Longuet crypte son message

Longuet crypte son message

Gérard Longuet, Président du groupe UMP du Sénat a tenu à exprimer sa désapprobation de
l’éventuelle nomination de Malek Boutih à la tête de la Halde.
On aurait pu s’attendre à ce que monsieur Longuet, faisant référence à l’engagement de Malek Boutih au PS, se serve de sa franchise habituelle pour dire que trop d’ouverture rime
avec maison fantôme, squat ou suicide…

Non, Gérard Longuet voulait signifier que « La Halde, cela veut dire que c’est la France qui s’ouvre aux
populations nouvelles. Schweitzer, c’est parfait ! Un vieux protestant, parfait ! La vieille bourgeoisie protestante, parfait ! »
« Parce qu’il vaut mieux que ce soit le corps français traditionnel qui se sente responsable de l’accueil de tous nos
compatriotes. Si vous voulez, les vieux Bretons et les vieux Lorrains – qui sont d’ailleurs en général italiens ou marocains – doivent faire l’effort sur eux-mêmes de s’ouvrir à
l’extérieur. » « Si vous mettez quelqu’un de symbolique, extérieur, vous risquez de rater l’opération »

Etait-il vraiment  obligé de prononcer de telles énormités ? La soumission au politiquement correct devait le conduire jusqu’à dire, comme il l’a fait :
il
n’y a « pas de Français de souche ». « Je dis seulement que c’est la France qui doit s’ouvrir à l’extérieur, voilà, c’est tout »

s’il n’y a pas de Français de souche, l’opposition de Gérard Longuet à la nomination de Malek Boutih n’a pas de sens ;
S’il n’y a pas de Français de souche, il faut peut-être virer une quarantaine de millions de Français de France ;
S’il n’y a pas de Français de souche, les associations de défense des immigrés ne devraient même pas exister puisqu’il n’y aurait que des immigrés en France ;
S’il n’y a pas de Français de souche, il faudra expliquer à tous les Longuet, les Martin, les Dupont et autres qui étaient leurs parents et leurs ancêtres
!

Partager cette publication


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: