L’islamisation de la France

L’islamisation de la France

L’apparence d’unanimisme du dimanche 11 janvier n’y change rien. Le crime atroce commis contre les gens de « Charlie Hebdo » mercredi 7 janvier a été un crime islamiste djihadiste.

Il venait s’en prendre, non pas à la liberté de la presse, mais à un série d’irrévérences envers Mo­hamed, prophète de l’islam, religion qui, dans ses textes, punit de mort tout blasphème. On a tenté de nous persuader des jours entiers que la République était attaquée et qu’il fallait faire front. En réalité, la République est attaquée depuis longtemps. Ceux qui prétendent faire front ont déjà presque tout cédé : ils sont, dès lors, les vrais responsables des assassinats du 7 janvier. Et des autres crimes djihadistes commis ces derniers jours : au magasin Hypercacher de la porte de Vincennes le 9 janvier, mais aussi sur le marché de Noël à Dijon et au commissariat de Joué-les-Tours fin décembre.

Le livre de Joachim Veliocas, « Ces maires qui courtisent l’islam » vient d’être réédité et sa réédition vient à point. C’est un livre indispensable – que, bien sûr, les grands médias ignoreront. Tous les livres qui pointent du doigt l’emprise croissante de l’islam radical sur ce pays, et la soumission préventive qui découle, sont ignorés. Les auteurs qui, parce qu’ils n’abordent pas le sujet de front, réussissent à passer au-delà du goulet d’étranglement, subissent un lynchage mé­diatique : les imprécations contre éric Zemmour en ont été une illustration éloquente.

Ce que montre Joachim Véliocas dans son livre est très concret : c’est la façon dont la France se couvre de mosquées et la façon dont ces mosquées sont infiltrées, souvent tenues, par des groupes très radicaux. C’est la façon dont un mélange de corruption et de pusillanimité électorale permet cela. C’est la façon dont l’argent des contribuables sert à des fins qu’on tient soigneusement cachées. C’est aussi la façon dont on entretient le mensonge.

Quasiment aucun dirigeant politique (sauf, c’est un fait, Marine Le Pen) n’évoque le sujet. Les dirigeants politiques ont besoin d’argent et ils ont besoin d’électeurs. Et ils savent d’où l’argent vient et où les électeurs futurs se situent.

Quasiment aucun grand média n’évoque le sujet pour les mêmes raisons. Seul, parmi eux, le magazine « Valeurs actuelles » a osé parler. Il sent désormais le souffre chez les bien-pensants. Une organisation s’efforce de tirer la sonnette d’alarme : Riposte laïque. Elle est diabolisée.

Ce qui est en question, ce n’est pas l’implantation proliférante en France d’une religion ; c’est que, cette religion compte en son sein des gens qui sont l’incarnation même de l’intolérance et de la violence criminelle. C’est que cette religion n’est pas seulement une religion, mais une vision totale du monde, un système juridique, politique, économique, financier. C’est que ce qui s’implante est la version la plus intolérante et la plus potentiellement violente de cette religion.

L’islam est décrit par ceux qui ont médiatiquement le droit d’en parler parce qu’ils sont « islamiquement corrects » comme une religion de paix, d’amour et de fraternité. Ce qui ne se remarque vraiment pas quand on observe le monde.

Ce qui se passe n’est pas un hasard. Des engrenages sont en marche, qu’ils semble de plus en plus difficile d’arrêter. Je veux penser qu’il n’est pas trop tard, mais je ne parviens pas à m’en persuader. Des manifestations ont eu lieu. Les manifestations arrêtent, hélas, rarement les engrenages.

Guy Millière

Partager cette publication

Comments (68)

  • BRENUS Répondre

    Les maires complices de l’islam? Eh JUppé, on parle de toi! Ce qui n’empèche pas leurs moukères de te cracher dessus. Mais il semblerait que tu aimes bien cela, le « meilleur d’entre nous » (dit par Chirac, ça vaut son poids de merde=

    19/01/2015 à 18 h 01 min
    • euréka Répondre

      @ Magne, merci pour ce lien.

      Lionel Jospin en 1989 : « qu’est- ce que vous voulez que ça me fasse que la France s’islamise » propos rapportés sur Europe 1 par Elizabeth Schemla.
      Elle ajoute qu’à partir de ce moment, à droite comme à gauche , politiques et médias ont fait le choix de ne plus se questionner sur la présence de l’islam en France.

      Je l’ai toujours dit .. Les socialistes sont des criminels..

      19/01/2015 à 16 h 19 min
  • CG Répondre

    Excellent article de Guy Milliere. Rares sont les journalistes en France qui ont le courage de dire la vérité sur l’islamisation de la France…

    16/01/2015 à 17 h 43 min
  • Claude Roland Répondre

    @Druant,Philippe : depuis ce début de 2015, les USA exportent du pétrole à foison. L’hégémonie arabe dans ce domaine est terminée. Donc plus de financement du jihad et autres mosquées. Déjà.
    Il y a aussi une autre solution : créer un impôt pour les musulmans dont les fonds seront destinés à dédommager les victimes des terroristes et financer plus de cellules de déradicalisation (il n’y en a qu’une à Paris).
    Ensuite, couper les allocs et ensuite renvoyer les familles entières de musulmans ayant un membre pro-islamiste ou délinquant dans leur pays d’origine (rapprochement familial et immigration inverse).
    Là déjà, sans blesser ni noyer ni tuer personne, on aérerait le pays. Aprèst aussi, comme les Australiens, intercepter les bateaux et les ramener direct à leur port d’origine manu militari.
    Là, les musulmans laïques bien intégrés se sentiraient plus à l’aise avec nous car ils sont aussi menacés par leur coreligionnaires fanatiques.

    16/01/2015 à 16 h 23 min
    • Jaures Répondre

      Et que pensez-vous d’un impôt sur les catholiques pour indemniser les victimes des prêtres pédophiles ?
      Un impôt sur les juifs pour indemniser les victimes de Madoff ?

      Je ne comprends pas que vous preniez ainsi d’hypocrites gants. Si votre intention est de déporter les familles d’origine musulmanes, dîtes-le et ne cherchez pas de mauvais prétextes car condamner une famille pour les méfaits d’un de ses membres est déjà contraire au droit international et n’aurait pour effet que de radicaliser les populations qui ne le sont pas.

      Pas de faux semblants. Si vous voulez déporter expliquez nous simplement comment et avec quels moyens vous voulez arriver à vos fins.

      16/01/2015 à 16 h 53 min
      • Claude Roland Répondre

        Encore une fois, Joresse fait des comparaisons de délits incomparables. La pédophilie est une chose dégueulasse mais ce n’est pas l’extermination par balle ou égorgement de centaines de personnes. Certains délits justifient simplement la prison.
        Madoff, au passage, était de la secte sionistes, à ne pas amalgamer avec les juifs de quartier qui n’ont rien fait de mal.
        Je n’ai pas parlé de déportation qui expulse des gens dans un pays qui n’est pas le leur, mais de rassemblement familial inverse dans leur pays d’origine. Maintenant, les parents sont responsables de la dérive délinquante de leurs enfants qu’ils n’ont pas éduqué. Si tous les parents élevaient leurs enfants dans l’amour, la discipline et le respect d’autrui, on aurait peu de délinquants.
        Le reste de ma réponse est inutile tant les questions de Joresse sont futiles.

        19/01/2015 à 10 h 29 min
    • euréka Répondre

      @claude Roland

      Un impôt pour les musulmans ? Alors quoi, nous deviendrions ussi obscènes qu’eux avec leur impôt d’himmis ?

      Non, les musulmaans de ce pays qui créent des problèmes doivent être expulsés et défrancisés tout simplement, comme l’a fit Boumédienne en 1974 lorsqu’il a déporté 200 000 marocains d’Algérie, en 48 H.
      En ne le faisant pas, « pour rester nous-même » comme je l’ai lu dans les commentaires hilarants du journal Le Monde, nous acceptons de fait la mainmise des islamistes sur notre pays.

      Alors l’islam religion d’état en France ? Cela parait invraisemblable mais avec tous ces gauchiards aux commandes, c’est tout à fait possible.
      J’espère que des patriotes leur règleront leur compte avant qu’il ne soit trop tard car ils sont capables de tout pour se maintenir au pouvoir. ces escrocs..

      16/01/2015 à 17 h 32 min
      • Claude Roland Répondre

        Peut-être préféreriez-vous laisser la situation pourrir et aller jusqu’à une guerre civile. Vu l’agressivité et l’envie générale des gens d’en venir aux mains pour la moindre bricole, ça va dans ce sens, c’est sûr.
        On ne peut expulser les musulmans innocents et sans raison, quant à défranciser, on ne le peut que s’il y a double nationalité.
        Quant aux gauchiards, ils nous ont bien plongé dans la guerre en 1940, alors…

        19/01/2015 à 10 h 22 min
        • euréka Répondre

          @ claude Roland.
          Les gauchiards nous ont fait le coup en 1940 et ils recommenceront.
          Je disais dans un autre postque la récupération politique de l’attentat chez Charlie H. et le grand guignol du dimanche suivant avaient eu plusieurs buts :

          1) désamorcer le risque du clash et de la confrontation entre Français et musulmans. (résultat atteint)
          2) sauver la république et régler la question de l’illégitimité de ce gouv..
          3) entériner la passation de pouvoir entre autorités musulmanes et gouv. socialiste. Donner des gages.
          4) descendre le front national (résultat atteint)
          5) clouer le bec à la gauche de la gauche.

          Que ceux qui le peuvent encore se tirent de ce pays de traîtres.

          19/01/2015 à 16 h 36 min
    • Oeildevraicon Répondre

      Dixit Jaures…
      Et que pensez-vous d’un impôt sur les catholiques pour indemniser les victimes des prêtres pédophiles ?
      Un impôt sur les juifs pour indemniser les victimes de Madoff ?

      @Claude Roland.
      Demandez lui ce qu’il pense d’un impôt pour les organisations syndicales, qui servirait à rembourser tout ce qu’ils ont extorqué aux contribuables.
      D’un impôt sur les lois liberticides « bobogauchos », qui permettent de tuer des enfants dans le ventre de leur mère et sur celles qui poussent nos enfants a être des tapettes « genrées », de telle sorte que plus tard ils adhèrent sans conditions, au politiquement correct de ces mêmes « bobogauchos ».

      Grace à cette éducation « dite nationale », dans 10 ans et dans les mêmes circonstances, ils ne serons plus 2,5 millions de veaux prêts pour l’abattoir « halal » mais tout ce que ce pays comptera encore de non musulman, tout en chantant la liberté d’expression et le « pasdamalgame ».

      16/01/2015 à 21 h 26 min
      • Jaures Répondre

        Mais vous avez raison ! Des impôts pour tout le monde pour indemniser tout le monde: par rotation les fonds retourneront à leur point de départ.

        Et pouvez-vous m’expliquer ce qu’est une tapette « genrée » ? Je veux dire, la différence avec une tapette « non genrée » ?

        16/01/2015 à 22 h 49 min
        • Oeildevraicon Répondre

          La tapette « non genrée » et celle qui à l’age de la puberté se sent des attirances pour « son sexe », personnes du même sexe.
          La tapette « genrée » est celle qui est fabriquée dans nos écoles de la « répoublique », sous la houlette de la ministre de l’éducation nationale.

          Voilà monsieur, comme vous savez si bien faire l’âne, je vous récompense par une botte de foin.
          En vacances en Espagne j’ai appris un dicton: « No té acostumbres ». Ce n’est peut-être pas bien écrit, mais ça veut dire: « n’en prends pas l’habitude » (d’avoir une réponse à vos questions à la con).

          16/01/2015 à 23 h 17 min
          • Jaures

            A « questions à la con », réponses à la con.
            Je ne suis pas déçu.

            17/01/2015 à 11 h 36 min
          • HansImSchnoggeLoch

            @Jaures,
            don’t forget your bale of hay, bon appétit jackass!

            18/01/2015 à 0 h 03 min
    • DESOYER Répondre

      Il est sûr qu’il faudra prendre des mesures énergiques!

      17/01/2015 à 11 h 35 min
  • druant philippe Répondre

    J’ oubliais : ni intégration ni assimilation le pays est plein !!!!!

    16/01/2015 à 13 h 45 min
  • druant philippe Répondre

    Je souhaite qu’ on les ramène en haute mer en direction de leurs pays respectifs voire qu’ on coule quelques bateaux si nécessaire pour faire des exemples dissuasifs .
    Si la sauvegarde du sanctuaire national est à ce prix , qu’ on agisse ainsi !
    Mater durement les rebellions dans les banlieues , exterminer sans pitié la racaille islamiste , renvoyer les criminels avec déchéance de nationalité et interdiction de retour en France sans limitation de temps , sont quelques exemples de ce que j’ avance .
    In fine , remigration des chômeurs Français de papier !

    16/01/2015 à 13 h 44 min
  • druant philippe Répondre

    « Le problème ne réside donc pas dans l’Islam en tant que tel. La personnalité des candidats au jihad dément les allégations de Millière. Ce n’est pas dans les mosquées que les jeunes se radicalisent, mais en prison ou sur interne »‘

    C’ est ici que réside l’ imposture du commentaire de Jaures .
    Que l’ Islam soit présent en Thailande / Birmanie / Chine / Philippines / RCA ou ailleurs et des troubles surgissent tôt ou tard sans que leurs jeunes ne soient spécialement fanatisés par Internet ou la prison .
    Les muzz sont des fouteurs de merde invétérés : il est temps de leur administrer une correction qu’ ils ne sont pas prêts d’ oublier .

    Le vrai problème réside en Europe dans l’ excessive présence de muzz en Occident encouragée par des mondialistes à la Jaures pour encourager des conflits interculturels .
    Une politique de remigration encouragée ou forcée devra être initiée sous peine de graves conflits dans un avenir
    proche .

    16/01/2015 à 12 h 26 min
    • Jaures Répondre

      Oui je sais, Philippe, vous souhaitez que l’on coule les bateaux de réfugiés.
      Et puis quoi maintenant ? Qu’entendez-vous par  » il est temps de leur administrer une correction qu’ ils ne sont pas prêts d’ oublier . » ?

      16/01/2015 à 12 h 36 min
  • Jaures Répondre

    « L’apparence d’unanimisme du dimanche 11 janvier n’y change rien. »
    Cette phrase résume assez bien l’imposture du discours de Millière.
    Imaginons que 4 millions de personnes défilent pour réclamer un programme libéral néoconservateur, chaque manifestant brandissant haut « La 7ème dimension », Millière parlerait-il encore d’unanimisme apparent ?

    Les terroristes s’en sont pris à ce qui constitue la France d’aujourd’hui; libre, moderne, laïque, diverse. C’est cela que le peuple a défendu dans un élan puissant et spontané qui a forcé l’admiration du monde.

    Car c’est exactement ce qui contredit toutes les analyses de Millière depuis des années. Les victimes des terroristes ne sont pas des publications ou personnalités islamophobes dont Millière cite quelques exemples, mais des journalistes et artistes libre penseurs, des juifs anonymes et des policiers black-blanc -beurs.
    De même, toutes les victimes de Merah avaient la double nationalité.

