L’UMP au bord de l’explosion

Posté le 16 juillet , 2014, 4:17
3 mins

Alors que jamais nous n’avons eu plus besoin d’une véritable opposition aux menées pré-totalitaires du gouvernement Hollande, l’UMP ne cesse de s’enfoncer dans la crise des « affaires », dans les querelles d’ego, et dans la faillite financière.

Après avoir appris par un audit externe que la dette du parti s’élevait à plus de 88 millions d’euros – ce qui, naturellement, fragilise quelque peu les vertueuses indignations des dirigeants UMP contre la gestion socialiste ! –, les critiques ont fusé de toutes parts.

À vrai dire, aussi abyssale soit-elle (surtout si on la compare au budget annuel inférieur à 30 millions d’euros, dont 21 mil­lions de dotations publiques), la dette ne serait pas nécessairement insupportable pour un parti politique.

38 millions d’euros proviennent de l’acquisition du siège social. 40 millions sont relatifs aux dépenses des élections de 2012. La trésorerie d’un parti politique est naturellement fluctuante en fonction des succès ou insuccès électoraux…

Le principal problème vient du manque de transparence (certains ont même mis en doute que l’UMP ait effectivement levé 11 millions d’euros voici quel­ques mois suite au rejet des comptes de campagne).

Et plus encore de l’impression très nette que, dans ce parti, il y a, d’un côté, les cadres – qui se gobergent aux frais de la princesse – et, de l’autre, les militants – tout juste bons à payer et à distribuer des tracts.

Le fossé se creuse quasiment jour par jour. Un récent sondage montrait que 32 % des sympathisants de l’UMP souhaitaient désormais la dissolution du parti (contre 15 % deux semaines plus tôt).

De toute évidence, la confiance ne se restaurera pas facilement. J’ai déjà eu l’occasion de dire qu’une condition nécessaire (je ne suis pas sûr qu’elle soit suffisante…) était d’instaurer des primaires systématiques, pour que les sympathisants ne soient pas seulement les soutiers d’un système oligarchique qui les méprise allègrement, mais les vrais décisionnaires.

On constaterait à cette occasion que les sympathisants de l’UMP sont considérablement plus à droite que leurs « représentants ».

Et puis, il faut absolument se reposer la question de l’utilité de l’UMP. Quand j’entends Luc Chatel expliquer que la mission de l’UMP est de faire barrage au FN, je me dis que ces gens n’ont décidément rien compris. Ce que les sympathisants UMP veulent, c’est une véritable alternative au socialisme. Nous en sommes loin ! 

Jean Rouxel

15 Commentaires sur : L’UMP au bord de l’explosion

  1. quinctius cincinnatus

    21 juillet 2014

    pour clore le Chapitre ( grand ” C ” ) disons simplement qu’ à part les anciens ” tributaires ” et autres nostalgiques sarkoziens plus personne ne s’intéresse à l’ avenir de cette ” Union ” …

    Répondre
  2. vozuti

    17 juillet 2014

    Qu’est ce que les dirigeants de l’UMP sont censés comprendre ?
    1) qu’ils devraient satisfaire leurs sympathisants en menant une politique de droite ?
    ou bien
    2) que leurs sympathisants sont des gogols irrécupérables qui voteront toujours pour eux même s’ils continuent leur politique umps pendant encore un siècle ?
    Il semble que les dirigeants de l’UMP ont compris la seconde version.
    En ce qui concerne les “bébés requins” de la droite forte,s’ils préfèrent draguer dans les égout de l’UMP plutôt que de nager en haute mer c’est parcequ’ils savent que c’est là que se trouvent les bonnes places d’apparatchik.

    Répondre
  3. Bayle

    17 juillet 2014

    Vous avez tout à fait raison, les sympathisants de l’UMP sont plus à droite que leurs dirigeants, tous, peuvent être qualifiés d’UMPS ! Sauf ceux représentant la “droite forte” mais ils sont minoritaires. Que ce part si il arrive à se relever face faire référendum de tous ses adhérents et partisanes, le résultat serait clair : fini le socialisme, vive la vraie droite avec une politique économique libérale , la fin du communautarisme. musulman, et la fin également du laisser aller !

