LR allié à LREM ?

Posté le décembre 24, 2019, 12:05
3 mins

Les Républicains peinent décidément à se remettre en ordre de bataille pour s’opposer sérieusement à la majorité macronienne.
Deux mois après l’élection de Christian Jacob, et à la veille d’élections municipales qui devraient normalement conforter l’implantation des LR et de leurs alliés divers droite aux échelons locaux de la démocratie française, le débat sur les stratégies d’alliance fait rage.

Christian Jacob a manifestement été élu pour panser les plaies d’un parti en mauvais état et il estime qu’une ligne politique trop tranchée risque de nuire à cette lente remise sur pied.
Il est donc peu enclin à exclure les grands élus locaux qui, tel Christophe Béchu à Angers, briguent une sorte de double investiture LR-LREM.
En revanche, il exclut sans ambiguïté les militants (oui, même les simples militants !) qui, tel Erik Tegner, plaident pour une alliance à droite.
Ce qui fait que cette ligne apparemment équilibrée « ni LREM, ni RN » est, en réalité, une ligne de « front républicain » et un retour au chiraquisme.

Ce calcul n’entraînera sans doute pas de catastrophe aux prochaines élections locales, le RN et LREM étant tous deux, pour des raisons assez différentes, incapables de profiter de l’absence de ligne politique claire chez les LR.
Mais, aux élections nationales, ce refus de choisir est suicidaire.

D’ores et déjà, on murmure dans les rangs de l’ancien parti de Chirac et Sarkozy que François Baroin, Xavier Bertrand ou Valérie Pécresse pourraient être les candidats du parti (que les deux derniers ont pourtant quitté !) aux prochaines présidentielles.

La différence politique avec la social-démocratie de François Hollande ou d’Emmanuel Macron serait alors indétectable pour les électeurs et on peut, sans grand risque de se tromper, annoncer que, si les LR n’ont rien d’autre à opposer à Emmanuel Macron en 2022, ils seront absorbés par l’actuelle majorité.
On pourrait s’en réjouir si cela hâtait la recomposition de la droite et de l’ensemble du paysage politique. Mais il ne semble pas que le RN soit actuellement en mesure d’accueillir les électeurs de droite qui quitteraient LR.

La France attend toujours une alliance entre conservateurs et populistes, mais les dirigeants conservateurs et populistes ne pensent qu’à leurs boutiques !

9 réponses à l'article : LR allié à LREM ?

  1. quinctius cincinnatus

    03/01/2020

    ah les  » alliances  » ! comme cela fait rêver les électeurs ! mais il y a aussi : les egos, les incompatibilités idéologiques ,et les besoins de vivre !

    Répondre
  2. IOSA

    02/01/2020

    Article complètement inutile, même les gilets jaunes l’avaient déjà compris et pourtant c’est plein de sans dents dedans.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      04/01/2020

      ils ont peut être la bouche …  » évidée  » , les sans-dents ( comme leur porte – monnaie au 20 du mois ) *** mais pas la tête entière !

      au nom du  » libéralisme  » ce pouvoir de super-prédateurs VOUS enfume TOUS ! … AU GIBET !

      *** un rapprochement à faire avec quand l’ argent que vous avez péniblement gagné par votre travail vous appartient réellement mais ne nourrit plus exclusivement l’ Etat Moloch et sa dette ( de fonctionnement )

      Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    30/12/2019

    ce que je regrette c’ est de ne pas avoir eu accès à l’ article sur les Balkany ;  » Les 4 Vérités  » auraient elles eu peur d’ un anti-sémitisme épistolaire primaire ? tant il est vrai qu’ ils font tout ce qui est en leur  » pouvoir  » ( mediatique ) pour se faire aimer au détriment malheureusement des Juifs patriotes qui sont quand même heureusement eux nombreux

    Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    29/12/2019

    voilà qu’ après ce  » pôvre  » Jacob on veut maintenant nous imposer le  » choix  » de Baroin ! vous savez ce  » maçon  » qui a interdit les crèches  » publiques  » : un vrai défenseur des traditions et de la civilisation française

    Répondre
  5. quinctius cincinnatus

    27/12/2019

    il se peut aussi, et c’ est ce que je pense, que l’ actuelle majorité s’ évanouisse comme elle est née qu’ elle s’ effondre sur elle même , aussi brutalement qu’ elle était née, et qu’ elle se fasse elle aussi phagocyter !

    je pense que c’ est sur cette hypothèse risquée que joue la direction des Républicains, les deux électorats n’ étant pas si différents l’ un de l’autre ( perméables et tous deux plutôt centristes ) et les européennes ayant montré qu’ il n’ y avait pas ou plus de place pour un parti conservateur ( et catholique ) véritable en France du moins comme l’ aimeraient  » Les 4 Vérités  »

    le problème est donc bien que cette partie de l’ échiquier politique français n’ a pas su, ou pas voulu, se renouveler en idées et en hommes et qu’ elle ne peut (sur-) vivre que par osmose ( ici inverse )

    R.V. en 2022

    Répondre
  6. OMER DOUILLE

    26/12/2019

    LR rallié à LREM ? C’est déjà fait. Les quelques naîfs restants chez LR, avec des convictions de droites – genre le vendéen Retailleau- n’ont plus qu’à se couvrir la tête comme les francs-macs qui disent « il pleut sur le temple » quand cela va trop mal.
    Pour bien les faire chier tous, votez Méluche ou Marinette, histoire de mettre le souk en réponse à celui qu’ils nous imposent.
    Pas de sursaut avant d’avoir touché le fond : il n’est que d’observer la passivité des clients (pas usagers) des services publiques actuellement, otages de toutes les outrances. Demain si les cinglés coupent le courant entrainant des centaines de morts dans les établissements sensibles, les cons iront abonder les « caisses de grève » qui permettent de ne rien foutre en passant à la caisse quand même. Que voulez vous : on est maso ou on ne l’est pas.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      27/12/2019

      que voulez vous , c’est que tout Français normalement constitué cérébralement souhaiterait avoir un  » emplois  » à la RATP à la SNCF , à EDF

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        28/12/2019

        je veux dire par là que dans l’ esprit de chaque Français il y a une aspiration au privilège; c’ est ainsi qu’ ils conçoivent l’ égalité : tous  » privilégiés  » ! voyez Martinez son souhait c’ est que chaque Français soit un fonctionnaire de l’ Etat

        Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)