    Le problème ne réside donc pas dans l’Islam en tant que tel. La personnalité des candidats au jihad dément les allégations de Millière. Ce n’est pas dans les mosquées que les jeunes se radicalisent, mais en prison ou sur internet. La moitié des jihadistes français partis en Syrie ne sont pas d’origine musulmane. Et dire que ces terroristes auraient « une vision globale du monde » est leur prêter une bien peu probable profondeur de pensée.
    On est bien en présence d’une dérive sectaire causée par plusieurs facteurs dont le principal est le conflit interne au monde arabo-musulman.

    Le rêve de ceux qui prônent la confrontation avec la communauté d’origine musulmane (dont plus de la moitié ne pratique même pas), était qu’une vague d’hostilité monte contre les musulmans et que des lois liberticides se mettent en place. Car ce n’est que dans un contexte de crise, de peur et de conflit que les idées d’exclusion et restriction des libertés se propagent. Ce n’est que dans une période d’exception que les thèses défendues par Millière pourraient avoir un semblant d’impact.

    Bien heureusement, il n’en a rien été. Les provocations ponctuelles de certains, comme ces tags sur quelques mosquées ont fait long feu. Le débat démocratique sur le réel problème que pose cette dérive sectaire peut s’engager mais sainement. Les Français, ont constaté que parmi les victimes, les musulmans paient également leur écot. Que ceux-ci sont présents dans la police et l’armée bien plus nombreux que parmi les terroristes et qu’ils y font leur devoir avec zèle.

    Dans un autre article, Millière explique que Coulibaly serait sorti de prison grâce aux remises de peines permises par la loi Taubira ( » si l’assassin ignoble retranché dans le supermarché n’avait pas été relâché par des décisions judiciaires voulues par madame Taubira, il n’aurait pas assassiné, et il aurait été en prison. »).
    Or, celle-ci a été promulguée après que le terroriste ait été libéré.
    Une argumentation basée sur des contre vérités démontre le peu de consistance des convictions de son auteur.

    16/01/2015 à 10 h 23 min
    • euréka Répondre

      @jaurès

      La ferme , stupide cureton du laïcisme. Allez débiter votre propagande de chiottes ailleurs.
      *
      Tiens pour vous Jaurès : un site internet de dénonciation sur lequel vous pourrez m’épingler sale individu.

      https://www.internet-signalement.gouv.fr/PortailWeb/planets/SignalerEtapeQuandEtOu!input.action?idSessionSignalement=2b01acef-9cfe-4617-8e6f-0599c416f57c,

      16/01/2015 à 17 h 46 min
      • Jaures Répondre

        Je ne crois pas que la vulgarité soit un délit.

        16/01/2015 à 22 h 50 min
    • euréka Répondre

      @jaurès ,, vous dites :

      « C’est cela que le peuple a défendu dans un élan puissant et spontané qui a forcé l’admiration du monde »

      Le monde entier changera d’avis quand il aura pris connaissance de ce qu’est rellement l’esprit C-Hebdo avec ses caricatures atrocement vulgaires sur le Pape et le prophète.
      L’obscénité des dessins suscitera le dégoût à postériori et la honte chez tous ceux qui se sont affichés imprudemment avec le carton « je suis charlie ». On avait à ces pauvres gogos que les jihadistes avaient tué des journalistes.
      Déjà les médias anglais refusent de montrer la Une de CH à la télé. Caroline Fourest a été censurée sur une chaîne anglaise (BBC ?)

      17/01/2015 à 3 h 57 min
      • Jaures Répondre

        Je ne suis pas moi-même un fan de Charlie que je ne lisais pas et ne lirai pas plus à l’avenir.
        L’esprit Charlie était nécessaire dans les années 70, quand l’irrespect et la dérision étaient subversifs. Aujourd’hui c’est plutôt devenu la norme. C’est sans doute pour cela que Charlie était en phase d’extinction.
        Ce qui me révolte au profond c’est cette vague de meurtres sauvages.
        Je suis autant meurtri par les assassinats des journalistes que par ceux des juifs et des policiers.

        17/01/2015 à 11 h 43 min
        • MC Répondre

          @Jaurès…………

          Là je suis d’accord avec vos propos, sauf sur le fait de dire que Charlie Hebdo était nécessaire dans les années 70.

          17/01/2015 à 16 h 21 min
      • MC Répondre

        @euréka………… Tout à fait de votre avis euréka !

        Si vous voulez, vous pourrez regarder la carte de Noël que Charlie Hebdo a envoyé aux catholiques en cliquant sur le lien :
        http://www.christianophobie.fr/presse/quand-charlie-hebdo-nous-souhaitait-joyeux-noel
        « sympa »…….. non ?

        Les caricaturistes de Charlie Hebdo étaient des libertaires, délateurs à l’occasion, de la gauche et de l’ultra gauche, sans foi ni loi. Ils s’en vantaient d’ailleurs !

        Si UMP, RBM, FN, Houelbecq, Camus, Zemmour, Onfray etc…. c’étaient permis de faire ce genre de caricatures, ils auraient attérri en prison.

        Certains ont été condamnés pour beaucoup moins !

        D’autre part, parmi les personnes, qui ont participé à la manifestation du 11 janvier, se trouvaient bien sûr des adeptes de Charlie Hebdo et des gogos, comme vous dites, mais d’autres ont manifesté leur désaccord et en ont parlé.

        Certains étaient présents pour la préservation de la liberté et contre la violence, d’autres pour la liberté de la presse, d’autres contre la politique, qui a conduit aux horreurs etc….

        17/01/2015 à 12 h 09 min
        • quinctius cincinnatus Répondre

          Attention les propos que vous tenez sur ce blog peuvent heurter les bonnes consciences ( ce qui sous-entend qu’ il y en ait de  » mauvaises  » ), comme celle de @ Jaurès qui me fait des procès  » staliniens  » comme si vous obéissiez au jugement de Staline  » ils *** goberont tout  »

          *** » ils  » = les  » intellectuels  » occidentaux !

          17/01/2015 à 12 h 32 min
          • MC

            @quinctius cincinnatus

            C’est dans l’espoir que certains ne laisseront pas s’éteindre la petite flamme timide de la bougie de lucidité !

            17/01/2015 à 16 h 15 min
        • quinctius cincinnatus Répondre

          j’ ai affiché sur ma voiture :

           » JE NE SUIS PAS UN CHARLOT  »

          il ne faut JAMAIS se mêler ( dans une manifestation ) à ceux qui vous récupéreront ; ceux donc que vous citez en fin de texte sont donc au mieux des  » benêts  » au pire des  » idiots inutiles  » ( inutiles pour nous , mais utiles pour  » eux  » … les @ Jaurès ) … il faut donc estimer puis juger de la meilleure conduite à tenir et ne pas se laisser emporter par l’ émotion de l’ instant

          17/01/2015 à 12 h 39 min
          • Jaures

            Vous avez raison. Il y aurait pu avoir confusion.

            17/01/2015 à 18 h 40 min
        • euréka Répondre

          Les héritiers des sans- culottes, le couteau entre les dents, langue bien fourchue et le reste aussi.

          Dans 20 ans, on se gaussera de tous ceux qui en ont fait les martyrs de la république.

          En plus, la plupart des dessinateurs étaient des croyants contrariés, à en juger les réactions post-tuerie de leurs proches.
          Comique , non ? Comme quoi, difficile d’échapper à une certaine identité bien française, elle..

          17/01/2015 à 19 h 00 min
          • MC

            @euréka…………. oui, j’ai constaté que certains sont passés par l’église avant l’enterrement, ce qui ne semble pas vraiment correspondre à leurs caricatures.

            17/01/2015 à 19 h 32 min
      • MC Répondre

        @euréka………………….

        ben voyons euréka, vous n’êtes pas gentille avec la « très demandée devant les caméras » Caroline Fourest !!!!

        Elle soutient pourtant très bien les femen ! vous savez ces femmes qui se dénudent pour insulter les catholiques !

        17/01/2015 à 16 h 55 min
        • Jaures Répondre

          Elle est également l’une des plus virulentes pourfendeuse de l’islamisme radical.

          17/01/2015 à 18 h 42 min
          • MC

            @Jaurès……………..

            Vous pensez vraiment que Caroline Fourest, critique vigoureusement. l’islam radical ?

            Je l’ai entendue débattre avec Tarik Ramadan, elle était plutôt pâle dans le débat.

            Par ailleurs, elle a fortement déconseillé aux femen d’aller faire leur « cirque » habituel devant une mosquée, et encore moins dans une mosquée, car elle prétend que ce serait dangereux pour ces femmes.

            En revanche, les femen qui entrent dans les églises et montent sur les autels pour insulter les catholiques, cela ne semble pas du tout la déranger.

            17/01/2015 à 19 h 58 min
          • quinctius cincinnatus

            j’ espère qu’ une journaliste de cette qualité (auto-proclamée , satisfaite et bien-pensante ) immobilise au moins cinq policiers pour sa protection rapprochée … autrement la liberté d’ expression ne serait qu’ une expression n’ ayant pas de sens !

            17/01/2015 à 20 h 22 min
          • Jaures

            Caroline Fourest a réalisé un des meilleurs documentaire sur l’Islam radical:  » les radicaux de l’Islam ».
            C’est une militante. On peut ne pas être d’accord avec toutes ses idées, c’est mon cas, mais on ne peut nier son courage et sa pugnacité.

            18/01/2015 à 15 h 22 min
        • euréka Répondre

          @MC La Fourest n’en revenait pas d’être coupée par la télé anglaise, en pleine démonstration de gauchitude à brandir le nouveau numéro post-attentat de C-Hebdo.

          Elle a tellement pris l’habitude d’être choyée par les médias français….Les Anglais lui ont fait couic, ce qui, chez cette féministe acharnée est une agression d’une violence inouïe, assimilable à une excision.
          Ella a passé tout le reste de la semaine à pleurnicher sur les plateaux télé.
          Mais qu’est-ce qu’on rigole ! il y a de quoi avec tous ces potes de Jaurès.

          18/01/2015 à 16 h 11 min
          • MC

            @euréka……

            Comme vous dites !

            Je suis une sauvage, cruelle, pas capable de comprendre cette pauvre Fourest………… j’ai bien ri !

            Elle n’a pas l’habitude de se faire recadrer la journaliste admiratrice (pour n’employer que ce mot) des femen !

            18/01/2015 à 17 h 57 min
    • euréka Répondre

      @ jaurès

       » La moitié des jihadistes français partis en Syrie ne sont pas d’origine musulmane. »
      quelles sont vos sources ?
      Pour ma part je pense qu’il doit y avoir 1/4 de non musulmans.et tout le reste la racaille des zones de non-droit qui pululent en France.

      Mais en gros je suis d’accord avec vous : une très grande majorité de musulmans n’aspire qu’à vivre tranquillement
      Est-ce une raison pour continuer à fermer les yeux sur
      la progression de leur nombre en France ?
      Comme Jospin, est-ce que vous n’en avez rien à faire ?
      Qu’ils représentent dans 20 ans la moitié de la population
      vous est égal ? Peut-être vous en réjouissez-vous, ce qui ne m’étonnerait pas du tout.

      J’attends votre réponse d’hypocrite.

      19/01/2015 à 16 h 50 min
    • euréka Répondre

      @jaurès

      « Ce n’est pas dans les mosquées que les jeunes se radicalisent, mais en prison ou sur internet »

      Ah oui ? et sur internet, à votre avis que visionnent-ils vos bons gentils apprentis jihadistes ? Les prêches de cet illuminé de Youssef Al Qaradawi le protégé du Qatar.
      La mosquée est désormais sur internet.

      « Intervenant sur la chaîne Al Jazeera le 30 janvier 2009, al-Qaradâwî tient ces propos : « Tout au long de l’histoire, Allah a imposé aux [Juifs] des personnes qui les puniraient de leur corruption. Le dernier châtiment a été administré par Hitler. Avec tout ce qu’il leur a fait — et bien qu’ils [les Juifs] aient exagéré les faits —, il a réussi à les remettre à leur place. C’était un châtiment divin. Si Allah veut, la prochaine fois, ce sera par la main des croyants>

      Alors peut- on s’étonner d’entendre la racaille menacer de mort les juifs dans les rues d’Aubervilliers ?

      Jaurès stop à la désinformation. Soyez juste.

      19/01/2015 à 17 h 49 min
  • Claude Roland Répondre

    Un des cancers dont souffre la France, c’est le déni de réalité.
    Quant aux socialistes, ils refond le coup des années 36, où ils ont nié la menace nazi, et où ils ont largement participé ensuite au gouvernement de collabos de Pétain (cf. « Un paradoxe français » de Simon Epstein, Ed. Albin-Michel 2008).
    Après, ils osent, avec leur mauvaise foi et hypocrisie proverbiale, accuser l’extrême droite d’avoir composé le gouvernement de Pétain. Or c’est archi faux. A l’époque, l’extrême droite avait déjà rejoint De Gaulle en Angleterre dès le 18 juin ! J’ai la confirmation par un ami ancien résistant et proche de De Gaulle. Quant aux exactions de la gauche de l’époque, Epstein rappelle que c’est l’ami de Mitterrand, le préfet Bousquet encarté aux PS, qui a organisé la rafle du Vel’d’hiv.
    De nos jours, la collaboration a repris du sens avec l’islam et nombreux sont ceux qui croient qu’ils seront épargnés en se couchant devant les musulmans. Sauf que l’islam, c’est pire que le nazisme. Crétins ont été ceux qui n’avaient pas lu Meine Kampf, crétins ceux qui n’ont pas lu le Coran. Sauf à être dans le déni de réalité…

    16/01/2015 à 9 h 25 min
    • MC Répondre

      @Claude Roland……….. Vous avez parfaitement raison, de nombreux socialistes et certains autres de gauche sont d’une mauvaise foi et d’une hypocrisie proverbiale !

      J’ai, moi aussi, l’impression, que leur but est surtout de dénigrer le FN, dont ils craignent la montée, tout simplement parce que le FN engrange de plus en plus de voix.

      La démocratie n’est qu’un mot pour la gauche, puisqu’ils refusent le pluralisme ! Or, sans pluralisme la démocratie n’existe pas.

      16/01/2015 à 14 h 06 min
    • Jaures Répondre

      Si « l’extrême droite avait rejoint De Gaulle dés le 18 juin », ils n’étaient guère nombreux puisque à ce moment De Gaulle n’est entouré que des 1300 hommes issus du corps de Norvège et de civils ralliés (2000 hommes arrivés en juillet).
      Dire que tout le corps de Norvège était constitué de militaires d’extrême droite est une thèse aventureuse.
      Et Bousquet n’était certainement pas au PS qui n’existait pas ni à la SFIO (Mitterrand non plus d’ailleurs).
      Où diable avez-vous lu ces inepties ? Certainement pas chez Epstein.

      16/01/2015 à 21 h 26 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      dans le cas qui nous intéresse , le déni de LA réalité porte un nom : la lâcheté !

      17/01/2015 à 20 h 25 min
    • euréka Répondre

      @ cluade Roland

      Hollande est le nouveau Gamelin.
      Ce Gamelin grand ordonnateur du théâtre aux armées, distribuant des permissions à tout va à ses militaires, à la veille de l’offensive allemande. Avec la suite qu’on connait.

      Hollande a déjà remis les pleins pouvoirs pour ainsi dire , aux autorités musulmanes de ce pays. Nous sommes occupés.
      Les Français s’attendent à des mesures contre le terrorisme. Ils n’ont pas compris qu’Hollande a cédé l’autorité aux assos musulmanes.
      Autorité que jusqu’ici se disputaient les communautés juives et muz. Mais les juifs sont sur le point de jeter l’éponge.

      18/01/2015 à 16 h 28 min
    • MC Répondre

      @Claude Roland…. tout à fait !

      Moi aussi j’ai entendu des socialistes accuser l’extrême droite. C’est leur cible préférée !

      Les socialistes et les verts (ceux qui font de la politique et non de l’écologie, exemple Duflot) aiment transformer la réalité ou bien sortir une phrase de son contexte dans le but d’accuser de xénophobie (ou autre ) ceux qui ne sont pas d’accord avec leurs idées.

      19/01/2015 à 14 h 12 min
  • Magne Répondre

    Demander à un musulman de respecter les Lois de la République équivaudrait à demander aux catholiques de voir leur théologie débattue à l’Assemblée nationale ;

    Tout le monde comprend que c’est impossible .

    Les médias répètent et nos plus hauts responsables ( peut -être dans un souci d’apaisement ) aussi , que ces terroristes sur le chemin de Dieu ( al jihad fi sabi LLah ) n’ont rien à voir avec le culte musulman .

    Je dirai , au contraire , ils représentent le sixième pilier de l’Islam , le Jihad obligatoire , et sont de véritables musulmans , qui sont minoritaires et qui tentent de persuader les autres musulmans de se lancer dans le Jihad .

    A noter que si les musulmans de France rejettent en leur for intérieur les attentats de la semaine dernière , ils condamnent aussi avec la plus grande énergie , le crime des crimes , l’offense au Prophète ( QSSSL ) . Ils sont pris en deux feux et il faudrait peut -être les laisser tranquilles .

    15/01/2015 à 19 h 25 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      effectivement il serait plus  » intelligent  » pour nous , puisque nous AVONS des Musulmans en France, de les laisser pratiquer TRANQUILLEMENT LEUR RELIGION SANS LES INSULTER… LAISSONS CELA à CHARLIE-HEBDO l’ hebdomadaire des bobos stupides !

      15/01/2015 à 20 h 04 min
      • euréka Répondre

        @ QC
        ouais ! Ca fait 20° ans que vos protégés nous assassinent pour un regard, une cigarette, une lubie qui leur passe par la tête. A 98% ceux qui nous poignardent sont des Arabes musulmans.
        Il ne se passe pas 48 h sans que ces individus fassent une victime en France.
        Alors vos conseils vous pouvez vous les carrer où je pense. Le respect ça se mérite.

        16/01/2015 à 17 h 58 min
        • Jaures Répondre

          Il y a environ 700 victimes d’assassinats chaque année.
          Dont 684 poignardées par des arabes ?

          16/01/2015 à 21 h 28 min
        • quinctius cincinnatus Répondre

          je pensais à ceux qui PRATIQUENT leur Religion, parce qu’ il la connaisse, pas à ceux qui s’ en RECLAMENT, parce qu’ ils n’ en retiennent que la violence !

          17/01/2015 à 17 h 12 min
          • quinctius cincinnatus

            Si vous alliez en Calabre , vous constateriez que ceux ,parmi les fidèles qui sont les plus  » généreux  » pour leur église et leurs Saints Patrons , sont les familles  » criminelles  » … il en va de même à Naples, en Sicile, en Sardaigne …

            17/01/2015 à 17 h 19 min
          • Jaures

            C’est exact. Les domiciles des pires mafieux sont truffés de crucifix et d’images pieuses.

            17/01/2015 à 17 h 29 min
          • euréka

            @QC

            El Qaradawi connait très bien sa religion ça ne l’empêche pas de professer des horreurs. Ainsi que toute la clique des faiseurs de fatwas tous aussi débiles les uns que les autres.
            Je prends le droit de les insulter.
            C’est mon droit et je l’exerce en connaissance de cause.i

            19/01/2015 à 17 h 05 min
  • MC Répondre

    en réponse @ Mr Guy Millière……. Bien sûr, ceux qui prétendent faire front aujourd’hui, ont déjà beaucoup trop cédé : ils font partie des vrais responsables des assassinats du 7 janvier.

    Depuis le 7 janvier, ils ne peuvent plus dire que les assassinats sont perpétrés par des fous ou des déséquilibrés ; ils sont bien obligés d’admettre qu’il s’agit d’actes d’ islamistes radicalisés.

    Seule MLP évoque le problème et c’est bien la raison de son rejet, de la délation et de son exclusion de la part des bien pensants, qui veulent avant tout s’assurer de nouveaux électeurs.

    Le ministère de l’intérieur dénombre, en 2014 = 2368 lieux de cultes musulmans. Ont-il encore besoin des rues pour prier ? Ne peuvent-ils pas prier chez eux comme leurs épouses ?

    Ce qui est en question, ce n’est pas l’implantation de l’islam en France, mais que, cette religion compte en son sein des gens qui sont l’incarnation même de l’intolérance et de la violence criminelle.

    L’islam n’est pas une religion au sens basique mais un système juridique, politique, économique, financier.

    15/01/2015 à 18 h 56 min
    • De Soyer Répondre

      Pas d’accord, l’important c’est le nombre d’immigrés et le nombre de musulmans en France. Tout ceci est ingérable. La catastrophe guette: il faut immédiatement enclencher le mouvement dans l’autre sens, sinon affrontements et des milliers de morts.
      Ce ne sera pas une guerre civile, puisque nous nous battrons contre des envahisseurs.

      15/01/2015 à 19 h 10 min
    • Jaures Répondre

      Personne n’a jamais nié, et surtout pas l’actuel gouvernement, l’existence de jihadistes radicaux. Mais comment mettre sur le même plan un homme au passé psychiatrique notoire qui lance sa voiture au hasard dans la foule (un homme faisant le même geste quelques jours plus tard avec un profil comparable mais d’origine différente doit-il être compté comme terroriste chrétien ?) et des individus déterminés, armés, formés au combat avec des choix de cible rationnels ?

      Qu’il y ait des gens violents parmi les musulmans est un fait, comme il y a des gens non musulmans et violents.
      La question est: être musulman rend-t-il mécaniquement violent ? Si c’était le cas, il y aurait 4 à 5 millions de terroristes en France. Sachant que Daech c’est moins de 30 000 soldats, vous imaginez ce qu’il en serait.

      Enfin, toute religion dans un état sans séparation des pouvoirs influe sur le système politique. Le clergé a co- dirigé la France durant des siècles et a eu bien du mal à renoncer à ses prérogatives (que beaucoup, y compris sur ce site, aimeraient lui voir restituées).

      16/01/2015 à 10 h 43 min
      • MC Répondre

        Mr « Jaurès Padamalgame » …..

        Avant de critiquer ce que j’écris, et ce que la plupart des commentateurs écrivent, lisez !
        et si vous n’avez toujours pas compris, alors relisez !

        16/01/2015 à 13 h 57 min
        • Jaures Répondre

          J’ai bien lu, MC. Je réponds à vos propos:
          –  » ils ne peuvent plus dire que les assassinats sont perpétrés par des fous ou des déséquilibrés ; ils sont bien obligés d’admettre qu’il s’agit d’actes d’ islamistes radicalisés. »
          – « cette religion compte en son sein des gens qui sont l’incarnation même de l’intolérance et de la violence criminelle.  »
          – « L’islam n’est pas une religion au sens basique mais un système juridique, politique, économique, financier. »

          Vous lisez-vous vous-même ?

          16/01/2015 à 15 h 10 min
          • MC

            @Jaurès

            J’ai écrit : depuis le 7 janvier ils ne peuvent plus dire ….. etc

            puis les trois phrases que vous avez sorties du texte.

            Et alors ! où est le problème ?

            22/01/2015 à 1 h 09 min
    • euréka Répondre

      @MC

      Marine Le Pen n’a jamais été fichue d’organiser une grande manifestation contre l’islamisation du pays.
      Elle qui se dit patriote , la Jeanne d’Arc des Français, mdr !

      Elle est out depuis la tuerie de Charlie Hebdo
      La dédiabolisation du FN c’est comme le Canada Dry;
      Mais qui pour prendre sa place ?

      19/01/2015 à 17 h 17 min
  • Casserond Répondre

    Mr Combes, maire de Tulle, vient en catimini de signer le permis de construire d’une gigantesque mosquée sur un terrain acheté par le Qatar.

    je n’ai pas d’autre info et ne peut donc vérifier

    15/01/2015 à 12 h 39 min
  • Daviet Répondre

    Accord total avec les propos de Guy Millière. Le 11 janvier a été une magnifique manipulation pour récupérer un évènement dramatique et faire oublier que les organisateurs de la manifestation sont les responsables de la tuerie. Je pense que malheureusement elle aura des suites. Ne pas désigner clairement son adversaire l’Islam ne peut pas permettre de le vaincre. Le « Padamalgam » est grotesque et ne trompe que ceux qui le veulent bien

    15/01/2015 à 11 h 01 min
    • euréka Répondre

      Bravo. Daviet.
      « Ne pas désigner l’adversaire empêche de le vaincre ».

      Et le Pasdamalgam n’est que le slogan derrière lequel se cachent les couards et ceux qui ont déjà cédé aux ennemis.

      19/01/2015 à 17 h 24 min
  • frei Répondre

    Pour moi, la journée du 11 Janvier est une superbe occasion gâchée .Ce jour là , tous nos « responsables  » politiques auraient du mettre solennellement en demeure les « responsables » musulmans français de réformer en profondeur l’islam de France pour le rendre compatible avec nos lois .Ce n’est vraiment pas ce que nous avons entendu ; la conséquence est que les musulmans modérés (il y en a) n’ont pas eu l’opportunité d’élever leurs voix dans ce sens .

    15/01/2015 à 10 h 03 min
    • MC Répondre

      @fei
      Tant que les socialistes ne se résoudront pas à faire respecter la laïcité par les pratiquants de l’islam, rien ne changera.

      Tant que les juges laisseront les délinquants gambader sans sévir, rien ne changera.

      Tant que les enseignants ne pourront pas se faire respecter, rien ne changera.

      22/01/2015 à 1 h 22 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: