Lu dans la presse :Les frustrés de l’assiette au beurre

Posté le mars 08, 2010, 12:00
6 mins

Dessin de Ranson dans Le Parisien : Sarkozy dit à Fillon : « Positivons ! Si tout le pays est de gauche, on aura encore plus de choix pour l’ouverture ! » Chacun voit midi à sa porte. Comme les électeurs de droite, les députés de la majorité ont des états d’âme. Mais à la teneur de leur propos, rapportés par Valeurs actuelles, on mesure la distance qui les sépare du « terrain ». L’ouverture ne les choque pas forcément pour les mêmes raisons que leurs électeurs.

Certes, il n’est pas indifférent que, comme le souligne Bernard Debré, la présidence de la commission des Finances, celle de la future Agence régionale de santé d’Ile-de-France, celle de la Cour des comptes, aient été dévolues à des personnalités de gauche.

Certes, on ne peut qu’approuver le même Bernard Debré, lorsqu’il rappelle que la « mission claire » des élus de droite consiste à « faire en sorte que nos valeurs, celles que nous avons défendues, soient celles qui orientent la politique de l’Etat » ; et que la nomination répétée, par Nicolas Sarkozy, d’hommes de gauche aux plus hauts postes de l’Etat « fait croire aux Français que droite et gauche ont les mêmes valeurs puisque les hommes sont interchangeables ».

Mais on aimerait aussi que les élus de droite prouvent plus souvent que ce n’est pas le cas. A lire dans Valeurs actuelles les raisons de leur mal-être, on en vient à soupçonner qu’il traduit moins un désaccord de fond sur les options politiques – au vrai sens du terme – du gouvernement, que la grogne de politiciens auxquels le président retire l’assiette au beurre pour l’offrir à leurs adversaires. Monte à leurs lèvres le vieux reproche adressé par les féodaux aux premiers Capétiens : « Qui t’a fait roi ? »

Ainsi de la colère d’un Lionnel Luca, député UMP des Alpes-Maritime, devant la nomination du socialiste Didier Migaud à la présidence de la Cour des comptes : « Pourquoi l’avoir nommé, lui, au détriment de personnalités reconnues pour leurs compétences et leur engagement, comme Gilles Carrez à l’UMP ou encore Charles de Courson au Nouveau Centre ? On leur a préféré un adversaire politique. Quitte à marquer une sorte de mépris pour ceux qui ont toujours défendu le président. »

Et d’ajouter : « Aux yeux de beaucoup d’électeurs, notre message est devenu : "Votez pour nous, on nommera des personnalités de gauche." Autant aller directement voter PS ! »

Il n’est pas sûr que la question se formule seulement ainsi. Peu importe aux électeurs de droite que Gilles Carrez ou Didier Migaud soit nommés à tel ou tel poste : ce qu’ils veulent, c’est qu’un gouvernement de droite, soutenu par une majorité de droite, conduise une politique de droite. Si tel était le cas, lesdits électeurs se ficheraient éperdument que tel ou tel fromage républicain soit accordé à un homme de gauche.

L’électorat de droite commence à gronder sérieusement lorsque le président, le gouvernement et la majorité de droite font une politique de gauche. En 2002, Jacques Chirac avait failli le payer cher ; en 2012, Nicolas Sarkozy ne pourra probablement pas profiter de la présence d’un Le Pen au deuxième tour pour être sauvé.

Article précédent

Besson en pleine galéjade

Article suivant

Le tour de la France ?

11 réponses à l'article : Lu dans la presse :Les frustrés de l’assiette au beurre

  1. Leroy

    15/03/2010

    Quand on n’est pas d’accord avec son chef, on le quitte. Tous les députés UMP, soit-disant de droite et les autres du même côté, n’ont qu’à démissionner. Au fait l’UMP est un parti de droite ou de gauche ? Par ailleurs la nénette de l’Élyséen n’a pas été élue par les français, alors qu’elle se taise, et qu’elle laisse les élus s’occcuper de leur mandat.

    Bien à vous

    A.Leroy

    Répondre
  2. SAS

    10/03/2010

    chARASSE ETRE VIL ET GRASOUILLET DE LA RIPOUBLIK……plus gros cumulard de l etat qui en retraite TOUCHE SENAT? ANCIEN MINISTRRE? MAIRE? CONSEIL REGIONAL ET J EN PASSE….

    …..une merde bling bling de gôoche l equivalent de neuilly a droite….

    m insupporte aussi…et traitre ayant fait allégeance au nabot dès le début contre un strapontin….

    beuurk…..

    SAS

     

    Répondre
  3. BAYLE

    10/03/2010

    L’électorat de la vrai droite, qui refuse la gouvernance communiste et de gauche a été trompé par M. SARKOZY. Il ne mène pas la politique qu’il conviendrait de faire pour éviter que notre pays devienne la Grèce ! Quant à l’ouverture à gauche, c’est de la trahison pure et simple, il existe dans notre pays suffisamment de gens compétents pour prendre des postes de responsabilité sans aller les chercher chez les socialistes ! N’oublions pas non plus la désastreuse influence des écolos, avec comme chef M. BORLOO, qui nous entraîne dans une dérive économique grave face aux autre pays de l’Europe qui ne veulent pas de la taxe carbone par exemple ! Les électeurs de droite ont été trompés, que ceux-ci ne l’oublient pas les jours de vote des régionales !

    Répondre
  4. de ROSAMEL

    09/03/2010

    Je suis particulièrement choqué par la nomination de Charasse au conseil constitutionnel… Qui se souvient que ce personnage avait refusé d’assister aus obsèques d’un policier assasiné"dans l’exercice de ses fonctions",au prétexte qu’étant athée"il n’avait rien à faire dans une égise".Ca n’empéchait pas ce délicat Monsieur de ripailler  queques jours plus tard,le ventre en avant en bretelles et un énorme havane au bec à une soirée d’après chasse "Présidentielle" à Rambouillet (vu à la télé comme on dit dans les émissions"Très chasse" Voilà celui appelé par Sarkozy à l’un des postes les plus pretigieux de la République!!!ECOEURANT!

    Répondre
  5. Leroy

    09/03/2010

    C’est décidément toujours la même chose avec les journalistes à propos de l’élection présidentielle de 2002. Vous avez vraiment cru que les français avaient fait passer Le Pen avant Jospin. Vous êtes des naïfs. Chirac a eu peur d’un duel Jospin-Chirac, je crois qu’il aurait été battu, alors ses partisans se sont organisés pour faire passer  Le Pen  et dans ce cas le duel érait gagné d’avance..

     Bien à vous.

    A.Leroy

    Répondre
  6. SAS

    09/03/2010

    Nouis some déjà dans le même etat que la Grèce……et la boutiquier oriental a talonette avait prévenu que les francais n etaient pas assez endettés…

    ….voilà au moins 1 domaine où il a tennu parole…

    …la ruine de la couche intermédiare la non-assistée.

     

    il faut néttoyer les écuries d AUGIAS…..au karcher…et emp^cher l acces des postes publics aux droits communs avec casier ou sans…

    j ai dits

    sas

    Répondre
  7. Jean Claude LAMBERT

    08/03/2010

          Pour comprendre le comportement de notre Président il faut admettre qu’il nous a trompé, comme Mittérand homme de droite élu par la gauche, Chirac homme de gauche élu par la droite Sarkosi est un homme de gauche élu avec un programme très à, droite. Si ce n’était pas le cas ce serait la preuve qu’il n’a pas du tout l’intention de se présenter en 2012 et pour faire plaisir à sa jeune et joilie épouse au idées de gauche il a retourné sa veste.
         Si vous avez une troisième proposition je suis preneur.

    Répondre
  8. Mercier

    08/03/2010

    Pour moi, il faut éradiquer le parasitisme qui pèse sur les forces vives de notre pays. Les hommes politiques et leurs administrations deviennent des parasites quand ils sont trop nombreux. Notre pays fonctionnerait mieux avec 50% de politiciens et de fonctionnaires en moins qui se sentent obligés de multiplier les réglementations. Nous avons plus de 550 000 textes de loi, décrets, circulaires et instructions comprises. C’est beaucoup trop, d’autant plus que ceux-ci sont détournés. Un exemple simple. L’incendie volontaire d’une voiture, c’est 10 ans de prison et le double si celui-ci a été commis en bandes organisées. 45 000 voitures brûlent chaque année et personne n’est sanctionné. Nous avons le nombre de policiers par habitant le plus élevé d’Europe. Ne parlons pas du mammouth (ou du dinosaure) éducatif qui est une catastrophe nationale. Tout se passe comme si les hommes politiques et la fonction publique étaient uniquement à leur propre service. Si nous voulons réindustialiser le pays, c’est tout cela qu’il convient de changer.  Autrement nous finirons comme la Grèce.

    Répondre
  9. Laurent

    08/03/2010

    Trahison,mensonges,déception,nous marquerons notre désillusion Dimanche .

    Répondre
  10. Arold

    08/03/2010

    Depuis le 29 mai 2005, les Français qui ont dit "non" savent que la démocratie consiste à choisir entre la "droite" et la "gauche" et non pas entre l’€urope et la France.

    Les démocrates iront voter et les Français s’abstiendront. La classe politique de ce pays a ceci de commun avec la Française des Jeux, c’est que ces deux communautés organisatrices ne peuvent pas perdre, puisque c’est elles qui organisent.

    La célèbre devise de la Française des Jeux « tous les gagnants ont tenté leur chance » ressemble à s’y méprendre à la devise « tous les démocrates ont toujours voté pour ceux qui ont été élus » [« tous les gagnants ont tenté leur chance » a comme pendant « tous les perdants ont tenté leur malchance » (gagnants=quelques uns / perdants=plusieurs millions)]

    Même s’il n’y a que 22 démocrates (1 par région), comme il n’y a que 22 régions, la démocratie est sauvée quoiqu’il arrive.C’est la démocratie qui est importante, pas la réalité.

     

    Depuis le 29 mai 2005, les Français savent aussi que la démocratie consiste à prévoir le résultat des élections à l’avance par les sondages ; ils savent que l’élection est invalidée si les résultats sont imprévus.

     

    Répondre
  11. MAGNE

    08/03/2010

    L’électorat de droite commence à gronder sérieusement lorsque le président, le gouvernement et la majorité de droite font une politique de gauche. En 2002, Jacques Chirac avait failli le payer cher ; en 2012, Nicolas Sarkozy ne pourra probablement pas profiter de la présence d’un Le Pen au deuxième tour pour être sauvé.

    Ce n’est pas de Gaulle , D’estaing , mitterand Chiracou Sarkozy qui payent cher , mais le Peuple qui n’est ni de " droite " ni de " gauche "

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)