L'UMP refuse les primaires

L'UMP refuse les primaires

U François Fillon a estimé que l’UMP disposait déjà d' »un responsable« , Nicolas Sarkozy. De même le nouveau patron de l’UMP, Jean-François Copé, a déclaré fin novembre qu’il ne croyait « pas du tout à l’intérêt » d’en organiser, estimant que la droite avait son « candidat naturel » en la personne de Nicolas Sarkozy. (via là)

Il n’est pas sûr que ce soit la bonne stratégie dans une période de démobilisation du parti. Les primaires ont au moins l’avantage de mobiliser les troupes autour de personnalités, de projets et de faire vivre le débat et la démocratie à l’intérieur d’un parti politique…

Partager cette publication

(2) Commentaires

  • doe jane Répondre

    oh que je suis déçue…je pensais Mr Fillon plus avisé…il est vrai que le fait d’avoir gardé la plus que nulle Roselyne au gouvernement m’avait déjà intriguée

    16/12/2010 à 17 h 13 min
  • jean BAUD Répondre

    Force est de constater que la machine à perdre est toujours en action,nous avons les politiques les plus bétes du monde,chacun oeuvre pour sa survie personnelle à rebours de tout intérét majeur,c’est consternant!Je pense que ce pauvre pays qui se saborde ne se réformera pas à la prochaine échéance électorale comme je l’ai encore malheureusement lu hier dans ces mémes pages,écrit par quelque réveur qui croit encore au pére noèl,il faut intégrer deux évidences:
    LES CHANGEMENTS A METTRE EN OEUVRE DANS TOUS LES DOMAINES SONT DEMESURES
    IL Y A EXTREME URGENCE

    16/12/2010 à 12 h 46 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *