Et nul – pas plus M. Valls qu’un autre – ne peut dire que la lecture de Ben Laden n’est pas légitime.
Mais, il n’y a pas d’« islam de Fran­ce » pour une autre raison. L’islam n’est pas uniquement une communauté religieuse, contrairement à ce que prétendent les perroquets demi-savants de la caste politico-médiatique, mais bel et bien une communauté politique qui, par définition, n’est pas nationale.

Il n’y aurait qu’une seule méthode pour créer un « islam de France », ce serait de transformer la France en régime islamique. Il y aurait alors des imams et des oulémas officiels qui diraient ce qui est légal et ce qui ne l’est pas et pourraient faire appliquer leurs fatwas avec la force de la loi. ça n’empêcherait pas les musulmans turcs, saoudiens ou algériens présents sur notre sol d’être en désaccord avec telle fatwa (et, éventuellement, de fomenter des attentats pour le faire savoir), mais on s’approcherait de ce dont parle M. Valls.
J’ose espérer que ce dernier ne souhaite pas ce type d’islam de France. Mais, en attendant de savoir ce qu’il a en tête, nous pouvons constater qu’il n’a pas renoncé à quémander les voix musulmanes en se lançant dans un grand concours pré-électoral de lèche-babouches.

Lors de cette réunion d’installation de la fameuse instance de dialogue, il a prononcé un certain nombre de dogmes, avec l’autorité magistérielle que chacun lui connaît : « La France et l’islam sont pleinement compatibles » ; « le dijihadisme et l’extrémisme ne sont pas l’islam »…
Tout ceci serait simplement grotesque si l’individu n’était pas chargé de la politique de la nation. Mais, dans la bouche du Premier ministre, c’est franchement inquiétant.
Car, dans cette bouche, le discours du 15 juin n’était rien d’autre que l’installation d’une religion officielle. Oh, certes, pas encore une religion unique, ne tolérant aucune « concurrence » dans le domaine spirituel ou législatif.

Mais bel et bien une religion officielle – ce que M. Sarkozy avait d’ailleurs déjà installé avec le CFCM.
M. Valls travaille, en effet, à organiser le financement de mosquées sur fonds publics et même à co-organiser avec les musulmans l’abattage rituel – prérogative étatique, comme chacun sait. En d’autres termes, sous l’autorité du Premier ministre, l’État va travailler à détourner ses propres lois (la loi de 1905 sera détournée pour financer les mosquées ; les règles sanitaires seront détournées pour l’abattage rituel).

Qu’on ne s’y trompe pas : j’ai l’air de plaisanter et il est vrai que les contorsions pseudo-théologiques de ces clowns qui nous gouvernent me font souvent sourire. Mais la réalité est très grave. La réalité, c’est que la république islamique de France a, d’ores et déjà, commencé. Les pouvoirs publics sont, d’ores et déjà, au service de cette fameuse « deuxième religion de France », universellement reconnue comme « religion d’amour, de tolérance et de paix ».
Cette reconnaissance est tellement universelle que j’ai même lu un message épiscopal, souhaitant un joyeux ramadan aux musulmans… en citant un auteur qui invite joyeusement à égorger toute personne qui quitterait l’islam. On pourrait penser qu’un évêque serait le dernier à considérer que l’égorgement soit la juste peine à appliquer aux convertis, mais non, puisqu’on vous dit que c’est un égorgement par amour !

Et nous sommes tellement avancés dans la dhimmitude que le recteur de la grande mosquée de Paris a pu récemment présenter comme une évidence la « solution » de récupérer les églises vides pour en faire des mosquées… C’est tout naturel, en effet, dans une république islamique ! Il serait temps de se réveiller, faute de quoi ce sera bientôt le muezzin qui nous réveillera tous les matins !

Partager cette publication

(36) Commentaires

  • HOMERE Répondre

    Les mosquées ne sont pas le problème des musulmans,ce sont les musulmans qui sont le problème.On dit,mais que ne dit on pas,que dans 10 ans,oui dans 10 ans,il y aura plus d’immigrés africains que d’italiens dans la péninsule.Alors nous aurons en vraie grandeur,l’immense démonstration des valeurs démocratiques de cet ordre nouveau ! et les italiens aussi !!

    27/06/2015 à 17 h 42 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    je sais si vous avez remarqué que LeMedia est devenu subitement plutôt avare de commentaires depuis que les  » experts  » ( en communication ) ont fait connaître leur  » ressenti  » : Hollande, Walls et Cazeneuve ont tous trois fait une grossière erreur de … communication *** sur le crime salafiste commis sur le territoire de leur République ouverte et laïque

    *** sans doute aussi du fait de la tuerie salafiste de Sousse el Kantaoui ( belle ville entre nous )

    27/06/2015 à 12 h 13 min
  • huguo Répondre

    mais qui donc manipule l’islam pour faire ch..r le monde,il faut remonter la source :qui commande qui ? qui tire les ficelles de cette abomination ?

    27/06/2015 à 9 h 18 min
  • druant philippe Répondre

    Le calmant YSONTPASTOUSCOMMECA doit être pris par la population en complément du CEPACALISLAM pour une complète anesthésie mentale .

    26/06/2015 à 19 h 16 min
  • vozuti Répondre

    Avec ce nouvel attentat islamiste,les médias vont nous servir triple dose de CéPASSALISLAM,de PADAMALGAME et de FOPASTIGMATISER.
    à haute dose,ces slogans en forme de somnifères sont destinés à provoquer une profonde somnolence de la population.

    26/06/2015 à 15 h 48 min
    • zézé Répondre

      Avec ce qui vient de se passer en Isère avec une tête décapitée sur un grillage, je doute fort que les effets de manches, de tête et de gros yeux de manolito et casevide, nous impressionnent beaucoup. A moins que mollah 1er nous fasse un sermon digne d’un imam au 20h ! pasdamalgame avez-vous dit ? chancepourlafrance ! ouaiaiaiai !

      26/06/2015 à 15 h 57 min
      • vozuti Répondre

        après chaque catastrophe, les victimes doivent subir un discours de caseneuve : c’est la double peine !

        26/06/2015 à 16 h 13 min
        • quinctius cincinnatus Répondre

          en attendant ceux de Walls , Hollande etc … sans compter les fines  » analyses  » ( politiques et psychologiques ) de nos grands journalistes moralisateurs

          27/06/2015 à 12 h 16 min
      • vozuti Répondre

        chancepourlafrance à beaucoup été prescrit à l’époque du docteur chirac. on connaissait déjà les nombreux effets indésirables,on sait maintenant qu’il peut s’avérer mortel…. mais son associé, le docteur juppé, continue de l’administrer à forte dose pour assommer le malade.

        26/06/2015 à 16 h 50 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    moralité ( de l’ Histoire )

    finalement tous ces politiciens habiles vont nous mettre dans la .. daesh !

    26/06/2015 à 15 h 39 min
  • Raoul Villain Répondre

    16% des patrons seulement ont voté pour lui (CSA). Qu’en tirez vous comme conclusion ?

    Si la conclusion qu’il faut en tirer est que Mollahsson est un ardent défenseur du prolétariat ma réponse est Lol comme disent les crétins branchouillards dans votre genre.

    25/06/2015 à 17 h 41 min
  • Raoul Villain Répondre

    Vous ne croyez pas aux chiffres, du moins à ceux que je cite (qui ne sont pas les miens, vous pouvez aisément les consulter) mais vous vous référez allègrement à ceux de Terra Nova.

    Terra Nova a simplement mis noir sur blanc, la stratégie de la gauche: se trouver un prolétariat de substitution. Les ouvriers et les employés supportent de moins en moins la gauche caviar.

    En plus, personne ne conteste les 86% d’électeurs musulmans en faveur de F.Hollande. Ce sont là des chiffres connus et peu étonnants quand on se souvient de l’hostilité affichée par le candidat Sarkozy qui préférait jouer la carte des 18% du FN que celle des 3% de suffrages exprimés musulmans.

    3% des suffrages exprimés: d’où tenez vous ces chiffres? C’est vrai que le bourrage des urnes est une vieille habitude: Aubry en son temps…

    Curieusement, vos invectives ressemblent à celles du prodigieux Jacky. Formeriez vous les nouveaux dioscures ?

    Puisque l’on est forcé de supporter votre immense connerie au moins épargnez nous votre pédantisme.

    25/06/2015 à 17 h 38 min
  • druant philippe Répondre

    @Raoul Vilain :

    par pitié , n’ insultez pas les ânes : ce sont des animaux sensibles et intelligents !
    Jaures est churchillien car il ne croit qu’ aux statistiques que ses amis socialomondialistes ont eux – mêmes falsifiés .

    24/06/2015 à 21 h 57 min
    • Jaures Répondre

      Mais c’est Raoul ViLLain (n’omettez pas les 2 L de sa référence) qui cite Terra Nova. Moi je n’aurais jamais osé.

      24/06/2015 à 22 h 05 min
      • Raoul Villain Répondre

        C’est vrai que vous, vous êtes un expert en langue française:
        « Est-ce pour remercier les musulmans qu’il a fait voté le mariage pour tous ? »

        En principe on écrit voter, enfin quand on a le QI de Krasucki on ne peut pas attendre grande chose.

        Le capitalisme est l’exploitation de l’homme par l’homme, le socialisme c’est le contraire.

        25/06/2015 à 17 h 33 min
        • Jaures Répondre

          De même, mon Raoul, il faut écrire « on ne peut pas attendre grand-chose ». Vous n’êtes guère plus expert que moi (ou que Krasucki) en science des ânes.
          Je croyais que vous teniez aux deux L de Raoul Villain car je pense que vous n’avez pas choisi ce pseudo au hasard. Mais peut-être suis-je dans l’erreur.

          25/06/2015 à 18 h 05 min
          • Raoul Villain

            Et oui mon petit ami évitez les terrasses de (Cyber) Café. Gardez votre préciosité pour vos vieilles tantes du mariage pour « tous ». Vous n’êtes effectivement expert en rien et constamment dans l’erreur. Plus que deux ans Jojo et ce sera l’hospice. Vous pourrez radoter à loisir à votre infirmière vos vieilles lunes socialistes.

            25/06/2015 à 18 h 19 min
  • philippe 01 Répondre

    C’est vous, Jaurès, qui fantasmez sur la réalité de l’islam en France et le soi-disant manque de lieux de culte des musulmans. Tout comme les chrétiens ne vont pas tous à la messe du dimanche, les musulmans et musulmanes n’éprouvent pas tous le besoin d’aller prier le vendredi à la mosquée, beaucoup font leurs prières à la maison. Quant à ceux qui prient dans la rue, on sait qu’ils obéissent à des consignes qui n’ont rien de spontané et et qui sont diffusées par des meneurs pour faire nombre et pression politique. De là à favoriser la construction de grandes ou petites mosquées, sans se préoccuper du tout de la nature de l’enseignement qu’on y donne, il y a une marge que franchissent allègrement et béatement MM. Valls et Cazaneuve, dans leur quête de suffrages supplétifs. On ne fantasme pas quand le ministre de l’intérieur croit utile de préciser que » prêcher le djihad n’est pas un délit » et quand un évêque pousse la platitude jusqu’à dire qu’il préfère que les églises deviennent des mosquées plutôt que des restaurants…
    Ce n’est pas fantasmer que de constater qu’ il y a en France beaucoup d’ idiots utiles de l’islam et qu’ il y a à droite mais surtout à gauche bcp de bobos-collabos qui sont prêts à toutes les capitulations pour gagner des voix aux élections.

    24/06/2015 à 15 h 00 min
    • Jaures Répondre

      Tout d’abord, Philippe, il faut tordre le cou à cet autre fantasme du « vote musulman ». On sait que les Français d’origine musulmane ne représentent que 5% du corps électoral et se sont abstenus à 40% lors des élections présidentielles (étude Opinonway mai 2013)
      Dire que le gouvernement aurait une stratégie électorale vers l’Islam est ridicule: comment bâtir une victoire sur moins de 3% des électeurs ? Il serait 10 fois plus efficace de draguer les agriculteurs ou les petits commerçants, tout aussi nombreux mais influents et assidus aux urnes.

      Ensuite, il est beaucoup plus facile de contrôler le discours des imams dans une mosquée que dans des lieux de prières improvisés dans des caves ou des garages. Si les prières dans la rue sont des actes militants (qui ne répugnent pas les militants de civitas), ils ne trouvent guère d’écho aujourd’hui que des locaux ont été trouvés.

      Enfin, vous mélangez allègrement le discours politique et religieux. Il est vrai que le gouvernement négocie pour que des lieux de culte décents soient disponibles pour les musulmans. Nombre de personnalités de l’Eglise partagent l’idée qu’il est préférable que l’Islam soit pratiqué dans de bonnes conditions (d’où le partage de locaux). Si les deux discours convergent, ils sont de nature différente.

      Vous abhorrez l’Islam, c’est votre droit mais en démocratie laïque, il n’y a pas plus de raisons de tolérer telle religion que telle autre. Si vous ne voulez pas partager votre église, remplissez la !
      Rendre la vie difficile aux musulmans n’aura aucun impact sur leur foi. Cela en aurait-il sur la vôtre ?

      24/06/2015 à 16 h 03 min
      • Raoul Villain Répondre

        Sondage TNS Sofres 85% des musulmans ont voté Hollande et 95% Ségolène Royal.

        5% du corps électoral, la bonne blague. Fréquentez les bureaux de vote le jour d’une éléction !

        Sans les muz, Flamby serait encore le Mahomet de Tulle. D’où les torrents d’amour du permanent numérique rose de service.

        24/06/2015 à 16 h 09 min
        • Jaures Répondre

          Pourquoi croyez-vous les chiffres de TNS et non ceux d’Opinionway ?
          86% des électeurs musulmans qui se sont déplacés ont voté Hollande.
          Est-ce pour remercier les musulmans qu’il a fait voté le mariage pour tous ?
          16% des patrons seulement ont voté pour lui (CSA). Qu’en tirez vous comme conclusion ?

          24/06/2015 à 17 h 51 min
          • Raoul Villain

            La conclusion s’impose: vous êtes un âne. Terra Nova est au moins plus franc que vous: « Au coeur de ces quartiers populaires, il y a les Français de la diversité. (…) Le rapport de forces gauche-droite y est extrême, de l’ordre de 80-20 voire 90-10. Il se vérifie quelle que soit l’origine nationale. Il est le plus massif pour les Français d’origine africaine (tant sub-saharienne que maghrébine) et se renforce nettement pour la seconde génération par rapport à la première (de l’ordre de 10 points). »

            Pour votre information je ne crois pas aux chiffres enfin du moins aux vôtres. Quant au mariage gay, moyennant l’allocation idoine le muz est prêt à tous les compromis. Il n’y avait pas beaucoup de fatmas dans les manifs.

            24/06/2015 à 18 h 26 min
          • Jaures

            Vous ne croyez pas aux chiffres, du moins à ceux que je cite (qui ne sont pas les miens, vous pouvez aisément les consulter) mais vous vous référez allègrement à ceux de Terra Nova.
            En plus, personne ne conteste les 86% d’électeurs musulmans en faveur de F.Hollande. Ce sont là des chiffres connus et peu étonnants quand on se souvient de l’hostilité affichée par le candidat Sarkozy qui préférait jouer la carte des 18% du FN que celle des 3% de suffrages exprimés musulmans.
            Curieusement, vos invectives ressemblent à celles du prodigieux Jacky. Formeriez vous les nouveaux dioscures ?

            24/06/2015 à 21 h 19 min
        • quinctius cincinnatus Répondre

          écoutez viLain Raoul @ Jaurès a la bonté, la générosité même de TOUJOURS vous donner la MARTINGALE GAGNANTE et vous doutez ? pire que Thomas vous êtes !

          27/06/2015 à 12 h 19 min
      • DE SOYER Répondre

        Jaurès, arrêtez de nous casser les c… sur ce site et tirez-vous! Vous n’aimez pas le catholicisme, c’est votre droit, mais tirez-vous! Allez sur un site coco, islamique ou pédé, mais tirez-vous! Ce que nous souhaitons tous sur ce site, c’est que vous vous tiriez, et les musulmans aussi d’ailleurs! Nous voulons vivre entre nous, c’est notre droit, sans être pollué par un crétin qui, en plus, a l’air de se croire intelligent.

        24/06/2015 à 17 h 34 min
        • Jaures Répondre

          Si vous voulez rester entre vous, n’intervenez pas sur un site ouvert au débat. Allez sur Dreuz ou autres où seuls les abonnés peuvent s’exprimer. C’est super ! les 8 ou 10 intervenants écrivent tous la même chose: votre monde idéal.
          Et il est vrai que chaque fois que je vous lis je me sens infiniment intelligent mais je n’en tire pas plus de fierté que de battre au 100 mètre un gastéropode.

          25/06/2015 à 16 h 55 min
          • DE SOYER

            Vous êtes le seul type de gauche sur ce site et c’est un de trop. Je ne m’ennuie pas avec les autres intervenants, même si parfois nous nous envoyons quelques « cacahuètes ». Par ailleurs, c’est le propre des imbéciles de ne pas se rendre compte de leur état.

