Lutte contre les « sectes »

Lutte contre les « sectes »

Nous savions que l’école n’était pas seulement un lieu d’apprentissage des « fondamentaux » (lire, écrire, compter), mais aussi un lieu de propagande.

C’est d’ailleurs ce qu’annonce officiellement le titre du ministère de tutelle : « Éducation nationale » et non plus « Instruction publique ».

Mais, comme de juste, la crise sanitaire est l’occasion de remettre le couvert d’une solide propagande « citoyenne » – comme on dit dans le volapük contemporain.

Les enseignants ont ainsi reçu une note de trois pages intitulée « Covid-19 et risques de dérives sectaires ».

Ils sont priés par le ministère de repérer ces « risques ».

On découvre dans la note que ces risques se manifestent notamment par des discours anxiogènes – ce qui implique probablement que la plupart des autorités politiques de notre beau pays sont des gourous de secte, car elles n’y ont pas été de main morte avec leurs discours anxiogènes !

Je découvre aussi que les « sectes » utilisent les réseaux sociaux, « pendant un confinement qui fragilise le lien de la population avec les institutions publiques ».

Cela va peut-être beaucoup surprendre nos dirigeants, mais une large majorité de Français utilise les réseaux sociaux.

Et une large majorité n’a plus qu’une confiance mitigée dans des institutions publiques qui ont montré leurs limites.

Faut-il croire que 80 % des Français sont suspects de « dérives sectaires » ?

Pour faire bonne mesure, la note pointe du doigt les médecines alternatives « non évaluées et non étayées par une méthode scientifique ».

Dans notre pauvre France, même les médecins ont perdu leur liberté thérapeutique. Quant aux patients, il faut leur faire ingurgiter de force les médications que le gouvernement (à la compétence scientifique que le monde entier nous envie) a concoctées pour eux.

Peut-être faudrait-il rappeler à nos excellents dirigeants que la confiance ne se commande pas. Ils ont si souvent trahi leurs promesses que nous n’avons plus la moindre confiance en eux.

Appelez cela « dérives sectaires » si cela vous chante. Mais ce n’est pas en menaçant ni en terrorisant les populations que vous regagnerez leur confiance perdue.

Oh, certes, la propagande peut fonctionner. Les enfants pourront bien vous obéir. Les adultes aussi peut-être. Mais vous ne régnerez pas sur un peuple d’hommes libres, mais sur une foule d’esclaves lobotomisés. C’est sans doute politiquement plus facile à gérer, mais, à long terme, c’est tout simplement intenable !

Partager cette publication

(20) Commentaires

  • quinctius cincinnatus Répondre

    toutes les sectes ont des points qui leur sont communs : …

    la paranoïa et l’ irrationnel , le complotisme et la séduction des faibles d’ esprit par un discours plein de promesses et facilement accessible, autant dire  » populiste « , ainsi bien entendu que les … bénéfices … pécuniaires qu’ en retire leurs initiateurs

    aux hommes il faut des  » mystères  » et une explication  » merveilleuse « 

    18/05/2020 à 8 h 46 min
    • vozuti Répondre

      les points communs des sectes sont surtout la manipulation,l’interdiction des avis contraires,l’enfermement,et « les … bénéfices … pécuniaires qu’ en retire leurs initiateurs ».
      ça ne vous rappelle pas quelque chose?
      des médias manipulateurs,la censure ou l’étiquette complotiste collée sur tous ceux qui se posent des questions,le confinement,et le taux d’imposition le plus élevé au monde.
      vous êtes sur que vous n’êtes pas victime d’une secte?

      18/05/2020 à 17 h 07 min
      • quinctius cincinnatus Répondre

        je pense avoir suffisamment et rigoureusement organisé et discipliné mon esprit pour identifier ce qui relève d’ une manipulation !

        je ne suis pas sûr qu’ il en soit de même pour vous

        19/05/2020 à 12 h 27 min
        • vozuti Répondre

          ce que j’essayais de vous faire comprendre c’est que les médias officiels sont aussi manipulateurs que les gourous des sectes,et que ceux qui croient aux médias sont aussi manipulables que ceux qui sont tombés dans des sectes marginales.
          mais vous êtes trop conformiste pour comprendre ça.

          19/05/2020 à 14 h 42 min
          • quinctius cincinnatus

            moi ,  » conformiste  » ? …vous rigolez ! … ! … !

            vous  » naïf  » ( ans l’ espèce du gogo  » réfractaire ) prêt à gober la première  » fausse information  » publiée , la première indignation exprimée, la première idée  » merveilleuse  » venue , pourvue qu’ elle aille dans le sens de vos convictions, certainement

            faites plutôt appel :

            à une information scientifique que l’ expérience à prouvée

            à votre logique et à

            à votre esprit critique

            passez les  » informations  » au crible de votre Raison

            19/05/2020 à 15 h 31 min
  • ELEVENTH Répondre

    Bravo la macronerie, l’aviatrice et consorts. Vous allez bientot pouvoir distinguer (avec des médailles dédiées par exemple) les moutards endoctrinés par les fanas de l’E.N. qui dénonceront leurs parents. Comme un jeune très célèbre en son temps en URSS, cité en exemple
    pour la jeunesse avide de « lendemains qui chantent ».
    Attendez vous à des cas désespérés de brouilles dans les familles avec des gosses complètement à la masse et quelques parents qui ne pourront pas supporter longtemps ces situations de délation.
    Pour les cinephiles aimant la recherche je leurs suggère un film américain des années 70, intitulé  » Johnny – je ne suis plus certain du nom- c’est aussi l’Amérique » qui relate les relations d’un père à l’ancienne, bosseur, ayant fait la guerre de Corée et d’un fils branleur au possible et faisant tout pour emmerder son père . La fin est dramatique à souhait.

    16/05/2020 à 2 h 03 min
  • Réseau parental France Répondre

    Nous sommes étonnés d’autant que l’EN ne fait absolument plus rien depuis la disparition de la CPPS (APPS) et ses remarquables inspecteurs généraux Daniel Groscolas (Maurice Blanc) ou son successeur Joël Goyheineix qui avaient mené une efficace politique de prévention à l’encontre des organisations à caractère sectaire et dérives ultras pseudo religieuses ou radicalisation (ce que les journalistes appellent « sectes » terme désuet depuis 1999) qui obtiennent des statuts pour des écoles hors et avec contrat. Depuis 2007 nous constatons un relâchement total de la vigilance, il n’y a plus aucune prévention sur les phénomènes sectaires, les pseudosciences et thérapies sectarisantes, l’antivaccinalisme ou le complotisme et conspiranoïas , ce que nous appelons le #Sectarisme sans oublier aujourd’hui le sectarisme 2.0 avec les YTeurs /Gourous.

    13/05/2020 à 16 h 50 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      vous n’ êtes pas sur le bon site ( ou dans la bonne secte ) si vous dénoncez le complotisme et le conspirationnisme !

      ici il n’ y a que cela !

      16/05/2020 à 14 h 32 min
    • vozuti Répondre

      la secte qui oblige tous les nourrissons à subir 11 vaccins est tellement sympathique qu’il faudrait enfermer tous les méchants conspirationnistes qui se demandent si c’est une bonne idée d’injecter du mercure ou de l’aluminium dans les veines des bébés.

      16/05/2020 à 15 h 29 min
      • quinctius cincinnatus Répondre

        l’ adjuvant des vaccins INACTIVES est l’ hydroxyde d’ Al. plus rarement un phosphate d’ Al.

        il n’ y a pas de mercure dans les vaccins !

        quelle est la … secte qui vous a  » bourré le crâne  » ?

        par contre ,je suis d’ accord avec vous sur un point : 11″ vaccins  » dans une dose injectable chez le nourrisson c’ est de la folie

        16/05/2020 à 17 h 16 min
        • vozuti Répondre

          l’éthylmercure a longtemps été utilisé.mais peu importe le poison utilisé.
          si vous injectez un virus désactivé tout seul,vous n’aurez pas de réaction immunitaire.pour obtenir une réaction immunitaire,et donc des anticorps,vous devait rajouter un toxique.
          personnellement je n’empêche personne de s’injecter des produits toxiques dans le sang.s’ils pensent qu’il faut s’intoxiquer pour être en bonne santé,c’est leur choix,mais qu’ils cessent de vouloir imposer leur croyance et de traiter de secte tous ceux qui ne sont pas intéressés par leur potion toxique.

          17/05/2020 à 0 h 36 min
          • quinctius cincinnatus

            il n’ y a pas de phénomène d’ accumulation du mercuriothiolate ( excrétion rapide en 7 à 10 jours par les selles donnant une  » durée de vie  » de 7 à 10 jours )

            par contre manger des poissons de mer, surtout ceux en fin de chaîne alimentaire, est autrement plus dangereux

            d’ un autre côté vous devriez vous intéresser davantage aux perturbateurs endocriniens par les polluants organiques persistants ( dans les eaux, l’ alimentation et l’ atmosphère )

            18/05/2020 à 11 h 19 min
          • vozuti

            c’est surtout le gouvernement qui devrait s’intéresser à tous ces polluants et les interdire.mais le gouvernement n’est pas intéressé par les 150,000 morts par cancer tous les ans,il ne s’intéresse qu’aux 30,000 morts du coronavirus…et je vous rappelle que c’est vous qui trouvez ça logique,pas moi.

            18/05/2020 à 16 h 23 min
          • quinctius cincinnatus

            le gouvernement [ français ] n’ est pas le diététicien des … poissons … les multinationales des matières premières extractibles et de l’ industrie chimique ou électronique si !

            vous me faites un mauvais procès : je ne trouve rien de  » tout logique  » à cela ! toute ma vie j’ ai oeuvré à la santé des gens ! pas seulement à les guérir ( si cela était possible ) mais aussi et surtout à les  » prévenir  » … ça m’ a coûté beaucoup de temps et pas mal d’ argent mais j’ en suis fier : je suis un homme responsable qui a mis ses connaissances au service des autres et j’ ai largement remboursé à l’ Etat les frais de mes études

            18/05/2020 à 17 h 00 min
  • Claire Novembre Répondre

    Toute cette affaire est très mal gérée depuis le début par l’équipe au pouvoir, il lui faut donc se justifier en désignant des parents suspectés d’avoir une mauvaise influence sur leurs enfants, de tenir des « discours dangereux » et d’être des « manipulateurs de peur », en fait il a besoin d’accuser des parents de ce qu’il pratique depuis le début de ce désastre !
    Mais pendant le confinement, le gouvernement n’a jamais songé à faire le tri parmi les parents, top content de pouvoir compter sur eux pour garder les enfants à la maison et les aider dans leurs devoirs scolaires à la place des instits et des profs !
    Et maintenant que les enfants peuvent retourner à l’école, le gouvernement ne demande pas aux enseignants de rattraper le temps perdu depuis la fermeture des écoles, il leur demande de faire de la délation comme la défunte MIVILUDES ressuscitée pour les besoins de la cause, c’est bien la seule hélas, ce qui en dit long sur la panique du gouvernement visé par 60 plaintes concernant la gestion de la crise !

    13/05/2020 à 14 h 35 min
  • Chrisostome Répondre

    Ainsi » 😯 pour cent des Français seraient coupable de dérives sectaires » parce qu’ ils n’ adoptent pas la pensée politiquement correcte?
    La conclusion est hâtive et pour le moins illogique dans un pays qui ,bien qu’ affaibli dans son économie à cause de cette pandémie ,continue à produire des richesses grâce au courage et à l’ intelligence de quelques leaders courageux et libres de penser librement!
    La France se redressera ,comme elle l’ a toujours fait ,et au diable tous ceux qui n’ y croient pas!

    13/05/2020 à 12 h 57 min
  • OMER DOUILLE Répondre

    En réalité, il s’agit d’un lapsus calami : le ministère voulait exprimer la volonté d’une lutte contre les in-sectes , estimant que cette espèce était encore trop présente sur les pare-brise de nos véhicules. Rectification faite et vérifiée par un « chercheur de haut niveau du CNRS, spécialiste de l’étude sur le diamètre des cuisses de mouche depuis des décennies » , c’est dire la référence!

    13/05/2020 à 1 h 02 min
  • Hagdik Répondre

    La note prévoit le redressement de paroles inappropriées prononcées par les enfants.
    Si des enfants répètent des paroles de leurs parents, par exemple des mots favorables au Professeur Raoult ou des paroles défavorables à µcron, alors on pourra les redresser.
    Mais la secte communiste qui sévit dans le système éducatif pourra continuer son œuvre, elle n’est nullement visée. Il en est de même pour son tentacule écolo-bobo-trotinettophile qui va continuer ses ravages.

    12/05/2020 à 15 h 28 min
    • OMER DOUILLE Répondre

      Et, à votre avis, quand un « ado » plus balaize que le prof lui dira « nique ta mère, sale koufar », faudra – t – il punir les parents? . Dans l’affirmative, il va y avoir du sport dans les territoires maghrébinisés si chers aux penseuruniques.

      17/05/2020 à 0 h 58 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      personnellement je pense qu’ il faut déjà appliquer la Loi … je veux dire appliquer la CHARIA, puisque c’ est à cette loi qu’ ils veulent nous soumettre, dans ces fameux territoires qui auraient été perdus par les Républiques

      pourquoi croyez vous que la Charia ait été instituée sinon pour  » contrôler  » des caractériels ?

      18/05/2020 à 9 h 42 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: