L'urgence pour la burqa

Posté le mai 05, 2010, 12:00
1 sec

Nicolas Sarkozy a annoncé qu’il était favorable au recours à l’urgence sur la loi
interdisant le port de la burqa dans l’espace public
.

Ce dispositif, dit «procédure accélérée», permet de réduire l’examen du
texte à une lecture à l’Assemblée et une lecture au Sénat.

Raison, parmi d’autres, pour laquelle le président de la Haute Assemblée, Gérard Larcher, et
une majorité de sénateurs UMP, à l’exception notable de Jean-Pierre Raffarin, étaient contre l’urgence.

 

«On va batailler sur la procédure ? Ça n’a pas de sens !», s’est exclamé Nicolas
Sarkozy
, en rappelant que cette interdiction de la burqa, «on en parle depuis septembre 2009». «En septembre 2010, il faut que ce soit fait»