L’UMP est entrée en campagne à Marseille

Posté le septembre 07, 2011, 12:00
4 mins

Le week-end dernier, ce fut au tour de l’UMP de faire sa rentrée politique à Marseil­le (plus importante ville détenue par la majorité présidentielle).
Les médias ont beaucoup parlé, comme ils le font toujours, des petites phrases et micro-polémiques en marge de ces universités d’été.

La principale polémique a été due à Jean-Pierre Raffarin, an­cien Premier ministre, toujours aigri semble-t-il, qui a contesté le plan de rigueur sur la question de la hausse de la TVA pour les parcs d’attraction (le Futurosco­pe de Poitiers, dans son département, en aurait souffert). Ce genre de débats est quasi quotidien entre ténors de la majorité et il n’y aurait pas eu de quoi fouetter un chat si ces déclarations n’avaient pas été faites à la veille d’un week-end censé manifester l’unité de la droite !

Sur le fond, il s’agissait de discussions de boutiquiers. La réalité, c’est que le plan de rigueur est surtout un plan de hausse des impôts (le rabotage des « niches fiscales » étant aussi une hausse des impôts) et non un plan d’économie. Je serais donc plutôt d’accord avec Raffarin pour protester contre cette hausse de la TVA dans les parcs d’attraction, mais pourquoi lutter seulement contre cette hausse, et non contre toutes les hausses d’impôt ?

À force de regarder par le petit bout de la lorgnette, les journalistes ont été incapables de nous présenter les forces et les faiblesses de l’UMP pour la campagne qui commence.

La principale force tient au fait que l’UMP est d’ores et déjà unie derrière son candidat. On ne peut pas en dire autant du PS !
L’UMP dispose également de deux autres atouts majeurs.

D’abord, le candidat Sarkozy sera aussi le président sortant et l’opinion publique a le sentiment qu’il a plutôt bien géré les crises successives de ces dernières années. Ce sentiment est assez discutable. Mais il sera une aide puissante pour une campagne qui va se dérouler sur fond d’inquiétude et, probablement, d’aggravation de la crise financière, sans parler des nombreux risques géopolitiques.

Ensuite, l’UMP dispose de l’appareil d’État, ce qui peut aider à fragiliser tel concurrent – ou à remercier tel soutien.
La principale faiblesse que je vois pour l’UMP tient au rejet puissant dont la personne – beaucoup plus que la politique – de Nicolas Sarkozy fait l’objet. À quoi il faut ajouter le caractère peu lisible de la différence entre PS et UMP, largement acquis aux mêmes idées social-démocrates.
Bref, rarement une élection aussi importante aura été aussi imprévisible !

6 réponses à l'article : L’UMP est entrée en campagne à Marseille

  1. HOMERE

    11/09/2011

    J’ai été surement dur pour le FN mais ce parti doit se rendre compte que sa posture négative écarte du pouvoir 3 ou 4 millions de français qui adhèrent à ses thèses…c’est injuste à la fois et immérité.La Droite nationale n’est plus représentée en France à cause des positions du FN qui l’en écarte…réduire ces voix au silence,ou en tout cas,à l’inaction est un déni……il faut que les instances du FN se reprennent rapidement….sinon…..François IIeme arrive..on a eu François Ier et on a vu les dégâts… 

    Répondre
  2. Gato

    10/09/2011

    Lors des consultations électorales précédentes je soutenais papa Jean-Marie, car plus ses scores progressaient plus j’avais l’impression que l’on disait m…. aux autres jean-foutres, sans pour autant solutionner le problème. Au second tour j’allais "urner" blanc.

    L’arrivée de fifille et de la vacuité de son discours fera que je vais économiser cette fois-ci les 2 fois 300 mètres que le devoir civique m’imposait. J’aurai au moins économisé mes pas et mon temps.

    Répondre
  3. François

    09/09/2011

      Homere, vous vous trompez. Je ne suis pas un suporter du FN ( surtout nouvelle formule Marine). Son programme ( surtout économique et social) est pitoyable et ne serait pas démenti par Besancenot ou Mélanchon.
      D’où mon désaroi, car pour les présidentielles de 2012, le choix est entre des inconvénients qui se font une concurence éfreinée.
      Bref, on a le choix entre un FN démagogue et incompétent, un PS démagogue ( aussi) , revenchard, et voulant la mort de la France, et une UMP qui a montré qu’elle ne savait tenir que les promesses de ses adversaires.
      ON EST DANS LA M…

    Répondre
  4. HOMERE

    08/09/2011

    Le FN dont on devine les affinités de Guillermo et de François à ce parti,fera,une fois encore élire la gauche…c’est une habitude récurrente !!

    J’ai lu un interview de Marine le Pen dans Sud Ouest : navrant et désolant….rien sur la gauche,mais Sarko en prend plein la tronche….même Mélanchon n’en arrive pas à de telles extrémités.

    Avec une telle dialectique,le FN est assuré de finir dans les poubelles de l’histoire et de se conterter de ses aboiements périodiques et nullissimes…..le FN au pouvoir ? jamais !!!!  d’ailleurs le veut il ? la réponse est non !! gueuler,aboyer et se coucher !!! à la niche le FN !!!

    Virez Marine et appelez d’urgence Gollnish !!

    Répondre
  5. François

    08/09/2011

      Guillermo, je suis plutôt d’accord avec vous et j’aurais même de nombreux autres griefs envers Sarkozy.

      Mais quand vous dites qu’il a une addition à payer, j’ai bien peur que c’est NOUS qui la payerons si une Aubry ou un Hollande est élu à sa place…

      Nous sommes hélas devant un choix très désagréable: Soit on continue à se taper sur les pieds avec un marteau à longueur d’année grâce à lui, soit on se fait hara kiri grâce aux socialistes…

    Répondre
  6. Guillermo

    07/09/2011

    Il est certain que l’UMP n’est pas bien avancée d’être uni derrière un chef si ce chef est Sarkozy. Fillon serait assuré du succès et sans doute Juppé aussi. Sarko c’est vraiment pas sur. Faut pas oublier qu’il fait un mome au bon moment pour arranger une élection. Déjà rien que pour ça il aura pas ma voix. Et pour bien d’autres raisons non plus d’ailleurs : guerre entreprise sur la demande d’un philosophe barge, entente de la Méditerrannée après avoir écouté le meme conard. … Non pas Sarko. Y a une addition à payer !

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)