    Répondre
    • Oxydent75

      17 juillet 2014

      Il y a effectivement dans la ‘Droite Forte’ quelques têtes “bien faites” mais surtout “bien pleines” d’idées claires sur ce qui pourrait remédier aux maux dont souffrent tous les Français attachés à l’idée que le pédalo ne cesse de s’enfoncer. La refondation est indispensable. Il est aberrant de constater que notre peuple dont la gauche ne cesse de dénaturer les valeurs, la culture et d’hypothéquer l’avenir ne puisse être rassemblé autour d’une équipe patriote, volontaire et efficace. Ils existent ces Hommes, qu’ils se montrent et s’expriment ! Sans ce renouveau tricolore, 2017 nous fera basculer dans l’abîme et la libanisation.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        17 juillet 2014

        ce sont des bébés requins qui ne demandent qu’à … grandir pour dévorer le surfeur de la politique que vous êtes … et vive le Fascisme !

        Répondre
      • DESOYER

        24 juillet 2014

        Présent!

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          24 juillet 2014

          bien pleine ou bien faite , la tête ? Car si elle est pleine de conneries à la Sarko !

          Répondre
  4. vozuti

    16 juillet 2014

    Ce sont plutôt les sympathisants UMP qui n’ont rien compris. Les dirigeants UMP ont au contraire bien réussit leur coup depuis des décennies : Partager le pouvoir avec leurs frères PS tout en faisant barrage au FN.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      18 juillet 2014

      à l’insu de leur plein gré [ bien entendu je parle des Chirac and C° ]

      Répondre
      • vozuti

        19 juillet 2014

        exact,les dirigeants de l’ump sont nés avec une lettre d’excuse dans la main.il y est spécifié qu’ils seront plus nuisibles que tous les autres mais qu’il ne faudra pas les considérer comme responsables parce qu’ils ne le feront pas exprès.il faudra au contraire voter pour eux pour récompenser leurs bonnes intentions qui ne se concrétiseront jamais.
        ils sont particulièrement nuisibles mais ça ne peut pas être de leur faute puisque leur intentions sont bonnes par définition .

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          19 juillet 2014

          ce qui nous ramène au théorème ( trop bien ) connu que : ” l’ Enfer est ( serait ) pavé de bonnes intentions ” … mais on peut tout aussi bien enlever les pavés pour en faire des points de … vecteurs !

          Répondre
  5. druant philippe

    16 juillet 2014

    La dette UMPS peut-elle être comblée par la vente des actifs (immobilisés) de ce parti ?
    S’ étant moquées du FN et de sa difficulté à vendre le paquebot, j’ avoue qu’ il m’ amuserait de voir ces charognes de pseudo droite être obligées de céder tous leurs actifs et de voir ses membres dirigeants être mis à contribution sur leur biens propres pour fautes lourdes de gestion .

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      19 juillet 2014

      sans l’ aide ” désintéressée ” de la Banque Rothschild et de ses associés en Mondialisation et si ces bienfaiteurs de l’ Humanité jugent que l’opération est utile à la perte de la notion de Nation, c.à.d. à assoir davantage leur(s) pouvoir(s) sur le(s) peuple(s) … pas d’autre ” salut ” , en effet, que la vente des ” actifs ” immobiliers ( j’ adore cette copulation à l’issue stérile d’ actif avec immobile )

      Répondre
  6. BRENUS

    16 juillet 2014

    L’UMP des Kociusko, Barnoin, Chatel, etc… qu’elle crève une bonne fois : ce n’est qu’un faux nez droitier de l’idéologie de la fausse bien pensance et une alliée de fait de la gauche et de la boboland. Le peuple n’a aucun besoin de ces charlots qui ne servent à rien et sont dejà vendus a l’islam et à l’immigration de masse. En faisant payer la facture et les désordres (voyez le cirque pro-palestinien “français”) au bon peuple. Lequel, s’il n’est pas content pourra être jugé par un tribunal islamique, tels que nous sommes partis.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      17 juillet 2014

      la ” bien pensance ” n’est ni fausse, ni juste , ni de droite , ni de gauche , peut être du … centre, en tout cas elle est à la fois délétère, stupide et … hypocrite et vive le … Fascisme !

      Répondre

Répondre

  • (pas publié)