L'UMP entre deux chaises

L'UMP entre deux chaises

Lu ici :

 « La question d’une éventuelle alliance avec le FN va continuer à pourrir l’UMP de l’intérieur. Les centristes qui refusent absolument cette alliance ont les moyens de faire triompher leur point de vue dans l’immédiat, mais les partisans d’une alliance ne sont pas prêts de désarmer, car ils se sentent confortés par les scores du FN. Un débat aura lieu, qui sera renvoyé à une date ultérieure sans être tranché. Sans doute la pire solution pour l’UMP et sa survie, car la gueguerre interne va continuer et creuser encore davantage le fossé entre l’aide droite et l’aile gauche. Lorsque la question se reposera à nouveau, en 2012, le débat n’en sera que plus violent.

L’autre question, la plus urgente pour l’UMP, c’est la présidentielle. Les chances de Marine Le Pen d’être au deuxième tour sont très fortes (c’est même quasi-certain). Quand on est capable de qualifier pour le second tour des octogénaires sur leur seule étiquette FN, je n’ose imaginer le résultat de Marine Le Pen, « bête médiatique » sur-entrainée et « neuve » dans le paysage. Si les socialistes sont assez intelligents pour écarter DSK et mettre un candidat solide (Hollande ou Aubry), je ne donne pas cher du candidat UMP, quel qu’il soit. J’ose encore moins imaginer ce qui va se passer aux législatives en cas de victoire du candidat socialiste au second tour contre Marine Le Pen, où nombre de députés UMP qui ne penseront qu’à sauver leur peau, ne seront pas très regardants sur la provenance des voix. Les digues risquent de lâcher et l’UMP explosera durablement, car il faudra du temps pour calmer les haines et lever les anathèmes.

On aura alors un paysage politique français très nouveau, avec un bloc « FN-aile droite de l’UMP » qui fera dans les 35% au premier tour et un centre droit qui fera autour des 20-25%. Leur mésentente et leur refus d’alliance (les reports de voix seront mauvais) au second tour ouvrira une voix royale au parti socialiste. »

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *