L’opportunisme de Christian Estrosi

Posté le septembre 08, 2020, 10:47
5 mins

Christian Estrosi présen­te paradoxalement une forme de candeur dans son cynisme.

Voici quelques années, aux régionales de 1998, il avait été tenté par l’alliance avec le FN – que François Léotard et surtout Jacques Chirac avaient fait échouer. Désormais, il en tient pour l’alliance avec Emmanuel Macron.

Avec un argumentaire assez édifiant: «Il existe beaucoup de talents chez nous mais, soyons honnêtes, aucun d’entre nous ne s’impose pour concourir à la présidentielle. Pour ne pas gâcher tous les talents de la droite, passons un accord avec Emmanuel Macron pour qu’il soit notre candidat commun à la présidentielle et que ceux-ci puissent participer au redressement de notre pays. »

Faisons un instant abstraction de la danse du ventre et de l’opportunisme, pour essayer de comprendre ce que cela signifie politiquement.

Tout d’abord, le «chez nous» de la citation n’est pas clair. Je suppose qu’il s’agit du parti Les Républicains, mais je n’en suis pas certain.

Si ce n’est pas le cas, cela signifie que la cervelle de M. Estrosi est encore plus confuse que ne le suggère la lecture de sa déclaration – et qu’il n’est même plus capable de dire à quelle faction politique il appartient. Après tout, ce ne serait pas tout à fait incompréhensible après tant d’évolutions erratiques.

Si c’est le cas, ma perplexité augmente. Les caciques du parti LR se gargarisent au contraire d’une surabondance de talents. Et les LR «macron-compatibles» ont, en particulier, dégouliné d’hommages sur Édouard Philippe qui aurait tout réussi.

En tout cas, il est assez saugrenu de trancher cette question deux ans avant l’échéance envisagée. Au train où vont les choses, il est parfaitement envisageable que de nouveaux noms émergent, que d’anciens refassent surface (j’ai encore entendu récemment évoquer la candidature de Nicolas Sarkozy).

Je rappelle qu’en septembre 2015, personne n’aurait imaginé la candidature d’Emmanuel Macron et que rien ne dit que les officines qui gèrent notre prétendue démocratie ne se proposent pas de changer le «casting» – puisque c’est bel et bien de cinéma qu’il s’agit, et non de politique!

Quant à l’idée de ne pas présenter un candidat de droite pour éviter de gâcher les talents, là, j’avoue que je n’ai pas la moindre idée de ce que cela peut signifier. À ce compte, le plus simple serait de supprimer les élections.

En tout cas, M.Estrosi a le mérite de mettre sur la table un débat attendu depuis des années. Certes, en le posant de la plus mauvaise façon, mais baste!

Cela fait en effet des années que nous aimerions comprendre ce qui rend incompatibles les électorats RN et LR.

Nous voyons bien, naturellement, les différences sociologiques. Mais beaucoup moins les différences idéologiques: toutes les études d’opinion, avec une régularité de métronome, nous disent que les électeurs LR et RN veulent tous en finir avec le laxisme judiciaire, l’invasion migratoire, la soumission à l’islam, le socialisme, etc.

Si M. Estrosi veut réellement aider à clarifier le débat politique, et non pas seulement gagner une prébende, nous aimerions beaucoup qu’il nous dise s’il considère que M. Macron a brillamment réussi sur ces quelques points ou si lui-même a choisi d’aller à rebours de ses électeurs. Plus généralement, nous aimerions savoir sur quels sujets prioritaires pourraient se nouer des alliances (avec LREM ou avec le RN).

Mais, comme disait le cardinal de Retz, «on ne sort de l’ambiguïté qu’à son détriment». Il y a donc peu de chances que nous obtenions de réponses à nos questions !

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

4 réponses à l'article : L’opportunisme de Christian Estrosi

  1. Gérard Pierre

    09/09/2020

    Christian Estrosi, au parlé mielleux, a toujours choisi … « d’être le plus imprécis possible afin d’éviter toute ambiguïté » ! …… et c’est normal, puisqu’il est avant tout un « légitimiste » indécrottable !

    Un « légitimiste » c’est quelqu’un qui s’est senti une fibre sociale sous le front populaire, puis a éprouvé une forte indisposition vis-à-vis du désordre sous Vichy, avant de détester le totalitarisme après la Libération. Gageons que si demain un papou venait à prendre le pouvoir en France il ne manquerait pas de s’afficher avec un os dans le nez !

    Apologiste de la pensée majoritaire du moment, il vit dans l’air du temps et cultive une logique mâtinée d’amnésie. Moyennement intelligent, il intellectualise sa soumission à la pensée convenable en la promouvant au rang de philosophie.

    Fidèle à ses habitudes, le légitimiste réapparaît régulièrement après chaque événement pour gratifier le citoyen « égaré » de ses hautes réflexions sur une situation et un contexte dont il est, bien sûr, le seul à en avoir décrypté la complexité.

    Tout à la fois sociologues émérites, psychologues avertis et humanistes sélectifs, les légitimistes ont en commun une incohérence verbale qui leur tient lieu de suite dans les idées ! …… et, vu sous cet angle, Christian Estrosi sera toujours, … de son époque !

    Il n’y a vraiment que dans un pays riche que l’on peut se permettre d’entretenir une telle pléiade d’aplaventristes !

     

    Répondre
    • ELEVENTH

      09/09/2020

      « Moyennement intelligent » ? Vous êtes bien bon. A moins que l’on considère que sa capacité à faire la girouette soit une preuve d’intelligence.
      Pour le reste …..

      Répondre
    • quinctius cincinnatus

      09/09/2020

      un  » LEGITIMISTE  » ( celui qui OBEIT à la LOI et à ELLE SEULE ) doit être distingué d’ un CONFORMISTE ( celui qui se SOUMET aux OPINIONS COMMUNEMENT ADMISES )

      dans l’ évolution habituelle d’ une société on observe généralement que les plus  » intransigeants  » finissent toujours par imposer leurs volontés ( pendant un certain temps ) Savonarole, Robespierre et Saint Just , Staline , Mao, Hitler la liste en est longue c’ est le phénomène du …. charisme si demandé par … l’ électeur ce gogo !

      Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    08/09/2020

    Estrosi est un boutiquier qui gère son pool de pharmaciennes retraitées  » embagousées  »

    le  » motodidacte  » ( comme l’ appelait le  » canard  » ) est sans intérêt politique

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)