            29/06/2015 à 14 h 04 min
      • quinctius cincinnatus Répondre

        c’ est étrange comme vous aimez cette expression  » tordre le cou  » … sans doute une substitution stylistique et freudienne à …  » couper le cou « 

        26/06/2015 à 14 h 58 min
  • Jaures Répondre

    De Thieulloy part encore dans ses fantasmes.
    L’islam est une réalité en France. Faut-il faire comme s’il n’existait pas ? Son installation après la loi de 1905 pose des problèmes qu’il faut bien aborder: si les musulmans n’ont pas de lieux de cultes, comment leur interdire de prier dans la rue ? Il faut être conséquent.
    Ce n’est évidemment pas à l’Etat de construire des mosquées mais on peut faciliter l’existence de lieux de culte en mettant à disposition du foncier ou des locaux non utilisés.
    Certaines églises ont d’ailleurs donné l’exemple en mettant à disposition une chapelle ou un presbytère, action facilitant l’entente entre le communautés.
    Et il faut être sérieux quant à la loi 1905: celle-ci n’empêche pas que l’Etat subventionne les Instituts Catholiques à hauteur de 35 millions d’euros chaque année, ni que soient tolérés les aumôneries dans les collèges et lycées publics.
    Il faut parfois un peu de pudeur dans la révolte.

    24/06/2015 à 13 h 08 min
    • Raoul Villain Répondre

      Le course sans fin de la gôche pour le vote musulman n’a aucune limite. En son temps Besancenot avait même intégré une fatma voilée (peut-être aime-t-il l’opium du peuple pour lui faire oublier la faillite des idéologies socialo-communistes).

      C’est à gerber !

      24/06/2015 à 13 h 18 min
    • David Répondre

      « Ce n’est évidemment pas à l’Etat de construire des mosquées mais on peut faciliter l’existence de lieux de culte en mettant à disposition du foncier ou des locaux non utilisés. Et il faut être sérieux quant à la loi 1905: celle-ci n’empêche pas que l’Etat subventionne les Instituts Catholiques à hauteur de 35 millions d’euros chaque année, ni que soient tolérés les aumôneries dans les collèges et lycées publics. Il faut parfois un peu de pudeur dans la révolte. »
      Je vous signale que les chrétiens, notamment les évangéliques, ont acheté eux-mêmes leur foncier pour y construire leurs lieux de culte, justement dans le respect de la loi de 1905. Pourquoi faudrait-il donner du foncier ou des églises catholiques vides à des musulmans, sous prétexte de vouloir les canaliser ?
      Pourquoi ne pas leur demander tout simplement de respecter les lois de la République ? La lâcheté serait-elle notre seule alternative face à l’islamisme sectaire et mortifère ? De même, pourquoi l’Etat continue-t-il à subventionner les instituts catholiques, avec les impôts des français non catholiques ? Où est l’impartialité et la laïcité ?
      Les vrais chrétiens finalement respectent d’avantage ses notions et ces valeurs, et en plus ils font moins de bruits que les autres.

      25/06/2015 à 14 h 47 min
      • Jacky Social Répondre

        Vous posez les bonnes questions David. Mais ma reponse au pourquoi ce cher Etat subventionne encore l’Eglise catholique est celle-ci: cela n’a evidemment rien a voir avec le fait que la France soit un pays de culture judeo-chretienne ou que le christianisme ait joue et joue encore un role non-negligeable, ni avec les balivernes sur la fifille ainee de l’Eglise. Non, il s’agit surtout d’un rapport de pouvoir. En 1905, en separant l’Eglise de l’Etat, ce dernier s’est tire une balle dans le pied car il laissait la un electron libre et l’Etat n’aime pas les electrons libres. La meilleure facon de controler cet electron est de l’arroser de beaux petits soussous. Et qui n’a pas besoin de soussous? On le voit avec la presse subsidiee, avec les syndicats subsidies et aujourd’hui avec l’islam subsidie. Ceci dit, avec ce dernier, ce n’est pas sur que le retour d’ascenseur se fera aussi bien qu’avec les autres. Il s’agira surtout d’un retour de manivelle en pleine tronche lorsque l’opportunite s’en fera sentir et donc que le moment sera venu.

        25/06/2015 à 15 h 11 min
  • Marliac Répondre

    Pour corroborer la chute de votre excellent article:
    http://www.delitdimages.org/appel-a-la-priere/

    24/06/2015 à 12 h 04 min
  • zézé Répondre

    Depuis le temps que certains sites (comme les 4 V) le disent… on ne pourra pas dire que nous ne le savions pas !!!! hélas les responsables religieux atholiques jouent avec les flammes de l’Enfer et si cela continue les pyromanes maniaco islamiques nous enverrons Ad Patres !!!!!

    24/06/2015 à 11 h 47 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      tout ce qu’ affirme les  » 4V²  » n’ est pas parole … coranique !

      27/06/2015 à 13 h 46 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: