LR: les rats quittent le navire!

Posté le juin 11, 2019, 9:46
5 mins

La sévère défaite des LR aux européennes se prolonge.

Valérie Pécresse, présidente du conseil régional d’Ile-de-France, vient d’annoncer sa démission du parti, alors même que la démission de Laurent Wauquiez, quelques jours plus tôt, semblait lui ouvrir un boulevard pour faire triompher ses idées.

On serait certes bien en peine de savoir quelles seraient ces idées susceptibles de triompher, car Valérie Pécresse a défendu tout et le contraire de tout. Elle fut chiraquienne, sarkozyste, et enfin filloniste. Elle fit campagne à droite toute contre le socialiste Claude Bartolone, avant de trouver toutes les vertus à l’ancien ministre socialiste Macron.

Bref, son opposition à Laurent Wauquiez semblait se résumer à une querelle de personnes.

Ce qui laisse à penser que cette démission n’a d’autre logique que le maintien d’une majorité fragile au conseil régional, avec le soutien des «macronistes de droite» – l’une des innombrables chapelles du centre qui, réunies, pèsent moins de 5% de l’électorat, mais bien davantage parmi les élus!

C’est la même logique qui a conduit 72 maires et élus locaux, emmenés par Christophe Béchu, maire d’Angers, à signer une tribune dans le «Journal du dimanche», appelant à soutenir Emmanuel Macron.

L’argumentaire officiel vaut son pesant de cacahouètes: «Nous sommes de ceux qui souhaitent la réussite impérative de la France, c’est pourquoi nous voulons la réussite du président de la République et du gouvernement car rien ne se construira sur leur échec.»

Comme si l’opposition à Emmanuel Macron voulait la destruction de la France!
N’est-ce pas ce dernier qui clamait naguère qu’il n’y avait pas de culture française? Qui insultait les Français depuis l’étranger? Qui faisait encore plus fort que François Hollande en termes de dépenses publiques, d’impôt et d’endettement?

Pour ce qui me concerne, je crois au contraire que la réussite de la France est inversement proportionnelle à celle de Macron.

Si ce dernier «réussit», l’économie française sera laminée (à l’exception de quelques multinationales qui embauchent davantage de prisonniers politiques en Chine que de travailleurs français!). L’immigration se sera considérablement aggravée et la France sera sortie de l’histoire.

Contrairement à ces élus, je ne suis encarté nulle part. Ce n’est donc pas par attachement partisan que je m’oppose au président. Leur ralliement est d’ailleurs bien davantage «partisan» que l’opposition systématique qu’ils reprochent à la cantonade.

Ils s’inquiètent pour leur réélection. On les comprend. Les résultats des européennes ne sont pas très rassurants pour eux. Mais les municipales ne sont pas les européennes: leur implantation locale aurait pu leur obtenir un score plus satisfaisant.

À l’inverse, se jeter dans les bras d’Emmanuel Macron pourrait avoir les conséquences électorales inverses de celles recherchées.

D’une part, en effet, ils vont devoir assumer les erreurs majeures du président (notamment en termes de recentralisation, de hausse des taxes et de mépris de la France périphérique).

D’autre part, ils courent le risque de voir des dissidents de droite se présenter contre eux. L’exaspération des électeurs de droite devant ces «traîtres» pourrait bien ainsi favoriser ces «extrêmes» que leur «généreux» appel prétend éviter!

En attendant, ces départs sont l’occasion pour le parti républicain de redéfinir une plateforme de droite pour les prochaines échéances: attachée aux libertés économiques, aux missions régaliennes de l’État et au principe de subsidiarité, conservatrice sur le plan moral, contrôlant les frontières et défendant l’identité française.

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

16 réponses à l'article : LR: les rats quittent le navire!

  1. quinctius cincinnatus

    19 juin 2019

    un autre ” rat ” avait quitté son navire qui sombrait alors qu’ il en avait été le commandant et qu’ il l’ avait mené droit sur l’ iceberg : le rastaquouère du Pont Euxin Nicolas S.

    le voici aujourd’ hui inculpé pour … CORRUPTION une première pour un Président de la V ième !

    combien d’ ” honnêtes ” lecteurs des ” 4 Vérités ” ont voté dans un passé récent pour ce saltimbanque levantin et ont encore de … l’ affection pour lui ?

    Répondre
  2. BRENUS

    13 juin 2019

    En l’ occurence, il s’agit d’une “rate”, c’est pire : l’espèce est tellement prolifique qu’elle va nous inonder de ses semblables.
    Et dire que ça se permet de donner des leçons. Bande de pignoufs.

    Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    12 juin 2019

    tout le monde défend son fromage , non ?

    quant au renard il sait comment empapaouter le corbeau !

    moralité :

    la survie est, aussi, question de ruse !

    Répondre
    • Magne

      14 juin 2019

      C’est dans les Contes de La Fontaine que le corbeau se laisse ” empapaouter ” par le renard , car le corbeau à certains tests d’intelligence et réflexion animale , obtient d’aussi bons résultats que les primates .

      Le corbeau est bien plus intelligent que le renard , qui est loin d’être stupide .

      Il est certain que La Fontaine ne pouvait pas inverser les rôles : le renard dans l’arbre , tenant un fromage , et le corbeau à terre lui tenant ce langage : ” Maître renard etc… ” .

      La Fontaine connaissait quand même bien le monde animal , mais il excellait quand il décrivait les humains : cf son poème ” Comment l’esprit vient aux filles ” ; il aurait pu ajouter ” et aux garçons ” .

      Quant à l’ article de M. Guillaume de Thieulloy , espérons que les LR réussissent leur reconversion .

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        15 juin 2019

        les corvidés et les canidés sont effectivement deux espèces particulièrement … intelligentes surtout dans leur vie sociale

        mais vous avez beau être intelligent cela n’ empêche en rien que vous soyez ” séduit ” par le premier flatteur venu

        l’ Histoire abonde en exemples ; un parmi tant d’ autres: les avions renifleurs de Giscard

        Répondre
  4. Gérard Pierre

    12 juin 2019

    On ne peut pas reprocher à un rat d’être un rat, ni de se comporter comme tel ! …… On peut tout au plus lui reprocher d’avoir voulu se faire passer pour autre chose que ce qu’il est en réalité !

    Depuis des décennies, la plupart des voix de droite s’excuse quasi mécaniquement de ne pas être de gauche !

    Ce trouble obsessionnel compulsif a d’ailleurs généré un sous-produit surnommé « bobo », assis le derrière entre deux tiraillements : l’un du côté du portefeuille l’autre du côté d’une prétendue ‘’sensibilité‘’ de gauche ! …… sous-produit au passage assez répandu dans les milieux médiatiques ! …… niche fiscale plus qu’avantageuse obligeant.

    Comme en physique, l’addition de ces ‘’forces‘’, pas toujours orientées tout à fait dans le même sens, a généré une résultante assez favorable à l’ambiance gauchiste :

    • Un républicanisme proclamé haut et fort, à la moindre occasion, …… sans même se souvenir (ou savoir) sur quel texte fondateur cette idéologie est assise,

    • Un laïcisme rappelé pour un oui ou pour un non, confinant souvent à de l’intégrisme laïciste,

    • Un discours larmoyant sur la pauvreté, … des autres, … mais en rappelant que la vie est dure, … surtout pour ces mêmes « autres »,

    • Un large partage des mêmes mensonges sémantiques, tels que les définitions dévoyées ou tues des mots abstentionnisme, démocratie, islamophobie, multiculturalisme, extrême droite, antifascisme, …… (la liste est longue),

    • Un discours à géométrie variable mais toujours ambigu sur l’immigration,

    • Des ‘’retrouvailles‘’ en Off dans les mêmes clubs d’intérêts partagés,

    • Un antimonarchisme archaïque, des ‘’oublis mémoriels‘’, des revisitations et des réécritures de l’Histoire, un mépris ou au mieux une indifférence envers la chose militaire, une connaissance approximative de l’Économie, une hypocrisie convenue (style « je fais confiance à la justice de mon pays »),

    …… et j’en passe ! …… Qu’est-ce qui finit par les distinguer les uns des autres après qu’ils aient tant fait pour se ressembler ?

    Cela dure depuis l’immonde Adolphe Thiers et sa foutue troisième république qui n’osait même pas prononcer son nom dans les premiers mois de son existence. La droite de l’époque, majoritaire au parlement, était déjà largement composée de monarchistes et de bonapartistes infichus de s’entendre, ne serait-ce que sur les couleurs de notre Drapeau National !

    Le gauchissement des esprits a réussi à faire amalgamer dans la tête des braves gens que …… « Droite = fascisme » …… et que « république = Démocratie », et comme c’est devenu pavlovien, il suffit d’appuyer sur les bons boutons deux ou trois jours avant chaque élection pour que les résultats soient à la hauteur des expérimentateurs intéressés !

    On comprend mieux, dès lors, pourquoi un petit malin cynique a saisi sa flute pour entonner avec succès son refrain du « ni droite ni gauche, en avant marche, en pagaille couvrez ! … je ne vous dirai pas où je vous mène mais vous me suivrez ! … et tant pis pour ceux qui veulent rester sur les ronds-points ! »

    Répondre
    • Chevalier Noir

      13 juin 2019

      Pour répondre à Monsieur Gérard Pierre,
      Tout cela ressemble énormément à la doctrine de la grande fraternitude…(Non?)

      Répondre
      • Gérard Pierre

        13 juin 2019

        …… avec pour emblème une équerre et un compas !

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          17 juin 2019

          il faut que tout soit d’ équerre et à égale distance d’ un centre sans compter que cela doit être vertical comme un fil à plomb … quel problème triangulaire

          Répondre
    • VOVARD

      26 juin 2019

      Bonjour Monsieur,
      D’accord en tous points avec vous; vous résumez très bien le paysage politique depuis quarante ans à nos jours !

      Répondre
  5. Hagdik

    12 juin 2019

    Au vu de tout ce qu’on leur doit, je dirais simplement les cafards quittent le rafiot…

    Répondre
  6. KAV ULOMKAVULOS

    12 juin 2019

    Des “rats” s’en vont. D’autres reviennent avec la bénédiction des premiers . Et le navire flotte encore…. peut être plus pour longtemps. Adieu fluctuat nec mergitur…..

    Répondre
  7. quinctius cincinnatus

    11 juin 2019

    ” des rats quittent le navire” et … d’ autres, heureusement, le rejoignent : une véritable … chance pour nous tous : …

    une famille de jihaddistes ” français ” ( UN homme , ses DEUX épouses et LEURS … NEUF ENFANTS ) accueillie par ” notre ” généreuse République … laïque après leur expulsion de Turquie !

    ( les agences )

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      11 juin 2019

      tout bien réfléchi ce ” regroupement familial ” permet à ce que ces trois jihaddistes ne soient pas jugés en Irak … en Syrie n’ y pensons même pas

      ah si Hollande avait eu le courage de faire passer au forceps son projet de destitution de la nationalité française !

      Répondre
    • Tarantik Yves

      13 juin 2019

      Bien sûr il ne faudra pas oublier d’ouvrir généreusement la Bourse sans fond des aides sociales qui leur sont dues, comme à tous les tenants du seul et unique Prophète.
      Les mécréants y pourvoiront en travaillant un peu plus !

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        13 juin 2019

        s’ ils ont un … travail !

        et là encore avec un bémol :

        un travail qui crée de la richesse ” vraie “

        Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)