L’UMP et le sexe des anges

Posté le septembre 21, 2012, 12:00
4 mins

Le tapage accordé à l’élection d’un président de l’UMP fait penser au congrès de Nicée qui débattait du sexe des anges alors que les Turcs assiégeaient la ville de Constantinople.

A notre connaissance, en dehors du communiqué méritoire de M. Jacques Myard, député UMP, nous ne trouvons pas, de la part de ces futurs dirigeants, une analyse pertinente des violences islamiques actuelles, des moyens de les prévenir dans notre pays et, pour tout dire, du conflit inéluctable des civilisations. Nos hommes politiques persistent à considérer que ce conflit est une vue de l’esprit ou qu’il relève du fond de commerce de partis extrémistes.
 
En lisant la presse, nous avons l’impression que ces candidats s’intéressent plus à l’écume, c’est-à-dire au moyen de gêner le gouvernement à propos de la manifestation de Paris, devant l’ambassade des Etats-Unis, qu’au sujet lui-même.

M. Myard nous pardonnera sûrement de rapporter les propos contenus dans son communiqué, in extenso, car nous n’avons pas un mot à ajouter, sauf que nous sommes conscients, comme nous le rappelle l’un de nos brillants correspondants, M. Robert Macina, en citant aujourd’hui le registre du Livre de Jérémie, que : « Tu leur diras toutes ces paroles: ils ne t’écouteront pas. Tu les appelleras: ils ne te répondront pas » (Jr 7, 27)
 
« Violences islamiques, une histoire tragique maintes fois annoncée !
L’assassinat de l’ambassadeur américain à Benghazi, les heurts violents dans le monde arabe pour protester contre le blasphème, les attaques réitérées contre les chrétiens d’Orient en Égypte et en Irak, l’affaire Merah en France, illustrent une réalité tragique maintes fois annoncée de la montée du fanatisme religieux islamiste, dont l’objectif est de tuer pour tuer au nom d’un salut paradisiaque !

Le printemps arabe est révolu !

Face à cette montée du fanatisme, la naïveté est coupable et les appels à la tolérance lancés par les autres religions sont vains et sans effet.

Nous nous devons d’en tirer toutes les conséquences et de pratiquer une politique extérieure réaliste, y compris en Syrie, pour bloquer l’influence des salafistes qui prennent en main jusque sur notre territoire certains quartiers. La recrudescence de femmes voilées sur notre sol au mépris de la loi témoigne des dérives communautaires auxquelles on assiste.

Le monde arabo-musulman doit devenir la priorité de notre politique étrangère pour enrayer une radicalisation religieuse porteuse d’affrontements. Tout cela commande sur le plan intérieur autant que sur celui de la politique étrangère une stratégie globale et une totale lucidité qui rompe avec l’angélisme du politiquement correct des bobos salonards tant à gauche qu’à droite !

N’ayons aucune illusion les temps qui viennent seront terribles. Nous devons nous y préparer, notre défense doit redevenir la priorité des priorités ! »

5 réponses à l'article : L’UMP et le sexe des anges

  1. dissident

    22/09/2012

    mr Myard est bien gentil, mais s il a conscience de ces terribles dangers il a quand meme ete solidaire de la politique d immigration de peuplement voulu par Chirac puis par l ump, sans immigration de peuplement pas de manifestation salafiste, que je sache il n ya pas de manifestation musulmane ou salafiste en Pologne, en Hpngrie etc pour rester maitre chez soi il ne faut laisser rentrer n importe qui!

    Répondre
  2. Gabriel Lévy

    22/09/2012

    Je remercie Monsieur Quinctius Cincinnatus pour avoir corrigé mon erreur historique. Je l’avais fait pour d’autres parutions et j’avais envoyé à 4v un rectificatif deux heures après mon premier envoi. Voici la prudence de ma correction, publiée par ailleurs  :  "Le tapage autour de l’élection d’un président de l’UMP fait penser aux chrétiens assiégés par les Turcs dans Constantinople en 1453, alors que, dit-on, les théologiens débattaient encore du sexe des anges". On ne se relit jamais assez
    .

    Cela m’a permis d’apprécier sa grande culture historique, ce qui donne plus de poids à ses commentaires. Je suis donc flatté de son apporbation de l’ensemble du texte.

    Répondre
  3. vozuti

    22/09/2012

    Qui a installé des millions de musulmans en france? l’UMP avec l’aide du PS. Qui a fait lyncher Kadhafi pour donner de l’influence aux islamistes en Libye(avec comme conséquences directes la victoire des islamistes au Mali ou le meurtre de l’ambassadeur américain)? l’UMP avec l’aide d’obama. l’UMP crée les problèmes,pour les résoudre ce n’est donc pas à l’UMP qu’il faut s’adresser;sauf si l’on veut encore plus de problèmes.

    Répondre
  4. L' Inedit

    22/09/2012

                                                       Un soleil couchant
    Comment expliquer qu’ un pays merveilleux comme la France, gâté par la nature et enrichi par 2000 ans d’ artistes (peintres, architectes, poètes, philosophes, musiciens, scientifiques….), dote d’ une langue reconnue universellement comme le plus pur moyen de communication et de référence, comment une bande de dirigeants béotiens voraces a sa tête, a pu, depuis la « décolonisation », transformer ce pays en un dépotoir, et un abri pour toutes les racailles du monde ?
    Décidément, la trahison remplace l’ intelligence.

    Répondre
  5. quinctius cincinnatus

    21/09/2012

    l’Histoire … plus précisément :

    – le second concile de Nicée ( du 24 Sept au 23 Oct  787 ) fut convoqué à l’instigation de l’impératrice Irène pour mettre un terme à la controverse iconoclaste ; Il définit , autorisa et  réglementa  ( déjà ! ) le culte des images

     – à cette date ( 787 ) les peuples turcophones " occidentaux  " ( Turcs et  assimilés par la langue )***  ne pouvaient assiéger Constantinople puisqu’ils se situaient encore dans leur vaste espace ancestral principalement celui de l’Altaï  et que les plus proches d’entre eux  se trouvaient être l’Empire des Khazars de la Caspienne à la Mer Noire  ( en gros le bassin du Don ) ; par contre la ville avait bien repoussé les tribus Arabes ( 717-718) et avait connu ensuite jusqu’en 813 – 814 ( siège de la citée par les Bulgares ) une période de calme relatif …  sous ses murs

    *** cependant en 558 les Huns Koutrigours , que l’on considère généralement comme une branche des Türüks ( les Turcs ) avaient effectivement assiégé la ville puis  les Petchénègues ( des " Turcs " eux aussi  ) attaquèrent inlassablement Byzance du X au XI ième s.  après avoir éliminé les Khazars qui formaient la branche la plus septentrionale du Judaïsme dit on .

    En conclusion  lors du second concile de Nicée on ne discutait pas du sexe des Anges  et Constantinople n’était pas assiégée par les TurcsSeldjoukides

              CELA N’ENLEVE RIEN  A LA PERTINENCE DE CET ARTICLE

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)